Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Personnes diagnostiquées dépressives et rétablies : questions
12 janvier 2022 13:34
Salam Alaykoum,

Je ne suis pas en dépression mais je pense que je l’ai été dans le passé, avec la naissance de ma fille + divorce.

J’ai une question pour les personnes atteintes de cette maladie. J’me souviens qu’a l’époque j’me sentais mal, j’ai eu des idées noires, je ne voulais plus vivre (qu’Allah me pardonne) j’avais peur de devoir élever ma fille seule. J’avais une perte d’energie pour absolument tout. Al Hamdoulilah ca a duré quelques mois et ça s’est progressivement atténué pour disparaître. Je suis de nature très (trop) optimiste. Mon humeur est constante et joyeuse. Donc devenir aussi morose ça m’a fait bizarre et ça m’a fait peur pcq moi qui aimait la vie, je n’aimais plus rien. Un matin j’me suis levée et j’allais mieux… pour vous dire, ça me faisait tellement bizarre qu’au début je croyais que c’était pas normal. Pendant un moment, j’me disais que c’était chelou, que je devais avoir un problème, que je pouvais pas me sentir aussi bien sans raisons… en faite j’me sentais juste normalement, je n’avais plus d’idées noires et comme ma personnalité de base est plutôt joyeuse bah je voyais l’écart entre la veille et le lendemain. Pendant quelques jours je suis restée attentive à mon humeur et pendant plusieurs semaines j’ai constaté que vraiment j’allais mieux. Après 2 mois, j’ai arrêté d’y penser.

Sauf que la je sens que le mois de janvier me pèse… je sens que c’est pas comme y’a plus d’un an après mon accouchement ou vraiment j’étais au plus bas, la ca va mais j’ai tellement peur de resombrer.. j’ai tellement morflé. Après je sais que janvier c’est un peu déprimant pour beaucoup de monde, par la météo, les journées courtes, actuellement le Covid… donc j’me dis que ça doit être normal.

Je voulais savoir si les personnes dépressives ont pu se rétablir complètement. Si les petites « déprimes » étaient normales ou le signe avant coureur d’une rechute ?

Je précise que je n’ai jms été sous traitement médicamenteux pcq je ne voulais pas, trop peur. Je voulais vraiment sortir de mon mal être sans substance artificielle. J’avais suivi une thérapie avec un psychologue qui m’avait fait bcp de bien.

J’me sens plus forte, plus solide, je sens que ma reconstruction touche à sa fin Hmdl. J’ai encore des moments compliqués à gérer mais je suis bcp moins angoissée, je suis confiante quant à mon avenir par la grâce d’Allah. Je suis même plutôt optimiste, ça fait plusieurs mois que j’entreprends pleins de choses pour moi, j’ai fait des rencontres, j’ai des petits projets. J’ai juste peur que le petit coup de blues de janvier ne s’installe comme une dépression.

Qu’en pensez vous ?

Merci pour vos retours !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/01/22 13:44 par Esperance80.
12 janvier 2022 13:42
Salam

Je peux pas te dire si c'est un signe de rechute, mais juste c'est signe que quelque chose n'est pas juste... Ne prends pas ce coup de déprime, essaie de comprendre où ça vient 😉
s
12 janvier 2022 14:00
Il faut déjà noté que de par leur architecture cérébrale et leurs fluctuations hormonales, les femmes sont plus enclin à expérimenter la dépression, et tout ce qui va dans ce sens, il ne faut donc pas s'alarmer au moindre coup de blues.

Ensuite, ce qu'on appel "depression", c'est une réponse de notre corps à notre environnement, qui implique le cerveau et certains mécanisme liés au fonctionnement normal, notre corps nous signal que quelque chose ne va pas, il faut donc mettre le doigt sur ce quelque chose et régler le problème.


Simplement aujourd'hui, on ne traite plus les causes réelles de la dépression, mais les symptômes via la medication, c'est notamment pour cette raison que les patients qui prennent des antidépresseurs on tendance à les prendre toute leur vie, ou à y revenir systématiquement.


Parler et être écouter s'est avéré être une thérapie efficace dans beaucoup de cas.
F
12 janvier 2022 14:02
Tu as fait une dépression post partum avec la chute d hormones tout simplement
R
12 janvier 2022 14:21
Pour la part j'ai connu deux dépressions, une à l'adolescence, une lorsque j'étais jeune adulte, et j'ai resombré récemment pour la troisième fois.

Qu'Allah nous facilite.
12 janvier 2022 14:23
Oui oui je pense aussi… j’avais bcp de symptômes de la dépression post parfum. Gérer un divorce en même temps frcht ça a été l’épreuve la plus difficile de ma vie je pense. Et j’avais perdu ma sœur moins de 2 ans avant la naissance de ma fille. Donc vraiment une période sombre.

La, ce que je redoute, ce serait de faire une rechute… trop peur.
Citation
Fleur du ciel a écrit:
Tu as fait une dépression post partum avec la chute d hormones tout simplement
12 janvier 2022 14:28
Wa 3aleykoum salam,

la ca va mais j’ai tellement peur de resombrer.. j’ai tellement morflé

en fait ce passage ressemble à ce que peuvent ressentir les victimes de crise d'angoisse.
Ils peuvent avoir l'angoisse de le revivre, alors qu'il n'y a rien de particulier.

Tu n'as pas l'air de décrire une situation proche d'il y a un an mais plutôt une déprime.
Peut être que ça te ferait du bien de reprendre une séance psy pour te rassurer.
*** Allahuma salli wa salim 'ala saydina Muhammad ***
12 janvier 2022 17:41
Pour les personnes suicidaires le recours aux médicaments est indispensable pour éviter le passage à l'acte. Pendant la période de crise aiguë c'est une médecine d'urgence en quelque sorte.

Dans les CMP c'est l'écoute qui prévaut ensuite. Évidemment ça prend du temps.

La "désintoxication" aux médicaments fait bien partie du protocole de soins. Les médicaments sont changés au fur et à mesure pour des dosages de moins en moins forts et des prises de plus en plus espacées.
Citation
streptoanthracis a écrit:
Il faut déjà noté que de par leur architecture cérébrale et leurs fluctuations hormonales, les femmes sont plus enclin à expérimenter la dépression, et tout ce qui va dans ce sens, il ne faut donc pas s'alarmer au moindre coup de blues.

Ensuite, ce qu'on appel "depression", c'est une réponse de notre corps à notre environnement, qui implique le cerveau et certains mécanisme liés au fonctionnement normal, notre corps nous signal que quelque chose ne va pas, il faut donc mettre le doigt sur ce quelque chose et régler le problème.


Simplement aujourd'hui, on ne traite plus les causes réelles de la dépression, mais les symptômes via la medication, c'est notamment pour cette raison que les patients qui prennent des antidépresseurs on tendance à les prendre toute leur vie, ou à y revenir systématiquement.


Parler et être écouter s'est avéré être une thérapie efficace dans beaucoup de cas.
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. » Jean Jaurès.
12 janvier 2022 22:59
Janvier particulièrement peut être la reprise du boulot après les fêtes ?
As tu des difficultés au travail ? Ou trop à la rentrée ?
F
12 janvier 2022 23:04
Je te conseille de ne pas prendre d antidépresseurs tu peux prendre du millepertuis ça aide bi idni llah
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook