Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
PARTAGER DES POEMES OU TEXTES D'AMOUR
K
9 juin 2010 21:00
Salam oualikoum,

J'aimerai bien qu'on partage des :

* Poèmes d'amour d'auteurs connus ou l'œuvre d'amateurs In love

* Déclarations d'amour en Arabe ou en langue Marocaine (les marrantes aussi Grinning smiley)

* Ou tout simplement votre propre œuvre (textes ou poèmes d'amour imagés)

A vos plumes ....
[b][center]ما كل ما يتمنى المرء يدركه - تجري الرياح بما لا تشتهي السفن[/center][/b] [center][i]أبو الطيب المتنبي[/i][/center]
f
9 juin 2010 21:02
quelle belle idée! cher complice of yabi...
K
9 juin 2010 21:12
Salam,

Merci gemia Smiling Smiley

Étant un initié, j'ai apprécié ce poème que j'ai trouvé sur le net :

************************************************************
L’AMOUREUSE

Elle est debout sur mes paupières
Et ses cheveux sont dans les miens,
Elle a la forme de mes mains,
Elle a la couleur de mes yeux,
Elle s'engloutit dans mon ombre
Comme une pierre sur le ciel.

Elle a toujours les yeux ouverts
Et ne me laisse pas dormir.
Ses rêves en pleine lumière
Font s'évaporer les soleils,
Me font rire, pleurer et rire,
Parler sans avoir rien à dire

"Paul Eluard"



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/06/10 21:17 par khalid2009.
[b][center]ما كل ما يتمنى المرء يدركه - تجري الرياح بما لا تشتهي السفن[/center][/b] [center][i]أبو الطيب المتنبي[/i][/center]
f
9 juin 2010 21:20
CET AMOUR
Jacques Prévert –

Cet amour
Si violent
Si fragile
Si tendre
Si désespéré
Cet amour
Beau comme le jour
Et mauvais comme le temps
Quand le temps est mauvais
Cet amour si vrai
Cet amour si beau
Si heureux
Si joyeux
Et si dérisoire
Tremblant de peur comme un enfant dans le noir
Et si sûr de lui
Comme un homme tranquille au millieu de la nuit
Cet amour qu faisait peur aux autres
Qui les faisait parler
Qui les faisait blêmir
Cet amour guetté
Parce que nous le guettions
Traqué blessé piétiné achevé nié oublié
Parce que nous l’avons traqué blessé piétiné achevé nié oublié
Cet amour tout entier
Si vivant encore
Et tout ensoleillé
C’est le tien
C’est le mien
Celui qui a été
Cette chose toujours nouvelle
Et qui n’a pas changé
Aussi vrai qu’une plante
Aussi tremblante qu’un oiseau
Aussi chaude aussi vivant que l’été
Nous pouvons tous les deux
Aller et revenir
Nous pouvons oublier
Et puis nous rendormir
Nous réveiller souffrir vieillir
Nous endormir encore
Rêver à la mort,
Nous éveiller sourire et rire
Et rajeunir
Notre amour reste là
Têtu comme une bourrique
Vivant comme le désir
Cruel comme la mémoire
Bête comme les regrets
Tendre comme le souvenir
Froid comme le marble
Beau comme le jour
Fragile comme un enfant
Il nous regarde en souriant
Et il nous parle sans rien dire
Et moi je l’écoute en tremblant
Et je crie
Je crie pour toi
Je crie pour moi
Je te supplie
Pour toi pour moi et pour tous ceux qui s’aiment
Et qui se sont aimés
Oui je lui crie
Pour toi pour moi et pour tous les autres
Que je ne connais pas
Reste là
Lá où tu es
Lá où tu étais autrefois
Reste là
Ne bouge pas
Ne t’en va pas
Nous qui sommes aimés
Nous t’avons oublié
Toi ne nous oublie pas
Nous n’avions que toi sur la terre
Ne nous laisse pas devenir froids
Beaucoup plus loin toujours
Et n’importe où
Donne-nous signe de vie
Beaucoup plus tard au coin d’un bois
Dans la forêt de la mémoire
Surgis soudain
Tends-nous la main
Et sauve-nous.

(Paroles)
9 juin 2010 21:53
salam,

c´est une bonne idée inchallah je chercherai une en arabe tayri ou maydir

--------------------------------------------------------------------------------------------


Mon Amour

Tout a commencé quand nos regards se sont croisés,
Tu a renversé mon coeur, tu l'a fait chaviré.
Un vent d'amour m'a fait perdre la tête
Notre histoire est née pour ne pas qu'elle s'arrête.
Notre amour grandit de jour en jour
Je te laisse entrer et ferme mon coeur à double tour.

Tout deviens beau et merveilleux
Quand je vais me noyer au large de tes yeux.
Des sentiments encore ignorés se sont crées
Il faut les conserver et ne jamais les briser.
Dans tes bras je pars m'envoler
Dans un monde doux et sucré.

La flamme de mes yeux s'est allumée
Le soir ou nos lèvres se sont touchées.
Aujourd'hui le destin nous appartient
A nous seul de savoir prendre le même chemin.
Mon amour pour toi est le plus grand
Je n'ai aucun doute sur mes sentiments.

Je t'aime.

"Julie Jamar "
[center] [color=#000099] [b]...[/b] [/color][/center]
N
9 juin 2010 22:06
La Chanson des Vieux Amants In love

[www.youtube.com]
♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫
m
9 juin 2010 22:23
salam khwiiiiiilid

excellente idée thumbs up

moi j'ai envie de mettre ce morceau d'Abdel halim hafez - Be Amr El Hob,

(les paroles pour ceux qui comprennent sont) thumbs up


Be Amr el hobIn love
r
9 juin 2010 22:37
Nizare Kabani
Medrassat el hob chanté par Kadem SaherIn love

Votre amour, madame, m'a fait entrer dans les cités de la tristesse
Et moi avant votre amour je ne savais ce qu'est les cites la tristesse
Je n'ai jamais su que les larmes sont de l'humain
Que l'humain sans tristesse n'était que l'ombre [souvenir] d'un humain

Votre amour m'a appris a être triste
Et depuis des siècles j'avais besoin d'une femme qui me rendrai triste
D'une femme ,dans ses bras que je pleurerai comme un oiseau
D'une femme , qui rassemblerai mes morceaux tel les pieces d'un vase [bocal] cassé
Votre amour madame, m'a enseigné les pires manières
Il m'a appris a regarder dans ma tasse(1) plusieurs fois durant la nuit
A essayer les remèdes des guérisseurs et à frapper les portes des voyantes
Il m'a appris à sortir de chez moi pour errer dans les rues
Et à rechercher votre visage sous la pluie et dans la lumière des feux
A rassembler a partir de vos yeux des millions d'étoiles
O femme qui a pertubé le monde , O ma douleur, O douleur des Nays (2)

Votre amour, madame, m'a fait entrer dans les cités de la tristesse
Et moi avant votre amour je ne savais ce qu'est les cités de la tristesse
Je n'ai jamais su que les larmes sont de l'humain
que l' humain sans tristesse n'était que l'ombre [souvenir] d'un humain

Votre amour m'a appris a me comporter comme les petits enfants
A dessiner votre visage avec de la craie sur les murs
O Femme qui a boulversé mon histoire
De par vous ,je suis écorché d'un artère à un autre
Votre amour m'a ensiegné comment l'Amour change_t_il le cours du temps
Il m'a enseigné que lorsque j'aime, la terre cesse de tourner
Votre amour m'a enseigné des choses qui ne sont jamais venu a l'ésprit

Alors j'ai lu les contes d'enfants
Je suis entrer dans les palais des rois génies
Et j'ai revé que la fille du sultan m'épousait
Celle aux yeux plus claire qu'une eau limpide
Celle aux lèvres appetissantes plus que les fleurs des grenades
Et J'ai rêvé que je l'enlevais telque font les chevaliers
Et de lui offrir des quantités de perles et corails
votre amour,madame, m'a enseigné ce qu'est le délire
Il m'a enseigné comment le temps passe
sans que vienne la fille du sultan ......
[color=#6600FF][center] rah fark 3adim bine tefah o romana wach mine fark bine nta, nta o ananass el ghiwane[/center][/color]
9 juin 2010 22:52
salam rajaouia,

tu as bien choisi thumbs up
[center] [color=#000099] [b]...[/b] [/color][/center]
m
9 juin 2010 23:02
قِصَةُ حُبْ



9issato hob
10 juin 2010 10:11
قصة حُبي - أو ذِكريات


[www.aly-abbara.com]
K
10 juin 2010 16:54
Salam,

Un poème de "majnoune layla"
De "Kais Ibn Al Moulaouah"

"Je les entends : " Tu n’as qu’à l’oublier ! " Et moi je dis : Je ne veux ni ne puis,
Car son amour à mon cœur est lié, Comme le seau à la corde du puits.

...Passant par la maison, la maison de Layla, je baise ce mur-ci, cet autre, et celui-là
Est-ce d’aimer les murs que tu perds la raison ?
Non pas les murs mon cœur ; les gens de la maison

...Son amour je le crois m’abandonne à l’errance, dans un pays perdu, tout seul et dépouillé. Pas un ami pour les dernières confidences, pour compagnie j’ai ma chamelle et son harnais.

...Nous étions à Minâ, au Khayf quelqu’un cria, de mon âme avivant malgré lui les douleurs, ce cri c’était le nom de Layla sans Layla.
Et j’ai cru qu’un oiseau s’envolait de mon cœur..

...Je n’irai pas plus loin, Layla : vingt ans c’est trop, je t’attendrai ici, pleurant sur ma misère. Ton amour de mon cœur malade est le bourreau, mais contre l’ennemi, s’il est aimé, que faire ?
Je vais où va Layla, et puis elle me laisse, telle est la vie : on se rejoint, se désunit.
J’ai, passée à mon cœur, je crois bien, une laisse : Layla me traîne ainsi partout, et je la suis.
La nuit est mon séjour, mon chemin, et je tremble comme le fou dont tout le corps se désassemble."
[b][center]ما كل ما يتمنى المرء يدركه - تجري الرياح بما لا تشتهي السفن[/center][/b] [center][i]أبو الطيب المتنبي[/i][/center]
10 juin 2010 22:57
عذل العواذل حول قلبي التائه




عَذْلُ العَواذِلِ حَوْلَ قَلبي التّائِهِ *****وَهَوَى الأحِبّةِ مِنْهُ في سَوْدائِهِ

يَشْكُو المَلامُ إلى اللّوائِمِ حَرَّهُ **** وَيَصُدُّ حينَ يَلُمْنَ عَنْ بُرَحائِهِ

وبمُهْجَتي يا عَاذِلي المَلِكُ الذي **** أسخَطتُ أعذَلَ مِنكَ في إرْضائِهِ

إنْ كانَ قَدْ مَلَكَ القُلُوبَ فإنّهُ **** مَلَكَ الزّمَانَ بأرْضِهِ وَسَمائِهِ

ألشّمسُ مِنْ حُسّادِهِ وَالنّصْرُ من **** قُرَنَائِهِ وَالسّيفُ مِنْ أسمَائِهِ

أينَ الثّلاثَةُ مِنْ ثَلاثِ خِلالِهِ **** مِنْ حُسْنِهِ وَإبَائِهِ وَمَضائِهِ

مَضَتِ الدّهُورُ وَمَا أتَينَ بمِثْلِهِ **** وَلَقَدْ أتَى فَعَجَزْنَ عَنْ نُظَرَائِهِ




Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/06/10 23:01 par lahlay9i.
10 juin 2010 23:10

وقولوا لها : يا منية النفس إنني..

قتيل الهوى والعشق لو كنت تعلمي !

ولي حزن يعقوب ووحشة يونس..

وآلام أيوب ، وحسرة آدم !

خفاجية الألحاظ مهضومة الحشا..

هلالية العينين طائية الفم !

منعمة الأعطاف يجري وشاحها..

على كشح مرتج الروادف أهضم !

وممشوطة بالمسك قد فاح نشرها..

بثغر ، كأن الدر فيه ، منظم !

يزيد بن معاوية
)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/06/10 23:12 par lahlay9i.
f
12 juin 2010 08:13
ierre de RONSARD (1524-1585)


Mignonne, allons voir si la rose
A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.



J'aime beaucoup ce poème,il m'a guidé souvent dans mes choix!
m
22 juin 2010 23:24
up
[color=#6600FF][b][center]«La stupidité des gens me fatigue !![/center][/b][/color]
K
22 juin 2010 23:26
Help meee Ill trouvez moi quelque chose de très romantique

Wela nchouf Moh Tsu ydirna chi wahed sur mesure Grinning smiley
[b][center]ما كل ما يتمنى المرء يدركه - تجري الرياح بما لا تشتهي السفن[/center][/b] [center][i]أبو الطيب المتنبي[/i][/center]
m
22 juin 2010 23:34
araka 3assiya adam3i......

(safi bahe Grinning smiley, faut que je trouve la suite sur google j'ai tout oublié Oupsptdr)
[color=#6600FF][b][center]«La stupidité des gens me fatigue !![/center][/b][/color]
22 juin 2010 23:48
Citation
khalid2009 a écrit:
Help meee Ill trouvez moi quelque chose de très romantique

Wela nchouf Moh Tsu ydirna chi wahed sur mesure Grinning smiley

ha oihed sur mesure

Citation
Moh Tsu a écrit:
Nos mots d'amour

Que dois-je comprendre quand tu me regardes
Avec cet air tendre, un peu moins bavarde,
En me mimant les mots que j'aime à t'offrir ?
Tu voudrais aller haut ? Ô, je te vois rougir !
Je te connais par cœur, en lisant dans tes yeux,
L'expression du bonheur qui me dit "je te veux".
Ah, comment résister à l'appel de l'amour ?
Quand j'aime composter mon billet chaque jour
Et partir loin en train pour mieux revenir…
Vers toi, fleurs à la main, et un peu t'étourdir
De baisers, t'étreignant jusqu'à ton abandon,
Et que mes bras bandant te cueillent au salon.
Les mots s'y font discrets mûris en des gestes,
Des murmures, baisers, des caresses de l'Est,
Où le soleil couchant, avec ses doux rayons,
Touche les deux amants, montant d'un demi ton.
Si c'est ce que tu veux. Alors, je suis à toi !
Lâche donc tes cheveux, et viens ! Allonge-toi !

Môh Tsu
Le 10/05/2010

[www.yabiladi.com]
[center] [color=#000099] [b]...[/b] [/color][/center]
K
22 juin 2010 23:53
Citation
sara** a écrit:
Citation
khalid2009 a écrit:
Help meee Ill trouvez moi quelque chose de très romantique

Wela nchouf Moh Tsu ydirna chi wahed sur mesure Grinning smiley

ha oihed sur mesure

Citation
Moh Tsu a écrit:
Nos mots d'amour

Que dois-je comprendre quand tu me regardes
Avec cet air tendre, un peu moins bavarde,
En me mimant les mots que j'aime à t'offrir ?
Tu voudrais aller haut ? Ô, je te vois rougir !
Je te connais par cœur, en lisant dans tes yeux,
L'expression du bonheur qui me dit "je te veux".
Ah, comment résister à l'appel de l'amour ?
Quand j'aime composter mon billet chaque jour
Et partir loin en train pour mieux revenir…
Vers toi, fleurs à la main, et un peu t'étourdir
De baisers, t'étreignant jusqu'à ton abandon,
Et que mes bras bandant te cueillent au salon.
Les mots s'y font discrets mûris en des gestes,
Des murmures, baisers, des caresses de l'Est,
Où le soleil couchant, avec ses doux rayons,
Touche les deux amants, montant d'un demi ton.
Si c'est ce que tu veux. Alors, je suis à toi !
Lâche donc tes cheveux, et viens ! Allonge-toi !

Môh Tsu
Le 10/05/2010

[www.yabiladi.com]

Ha wahed graaand merci lik w Moh Tsu
[b][center]ما كل ما يتمنى المرء يدركه - تجري الرياح بما لا تشتهي السفن[/center][/b] [center][i]أبو الطيب المتنبي[/i][/center]
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook