Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
LA MORT
g
7 novembre 2007 17:35
Il était 4 h du matin
Lorsque la mort frappa à la porte.
Qui est-ce ? S'écria l'homme hébété.
Je suis Izraël. Laisse-moi donc entrer!
Alors l'homme se mit à trembler,
Comme pris d'une fièvre subite.
Il cria à sa femme endormie :
Ne le laisse pas me prendre la vie !

S'il vous plaît, O Ange de la mort !
Laissez-moi, je ne suis pas encore prêt.
Ma famille vit à mes dépens,
De grâce, ton acte suspend .

Déjà l'ange de la mort se tenait au seuil de sa porte.
Ô mon ami, l'ordre d'Allah ne peut être différé,
Prépare-toi, pour la tombe,
C'est pour maintenant.

Je te couvrirai d'or,
Mais épargne-moi la tombe sombre.

Pourquoi as-tu peur, ô homme, de mourir selon le v½u d'Allah ?
Viens, souris-moi et ne t'attriste point,
Soit heureux de revenir vers Lui.

Ô ange j'ai honte de moi, je n'avais pas le temps de penser à Allah,
Du matin au soir, je faisais ma richesse sans pensée pour ce moment.
Aux ordres d'Allah, je n'ai point obéi,
Tout comme jamais, cinq fois par jour, je n'ai prié.
Les "Ramadhan" venaient, les "Ramadhan" passaient,
Mais toujours sans mon repentir.
Le Hajj fut déjà Faraz sur moi,
Mais de mon argent, je ne voulus point me départir.
La charité, j'ignorais,
Mais l'usure et l'intérêt, je m'en accaparais.
Mes engagements, j'oubliais.
L'administration, je craignais,
De ma foi, j'avais honte.
Le blâme des mécréants m'effrayait.
La détresse de mes frères m'ennuyait.
Les artifices de ce monde m'attiraient.
Les mécréants, j'imitais,
Le champagne et le vin, j'appréciais.
Les femmes m'attiraient.
Malheur sur moi!
Ô ange, accorde-moi donc un sursis.

J'ai peur, dit l'ange, que ce moment soit le dernier de ta vie .
Ne sais-tu pas, qu'à la mort, goûtera chaque âme ?
Tu as vécu dans ce monde et tes parents tu as négligé,
Tandis que le mendiant, affamé, tu repoussais.
Tes filles chantent et dansent dans les boîtes de nuits.
Tes fils se sont perdus avec des femmes sans vertu ni foi.
Au lieu de procréer des musulmans,
Tu as fait de tes enfants des mécréants.
Riches, mais si pauvres !
L'appel du muezzin, tu ignorais,
Tout comme le Coran t'est étranger.
Tes promesses ne furent jamais tenu,
Et ton arme favorite était la calomnie.
Tes employés, tu sous-payais,
Et le fruit de leur travail, tu récoltais,
Jamais partagé avec le pauvre ou l'orphelin.
Les malades tu fuyais la compagnie.

Ô ange de la mort,
Je sais, j'ai honte
Que n'ai-je reçu de ta part,
Des signes, quelques avertissements,
De cette mort si imminente !
Âme misérable, le Créateur y a pourvu.
Point donc ne L'insulte, Il est parfait.
Mais à Ses signes tu restais sourd et aveugle.

Tes cheveux blancs t'annonçaient le retour...
Ta vue faiblissante t'annonçait le retour...
Ta force qui s'étiole t'annonçait le retour..
Ton échine recourbée t'annonçait le retour...
Voilà des avertissements suffisants,
Pour des gens qui réfléchissent !
Mais ta préoccupation se confinait à ce monde.

Puisque le Coran tu as ignoré,
Sache au moins alors, qu'il y était écrit
Que ce monde n'est qu'un éclair devant l'éternité.
Mais les avertissements du Coran, tu as dédaigné!
Cesse de pleurnicher, O humain!
Vers ton Créateur sera ton retour,
Car ton âme je la prends maintenant.
Le répit m'est interdit.

Un cri de l'homme et sur le sol il s'affaissa.
Son corps immobile, son visage éteint.
Il semblait se reposer, du sommeil éternel.
Son corps ne pouvait simplement plus exprimer
La douleur alors toujours intense de l'âme qu'on arrache.

La vie, des fois, peut réserver des surprises, mais jamais la mort.
Car enfin, chacun sait bien, qu'il est né... pour un jour, mourir
Quatre sortes de personnes dans le monde: les amoureux:L:, les ambitieux B)-, les observateurs :^o et les imbéciles :DLes plus heureux sont les imbéciles :D
e
7 novembre 2007 18:37
Barakallah ou fik pour ce rappel Smiling Smiley

"O Allah, pardonne nous, accorde nous ta miséricorde, et fait nous rejoindre le plus haut compagnons!"


"elle"
k
9 novembre 2007 17:13
nous ne somme que de passage sur cette terre.
Qu'ALLAH nous guide vers le droit chemin.
J
JD
9 novembre 2007 19:35
Citation
gibril a écrit:
La vie, des fois, peut réserver des surprises, mais jamais la mort.
Car enfin, chacun sait bien, qu'il est né... pour un jour, mourir

encore un conte Zen

c'est histoire d’un roi qui voulait connaître toute la sagesse humaine.
Des érudits, au bout de plusieurs années de travail, produisent une somme encyclopédique de cinq cents livres. Le roi a déjà quarante ans. Jamais il ne pourra lire autant de volumes, d’autant plus qu’il est absorbé par sa tâche.
Les savants se remettent au travail et, dix ans plus tard, présentent au roi une bibliothèque de cent livres. Nouvelle exclamation du roi : c’est encore trop ! Et il a de moins en moins de temps…
Le roi vieillit, les savants vieillissent. Plusieurs résumés plus tard, un vieillard présente au roi l’unique livre où sont concentrées toutes les connaissances sur l’homme. Mais le roi est sur son lit de mort. Cet unique volume est encore trop long.
Il demande alors au vieux sage de lui résumer l’homme.
Trois mots suffisent : « Je vais vous expliquer en trois mots l’histoire de l’homme : il naît, souffre et finalement meurt. »
Sur quoi, le roi rend son dernier souffle.
"Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux puisque nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons." (Albert Einstein / 1879-1955)
m
11 novembre 2007 23:02
chokrane pour ce rappel barak'ALLAH oufik
c'est vrai qu'on est que de passage sur cette terre
que DIEU nous pardonne pour nos péchés et nous accorde le paradis AMINE
r
12 novembre 2007 00:19
Salam , merci pour ce post , tres jolie recit !! Smiling Smiley
k
3 décembre 2007 16:02
Merci pour ce rappel, on est que de passage sur terre et le temps passe à une allure qu'on ne s'en rend mmême pas compte et au final on se dit mais qu'avons nous fait sur terre ; avons nous pris le temps de lire les livres saint, avons nous toujours eu une pensée pour Allah ; avons nous bien éduquer nos enfants dans l'islam ; j'espère inchallah qu'Allah le tout puissant et méséricordieux nous pardonnera
C
3 décembre 2007 17:35
BarakAllahou fik Gibril !
z
3 décembre 2007 19:33
salam

pour moi déjà 26ans et quand je regarde en arrière avec stupeur je me rend compte que je n'ai rien fait!!

ila lilahi wa ila ilayhi rajiroune
Oh Allah ramène nous à toi!
Fais que chaque jour nous oeuvrons pour l'au-delà, que chaque bonne action nous rapproche du paradis!
Oh Allah récompense nous du paradis firdaws!
AMINE li jamirine
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook