Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
La mode du transgenre
S
28 février 2021 09:25
Salam les yabis

Chacun est libre de faire ce qu’il veut.
Et je pense que les personnes qui souhaitent changer de sexe ne le font pas par gaieté de cœur. Probablement qu’ils doivent ressentir une vraie souffrance psychologique, qui n’est pas à négliger.
Mais de là à ne parler plus que de cela dans les médias, est ce que cela ne va pas donner des idées aux personnes vulnérables ?

Hier on a croisé un homme en cheveux long, robe, maquillage.
Mon fils ébahi m’a demandé « maman c’est une fille ou un garçon ou les deux? » j’avoue que je n’ai pas su quoi répondre Oh
r
28 février 2021 09:29
c'est la nouveauté, donc forcément ça en parle partout

dans quelques années ils vont passer à autre chose
28 février 2021 09:41
Alykoum selem Sabrina

Comme le titre l'indique, je pense que c'est malheureusement une mode.

Ce que je déplore le plus c'est que de très jeunes enfants soient encouragés et soutenus par les proches.
Alors que cela pourrait seulement la manifestation d'un mal être ou encore une passade dans leurs développements.

Les médias en font la promotion et des gens paumés se retrouvent là dedans comme à une autre période ils auraient pu se retrouver dans autre chose...

Allah y hfed, Amin.


Citation
Sabrina_marooc a écrit:
Salam les yabis

Chacun est libre de faire ce qu’il veut.
Et je pense que les personnes qui souhaitent changer de sexe ne le font pas par gaieté de cœur. Probablement qu’ils doivent ressentir une vraie souffrance psychologique, qui n’est pas à négliger.
Mais de là à ne parler plus que de cela dans les médias, est ce que cela ne va pas donner des idées aux personnes vulnérables ?

Hier on a croisé un homme en cheveux long, robe, maquillage.
Mon fils ébahi m’a demandé « maman c’est une fille ou un garçon ou les deux? » j’avoue que je n’ai pas su quoi répondre Oh
Pas célibataire.
28 février 2021 09:41
Ce n’est pas une mode.
Citation
Sabrina_marooc a écrit:
Salam les yabis

Chacun est libre de faire ce qu’il veut.
Et je pense que les personnes qui souhaitent changer de sexe ne le font pas par gaieté de cœur. Probablement qu’ils doivent ressentir une vraie souffrance psychologique, qui n’est pas à négliger.
Mais de là à ne parler plus que de cela dans les médias, est ce que cela ne va pas donner des idées aux personnes vulnérables ?

Hier on a croisé un homme en cheveux long, robe, maquillage.
Mon fils ébahi m’a demandé « maman c’est une fille ou un garçon ou les deux? » j’avoue que je n’ai pas su quoi répondre Oh
28 février 2021 09:47
Salam,

Des lobbys poussent à fond pour la normalisation dans toutes les sociétés du mouvement LGBTQUIR8PMLIZ6W#+R Ill.

Les dernières chimères que j'ai vues et elles étaient vraiment grossières, c'était d'ailleurs au émirats. L'un d'eux étaient je pense une prostituée. J'en ai vu aussi à Kuala Lumpur, bluffant car ils ressemblaient vraiment à des femmes...

C'est d'autant plus choquant de les voir se pavaner dans des pays réputés musulmans...
28 février 2021 09:47
Salam

Tu parles d'adultes, ce phénomène s'est étendu aux enfants et aux ados, c'est carrément une tendance aux États-Unis, leurs récits submergent youtube.
Des mineurs qui ne jouissent pas encore de leur pleine conscience, c'est dire...
Pas de mp. #LibérezAssange #FreeAssange https://youtu.be/L4_moYFry_s
S
28 février 2021 09:53
Mais c’est exactement cela !
Je me disais quel enfant n’a pas eu des lubies particulières qui ont fini par passer.
Et bien là non on martèle à l’enfant que oui le pauvre il est né dans le mauavais corps. Un enfant c’est un être qui est en pleine construction chacune de nos réactions et cruciale à son développement.
Ça me fait penser le petit garçon jeudi soir sur la 2 devenue fille et encouragé par ses parents. Avait il seulement conscience des tenants et aboutissants d’une telle situation ? A 8 ans j’en doute fort. Et il est certain qu’il allait encore évoluer...
Enfin bon je sais pas j’ai jamais été confrontée à cette situation...

Citation
Videl a écrit:
Alykoum selem Sabrina

Comme le titre l'indique, je pense que c'est malheureusement une mode.

Ce que je déplore le plus c'est que de très jeunes enfants soient encouragés et soutenus par les proches.
Alors que cela pourrait seulement la manifestation d'un mal être ou encore une passade dans leurs développements.

Les médias en font la promotion et des gens paumés se retrouvent là dedans comme à une autre période ils auraient pu se retrouver dans autre chose...

Allah y hfed, Amin.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/02/21 09:54 par Sabrina_marooc.
28 février 2021 10:10
C'est peut être une influence dans certains cas, en Thaïlande par exemple c'est la grande mode, ça pose question. Moi ce qui me saoule c'est qu'on cherche à nous influencer. Nouvelles mode aussi la pansexualité, je vois pas la différence avec la bisexualité en fait mais bref...
Citation
Sabrina_marooc a écrit:
Mais c’est exactement cela !
Je me disais quel enfant n’a pas eu des lubies particulières qui ont fini par passer.
Et bien là non on martèle à l’enfant que oui le pauvre il est né dans le mauavais corps. Un enfant c’est un être qui est en pleine construction chacune de nos réactions et cruciale à son développement.
Ça me fait penser le petit garçon jeudi soir sur la 2 devenue fille et encouragé par ses parents. Avait il seulement conscience des tenants et aboutissants d’une telle situation ? A 8 ans j’en doute fort. Et il est certain qu’il allait encore évoluer...
Enfin bon je sais pas j’ai jamais été confrontée à cette situation...
On ne voit bien qu'avec le cœur L'essentiel est invisible pour les yeux
28 février 2021 10:11
Effectivement, ce sujet s'étend aux adolescents, et en France certains adolescents eux-mêmes, évoquent la question les concernant.

L'enfant en question, agée de 11 onze ans affirmait qu'elle ne se sentait ni "un garçon" ni "une fille". J'étais légèrement choquée d'entendre, de la part d'une très jeune fille ce genre de réflexions.


Citation
ᴄʜᴇᴄᴏ¹¹ a écrit:
Salam

Tu parles d'adultes, ce phénomène s'est étendu aux enfants et aux ados, c'est carrément une tendance aux États-Unis, leurs récits submergent youtube.
Des mineurs qui ne jouissent pas encore de leur pleine conscience, c'est dire...
28 février 2021 10:12
"Ce que je déplore le plus c'est que de très jeunes enfants soient encouragés et soutenus par les proches."

La "médecine" aussi :

"Un traitement hormonal peut éventuellement être entamé dès la puberté. Avant cela, l’aide apportée à l’enfant/au jeune et à ses parents consiste donc essentiellement à l’établissement d’un diagnostic et à l’accompagnement de ces personnes dans la gestion des sentiments de genre variant et des problèmes qui y sont liés (ou qui peuvent y être liés).

Le traitement hormonal consiste en deux phases: la prise d’inhibiteurs de puberté et l’administration d’hormones sexuelles du sexe opposé au sexe de naissance. L’endocrinologue analyse dans quelle phase de développement (la classification de Tanner) se trouve l’enfant et quel traitement est donc adapté. Il faut donc d’abord faire passer à l’enfant un examen médical chez un endocrinologue. Ce médecin doit également exclure d’éventuelles causes physiques aux sentiments de genre atypiques comme l’intersexualité. L’endocrinologue est également bien placé pour accompagner l’enfant/le jeune dans le développement de sa puberté, tout au long de la thérapie hormonale, pour évaluer la densité de ses os et mesurer sa croissance.

Inhibiteurs d’hormones

Si l’enfant exprime la nécessité de stopper son développement sexuel correspondant au sexe qui lui a été attribué à la naissance, et que ses parents sont d’accord, il/elle peut commencer à prendre des inhibiteurs d’hormones à condition que l’équipe genre enfants et jeunes ait formulé un avis favorable à ce propos. Le fait que l’équipe connaisse l’enfant depuis suffisamment longtemps constitue un aspect important dans le cadre de cette décision.

Le début du traitement est déterminé par l’entrée de la puberté dans le stade 2 de Tanner, lorsque la production d’hormones sexuelles débute et que les caractéristiques sexuelles secondaires deviennent visibles. [...]"

[infotransgenre.be]

"Les médias en font la promotion et des gens paumés se retrouvent là dedans comme à une autre période ils auraient pu se retrouver dans autre chose..."

Exactement !
Citation
Videl a écrit:
Alykoum selem Sabrina

Comme le titre l'indique, je pense que c'est malheureusement une mode.

Ce que je déplore le plus c'est que de très jeunes enfants soient encouragés et soutenus par les proches.
Alors que cela pourrait seulement la manifestation d'un mal être ou encore une passade dans leurs développements.

Les médias en font la promotion et des gens paumés se retrouvent là dedans comme à une autre période ils auraient pu se retrouver dans autre chose...

Allah y hfed, Amin.
“Sooner or later, we all end up believing”
28 février 2021 10:20
Salam, on est clairement au stade final de la fin des temps vivement un grand reset de cette société
28 février 2021 10:21
Alaykum Salam,

"C'est d'autant plus choquant de les voir se pavaner dans des pays réputés musulmans..."

"Transidentité en Iran
Avant la révolution islamique de 1979, le sujet de la transidentité en Iran n'avait jamais été officiellement traité par le gouvernement. Cependant, au début des années 1980, les personnes transgenres ont été officiellement reconnues par le gouvernement et autorisées à bénéficier d'opérations chirurgicales."


"Cependant, l’Iran autorise la procédure depuis le milieu des années 80. A cette époque, Ruhollah Khomeiny a connu Maryam Khatoon Molkara, une femme transgenre. Cette dernière avait été enfermée dans un hôpital psychiatrique où on lui injectait de force des hormones masculines. Emu par son histoire, Khomeiny a publié une fatwa qui autorisait les interventions chirurgicales de changement de sexe. Aujourd’hui, le gouvernement iranien participe même aux coûts de l’opération."

Ceci-dit , l'Iran est un très mauvais exemple de pays "réputée Musulman"
"L'islam chiite" étant la religion officielle.
Citation
Magneto* a écrit:
Salam,

Des lobbys poussent à fond pour la normalisation dans toutes les sociétés du mouvement LGBTQUIR8PMLIZ6W#+R Ill.

Les dernières chimères que j'ai vues et elles étaient vraiment grossières, c'était d'ailleurs au émirats. L'un d'eux étaient je pense une prostituée. J'en ai vu aussi à Kuala Lumpur, bluffant car ils ressemblaient vraiment à des femmes...

C'est d'autant plus choquant de les voir se pavaner dans des pays réputés musulmans...
“Sooner or later, we all end up believing”
28 février 2021 10:27
Je connais cette abomination du fiqh chiite.
Ils ne sont pas à cette déviance près me diras-tu....
Citation
PurpleAest a écrit:
Alaykum Salam,

"C'est d'autant plus choquant de les voir se pavaner dans des pays réputés musulmans..."

"Transidentité en Iran
Avant la révolution islamique de 1979, le sujet de la transidentité en Iran n'avait jamais été officiellement traité par le gouvernement. Cependant, au début des années 1980, les personnes transgenres ont été officiellement reconnues par le gouvernement et autorisées à bénéficier d'opérations chirurgicales."


"Cependant, l’Iran autorise la procédure depuis le milieu des années 80. A cette époque, Ruhollah Khomeiny a connu Maryam Khatoon Molkara, une femme transgenre. Cette dernière avait été enfermée dans un hôpital psychiatrique où on lui injectait de force des hormones masculines. Emu par son histoire, Khomeiny a publié une fatwa qui autorisait les interventions chirurgicales de changement de sexe. Aujourd’hui, le gouvernement iranien participe même aux coûts de l’opération."

Ceci-dit , l'Iran est un très mauvais exemple de pays "réputée Musulman"
"L'islam chiite" étant la religion officielle.
28 février 2021 10:28
Alaykum Salam,

Qu'Allah nous en préserve. Amine.
Citation
Mr.Kai a écrit:
Salam, on est clairement au stade final de la fin des temps vivement un grand reset de cette société
“Sooner or later, we all end up believing”
J
28 février 2021 10:42
C'est comme la mode du voile

Homme torse nu/femme cachée

 
Plage 0
28 février 2021 11:04
Salam


L’extravagance a toujours existé et existera toujours, ce qui change maintenant c’est que les gens osent le montrer.
Idem pour les homosexuels, dans les pays qui appliquent la démocratie c’est plus visible, car est plus accepté.
Le célèbre marocain Nabil Hassani est devenu une star mondialement connu.
H
28 février 2021 11:11
C'est une abération un fléau animé par la secte LGBT .
Le problème c'est que y'en n'a plein qui regrette et se suicide.
D'ailleurs j'ai lu quelques part que le taux de suicide j'ai les trans était incroyable.
28 février 2021 11:21
Aslm, le but est de créer une societe sans sexe, sans genre, pour petit a petit detruire le genre humain plus d'enfant plus d'humanité perte totale d'identite
Citation
Sabrina_marooc a écrit:
Salam les yabis

Chacun est libre de faire ce qu’il veut.
Et je pense que les personnes qui souhaitent changer de sexe ne le font pas par gaieté de cœur. Probablement qu’ils doivent ressentir une vraie souffrance psychologique, qui n’est pas à négliger.
Mais de là à ne parler plus que de cela dans les médias, est ce que cela ne va pas donner des idées aux personnes vulnérables ?

Hier on a croisé un homme en cheveux long, robe, maquillage.
Mon fils ébahi m’a demandé « maman c’est une fille ou un garçon ou les deux? » j’avoue que je n’ai pas su quoi répondre Oh
H
28 février 2021 12:25
Il m'ai même arrivé de discuter avec un trans converti à l'islam et voilée... Je reconnais que j'ai eu un très gros bug sur le coup lol ! Non pas que ça m'attire, juste : Euh.. On est dans quel monde ? 😅

Le plus drôle c'était qu'elle se prenait vraiment très sérieusement ^_^.
28 février 2021 12:28
Salam,

Le monde part vraiment en cacahuètes

Clic
Allah ister


Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook