Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
marocain...chez les belges.
21 mai 2004 22:13



Portrait: Ahmed El Ktibi, 29ème sur la liste…



Il a le verbe facile et ne s’égare jamais trop pour trouver le mot qui convient pour clarifier un propos ou tourner le couteau dans la plaie. Il s’appelle Ahmed El Ktibi, candidat d’origine marocaine aux élections régionales du 13 juin 2004 (Parlement de Bruxelles).
El Ktibi est 29ème sur la liste P.S menée par Charles Picqué. Il a le mérite de faire partie de cette nouvelle vague de militants bardés de diplômes avec une longue et solide expérience dans le milieu associatif. Ce passage obligé, quand on y met du sérieux, pour mieux cerner les problèmes qu’affrontent la communauté marocaine et les citoyens en général.
Ce Casablancais qui approche de la cinquantaine est fils d’immigrés. Il débarquera en Belgique en 1974, soit une dizaine d’années après la fameuse convention de 1964 entre les deux royaumes. Il y débarque mais pour se tracer un itinéraire des plus exemplaires. Ses études d’assistant social fin des années 1970 lui permettront de mieux connaître le terrain où il continuera à évoluer des décennies plus tard.
Après, il décide d’intégrer l’université pour pouvoir aller plus loin et entame un colossal travail sur des projets d’associations de base. C’est à lui que reviendront le mérite et l’initiative de la première maison de jeunes à Saint-Gilles.
Tout cela ne l’empêche pas d’être au front quand il sera question de grandes batailles. Ce sera le cas lors de la lutte pour arracher le droit de vote notamment au sein de l’association "Objectif 82". Il se lancera par la suite dans un autre processus pour, à la fois, encourager la participation aux élections et pour relancer l’idée de favoriser la nationalité comme clé d’intégration. Tâche qui n’avait rien d’évident.
Entre-temps, El Ktibi continue de coordonner une trentaine d’associations diverses quand il n’est pas aux locaux de "Démocratie+" destinée à aider les marocains à surmonter les problèmes administratifs. Un "casse-tête" qui représente le traitement d’une moyenne de 1.000 divers dossiers par an.
En 1992, Ahmed El Ktibi est désigné pour siéger à la Commission mixte parlementaire de concertation. Cette dernière était chargée de formuler des propositions au parlement et notamment en matière de logement, de police et de formation. Lors de la législature suivante, il rempile pour siéger à la même commission, mais cette fois en guise de vice-président.
Sa première expérience électorale aura été de briguer un siège au parlement de la région de Bruxelles en 1999. Il "ratera" de près, de quelques voix. Ce ne sera pas le cas pour les communales de 2000 où il sera porté à la commune de Bruxelles-Capitale.
Le jour où "Libé" l’a rencontré à Bruxelles, El Ktibi était accompagné de M. Mohammed Boukantar, 30 ans au P.S, ex-exilé politique, élu à la même commune et suppléant attitré àAutres chroniques :
Des Marocains à l’assaut des parlements belges

Les Marocains à l’assaut des parlements belges

Polémique. Le " vote ethnique "…

Eclairage: 6 en 1, un " casse-tête " électoral belge…


la chambre (Parlement fédéral). M. Boukantar est le directeur de campagne de son "dauphin" dont il dit tout le bien du monde. Sauf que l’on finit par deviner qu’il n’y a rien d’exagéré ou de faux dans le propos. D’autres observateurs font d’ailleurs remarquer que le bonhomme est tout à fait "ministrable". Parcours et expériences plaident en sa faveur.
El Ktibi, en attendant le jour "J", est toujours écartelé entre une campagne électorale à boucler et de multiples responsabilités à remplir. Il co-dirige la Mission locale de Saint-Gilles, seconde le président du foyer Laekenois et est administrateur à l’Hôpital Brugmann.
Dans sa lettre de campagne aux "Chère concitoyenne, Cher concitoyen", il rappelle ces grands principes qui ont guidé son action : l’associatif pour le développement de la citoyenneté, la lutte contre l’exclusion et une harmonieuse cohabitation entre les Bruxellois. Au-delà de leurs différences…


et alors:p:p:p:p

:o
N
21 mai 2004 23:49
Je me demande si tu as tout compris.
t
22 mai 2004 21:33
Moi j'ai compris que faire des études d'assistant social c'est le nec plus ultra, en plus à cette époque fallait même pas le bac pour faire ces études, fallait juste avoir 16 ans et passer un petit examen du niveau de la 3ème secondaire.

Donc BOF BOF
f
23 mai 2004 09:54
Il veut faire quoi pour les Belges ?
Ouvrir plus d'épiceries qui débordent sur les trottoirs ?
Vous avez remarqué " en Fr et en B" il n'ya que les épiciers Marocaines et algériennes qui envahissent les trottoirs, réservés aux piétons ?
Ils veulent faire comme au Bled !!! Le magasin vide...et les trottoirs qui débordent !
TRISTE !

I'm black man, de coeur !
23 mai 2004 18:01

Re: marocain...chez les belges.
Auteur: Nabil9000
Date: 21-05-04 23:49

Je me demande si tu as tout compris.



-----------------------------------------------------
alors explique-moi stp...si t'as compris?(?(?(

:o
a
24 mai 2004 07:36
amir ,
va sur wafin tu comprendra mieux la politique , il y a bcp de marocain mais tous espère avoir un salaire !!!

Je vais faire confiance a un diplomé en science politique et lui donne sa chance . Les anciens si tu les écoutent ils te dirons que c'est eux qui ont eu l'idée du métro , du tgv et de l'electicité sur bxl . Grinning smiley Smiling Smiley

Fini les duperies , on connait les gens bon (jambon et boivent comme des trou) pour se faire accepter .

Voter CDH parti qui va monter Winking smiley
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook