Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Maroc : L’absence d’éducation sexuelle ralentit l’autonomie des femmes...
17 avril 2021 12:48
Salam à tous et à toutes

ça concerne les deux ,homme et femme au Maroc .

A cause de l'absence de l'éducation sexuelle dans le système éducatif ,diverses anomalies résultent dans le couple.

L'époux ne maitrise ,ignore plutot ,tout sur le corps de l'épouse ,ses besoins en ce qui concerne l'intimité et ses

régles, quels sont les besoins physiques et spirituels d'une femme ,et vice-versa .

L'homme ignore les attentes de son épouse ,comment l'épanouir ,et "l'entretenir"




moralement,physiquement etc...

Par exemple ,une épouse à un stade de grossesse ,elle "déteste"la presence de son époux à ses cotés ,

elle "s'affole" ,s'énerve,crie d'une voix tonitruante dés que son homme s'approche d'elle etc... l'époux ,lui vite

il croit que son épouse le "trahit" et qu'elle ne l'aime plus car elle a "un quelqu'un" et hop le ménage se dégringole

pour finir chez le "Cadi" ,voilà une des nombreuses causes des divorces ,le manque d'une éducation sexuelle,

chez l'homme comme chez la femme ,il y a beaucoup d'exemple ,je m'arréte là .





Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/04/21 12:52 par Ibn-Battùta Tanjawi.
17 avril 2021 12:54
Salam

Sincèrement ! Vous Avez Une Très Mauvaise Idée De Vos Origine... Tu Devrais Essayer De Visiter Ce Que Furent Les Arabes En Andalousie... Peut-Être : Que Ça Te Motivera Un Ch’Wia... Ça Ne Sera Pas Plus Mal.
Citation
Ibn-Battùta Tanjawi a écrit:
Salam à tous et à toutes

ça concerne les deux ,homme et femme au Maroc .

A cause de l'absence de l'éducation sexuelle dans le système éducatif ,diverses anomalies résultent dans le couple.

L'époux ne maitrise ,ignore plutot ,tout sur le corps de l'épouse ,ses besoins en ce qui concerne l'intimité et ses

régles, quelles sont les besoins physiques et spirituels d'une femme ,et vice-versa .

L'homme ignore les attentes de son épouse ,comment l'épanouir ,et "l'entretenir" moralement,physiquement etc...

Par exemple ,une épouse à un stade de grossesse ,elle "déteste"la presence de son époux à ses cotés ,

elle "s'affole" ,s'énerve,crie d'une voix tonitruante dés que son homme s'approche d'elle etc... l'époux ,lui vite

il croit que son épouse le "trahit" et qu'elle ne l'aime plus car elle a "un quelqu'un" et hop le ménage dégringole

pour finir chez le "Cadi" ,voilà une des nombreuses causes des divorces ,le manque d'une éducation sexuelle,

chez l'homme comme chez la femme ,il y a beaucoup d'exemple ,je m'arréte là .
17 avril 2021 13:11
C’est choquant pour un pays où l’âge légal pour se marier est de 18 ans révolus.
14% des mariages concernent des enfants de moins de 18 ans !! ceux-ci étant autorisés par dérogation, demandée par le tuteur du mineur. On se demande à quoi sert la loi ?

les cas de mariage d’enfants avant l’âge de 18 ans ont représenté 14% des mariages de 2005 à 2019.
p
17 avril 2021 13:20
et la société civile ? y a surement des initiatives ....et des femmes courageuses et inventives.

si on attend à chaque fois que l’Etat bouge .... surtout que certains bloquent toute initiative législative sur ces sujets .

Plus haut , je dis "femmes courageuses" , car sur ces sujets , les progrès, ailleurs, ont été fait grâce à des femmes ...et peu d'hommes.
17 avril 2021 13:54
Si les hommes se remettait en question sur leurs sexualités et sur leurs manque de connaissances du corps de la femme ça ce serait, on voit ce genre de manque d'eduquation partout , pas qu'au Maroc.
17 avril 2021 14:21
Oui ,tout à fait "temporelle" ,l'homme chez nous est peu ou trés peu "cultivé" au point de vue

connaissance approfondies des besoins primordiales pour un bon équilibre de sa compagne la

femme (épouse) , il ignore certains "états physiologiques chez la femme " , au point de vue

intimité de la femme , P.E ,le cas de la femme fontaine ou autres cas ,l'homme divorce par

ignorance . aussi dans le cas de virginité ,l'homme pas tous bien entendu ,n' a pas de notions

scientifiques pour savoir que l'hymen se dilate , ou resistant à la pénétration ,chose qu'il croyait

une défloration que la jeune fille a pu contracter hors mariage etc...
17 avril 2021 14:28
nos parents n'ont eu aucune éducation de ce genre et leurs foyers ont tenu 50 voire 70ans!!Heu
alors arrêtez de suivre aveuglent le modèle occidental !
comme le dit si bien le proverbe:li hamou lik ye3eyik !!Ill
17 avril 2021 14:46
Avec des femmes non éduqués, n'ayant aucune ressource financière autre que le salaire du mari, avec la pression sociale de la famille pour ne pas divorcer et une dizaine d'enfants ?

Dans ce cas ça tient, par force.
Mais ce n'est plus le cas. Les femmes travaillent et décident en fonction de ce qui est bon ou non pour elles.
Citation
thebejaouia a écrit:
nos parents n'ont eu aucune éducation de ce genre et leurs foyers ont tenu 50 voire 70ans!!Heu
alors arrêtez de suivre aveuglent le modèle occidental !
comme le dit si bien le proverbe:li hamou lik ye3eyik !!Ill
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. » Jean Jaurès.
17 avril 2021 15:04
Tout à fait "kaloupile" l'ignorance dans le couple ,la "patience" de l'épouse car c'est "h'chouma"

de se séparer ou de réclamer quoi que ce soit .

La plupart des couples d'avant ,vivaient avec "s'bar" seulement . interrogez les ,ils vous le

confirment .
17 avril 2021 15:11
décident

mais est ce pour autant que les femmes sont plus heureuses??je pense pas!!

Citation
kaloupile a écrit:
Avec des femmes non éduqués, n'ayant aucune ressource financière autre que le salaire du mari, avec la pression sociale de la famille pour ne pas divorcer et une dizaine d'enfants ?

Dans ce cas ça tient, par force.
Mais ce n'est plus le cas. Les femmes travaillent et décident en fonction de ce qui est bon ou non pour elles.
17 avril 2021 15:19
serieux arrêtez le vendre du rêve aux femmes et leur faire croire kelles seront plus fortes en détruisant leur foyer!!
la force la vraie;c de faire face aux problèmes et de affronter ;et PATIENTER qd il le faut!! voila les vraies DECISIONS !!
DIEU n'est pas avec le patient pour rien!!
enfin rebbi yahdi el jami3

Citation
Ibn-Battùta Tanjawi a écrit:
Tout à fait "kaloupile" l'ignorance dans le couple ,la "patience" de l'épouse car c'est "h'chouma"

de se séparer ou de réclamer quoi que ce soit .

La plupart des couples d'avant ,vivaient avec "s'bar" seulement . interrogez les ,ils vous le

confirment .
17 avril 2021 15:22
Ma femme a été frappée par son premier mari.
Le lendemain elle était partie.

Elle a pu décider cela parce qu'elle n'avait pas du tout besoin de son salaire pour vivre et s'occuper de ses enfants.
Citation
thebejaouia a écrit:
décident

mais est ce pour autant que les femmes sont plus heureuses??je pense pas!!
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. » Jean Jaurès.
17 avril 2021 16:00
On se rend compte à travers des questions posées que nombre de jeunes filles, jeunes femmes ignorent bien des choses de leur propre corps.

Les cours d'éducation sexuelle dispensés dans les établissements scolaires choquent des âmes prudes alors que ces cours sont simplement une découverte d'une anatomie et de la façon dont celle-ci fonctionne.

Quand c'est un pays comme le Maroc qui fait ce constat de carence cela prouve bien qu'il y a déficience dans un apprentissage qui n'a rien de choquant.
ex Brioche Redorée
17 avril 2021 16:38
Heu ... disons qu'il y a des âges pour aborder certaines choses. Tout le monde n'est pas forcément prêt à l'instant T pour acquérir certaines informations. Faut s'adapter à chacun.

Une éducation, oui, mais faut pouvoir y mettre les formes.

Personnellement, je me souviens qu'on nous ait fait visionner un accouchement en live en 5e, c'était vraiment pas l'âge pour montrer ce genre de choses.

Et puis parler de ces choses là en cours mixte ... je trouve ça moyen aussi.

Idem quand c'est un homme qui enseigne aux femmes ou inversement.

Et ce n'est pas une question religieuse ici, mais surtout de pudeur à respecter aussi.

Certains enfants n'ont jamais vu leur père ou mère déshabillés et on leur montre des images pires que ça, faut pas déconner non plus.

La manière de s'y prendre n'est pas adéquate je trouve. Encore aujourd'hui.

Après comment s'y prendre, j'avoue, c'est délicat. Il faut pouvoir en parler. Mais ce n'est pas si simple en réalité.
Citation
Lunedorée a écrit:
On se rend compte à travers des questions posées que nombre de jeunes filles, jeunes femmes ignorent bien des choses de leur propre corps.

Les cours d'éducation sexuelle dispensés dans les établissements scolaires choquent des âmes prudes alors que ces cours sont simplement une découverte d'une anatomie et de la façon dont celle-ci fonctionne.

Quand c'est un pays comme le Maroc qui fait ce constat de carence cela prouve bien qu'il y a déficience dans un apprentissage qui n'a rien de choquant.
17 avril 2021 18:13
là tu me cites un cas precis!!mais je parle en gle!!la majorité des cas !!!
c clair que le divorce peut etre une salutation mais pas ds 99./. cs cas !!
Citation
kaloupile a écrit:
Ma femme a été frappée par son premier mari.
Le lendemain elle était partie.

Elle a pu décider cela parce qu'elle n'avait pas du tout besoin de son salaire pour vivre et s'occuper de ses enfants.
19 avril 2021 20:49
Désolé mais je trouve que tu fais la liste de toutes les excuses possibles et imaginables pour ne pas faire.

Je suis un homme et j'ai fait la moitié de l'éducation sexuelle des enfants de mon foyer, ma femme faisant l'autre moitié. J'ai fait des lectures, j'ai expliqué des dessins, j'ai expliqué les sentiments qui viennent avec la croissance, j'ai expliqué les changements physiques et physiologiques au cours de l'avancée en âge. Je l'ai fait aussi bien aux filles qu'au garçons.

À partir de 8 ans avec le livre adapté à cet âge.
Un autre livre à 10 ans, un autre livre à 12 ans et encore un autre pour ados ensuite. Aucun n'a jamais été choqué ou froissé par ce que nous lisions ou disions car ils avaient l'information dont ils avaient besoin au bon moment de leur maturité.

Si tu ne fais rien, d'autres que tu ne connais pas s'en chargeront et pas forcément dans un but pédagogique.

De mon expérience j'en tire que ce furent des moments intenses pendant lesquels je me suis pleinement senti investi par ma mission de père.



Citation
Citronnus a écrit:
Heu ... disons qu'il y a des âges pour aborder certaines choses. Tout le monde n'est pas forcément prêt à l'instant T pour acquérir certaines informations. Faut s'adapter à chacun.

Une éducation, oui, mais faut pouvoir y mettre les formes.

Personnellement, je me souviens qu'on nous ait fait visionner un accouchement en live en 5e, c'était vraiment pas l'âge pour montrer ce genre de choses.

Et puis parler de ces choses là en cours mixte ... je trouve ça moyen aussi.

Idem quand c'est un homme qui enseigne aux femmes ou inversement.

Et ce n'est pas une question religieuse ici, mais surtout de pudeur à respecter aussi.

Certains enfants n'ont jamais vu leur père ou mère déshabillés et on leur montre des images pires que ça, faut pas déconner non plus.

La manière de s'y prendre n'est pas adéquate je trouve. Encore aujourd'hui.

Après comment s'y prendre, j'avoue, c'est délicat. Il faut pouvoir en parler. Mais ce n'est pas si simple en réalité.
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. » Jean Jaurès.
19 avril 2021 22:45
Je ne comprends pas pourquoi tu dis ça. Moi aussi j'ai parlé de sexe à mes enfants, y'a pas de souci pour ça.

Mais tout le monde ne parle pas de sexe à sa maison. Et quand je parle d'éducation, je parle d'éducation dans la société. Si les parents ne sont pas capables de parler de ce genre de chose pour une raison ou une autre, le système scolaire ou autre doit pouvoir éduquer les gens en la matière.

D'ailleurs, on envoie nos enfants à l'école pour leur donner une éducation particulière. Tous les parents ne sont pas capables d'apprendre à lire et à compter à leurs gamins, par exemple. Et je ne parle pas des matières plus compliquées au fil des années ...

Bon après, je parlais aisément sexe avec ma mère, c'est pas pour autant que j'étais au courant de tout. Je suis née à une époque où il n'y avait pas internet et des livres sur la question, fallait pouvoir s'en procurer. Par chez moi, y'avait pas vraiment de bibliothèque, ni de librairie, je ne sais même pas si ce genre de lectures existaient ...

Ma mère m'a appris ce qu'elle savait, mais j'en ai appris d'autres en cours de route parce que ma mère ne savait pas tout non plus ... ou ne voulait pas tout me dire ...

Mais ce genre de choses s'apprend au fur et à mesure de ce qu'on a besoin de savoir.

L'année de mes 15 ans, j'étais totalement ignorante de l'anatomie et du fonctionnement de l'homme par exemple. Et j'avoue, je m'en fichais. Pourtant, la même année, je suis tombée amoureuse d'un garçon, là j'ai eu besoin de poser des questions pour en savoir plus ...

J'avais des copines qui étaient déjà aguerries à ce niveau (expérience ou frères à la maison) et d'autres qui à 20 ans étaient encore des bonnes soeurs dans leur tête. On ne peut pas parler des mêmes choses à toutes en même temps. Et c'est pareil pour les garçons je suppose ... Faut s'adapter.

Après comme tous les jeunes de mon âge, on écoutait les émissions sur ... je ne sais plus ... NRJ ou Fun Radio, je ne sais plus ce que j'écoutais à l'époque où les jeunes téléphonaient pour poser des questions souvent d'ordre sexuel. Ou j'étais abonnée à des magazines où ça parlait de ce genre de choses aussi.

Mais bon ... entre en parler et agir, il y a tout un monde ...

Bref, faut une éducation sexuelle à la maison, mais pas que ... Et ailleurs qu'à la maison, faut pouvoir s'adapter à ce qu'on a comme public en face de soi. C'est pas si simple.
Citation
kaloupile a écrit:
Désolé mais je trouve que tu fais la liste de toutes les excuses possibles et imaginables pour ne pas faire.

Je suis un homme et j'ai fait la moitié de l'éducation sexuelle des enfants de mon foyer, ma femme faisant l'autre moitié. J'ai fait des lectures, j'ai expliqué des dessins, j'ai expliqué les sentiments qui viennent avec la croissance, j'ai expliqué les changements physiques et physiologiques au cours de l'avancée en âge. Je l'ai fait aussi bien aux filles qu'au garçons.

À partir de 8 ans avec le livre adapté à cet âge.
Un autre livre à 10 ans, un autre livre à 12 ans et encore un autre pour ados ensuite. Aucun n'a jamais été choqué ou froissé par ce que nous lisions ou disions car ils avaient l'information dont ils avaient besoin au bon moment de leur maturité.

Si tu ne fais rien d'autres que tu ne connais pas s'en chargerons et pas forcément dans un but pédagogique.

De mon expérience j'en tire que ce furent des moments intenses pendant lesquels je me suis pleinement senti investi par ma mission de père.
20 avril 2021 00:40
L’absence d’éducation sexuelle ralentit l’autonomie des femmes sur leur corps Perplexe

N'importe quoi.

Certains marocains sont pénibles à toujours vouloir copier ce qui se passe en Europe même en matière d'éducation sexuelle lol comme si c'était LA référence.

Le Maroc est un grand pays avec sa propre culture, sa propre religion, ses propres principes

Arrêtez de copier !

D'ailleurs vous ne savez même pas copier, cf la gueule du croco lacoste

Je pense que c'est à force d'essayer de copier l'occident qu'on a toujours un métro de retard
 
Facebook