Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
l'éducation des garçons
p
5 décembre 2015 16:46
Salam Alaykum.

reconvertie et fille de la génération post soixante-huitard ayant baigné dans une atmosphère de totale liberté sexuelle, autant masculine que féminine; je m'interroge.

Dans l'islam, la chasteté, autant masculine que féminine est de rigueur, le rapprochement physique n'étant autorisé que dans le cadre du mariage.

Alors pourquoi l'acte charnel que commet l'homme hors mariage est minimisé par rapport à celui commis par la femme dans les mêmes circonstances?

Est il logique d' accorder une importance "capitale" à la virginité de la femme mais en omettant d'accorder de l'importance au maintient de la chasteté masculine?

En bref comment préserver la femme si on éduque pas l'homme à se préserver?


Merci de m'éclairer, car ayant des cultures totalement différentes, j'aimerai comprendre.
5 décembre 2015 17:16
c'est comme ça partout .. même dans ta culture qui est aussi la nôtre au passage.

Une fille qui couche, accumule les relations en France c'est une sal*pe, p*te, chaudasse, une fille facile, ... tout ce que tu veux.

Un mec ça passe.

C'est comme ça faut vivre avec
[i]Butch[/i]: My name is Butch. [i]Esmeralda[/i]: What does it mean? [i]Butch[/i]: I'm American, honey. Our names don't mean shit
D
5 décembre 2015 17:22
La clé et la serrure

whistling smiley
Citation
Marsellus Wallace a écrit:
c'est comme ça partout .. même dans ta culture qui est aussi la nôtre au passage.

Une fille qui couche, accumule les relations en France c'est une sal*pe, p*te, chaudasse, une fille facile, ... tout ce que tu veux.

Un mec ça passe.

C'est comme ça faut vivre avec
5 décembre 2015 17:25
Maybe .. je sais pas mais c'est comme ça en France, en Belgique, au USA, au Maroc, ..
Citation
DonDanbury a écrit:
La clé et la serrure

whistling smiley
[i]Butch[/i]: My name is Butch. [i]Esmeralda[/i]: What does it mean? [i]Butch[/i]: I'm American, honey. Our names don't mean shit
s
5 décembre 2015 17:32
salam

tu soulèves un point que toutes les maghrébines musulmanes trouvent aberrant

on exige de nous la virginité mais pas celles des hommes

c'est un problème d'éducation, personne ne leur dit que c'est un péché et qu'il est tout aussi grave que celui de la femme qui fornique

leur éducation sexuelle est inexistante d'où la présence de beaucoup de maghrébins hommes non vierges



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/12/15 17:46 par sosp.
M
5 décembre 2015 17:39
Salam,

Non, ce n'est pas logique, c'est même complètement illogique.
f
5 décembre 2015 17:54
Dieu interdit aussi bien a l homme qu a la femme d approcher la fornication(zina)mais la culture le voit differemment.
Simplement parce que pour la femme on le verra plus facilement(plus vierge ou risque de grossesse)et que c honteux....
Il est vrai que c'est injuste...mais cela a toujours été ainsi partout dans le monde meme en Europe.
p
5 décembre 2015 18:02
Les hommes qui accumulent les liaisons on les appelles, des lapins, des chauds du slip, des queutards, des sa...auds... ce ne sont pas des termes très élogieux non plus....

On va dire qu'au niveau familial, en Europe, pas forcement ... la permissivité l'est tout autant pour les hommes et la femme . Une même famille ne sera pas choquée de savoir son fils avec une petite amie et sa fille avec un petit copain.

Alors que dans des (j'ai bien marqué "des" pas "les" !!!) familles musulmanes, ils savent que leurs fils ont une petite amie, c'a leur fait ni chaud ni froid, alors que si c'est leur fille c' a en devient une affaire d'état. Et là c'a manque cruellement de cohérence à mes yeux.

Car comment correctement protéger les femmes de la fornication, si on apprend pas aux hommes à ne pas la commettre?

Le célibat est aussi difficile pour les femmes que pour les hommes (on va dire que pour les hommes c'est au niveau physique que ç'a se passe et pour les femmes surtout au niveau émotionnel, mais les deux sont éprouvants!!!)

Et avec des phrases "il faut vivre avec, c'est comme ça", on arrivera jamais à avancer et à ne pas commettre les mêmes erreurs que nos ancêtres.

Ce sont les parents d'aujourd'hui qui éduquent les femmes et les hommes de demain, et qui choisissent, ou non, de leur transmettre des schémas de pensées erronées.
p
5 décembre 2015 18:08
il ne s'agit donc pas là d'un soucis de vouloir donner une bonnes bases religieuses mais plus une question d'honneur de la famille.

C'est sure que même en Europe quand une ado "tombe" enceinte (j'aime ce terme, c'a donne l'impression que c'est à chaque foi l'œuvre du Saint esprit...) c'est la fille qui en prend pour son grade et le garçon... ben on s'en fiche c'est pas lui qui assume!
M
5 décembre 2015 18:14
Après, il faut nuancer les choses, pour bien des familles musulmanes, ils accordent la même importance tant pour la fille que pour l'homme et expliquent que c'est un pêché très grave aux deux.
f
5 décembre 2015 18:30
Complètement d'accord et ayant toujours été choquée par cette différence(egoiste de surcroît parce que la copine est aussi une file de qlq un une soeur..)jj'essaie de faire en sorte que mes enfants (et mon entourage)en soit conscient et qu'ils se respectent plus.en mme temps on a jamais eu ce genre de situation chez nous.
Apres comme je disais c un héritage culturel...une mauvaise appréhension du la liberté de la femme.Mais on est bien d'accord la femme en pâtit plus que l'homme.Le coureur de jupon attirera plus qu'une femme qui change souvent de partenaire.
Moi je suis pour l'abstinence jusqu'au mariage Grinning smiley ...
Citation
passagern°789 a écrit:
Les hommes qui accumulent les liaisons on les appelles, des lapins, des chauds du slip, des queutards, des sa...auds... ce ne sont pas des termes très élogieux non plus....

On va dire qu'au niveau familial, en Europe, pas forcement ... la permissivité l'est tout autant pour les hommes et la femme . Une même famille ne sera pas choquée de savoir son fils avec une petite amie et sa fille avec un petit copain.

Alors que dans des (j'ai bien marqué "des" pas "les" !!!) familles musulmanes, ils savent que leurs fils ont une petite amie, c'a leur fait ni chaud ni froid, alors que si c'est leur fille c' a en devient une affaire d'état. Et là c'a manque cruellement de cohérence à mes yeux.

Car comment correctement protéger les femmes de la fornication, si on apprend pas aux hommes à ne pas la commettre?

Le célibat est aussi difficile pour les femmes que pour les hommes (on va dire que pour les hommes c'est au niveau physique que ç'a se passe et pour les femmes surtout au niveau émotionnel, mais les deux sont éprouvants!!!)

Et avec des phrases "il faut vivre avec, c'est comme ça", on arrivera jamais à avancer et à ne pas commettre les mêmes erreurs que nos ancêtres.

Ce sont les parents d'aujourd'hui qui éduquent les femmes et les hommes de demain, et qui choisissent, ou non, de leur transmettre des schémas de pensées erronées.
p
5 décembre 2015 19:06
l’éducation c'est la femme qui la fait ,on éduque pas le garçon de la meme façon que les filles ,certes ils ont tout deux les memes chance de réussite ,une fois sur le terrain les inégalités se creuses entre filles et garçons ,nous vivons dans des société dite
patriarcal a qui profite cette liberté bien sur le garçon ,par sa nature dominante ,l'envie d'etre exposer au danger il passe plus favorable que la fille qui de sa nature douce
dans toute les société au monde la majorité d'activité ménagère éducation c'est le rôle de la femme
venant a ton sujet qui traite la sexualité ,ça aussi on est pas égale a l'homme dans ce domaine ,le désire chez garçon est tres sensible explosif que celui de la fille
si tu dit un garçon a le droit de coucher a gauche et droite sans lui faire aucun reproche
c'est son domaine privé ,vis a vis de la loi des hommes patriarcale il passe pour un héros
du moment que son acte est un consentement mutuelle
peut-on dire de nos jours existe-t-il des garçons chaste ...oui je le pense
la débauche vient souvent de la femme c'est pour ça que la religion la bien encadrée pour son bien
b
5 décembre 2015 19:45
Je ne suis pas d'accord, quels st les pays alors? cite les.

Aussi ds le coran, l'homme doit être vierge mais le soucis vous prenez ce qu'il vous arrange, vous dévier complétement les paroles sacrés, après sa veut une vierge, une fille clean... sinon elle se fait insultée. La p... je me demande c'est qui au final.
5 décembre 2015 20:06
salam
puisque tu es francaise convertie c'est simple, tu etudies ta religion sans adopter la culture de tel ou tel pays
dans l'islam les 2 doivent etre vierges tu peux comprendre ca en lisant le Coran, apres a toi d'appliquer ca a tes enfants.
e
5 décembre 2015 20:57
Salam

Le problème c'est que beaucoup mélangent la culture à la religion.

Le fait qu'on ne dit rien au garçon qui fornique c'est culturel et non religieux.

Dans la culture arabe, c'est une grande honte que la fille ne soit plus vierge. Elle touche à l'honneur de la famille. Elle salit une famille entière.

Tandis que l'homme il fait ce qu'il veut.. Peut être parce que chez l'homme il n'y a aucun preuve qui pourrait témoigner de sa chasteté contrairement à la fille ?

Mais dans la religion, le pêché est le même. Il est autant grave chez la fille que l'homme. Il n'y a pas de difference. Et en tant que musulman nous devons éduquer nos filles comme nos fils . et ne surtout pas accepter que son fils fornique.

Ya du boulot pour changer les mentalités !
A nous, nouvelles générations de changer ça.
Pas de MP.
5 décembre 2015 21:02
Salam

Tres bon sujet!

Je pense que les "musulmans" de nos jours ont un gros probleme de foi. Beaucoup ont une pratique culturel, traditionnelle, ou une pratique juste pour "paraitre", mais sont ils vraiment croyants?, Allahou a3lem. Les gens ont plus peur du "quand dira t'on".
"Mais que vont dire les voisins!!" S'exlament les gens au lieu de craindre Dieu, on a peur des gens.

Je pense que les musulmans d'aujourd'hui sont superficiels, ils devraient se remettrent en questions et travailler leur foi.

L'education donné aux filles et aux garçons doit etre la meme!
Dieu nous jugera de la meme façon.
p
6 décembre 2015 14:55
Il est vrai que la culture magrébine est très forte, et que lorsque l'on ne connaît pas trop la religion musulmane il est assez difficile de les extirper l'un de l'autre pour savoir ce qui appartient à la culture et ce qui appartient à la religion.

On peut dire que la communauté musulmane est elle aussi touchée de plein fouet par la société de consommation ( y compris de consommation des relations) et de paraître actuelle.

Selon Le prophète Mouhammed , que la paix et le salut soit sur lui, (rapporté par At-tirmidhî ) :

Viendra une époque durant laquelle celui qui tiendra véritablement à sa religion (par sa langue, son cœur et ses actes) sera semblable à une personne tenant une braise de feu dans sa main.

Que nous soyons tous facilités dans notre pratique de la religion.

Citation
Mme Mim a écrit:
Salam

Tres bon sujet!

Je pense que les "musulmans" de nos jours ont un gros probleme de foi. Beaucoup ont une pratique culturel, traditionnelle, ou une pratique juste pour "paraitre", mais sont ils vraiment croyants?, Allahou a3lem. Les gens ont plus peur du "quand dira t'on".
"Mais que vont dire les voisins!!" S'exlament les gens au lieu de craindre Dieu, on a peur des gens.

Je pense que les musulmans d'aujourd'hui sont superficiels, ils devraient se remettrent en questions et travailler leur foi.

L'education donné aux filles et aux garçons doit etre la meme!
Dieu nous jugera de la meme façon.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook