Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
j'étouffe chez moi
b
5 janvier 2019 16:46
Selem alikoum tout le monde
Je m'étais dit que ça me ferait du bien de me lâcher ici et avoir l'avis d'inconnus. J'ai 21 ans et suis étudiante.
Mon problème est que je suis tout le temps triste sans vraiment savoir pourquoi enfin je pense le savoir mais je ne sais pas si j'y peut qql chose. C'est un peu mon environnement familial que j'ai du mal à supporter, j'ai une maman que j'aime plus que tout au monde mais qui n'a pas eu une vie facile et qui par conséquent se plains constamment depuis des années sans jamais agir malgré les conseils que je lui donne. Elle se plains sans cesse de la vie pourtant nous ne manquons de rien el hamdoullah, c'est très dur a vivre que d'entendre quelqu'un se lamenter continuellement, je sens que ça déteint. Parfois je me lève de bonne humeur comme une folle en chantant dansant et puis paf elle se plains de ceci ou cela et je me sens coupé dans mon humeur
J'ai un frère 25 ans, je ne peux pas le voir, son visage me rend malade et la cohabitation m'est insupportable je ne sors pas de ma chambre tant qu'il n'est pas sorti donc je reste enfermée jusqu'au moins 14h dans ma chambre vu qu'il ne fait rien de sa vie et reste squatter à la maison indéfiniment sans rien n'y apporter. C'est en parti ce qui rend ma mère malade, son fils est un grand échec alors qu'elle nous a bien éduqué et elle nous a tout donné elle ne mérite pas d'avoir un enfant pareil ça me fait énormément de peine. J'ai une grande soeur de 28 ans soeur avec laquelle je m'entends bien. Je m'entends bien avec mon père mais il fait parti de ce qui rend cette maison insupportable il grogne tout le temps fume à longueur de journée, salit tout, je supporte très mal la cigarette et se réveiller avec une saleté de frère et une maison enfumée me rend dépressive. Je n'arrive pas a étre pleinement heureuse je suis tout le temps fatiguée j'ai tout le temps envie de dormir je suis en 2ème année de droit et les cours me mettent dans un stress pas possible j'ai énormément de retard que je n'en dors pas, parfois j'ai envie de tout lâcher et aller travailler mais ma mère en tomberai malade donc ce n'est même pas envisageable.
Moi, je ne demande qu'à vivre, sortir rigoler m'amuser vivre la vie fond, mais j'étouffe chez moi et à l'intérieur de moi je n'en peux plus de cette maison.
J'ai envie de me marier pour entamer un nouveau chapitre dans ma vie reprendre de nouvelle base changer de vie avoir mes enfants j'en rêve et surtout vivre aux cotés d'une personne que j'aurai choisi.
Je suis extrêmement cruelle envers mon frère chaque jours je le reconnais et je ne l'ai jamais nié mais c'est plus fort que moi, il ne veut pas partir de chez nous, ça m'empoisonne la vie que de devoir vivre avec quelqu'un que je ne peut voir ni de loin ni de près. Je sais que ça peut vous choquer mais je ne fais pas ça gratuitement vous déballer toutes les crasses qu'il fait au sein de cette famille prendrai 22 pages.
Voila j'étouffe chez moi pourtant parfois je passe d'excellent moment avec ma mère ma soeur mon père mais là cette noirceur déteint sur moi je ressemble à un zombie chez moi je fais souvent la gueule pour rien etc. Je passe à coté de ma vie
5 janvier 2019 17:19
Tu veux beaucoup de choses et tu veux tout, tout de suite. C'est là le problème.
Tu ne changeras pas ta mère. Tu ne changeras pas ton père. Tu ne changeras pas ton frère.
Et si tu te concentrais sur ce que tu maitrises, c'est à dire tes études ?
« Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail. » Jean Jaurès.
C
5 janvier 2019 17:23
Salam

El hamdoulilah tu as tes parents encore vivant qui t offre un foyer.
Ton frère est plus a plaindre qu' a critiquer ce n est pas lui qui t a enfermer dans ta chambre c est toi qui t es retirer.
Il ne te violente pas enfin tu ne le mentionne pas.
Pour tes parents c est le contre coup de la vie ils ne t harcèle pas ne t empêche pas de faire des études et j j imagine qu' ils aspirent un bel avenir pour toi.

Ton enfer tu l as créé toute seule tu as tout pour toi fermement et beaucoup t envient
Tu t en rend pas compte
Pour moi c est le caprice d une fille qui n a pas fini sa crise d ado (ce n est pas une critique)
B
5 janvier 2019 17:38
Attention tu vas être culpabilisée à travers des réponses, n'en tiens pas compte.
Je retiens une chose importante = tu es fatiguée et tu as tout le temps envie de dormir

Ce sont des signes de dépression, ça je peux te l'assurer. Ton envie de dormir correspond à
un besoin d'échapper à la réalité. Une réalité qui te pèse.
Tu as sans en être vraiment consciente un sentiment de culpabilité vis-à-vis de ta maman car tu es en porte-à-faux entre l'amour que tu lui portes et son attitude qui est épuisante et que tu réprouves.
Un milieu familial peut être nocif même si la tendresse est là car justement elle en rajoute
au niveau de sa propre culpabilité. On ne voudrait pas ressentir ces sentiments négatifs envers ceux que l'on aime, c'est extrêmement culpabilisant Et pourtant on subit...
Puisque tu poursuis des études ce qui est une chance et il ne faut pas lâcher, ne t'est-il pas possible de sortir avec des filles de ton âge et laisser exploser ta jeunesse, de vivre des choses simples, rire.
C'est de cela dont tu as besoin, sinon tu risques de flancher et vraiment ce serait dommage pour ton avenir. Ne te laisse pas manger par cette ambiance, écris sur un cahier ce que tu ressens, ce qui te fait souffrir, confie-toi à lui si tu n'as pas la possibilité de parler à un thérapeute.
Mais surtout ne lâche pas tes études. Regarde du côté du soleil.
Citation
beautiful things a écrit:
Selem alikoum tout le monde
Je m'étais dit que ça me ferait du bien de me lâcher ici et avoir l'avis d'inconnus. J'ai 21 ans et suis étudiante.
Mon problème est que je suis tout le temps triste sans vraiment savoir pourquoi enfin je pense le savoir mais je ne sais pas si j'y peut qql chose. C'est un peu mon environnement familial que j'ai du mal à supporter, j'ai une maman que j'aime plus que tout au monde mais qui n'a pas eu une vie facile et qui par conséquent se plains constamment depuis des années sans jamais agir malgré les conseils que je lui donne. Elle se plains sans cesse de la vie pourtant nous ne manquons de rien el hamdoullah, c'est très dur a vivre que d'entendre quelqu'un se lamenter continuellement, je sens que ça déteint. Parfois je me lève de bonne humeur comme une folle en chantant dansant et puis paf elle se plains de ceci ou cela et je me sens coupé dans mon humeur
J'ai un frère 25 ans, je ne peux pas le voir, son visage me rend malade et la cohabitation m'est insupportable je ne sors pas de ma chambre tant qu'il n'est pas sorti donc je reste enfermée jusqu'au moins 14h dans ma chambre vu qu'il ne fait rien de sa vie et reste squatter à la maison indéfiniment sans rien n'y apporter. C'est en parti ce qui rend ma mère malade, son fils est un grand échec alors qu'elle nous a bien éduqué et elle nous a tout donné elle ne mérite pas d'avoir un enfant pareil ça me fait énormément de peine. J'ai une grande soeur de 28 ans soeur avec laquelle je m'entends bien. Je m'entends bien avec mon père mais il fait parti de ce qui rend cette maison insupportable il grogne tout le temps fume à longueur de journée, salit tout, je supporte très mal la cigarette et se réveiller avec une saleté de frère et une maison enfumée me rend dépressive. Je n'arrive pas a étre pleinement heureuse je suis tout le temps fatiguée j'ai tout le temps envie de dormir je suis en 2ème année de droit et les cours me mettent dans un stress pas possible j'ai énormément de retard que je n'en dors pas, parfois j'ai envie de tout lâcher et aller travailler mais ma mère en tomberai malade donc ce n'est même pas envisageable.
Moi, je ne demande qu'à vivre, sortir rigoler m'amuser vivre la vie fond, mais j'étouffe chez moi et à l'intérieur de moi je n'en peux plus de cette maison.
J'ai envie de me marier pour entamer un nouveau chapitre dans ma vie reprendre de nouvelle base changer de vie avoir mes enfants j'en rêve et surtout vivre aux cotés d'une personne que j'aurai choisi.
Je suis extrêmement cruelle envers mon frère chaque jours je le reconnais et je ne l'ai jamais nié mais c'est plus fort que moi, il ne veut pas partir de chez nous, ça m'empoisonne la vie que de devoir vivre avec quelqu'un que je ne peut voir ni de loin ni de près. Je sais que ça peut vous choquer mais je ne fais pas ça gratuitement vous déballer toutes les crasses qu'il fait au sein de cette famille prendrai 22 pages.
Voila j'étouffe chez moi pourtant parfois je passe d'excellent moment avec ma mère ma soeur mon père mais là cette noirceur déteint sur moi je ressemble à un zombie chez moi je fais souvent la gueule pour rien etc. Je passe à coté de ma vie
S
5 janvier 2019 17:43
Salam

Ah tiens ... j'ai eu le même genre de discussion hier avec un de mes enfants .... 19 ans.

Est hyper exécrable, on lui paie tout, on est là pour lui, on lui fait ses courses, on le laisse sortir et en retour, pas un "merci", pas un "je vous aime", non, la rengaine du moment c'est "j'en ai ma claque de cette baraque et de cette ambiance de m... je veux me barrer d'ici ... Vous me faites tous ch..."

Ben oui, ça y est, on est "grand" et on ne supporte plus l'ambiance de la maison parce que c'est une ambiance de "vieux", on n'est bien qu'avec les copains-copines avec qui on rigole bien, parce que les vieux, ça ne rigole plus, ça ne sait plus s'amuser ... En plus, leur vie elle est nulle et on est obligé de le supporter. Ils ont un taff merdique mais ils ne se bougent pas le Q pour avoir mieux, c'est que des fainéants ... et patati et patata ...

Mouais ... hier, c'était mon jugement. Vieille, nulle, chiante ... merci mon enfant de me rappeler que tu es jeune, plein de projets et que tu réussiras sans doute mieux ta vie que la mienne (ironique Eye rolling smiley )

Le problème ici, ce n'est pas la famille. Mais à défaut d'avoir fini ta croissance dans ton corps, tu grandis aussi dans ta tête et tu commences à prendre conscience de ce que va être ta vie d'adulte. Et ... tu te rends compte que ça ne sera pas aussi facile que prévu. Tu râles sur tes parents, sur tes frères et soeurs, parce que tu veux être parfaite en tout point, mais ... tu apprendras que le parfait n'existe pas. Par contre, les difficultés de la vie, oui et tu sais que ce n'est pas demain la veille que tu vas pouvoir prendre ton appart, ta vie en main, sans avoir personne derrière toi ... C'est frustrant hein ?

Mais on passe tous par là.

Mon enfant hier me disait "j'ai fait mes comptes. Si je prends un appart, j'aurais autant à payer pour le loyer, les charges, l'essence, la bouffe, je m'en sortirais ..."

"Ah oui ? Et les assurances obligatoires, les impôts, les aléas de la vie ... au final, fais-les bien tes comptes car à l'arrivée, tu seras comme nous : tu n'auras plus de quoi sortir pour t'amuser avec d'autres ... Et encore, vu que tu débutes dans la vie, il te faudra peut-être un garant pour l'avoir ta location et qui devra être ce garant ? Et oui, ta vieille mère moche chiante ... T'as toujours pas envie de changer de ton par hasard ?"

Et oui, là ça retombe bizarrement ...

Hier il me sort "cette année, avec ce que j'ai travaillé, j'ai réussi à mettre autant de côté"

je lui réponds "continue comme ça, dans 10 ans tu l'auras ton appartement ... et encore ... si ta voiture ne tombe pas en panne en cours de route parce qu'elle a déjà 12 ans d'âge .. Et pense à prévoir davantage parce qu'il faudra AUSSI le meubler ton appart."

Et oui, ça prend conscience que ce n'est pas si facile que ça de vivre. Et c'est chiant de s'imaginer que la vie qui semble si "merdique" de nos parents, ben elle nous rattrape inexorablement.

T'inquiète pas mon enfant : toi aussi tu seras esclave de cette vie ... Bienvenue dans l'âge adulte ! C'est pas comme ça que tu voyais les choses ? Hé oui ...

En attendant, arrête de stresser et prends une journée à la fois. T'as la chance d'être chez papa et maman, de faire des économies pour ta vie future tout en ayant à manger, un toit, du chauffage, de quoi te vêtir et des loisirs ... Un jour, tu la prendras ton indépendance et là tu compteras peut-être les centimes qui te restent pour savoir si tu peux te payer ceci ou cela ...

Dur dur d'être un jeune adulte.

En attendant, rien ne sert d'être haineux. Les parents ne sont pas ingrats, ils sont là pour toi. T'es juste entrain de prendre conscience que la vie n'est pas aussi facile que dans une série télévisée ... Il ne s'agit pas de vouloir, il faut pouvoir. Tout se paie. Absolument tout. Et il te faudra retrousser tes manches pour obtenir la paix.
b
5 janvier 2019 18:11
Mes parents n'ont jamais été la source du problème hamdoullah. Je parle d'une ambiance très pesante à la maison qui m'empêche de m'épanouir. Je comprends totalement ta réponse mais je t'assure que la cohabitation est invivable je l'a vis très mal toute seule comme tu le dis bien. Je suis la seule à la maison à souffrir de la cohabitation avec mon frère et à attendre dans ma chambre a perdre mon temps sur mon tel le temps qu'il se décide à sortir, les autres membres de la maison le vivent assez bien. Moi je n'y arrive pas et ça dure depuis au moins 6 ans. Ce n'est pas un caprice, j'y ai pensé mais non vraiment. Entre les bagarres, les cris tout les matins entre mes parents et cette merde sur pattes, ma mère qui n'est jamais contente, la fumée de cigarette qui me donne envie la nausée dès le matin, je n'en peux plus
Citation
Chatkaramel a écrit:
Salam

El hamdoulilah tu as tes parents encore vivant qui t offre un foyer.
Ton frère est plus a plaindre qu' a critiquer ce n est pas lui qui t a enfermer dans ta chambre c est toi qui t es retirer.
Il ne te violente pas enfin tu ne le mentionne pas.
Pour tes parents c est le contre coup de la vie ils ne t harcèle pas ne t empêche pas de faire des études et j j imagine qu' ils aspirent un bel avenir pour toi.

Ton enfer tu l as créé toute seule tu as tout pour toi fermement et beaucoup t envient
Tu t en rend pas compte
Pour moi c est le caprice d une fille qui n a pas fini sa crise d ado (ce n est pas une critique)
b
5 janvier 2019 18:22
Merci d'essayer de me comprendre ça fait du bien
Je suis tjrs fatiguée comme une sensation d'immense flemme alors que je dors la nuit, je ne suis motivée dans rien de ce que je fais à part... la cuisine ça j'adore lol. je fais des malaises pourtant les médecins n'ont rien trouvé dans mes analyses. C'est très fatiguant d'être dans cet état à 21 ans...
j'ai effectivement ce sentiment de culpabilité car je m'en veux de lui en vouloir alors qu'elle n'a pas eu une vie facile, et ajd son enfant l'a fatigue encore plus mais c'est très dur de supporter des plaintes à longueur de temps mon moral en prend un énorme coup je me suis bcp renfermer sur moi même j'ai très peu d'amies que je vois rarement donc les sorties et tout c'est assez rare je dois dire. Je pense peut-être voir un psy ca pourrai m'aider
Citation
Briochedorée a écrit:
Attention tu vas être culpabilisée à travers des réponses, n'en tiens pas compte.
Je retiens une chose importante = tu es fatiguée et tu as tout le temps envie de dormir

Ce sont des signes de dépression, ça je peux te l'assurer. Ton envie de dormir correspond à
un besoin d'échapper à la réalité. Une réalité qui te pèse.
Tu as sans en être vraiment consciente un sentiment de culpabilité vis-à-vis de ta maman car tu es en porte-à-faux entre l'amour que tu lui portes et son attitude qui est épuisante et que tu réprouves.
Un milieu familial peut être nocif même si la tendresse est là car justement elle en rajoute
au niveau de sa propre culpabilité. On ne voudrait pas ressentir ces sentiments négatifs envers ceux que l'on aime, c'est extrêmement culpabilisant Et pourtant on subit...
Puisque tu poursuis des études ce qui est une chance et il ne faut pas lâcher, ne t'est-il pas possible de sortir avec des filles de ton âge et laisser exploser ta jeunesse, de vivre des choses simples, rire.
C'est de cela dont tu as besoin, sinon tu risques de flancher et vraiment ce serait dommage pour ton avenir. Ne te laisse pas manger par cette ambiance, écris sur un cahier ce que tu ressens, ce qui te fait souffrir, confie-toi à lui si tu n'as pas la possibilité de parler à un thérapeute.
Mais surtout ne lâche pas tes études. Regarde du côté du soleil.
b
5 janvier 2019 18:30
Ahahaaa j'adore votre post Grinning smiley c'est marrant d'avoir le point de vue d'une maman !!
c'est bien ce que ma mère me dit quand elle me voit éteinte mais moi ce n'est pas une ambiance vieux qui me dérange je ne suis pas à la recherche d'indépendance mais de tranquillité, j'aimerai pouvoir me léver le matin sans odeur de clope immonde qui e pique le nez et entendre certaine personne se réveiller. J'aimerai me lever tôt le matin prendre ma douche, planifier ma journée respirer tranquillement être de bonne humeur, voir ma mère sourire etc je ne demande pas plus
Je sais que ce que je raconte ressemble à un caprice mais je me sens réellement mal
Citation
SauceKetchup a écrit:
Salam

Ah tiens ... j'ai eu le même genre de discussion hier avec un de mes enfants .... 19 ans.

Est hyper exécrable, on lui paie tout, on est là pour lui, on lui fait ses courses, on le laisse sortir et en retour, pas un "merci", pas un "je vous aime", non, la rengaine du moment c'est "j'en ai ma claque de cette baraque et de cette ambiance de m... je veux me barrer d'ici ... Vous me faites tous ch..."

Ben oui, ça y est, on est "grand" et on ne supporte plus l'ambiance de la maison parce que c'est une ambiance de "vieux", on n'est bien qu'avec les copains-copines avec qui on rigole bien, parce que les vieux, ça ne rigole plus, ça ne sait plus s'amuser ... En plus, leur vie elle est nulle et on est obligé de le supporter. Ils ont un taff merdique mais ils ne se bougent pas le Q pour avoir mieux, c'est que des fainéants ... et patati et patata ...

Mouais ... hier, c'était mon jugement. Vieille, nulle, chiante ... merci mon enfant de me rappeler que tu es jeune, plein de projets et que tu réussiras sans doute mieux ta vie que la mienne (ironique Eye rolling smiley )

Le problème ici, ce n'est pas la famille. Mais à défaut d'avoir fini ta croissance dans ton corps, tu grandis aussi dans ta tête et tu commences à prendre conscience de ce que va être ta vie d'adulte. Et ... tu te rends compte que ça ne sera pas aussi facile que prévu. Tu râles sur tes parents, sur tes frères et soeurs, parce que tu veux être parfaite en tout point, mais ... tu apprendras que le parfait n'existe pas. Par contre, les difficultés de la vie, oui et tu sais que ce n'est pas demain la veille que tu vas pouvoir prendre ton appart, ta vie en main, sans avoir personne derrière toi ... C'est frustrant hein ?

Mais on passe tous par là.

Mon enfant hier me disait "j'ai fait mes comptes. Si je prends un appart, j'aurais autant à payer pour le loyer, les charges, l'essence, la bouffe, je m'en sortirais ..."

"Ah oui ? Et les assurances obligatoires, les impôts, les aléas de la vie ... au final, fais-les bien tes comptes car à l'arrivée, tu seras comme nous : tu n'auras plus de quoi sortir pour t'amuser avec d'autres ... Et encore, vu que tu débutes dans la vie, il te faudra peut-être un garant pour l'avoir ta location et qui devra être ce garant ? Et oui, ta vieille mère moche chiante ... T'as toujours pas envie de changer de ton par hasard ?"

Et oui, là ça retombe bizarrement ...

Hier il me sort "cette année, avec ce que j'ai travaillé, j'ai réussi à mettre autant de côté"

je lui réponds "continue comme ça, dans 10 ans tu l'auras ton appartement ... et encore ... si ta voiture ne tombe pas en panne en cours de route parce qu'elle a déjà 12 ans d'âge .. Et pense à prévoir davantage parce qu'il faudra AUSSI le meubler ton appart."

Et oui, ça prend conscience que ce n'est pas si facile que ça de vivre. Et c'est chiant de s'imaginer que la vie qui semble si "merdique" de nos parents, ben elle nous rattrape inexorablement.

T'inquiète pas mon enfant : toi aussi tu seras esclave de cette vie ... Bienvenue dans l'âge adulte ! C'est pas comme ça que tu voyais les choses ? Hé oui ...

En attendant, arrête de stresser et prends une journée à la fois. T'as la chance d'être chez papa et maman, de faire des économies pour ta vie future tout en ayant à manger, un toit, du chauffage, de quoi te vêtir et des loisirs ... Un jour, tu la prendras ton indépendance et là tu compteras peut-être les centimes qui te restent pour savoir si tu peux te payer ceci ou cela ...

Dur dur d'être un jeune adulte.

En attendant, rien ne sert d'être haineux. Les parents ne sont pas ingrats, ils sont là pour toi. T'es juste entrain de prendre conscience que la vie n'est pas aussi facile que dans une série télévisée ... Il ne s'agit pas de vouloir, il faut pouvoir. Tout se paie. Absolument tout. Et il te faudra retrousser tes manches pour obtenir la paix.
B
5 janvier 2019 18:45
Tu en a de pa cahnce davoir des freres et soeurs ya pire tu sais yen qui nont pas de famille dit hamdoullah ton frere il ta rien fait non? Il a
L
5 janvier 2019 19:08
Salam,

La pire des choses est de côtoyer des personnes qui te font perdre Le sourire petit à petit jusqu'à ce que ce soit définitif.
Le mieux c'est que tu trouves une chambre étudiante et puis tu continues tes études tranquille et la tête vide.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/01/19 19:12 par LeilM.
5 janvier 2019 21:51
Salut,

Je ne supporte pas la fumée rien que quand je marche dans la rue et que je passe devant quelqu'un qui fume, je tire la grimace, c'est insupportable, alors j'imagine même pas dans la maison, une vraie torture.

Vivre ça tous les jours je comprends que ça te rende de mauvaise humeur. Et si c'est un parent qui fume, tu dois en plus te faire du soucis pour sa santé.

Et puis pour ton frère, je peux aussi comprendre, si son comportement t'amène à ne plus pouvoir le voir même en peinture, c'est qu'il a du en faire des conneries. Et constater que chaque jour, il continue les mêmes agissements sans jamais se remettre en question donne des envies de meurtre.

Et si en plus cela a un impact sur l'humeur de ta maman, j'imagine bien que tu as du mal à te dire que les liens du sang, concernant ton frère, sont plus forts que tout.

Que faire ?

Parler avec ton frère, lui dire ce que tu as sur le cœur;

C'est pas facile d'exprimer ses sentiments , je sais que c'est compliqué de parler avec quelqu'un dont on ne veut plus rien savoir, mais ça reste ton frère quand même.

Et je suis sure que vous vous aimez.

Tu dois lui faire part de ce que tu ressens, ne serait ce que pour évacuer un peu le ressentiment que tu as envers lui et qui te bouffe de l'intérieur.

Si il est intelligent et qu'il a un minimum de jugeotte, ça fera écho en lui.

Je dis pas que ça règlera tous les soucis, mais commence peut être par là , c'est déjà un bon début.
A
5 janvier 2019 22:26
Je pense ce qu'il te faut avant tt

C'est une foi ferme et qui grandit a travers les œuvres pieuses .

Cela t'aidera a faire abstraction .

Par contre tu as une famille essayé d'être sociable au minimum .

Les murs ne portent pas conseil tenfermer ne te rendra pas plus meilleure .

Affronter les aléas d'une famille fait parti entièrement du moule familial .

A toi de tirer les gens vers le haut vu que c'est toi qui te plaint de cette situation tu en sortiras plus forte .

Et dans un mariage tu peux retrouve ce que tu vis actuellement .

Ne soit pas pressé et ne timpose pas des choses qui te ronge de l'intérieur .

Courage .
S
5 janvier 2019 22:35
Oui mon enfant se plaint aussi de ça. A votre âge, on est très centré sur soi-même, très égoïste, il faut seulement apprendre à vivre avec autrui, comme un adulte.

Mon mari rentre du boulot vers 5-6h du matin. Du coup, il fait du bruit en rentrant, dans la salle de bain, quand il ouvre le placard, quand il cherche je ne sais quoi dans sa chambre, quand il ouvre son portable et que ça "ting" dans tous les coins et qu'il se met à ronfler, coupant toute possibilité à mon enfant de finir sa nuit ...

Et pareil pour le téléphone, prendre la douche ... etc etc etc ...

Au final, vivre avec autrui devient très lourd à supporter.

Tu as besoin d'air, d'être seule, de profiter de ta vie sans penser à autre chose ...

C'est une période compliqué.

Mon enfant a eu l'occasion de faire des stages récemment et d'être 6 mois dans un appartement rien qu'à lui. Alors pas 6 mois en suivant, mais par ci par là. Et c'est vrai que ça lui fait du bien et c'est normal.

A son âge, j'avais ma chambre universitaire, c'est pareil, c'est petit, mais on y fait ce qu'on veut sans rendre de compte à personne. Pourtant, du bruit autour de soi, des odeurs et des dérangements, il y en a ... mais bizarrement, on supporte mieux. Pourquoi ?

Parce qu'il y a ce besoin d'indépendance. Ton esprit te dit "fais ta vie". Mais on en a rarement la possibilité à ton âge ... A moins d'avoir des parents riches qui vous paient votre vie ...

Donc en attendant, ça bouille, ça bouille terriblement en toi.

La plupart des jeunes de ton âge passe le plus clair de leur temps à l'extérieur du domicile et ne rentre à la maison que pour dormir.

Mon enfant, je sais qu'il a besoin de cette indépendance et je lui donne le maximum d'indépendance qu'il peut avoir. A son âge, ma mère m'a permis de prendre une chambre universitaire alors que j'aurais pu faire l'aller-retour en train jusqu'à la maison. Mon enfant, je pense qu'il va intégrer la fac l'année prochaine, ou la vie active on ne sait pas encore bien, et on va faire en sorte de l'aider de la même sorte.

Toi aussi, faut que tu te battes pour prendre ton indépendance. Je sais que ce n'est pas évident dans toutes les familles. J'espère que tu obtiendras gain de cause. Sinon, trouve un travail en plus de tes études et ... assumes. Mais ça risque d'être compliqué à gérer, surtout si tu dois dire zut à tes parents pour y parvenir et que tu n'as plus d'aide de leur part en conséquence ... Mais organise ta propre vie. ça prendra le temps que ça prendra, mais il faut ce qu'il faut.

Et surtout, n'espère pas le mariage pour pouvoir partir. Tu n'auras aucune liberté, ni paix, dans un mariage. Encore moins avec le premier venu ...
Citation
beautiful things a écrit:
Ahahaaa j'adore votre post Grinning smiley c'est marrant d'avoir le point de vue d'une maman !!
c'est bien ce que ma mère me dit quand elle me voit éteinte mais moi ce n'est pas une ambiance vieux qui me dérange je ne suis pas à la recherche d'indépendance mais de tranquillité, j'aimerai pouvoir me léver le matin sans odeur de clope immonde qui e pique le nez et entendre certaine personne se réveiller. J'aimerai me lever tôt le matin prendre ma douche, planifier ma journée respirer tranquillement être de bonne humeur, voir ma mère sourire etc je ne demande pas plus
Je sais que ce que je raconte ressemble à un caprice mais je me sens réellement mal
s
6 janvier 2019 09:26
Salam,

Comme dit tu pourrai consulter une psychologue et si tu n'as pas les moyen contacte le cidff le plus proche de chez toi et tu pourras avoir des consultations gratuites.

Même si l'ambiance familiale n'est pas facile tu peux et il faut dans ton cas avant que cela n'empire sortir avec des copines fais toi un emploi du temps et sors de cet univers de prisonnière que tu t'es créer au lieu de rester enfermer dans ta chambre jusqu'à 14h 00, autant de temps perdu c'est du gâchis va à la bibliothèque travaille tes cours, juste après donne rdv à des amis ou fait du shopping ou mange une crêpe à l'exterieur un thé et quand tu rentreras à la maison tu sera recharger en ondes positives, les problèmes de la,maison tu les verras autrement, tu sera fier d'avoir bossé tes cours et se sera une poids en moins et tu auras vu le monde extérieur car à force de rester dans ta bulle on grossi les problèmes on ne voit plus que ça, oublié les et occupe toi de TA vie et ça ira beaucoup beaucoup mieux.

Au début c'est dur de se bouger après tu pourras plus t'en passer...la solution est à porté de main incchallah.

Kheir inchallah.
b
6 janvier 2019 10:09
Tu as raison cest vrai que je reste trop chez moi je sors quasiment jamais tellement la motivation est absente il faut que je me bouge c’est la seule solution pour m’echapper un petit peu
Citation
schweitzer a écrit:
Salam,

Comme dit tu pourrai consulter une psychologue et si tu n'as pas les moyen contacte le cidff le plus proche de chez toi et tu pourras avoir des consultations gratuites.

Même si l'ambiance familiale n'est pas facile tu peux et il faut dans ton cas avant que cela n'empire sortir avec des copines fais toi un emploi du temps et sors de cet univers de prisonnière que tu t'es créer au lieu de rester enfermer dans ta chambre jusqu'à 14h 00, autant de temps perdu c'est du gâchis va à la bibliothèque travaille tes cours, juste après donne rdv à des amis ou fait du shopping ou mange une crêpe à l'exterieur un thé et quand tu rentreras à la maison tu sera recharger en ondes positives, les problèmes de la,maison tu les verras autrement, tu sera fier d'avoir bossé tes cours et se sera une poids en moins et tu auras vu le monde extérieur car à force de rester dans ta bulle on grossi les problèmes on ne voit plus que ça, oublié les et occupe toi de TA vie et ça ira beaucoup beaucoup mieux.

Au début c'est dur de se bouger après tu pourras plus t'en passer...la solution est à porté de main incchallah.

Kheir inchallah.
b
6 janvier 2019 10:15
Je suis pratiquante Hamdoullah si on plus de tout ça je n’avais pas Dieu et la prière pour m’apaiser je serai devenu folle et à tout les coups je me serai barré cest sûre et certain. C’est vraiment très frustrant psq il suffirai que mon frère parte pour que je respire à nouveau mais là je peux attendre attendre attendre j’attends ça depuis près de 6/7 ans
Citation
AlChamyr a écrit:
Je pense ce qu'il te faut avant tt

C'est une foi ferme et qui grandit a travers les œuvres pieuses .

Cela t'aidera a faire abstraction .

Par contre tu as une famille essayé d'être sociable au minimum .

Les murs ne portent pas conseil tenfermer ne te rendra pas plus meilleure .

Affronter les aléas d'une famille fait parti entièrement du moule familial .

A toi de tirer les gens vers le haut vu que c'est toi qui te plaint de cette situation tu en sortiras plus forte .

Et dans un mariage tu peux retrouve ce que tu vis actuellement .

Ne soit pas pressé et ne timpose pas des choses qui te ronge de l'intérieur .

Courage .
b
6 janvier 2019 10:21
Selem merci pour ton message
Il m’est impossible de lui dire un mot, lui répondre quand il vient me demander un truc me demande un effort immense et je n’abuse pas sur les mots, d’ailleurs je ne lui réponds pas le plus souvent je lui réponds que qd il insiste pour avoir la paix. Donc cette solution est impossible tout ce que je peux faire et attendre qu’il se décide à partir de lui même mais il n’a 0 moyen donc il ne partira pas avant longtemps enfin Dieu sait.
Aussi je ne dis pas ça psq je ne l’aime pas mais il n’a absolument rien dans le crâne si non il ne serai pas dans cet état à 25 ans
Citation
Antispéciste. a écrit:
Salut,

Je ne supporte pas la fumée rien que quand je marche dans la rue et que je passe devant quelqu'un qui fume, je tire la grimace, c'est insupportable, alors j'imagine même pas dans la maison, une vraie torture.

Vivre ça tous les jours je comprends que ça te rende de mauvaise humeur. Et si c'est un parent qui fume, tu dois en plus te faire du soucis pour sa santé.

Et puis pour ton frère, je peux aussi comprendre, si son comportement t'amène à ne plus pouvoir le voir même en peinture, c'est qu'il a du en faire des conneries. Et constater que chaque jour, il continue les mêmes agissements sans jamais se remettre en question donne des envies de meurtre.

Et si en plus cela a un impact sur l'humeur de ta maman, j'imagine bien que tu as du mal à te dire que les liens du sang, concernant ton frère, sont plus forts que tout.

Que faire ?

Parler avec ton frère, lui dire ce que tu as sur le cœur;

C'est pas facile d'exprimer ses sentiments , je sais que c'est compliqué de parler avec quelqu'un dont on ne veut plus rien savoir, mais ça reste ton frère quand même.

Et je suis sure que vous vous aimez.

Tu dois lui faire part de ce que tu ressens, ne serait ce que pour évacuer un peu le ressentiment que tu as envers lui et qui te bouffe de l'intérieur.

Si il est intelligent et qu'il a un minimum de jugeotte, ça fera écho en lui.

Je dis pas que ça règlera tous les soucis, mais commence peut être par là , c'est déjà un bon début.
b
6 janvier 2019 10:22
Ma mère ne veut pas, je lui ai demandé de le faire partir ou alors je prendrai une chambre étudiante mais elle ne veut ni le faire partir ni que je parte c’est completement injuste mais je ne veux pas lui rajouter encore un soucis tant pis pour moi et mon moral
Citation
LeilM a écrit:
Salam,

La pire des choses est de côtoyer des personnes qui te font perdre Le sourire petit à petit jusqu'à ce que ce soit définitif.
Le mieux c'est que tu trouves une chambre étudiante et puis tu continues tes études tranquille et la tête vide.
6 janvier 2019 10:54
Salama3likom,

Non mais il t’a fait quoi concrètement ton frère pour le denigrer comme ça à ce point ? Il a rien dans la tête ? Comme des milliers de personnes dehors ! C’est un feignant ? Tu reste dans ta chambre à rien faire jusqu’à 14h pck il est là au final tu es aussi feignante que lui !

Et tu parles d’injustice !! S’il fait ou t’a fait qqch de grave qui est impardonnable pour toi ( Allah pardonne alors qui sommes nous pour ne pas pardonner ) , mais si c’est juste LUI , cad son caractère , sa façon d’être , des aspirations différentes des tiennes qui font que tu le supportes pas au point de le dénigrer de la sorte , alors la petite c’est bien toi l’injuste ici !!

Ton père fume , ok l’odeur est horrible je comprend tout à fait ! Fais lui des rappel gentiment sur les dangers de la cigarette , acheté des bougies et parfums d’ambiance , bref essaye de trouver une solution qui pourrait te convenir un minimum au lieu de te plaindre , il est chez lui il fait ce qu’il veut même s’il mets clairement en danger sa santé et celle des autres ca reste chez lui !

Ta mère miskina qui se plains tout le temps , un peu comme toi j’ai envi de dire ! Elle a peut être de réels pb dont elle ne te parle pas ( et oui la vraie vie c’est difficile , ça ne s’arrête pas à une odeur de cigarette ou à un frère qui va pas dans notre sens ) .

Essaye de te remettre en question ou de consulter si tu commences une dépression pck cohabiter demande des sacrifices .

Et surtout , surtout , ne jamais oublier d’être reconnaissant envers ses parents quand ils nous ont jamai mis de bâtons dans les roues ...
Citation
beautiful things a écrit:
Ma mère ne veut pas, je lui ai demandé de le faire partir ou alors je prendrai une chambre étudiante mais elle ne veut ni le faire partir ni que je parte c’est completement injuste mais je ne veux pas lui rajouter encore un soucis tant pis pour moi et mon moral
S
6 janvier 2019 13:31
Salam,
Bon courage pcq vivre dans un environnement triste ou peu optimiste n aide pas
Tu es etudiante, tu ne peux pas te prendre une chambre universitaire. Sa t offrira un meilleure cadre d etude et de developpement. Par contre faut que tu sois mature pr pouvoir vivre seule.
Envisage cette solution pour ton bien si tu vois que le dialogue n y change rien.
Pense à toi et explique a ton entourage que ce n est pas contre eux ms pour toi.
Allah y haouen.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook