Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Les invocations exaucées
M
19 avril 2021 14:41
d’après Abou Hourayrah (P.A.a) le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « Notre Maître le Très-haut, la Source de bénédiction, descend chaque nuit au ciel le plus bas lors du dernier quart de la nuit, et dit: Quiconque M’invoque , Je lui répond? Qui Me demande pour que Je lui donne? Quiconque sollicite Mon pardon,Je le lui accorde? (Rapporté par al-Boukhari (1145) et par Mouslim (758)

D’après ce Hadith Allah nous demande de le solliciter pour nos besoins. Cependant, pourquoi certaines invocations sont exaucées dans l’au delas ?
Ceci est lorsque l’objet des demande est un mal pour nous ?

Concernant le mariage au sens de l’islam est-il toujours « un bien » ? Car allah nous ordonne le mariage donc peut-il ordonner quelque chose qui peut être mauvais ?
Après il y a les problèmes de couples etc mais ça dépends des personnes que l’on choisis. Mais je fais référence au fait que l’on demande a Allah le mariage, peut-il le réaliser dans l’au delas car c’est un mal pour nous , sachant que lui même l’a ordonner

An Noor-24-32-Mariez les célibataires d’entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes. S’ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d’) Allah est immense et Il est Omniscient.

Cela constituerai un non sens 🤔
19 avril 2021 14:51
Salam,

La mariage est obligatoire pour celui qui en a les moyens et qui craint pour sa foi. Celui qui ne craint pas pour sa foi n'est pas dans l'obligation de se marier et on peut faire référence à Ibn Taymiya qui disait être trop occupé pour entretenir une vie de couple.
La femme n'est pas tenue à cette obligation puisqu'elle est pour sa part l'objet de la demande. On ne peut pas ordonner à une femme de se marier si aucun prétendant ne se présente à elle...

Le mariage est un bien. Mais il faut le prendre à sa juste mesure et comprendre que si le divorce existe, c'est pour se soulager d'une situation qui ne nous convient plus et que le bien dans ce cas, est de se séparer.
M
19 avril 2021 15:09
Merci pour ta reponse.

Si l’on demande a Allah un/une epoux/épouse qui nous corresponde avec qui l’on sera heureux. Peut-il exaucé cet invocation dans l’au delà alors qu’elle constitue quand même un bien pour notre vie présente ? Car c’est un « bien » au sens de l’islam alors qu’Allah transforme notre invocation ( soit il repousse un mal soit il nous rétribue en hassanates dans l’au delà) si c’est un mal
Citation
Magneto* a écrit:
Salam,

La mariage est obligatoire pour celui qui en a les moyens et qui craint pour sa foi. Celui qui ne craint pas pour sa foi n'est pas dans l'obligation de se marier et on peut faire référence à Ibn Taymiya qui disait être trop occupé pour entretenir une vie de couple.
La femme n'est pas tenue à cette obligation puisqu'elle est pour sa part l'objet de la demande. On ne peut pas ordonner à une femme de se marier si aucun prétendant ne se présente à elle...

Le mariage est un bien. Mais il faut le prendre à sa juste mesure et comprendre que si le divorce existe, c'est pour se soulager d'une situation qui ne nous convient plus et que le bien dans ce cas, est de se séparer.
19 avril 2021 15:35
La sagesse, la confiance et la bonne pensée pour Allah accompagnent les douas.
Le mariage est un bien oui mais il peut aussi être une épreuve n'est-ce pas?

En demandant le mariage, sans être exaucé ici-bas ou dans l'immédiat, il faut persévérer tout en restant confiant, en se disant que ce qui n'est pas arrivé était assurément un bien. Une préservation contre une mauvaise destinée ou un péril que nous ne pouvons imaginer.

La période de célibat est aussi une épreuve, qui permet au croyant de s'élever en degré. Allah par sa sagesse sait ce qu'il y a de mieux pour nous. L'acceptation de Ses décrets et la confiance qu'on Lui accorde nous permettent de patienter.

Allah peut en réalité retenir une choses pour de multiples raisons, car c'est Lui qui décide de toutes choses et nous sommes soumis à Sa volonté. La foi au destin, qu'il soit bon ou mauvais, implique d'accepter le sort tel qu'il est puisque nous n'avons aucun pouvoir sur lui.

L'essentiel est prier Allah, de persévérer, le messager (saws) a dit en substance que "les invocations c'est l'adoration" (eddou3aou fa houa el 3ibada).


Citation
Manella510 a écrit:
Merci pour ta reponse.

Si l’on demande a Allah un/une epoux/épouse qui nous corresponde avec qui l’on sera heureux. Peut-il exaucé cet invocation dans l’au delà alors qu’elle constitue quand même un bien pour notre vie présente ? Car c’est un « bien » au sens de l’islam alors qu’Allah transforme notre invocation ( soit il repousse un mal soit il nous rétribue en hassanates dans l’au delà) si c’est un mal
19 avril 2021 16:07
As salam 'alaykoum.

L'une des clés de l'exaucement de l'invocation est la confiance en Allah Subhanahu Wa Ta'ala.

Tu donnes l'impression de chercher à tout prix une preuve qui te confortera dans l'idée qu'Il doit exaucer ici-bas et comme tu le desires et pas autrement. Lui Seul Sait si le mariage ici-bas sera un bien pour toi.

Je te conseille de continuer à invoquer en ce mois de Ramadan et de consacrer ton temps à ton Seigneur. Ne réfléchi plus à cette demande que tu souhaites à tout prix voir arriver.

Accorde Lui ton temps libre et lâche prise. Ne te préoccupes plus de ça et remets toi à Sa décision.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/04/21 16:52 par Jesaispasquoimettre.
19 avril 2021 16:31
Le mariage est aussi quelque chose qui prend beaucoup de temps donc il y a une baraka pour celui qui sait en profiter

D'après Ibn Abbas (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit à un homme alors qu'il l'exhortait : « Profite (*) de cinq choses avant cinq choses : de ta jeunesse avant ta vieillesse, de ta santé avant ta maladie, de ta richesse avant ta pauvreté, de ton temps libre avant ton occupation et de ta vie avant ta mort ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3355)

(*) Le sens est de profiter des cinq choses mentionnées dans le hadith pour se rapprocher d'Allah et faire le maximum d'actes d'obéissance avant que le serviteur ne soit privé de ces choses et ainsi ne soit plus capable de faire les bonnes actions qu'il pouvait faire auparavant.
Citation
Magneto* a écrit:
La sagesse, la confiance et la bonne pensée pour Allah accompagnent les douas.
Le mariage est un bien oui mais il peut aussi être une épreuve n'est-ce pas?

En demandant le mariage, sans être exaucé ici-bas ou dans l'immédiat, il faut persévérer tout en restant confiant, en se disant que ce qui n'est pas arrivé était assurément un bien. Une préservation contre une mauvaise destinée ou un péril que nous ne pouvons imaginer.

La période de célibat est aussi une épreuve, qui permet au croyant de s'élever en degré. Allah par sa sagesse sait ce qu'il y a de mieux pour nous. L'acceptation de Ses décrets et la confiance qu'on Lui accorde nous permettent de patienter.

Allah peut en réalité retenir une choses pour de multiples raisons, car c'est Lui qui décide de toutes choses et nous sommes soumis à Sa volonté. La foi au destin, qu'il soit bon ou mauvais, implique d'accepter le sort tel qu'il est puisque nous n'avons aucun pouvoir sur lui.

L'essentiel est prier Allah, de persévérer, le messager (saws) a dit en substance que "les invocations c'est l'adoration" (eddou3aou fa houa el 3ibada).
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook