Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
France: 4.000 hôtels vont fermer d'ici 3 ans, plus qu'en 15 ans
g
20 avril 2010 18:54
Près de 4.000 hôtels classés devraient fermer en France d'ici trois ans, c'est-à-dire davantage que ces 15 dernières années, s'est inquiété mardi le Comité de modernisation de l'hôtellerie française, s'appuyant sur des enquêtes clients et des données de CCI
Photo de la plaque d'un hôtel de tourisme 4 étoiles prise lundi à Deauville.
PARIS (AFP)

Dans un précédent bilan annuel au printemps 2009, le Comité estimait que la France devait perdre encore près de 1.200 à 1.700 hôtels d'ici 5 ans.

Cette accélération des disparitions est liée "à la crise qui a aggravé la situation", souligne Marc Watkins, président du Comité et du cabinet spécialisé Coach Omnium.

Outre la crise, le comité estime que de nombreux établissements vont fermer en raison des coûts engendrés par les normes de sécurité, qui seront obligatoires en 2011, et par les normes d'accessibilité aux handicapés, obligatoires en 2015.

En 1995, 20.147 hôtels ayant de 0 à 4 étoiles se partageaient le marché français. En 2010, il en reste un peu moins de 16.973, selon le Comité, citant des chiffres de l'Insee. Au total, l'hôtellerie a perdu près de 3.200 établissements, tout en conservant le même nombre de chambres, à savoir près de 600.000.

Selon le Comité, ces indépendants (83% des hôtels classés), avec leurs petits hôtels de 25,3 chambres en moyenne (contre 80 pour les établissements de chaînes), sont confrontés à un problème de rentabilité.

"En dessous de 40 à 45 chambres environ (et 60 en hôtellerie super-économique), il est difficile de s'y retrouver dans ses comptes", souligne le Comité.

Conséquence, les hôtels n'investissent et ne se rénovent pas suffisamment. Les nouvelles normes hôtelières n'aideront pas le secteur à se moderniser, car ses critères sont minimalistes et inadaptés aux attentes des clientèles hôtelières françaises et étrangères.

"Il y a des établissement vétustes et insalubres qui vont fermer, mais il y en a aussi qui vont disparaître et qui ne le méritent pas. Et cela n'émeut personne", regrette M. Watkins.


[www.menara.ma]
c
20 avril 2010 21:03
on va pleurer......
l
21 avril 2010 12:52
Je travaille dans le tourisme réceptif et je connais le problème. Outre la loi de modernisation du tourisme qui va modifier les normes et la démarche pour le classent hôtelier, il y a aussi le casse-tête de la succession qui fait que les hôtels ferment ou sont transformés en appartements ou en para-hôtellerie.

Sur le site ou je suis, 3 hôtels sur 10 ont fermé en 3 ans car aucun des enfants ne pouvaient se permettre financièrement de reprendre l'hôtel des parents en payant la part due au(x) frères et soeurs. Dans ces cas, pour un partage équitable et plus facile, les hôtels sont transformés en plusieurs appartements. Ou alors ils sont loués à des tours-opérators étrangers pour leur clientèle uniquement et ce ne sont plus des hôtels ouverts à la clientèle individuelle.

C'est une perte économique et d'emplois pour de nombreux sites touristiques sans compter les répercussions négatives sur l'image du tourisme en France.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook