Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Efficacité des corticoïdes dans les cas graves de la Covid-19
24 septembre 2020 18:14


Une analyse de plusieurs essais internationaux, publiée début septembre, révèle que les corticoïdes sont efficaces contre les formes graves de la covid-19 en faisant baisser la mortalité. En pratique, ces médicaments sont déjà administrés largement aux patients dans les hôpitaux d’un certain nombre de pays.

Les formes sévères de Covid-19 amènent une partie des patients en réanimation, en raison souvent d’une insuffisance respiratoire aiguë. Le traitement de base repose à ce moment là sur des techniques d’oxygénation et de ventilation artificielle (dénommées « traitement symptomatique » ou « soins standards »). Aucun médicament n’a jusqu’ici montré d’efficacité manifeste à ce stade.
Une méta-analyse (un regroupement de 7 études), coordonnée par l’OMS et l’Université de Bristol montre qu’un traitement par corticoïdes diminuerait de 21% le risque de mortalité des formes sévères de Covid-19. De plus, aucun effet secondaire spécifique au traitement par corticoïdes n’a été mis en évidence.
Ces corticoïdes permettent de réduire l'inflammation chez les patients lorsque le système immunitaire réagit de manière excessive pour lutter contre l'infection. C’est cette réaction trop forte qui endommage notamment les poumons et provoque une issue fatale.
Cet important travail de recherche a rassemblé les données de 1 703 patients provenant de 12 pays (dont France, Royaume-Uni, Brésil, Canada, Chine, Espagne, États-Unis et Espagne), ayant reçu par tirage au sort, soit les soins standards, soit un placebo associé aux soins standards, soit un corticoïde (dexamethasone, hydrocortisone ou methylprednisolone).
L’OMS a réagi à cette communication en déclarant : «Nous recommandons les corticostéroïdes systémiques pour le traitement des patients atteints de COVID-19 sévère et critique. Nous suggérons de ne pas utiliser de corticostéroïdes dans le traitement des patients atteints de COVID-19 non sévère comme traitement».
L’usage des stéroïdes n’est en effet pas sans risque, notamment s’ils sont utilisés pour les patients moins malades. Ils peuvent causer des effets secondaires nocifs et diminuer les défenses immunitaires.
L'étude conforte des résultats publiés en juin qui montrait déjà que la dexaméthasone est la première molécule montrant son efficacité chez des malades du COVID-19 gravement atteints. D’où son usage fréquent dans les services hospitaliers de certains pays, avant même l’annonce des résultats de cette méta-analyse.
Les corticoïdes se révèlent donc encore une fois incontournables face à ce virus comme dans beaucoup d’autres pathologies depuis 70 ans. Rappelons que c’est à la base une hormone (la cortisone) sécrétée par une glande située au-dessus des reins, les glandes surrénales. La mise au point dans les années 1950 de la cortisone synthétique (dont les corticoïdes) a bouleversé le traitement de nombreuses pathologies en raison de son action anti-inflammatoire très puissante. Elle répond « toujours présente » à un moment opportun.
Et dernier avantage, et ce n’est pas le moindre, ces molécules sont peu coûteuses et en général largement disponibles.
POUR EN SAVOIR PLUS : [www.oujdacity.net]
Photo : Khadija Moussayer
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook