Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Et si Donald Trump devenait Président des ÉU ?
U
4 mars 2016 10:43
C'est surprenant, mais c'est en train de devenir possible: Donald Trump pourrait être le candidat des Républicains, puis Président des ÉU.

 
Donald Trump 0
.
Les politiciens professionnels du Parti Républicain croient que, s'il n'est pas élu, ils vont couler.

Citation
a écrit:
Le parti républicain entre panique et résignation
Instable. Malhonnête. Cupide. Misogyne. Vulgaire. Nocif. Mitt Romney n’avait pas de mots assez durs, ce jeudi, pour dénigrer Donald Trump. Le républicain qui défia Barack Obama à la présidentielle de 2012 espère démarrer ainsi une campagne musclée d’opposition au milliardaire populiste.

C’est qu’un vent de panique s’est mis à souffler sur le Parti républicain, dont l’establishment voit avec horreur le très populiste milliardaire se maintenir plus que jamais en tête des primaires. État après État, chacune de ses victoires augmente le nombre de délégués qui voteront pour lui lors de la convention républicaine cet été à Cleveland. Or, jusqu’au «Super Tuesday», les instances dirigeantes et les élus au Congrès des Etats-Unis espéraient que Marco Rubio rattraperait son retard et offrirait une alternative sérieuse…

Mais depuis mardi, c’est la consternation. Sur la chaîne CBS, John Dickerson raconte avoir demandé à un membre de l’establishment républicain d’évaluer, sur une échelle de 1 à 10, le degré de panique au sein du parti. «Il m’a répondu onze!»

...
K.R. a affirmé à des gouverneurs et des donateurs républicains qu’une nomination de Donald Trump serait une catastrophe pour le parti. Nombreux sont ceux qui ne le croient pas capable de vaincre Hillary Clinton en novembre, lui qui s’est aliéné des électeurs en tenant des propos insultants à l’égard des Hispaniques, des musulmans et des femmes.
...
[www.tdg.ch]

[www.tdg.ch]
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
4 mars 2016 14:33
Il ne sera pas pire que les autres criminels de guerre et chef sanguinaire qui furent président avant lui et qui ont terrorisé le monde, pillé les richesse des autres et massacré massivement sur toute la planète.
Citation
Unesuggestion a écrit:
C'est surprenant, mais c'est en train de devenir possible: Donald Trump pourrait être le candidat des Républicains, puis Président des ÉU.

 
Donald Trump 0
.
Les politiciens professionnels du Parti Républicain croient que, s'il n'est pas élu, ils vont couler.

Citation
a écrit:
Le parti républicain entre panique et résignation
Instable. Malhonnête. Cupide. Misogyne. Vulgaire. Nocif. Mitt Romney n’avait pas de mots assez durs, ce jeudi, pour dénigrer Donald Trump. Le républicain qui défia Barack Obama à la présidentielle de 2012 espère démarrer ainsi une campagne musclée d’opposition au milliardaire populiste.

C’est qu’un vent de panique s’est mis à souffler sur le Parti républicain, dont l’establishment voit avec horreur le très populiste milliardaire se maintenir plus que jamais en tête des primaires. État après État, chacune de ses victoires augmente le nombre de délégués qui voteront pour lui lors de la convention républicaine cet été à Cleveland. Or, jusqu’au «Super Tuesday», les instances dirigeantes et les élus au Congrès des Etats-Unis espéraient que Marco Rubio rattraperait son retard et offrirait une alternative sérieuse…

Mais depuis mardi, c’est la consternation. Sur la chaîne CBS, John Dickerson raconte avoir demandé à un membre de l’establishment républicain d’évaluer, sur une échelle de 1 à 10, le degré de panique au sein du parti. «Il m’a répondu onze!»

...
K.R. a affirmé à des gouverneurs et des donateurs républicains qu’une nomination de Donald Trump serait une catastrophe pour le parti. Nombreux sont ceux qui ne le croient pas capable de vaincre Hillary Clinton en novembre, lui qui s’est aliéné des électeurs en tenant des propos insultants à l’égard des Hispaniques, des musulmans et des femmes.
...
C
4 mars 2016 16:13
Mouais, je ne sais pas. De toutes façons l'extrême droite monte partout dans le monde. Que ce soit chez les occidentaux ou les pays musulmans avec leurs partis islamistes dangereux aussi ... C'est mondial ce phénomène.

Bon ... et puis ... on est dans la fin des temps, on le sait tous. Faudra bien que ça éclate un jour ... Quand on le sait, ça passe mieux.
4 mars 2016 17:51
L'empire a joué et a gagné : ils ont mélangé partout sur la planète des peuples qui n'avaient rien à faire entre eux! Le fameux divisé pour mieux régner....


Ce qui était prévisible va forcement arriver, les USA et l'Europe et la planête sont en train de devenir une sorte de Kosovo géant...cela va être une boucherie sans nom....A qui va profiter tout ça?
i
4 mars 2016 18:38
.




Les deux candidats sont pro Maroc - pro Sahara marocain

Obama qu'il dégage. Il n'arrive même pas défendre sa communauté qui se fait descendre tous les jours comme des lapins par ses policiers.





.
G
4 mars 2016 19:05
Encore des préjugés . Obama est president de tous les Americains sans distinction de race , de religion et d'opinion cela doit etre claire pour certains Cerveaux . Les meurtres des Noirs Americains ne datent pas d'aujourd'hui . A la question Trump president comme tout le monde il sera confronté aux réalités du pouvoir ça s'appelle de la réal politik. Certes il est riche normalement indépendant des lobbies et d'autres pressions mais il se couchera en vue des intérêts économiques et stratégiques des États-Unis. Personnellement , j'aurais pensé qu'il va régler le compte des responsables financiers des attentats du 11 septembre 2001 qui sont en majorité issus des pays du Golfe en tète l'Arabie Saoudite mais là aussi on ignore sa position . Je rappelle que justice n'est pas encore faite pour les familles des victimes qui attendent quelque chose et on pense que c'est un type comme Trump qui va demander des comptes cela suppose le changement des rôles entre les Etats-unis et les pays du Golfe. Le rapport d’enquête sur le 11 septembre 2001 publié en 2002 est gravissime pour les Arabes , c'est pourquoi Bush a mis son véto pour sa publication entière qui se rappelle de ça ???? Et bien Obama a autorisé qu'on publie aussi les dizaines manquantes à l'endroit du public Américain. Et la suite ??? Wait and see.
Citation
imtiyaz a écrit:
.




Les deux candidats sont pro Maroc - pro Sahara marocain

Obama qu'il dégage. Il n'arrive même pas défendre sa communauté qui se fait descendre tous les jours comme des lapins par ses policiers.





.
i
4 mars 2016 19:15
.



Les deux candidats sont pro Maroc - pro Sahara marocain




.
5 mars 2016 10:59
Il n'y a pas qu'en France où l'extrême droite ADORE Donald Trump...

 
... 0
Ce qui te rapproche de Dieu et des bonnes oeuvres est une bénédiction, et ce qui t'en éloigne est un malheur, alors réjouis-toi des bénédictions divines, et pleures sur tes propres malheurs
M
5 mars 2016 17:05
Certes Trump est un homme riche même très riche mais il est comme tous les autres présidents avant lui, c'est à dire soumit au lobby!!

Car si vous ne le savez pas encore ce milliardaire nommė Trump n'a aucune richesse comparé ceux qui sont au dessus de lui!!! Qui eux sont trillionnaire, voir plus qui sait…

Il écoutera les ordres de ses Masters comme tous les autres! Et continuera leurs plans comme ça l'a toujours été!!

Concernant le golf ce sont les alliės des USA, de l'Europe et d'Israël !
Ils ne les attaqueront sûrement pas maintenant, ils ont trop besoin du golf pour le moment.

Et ton Sahara Marocain, ils vont pas tarder à te le prendre, il sera ni à l'Algérie ni au Maroc!


Citation
Gaby77 a écrit:
Encore des préjugés . Obama est president de tous les Americains sans distinction de race , de religion et d'opinion cela doit etre claire pour certains Cerveaux . Les meurtres des Noirs Americains ne datent pas d'aujourd'hui . A la question Trump president comme tout le monde il sera confronté aux réalités du pouvoir ça s'appelle de la réal politik. Certes il est riche normalement indépendant des lobbies et d'autres pressions mais il se couchera en vue des intérêts économiques et stratégiques des États-Unis. Personnellement , j'aurais pensé qu'il va régler le compte des responsables financiers des attentats du 11 septembre 2001 qui sont en majorité issus des pays du Golfe en tète l'Arabie Saoudite mais là aussi on ignore sa position . Je rappelle que justice n'est pas encore faite pour les familles des victimes qui attendent quelque chose et on pense que c'est un type comme Trump qui va demander des comptes cela suppose le changement des rôles entre les Etats-unis et les pays du Golfe. Le rapport d’enquête sur le 11 septembre 2001 publié en 2002 est gravissime pour les Arabes , c'est pourquoi Bush a mis son véto pour sa publication entière qui se rappelle de ça ???? Et bien Obama a autorisé qu'on publie aussi les dizaines manquantes à l'endroit du public Américain. Et la suite ??? Wait and see.
i
5 mars 2016 17:34
Citation
Malika0207 a écrit:
Et ton Sahara Marocain, ils vont pas tarder à te le prendre, il sera ni à l'Algérie ni au Maroc!


Rêve, c'est permis de rêver.

Si on touche à notre Sahara les FAR ne vont pas s’arrêter qu'à anéantir le Polisario.
Il vont récupérer Tindouf et Figuig pour la vie

Atchung !

Hassan 2 n'est plus là, qui arrêtait son armée chaque fois qu'elle rentre en Algérie Grinning smiley



.
G
5 mars 2016 20:17
Voilà ce que doit résoudre Trump en cas d’élection à la Maison Blanche , ce fameux rapport que beaucoup de yabis ne donnent pas d'importance , Obama a déjà ouvert la voie :
28 pages qui gênent la Maison Blanche



Des politiciens américains de tous bords ont lancé une campagne pour que toute la lumière soit faite sur le financement des attentats du 11 septembre. Ils exigent la déclassifaction de 28 pages du rapport du Congrès de 2002.

Aux Etats-Unis, un vaste mouvement pour obtenir la déclassification de documents secrets concernant les attentats du 11 septembre 2001 prend une ampleur sans précédent. L'objet de la polémique tient en 28 pages dans le rapport du Congrès de 585 pages sur la tragédie qui ont été censurées avant sa parution en décembre 2002. Ce court passage pointerait les responsabilités directes ou indirectes de l'Arabie Saoudite, allié traditionnel des Etats-Unis au Moyen-Orient, dans ces attentats.

Mercredi, le Républicain (ex démocrate) Bob Graham, ancien vice-président de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 11 septembre, tiendra une conférence de presse au Capitole afin d'exiger que ces 28 pages soient rendues publiques. Il sera rejoint par le représentant républicain de Caroline du Nord, Walter Jones, et le démocrate Stephen Lynch. Des familles des victimes du 11 septembre seront également présentes pour demander à Barack Obama de « faire toute la lumière » sur ce dossier.

"Le maintien du secret ne fait que renforcer la théorie selon laquelle le gouvernement américain protège l'Arabie Saoudite"

D'après le sénateur Bob Graham, les 28 pages censurées à la demande de l'administration Bush, démontreraient que l'Arabie Saoudite aurait participé au financement des attaques terroristes de 2001. Toujours selon Bob Graham, les documents mettraient en cause le consulat saoudien à Los Angeles, l'ambassade d'Arabie Saoudite à Washington ainsi que de riches Saoudiens installés à Sarasota en Floride.

Il y a un an, une résolution du Congrès soutenue par 21 élus républicains et démocrates demandant la déclassification de cet extrait du rapport avait été déposée. Walter Jones et Stephen Lynch ont annoncé qu'ils allaient soumettre une résolution similaire au Congrès nouvellement élu. Pour le sénateur démocrate Charles Schumer, qui en 2003 avait rédigé une lettre ouverte au président Bush cosignée par 46 sénateurs demandant la déclassification du passage litigieux, « le maintien du secret ne fait que renforcer la théorie selon laquelle le gouvernement américain protège l'Arabie Saoudite ».

Parismatch.fr
M
5 mars 2016 22:16
On se demande qui rêve entre nous 2… Perplexe
Citation
imtiyaz a écrit:
Rêve, c'est permis de rêver.

Si on touche à notre Sahara les FAR ne vont pas s’arrêter qu'à anéantir le Polisario.
Il vont récupérer Tindouf et Figuig pour la vie

Atchung !

Hassan 2 n'est plus là, qui arrêtait son armée chaque fois qu'elle rentre en Algérie Grinning smiley



.
M
5 mars 2016 22:35
Ce n'est pas l'Arabie saoudite qui a fait le 11 sept.
C'est un autre pays dont on n'entendra jamais à la TV, radio, journal… il est bien trop protégé.
Ces doc dont tu parles ce n'est pas vrai, ces présidents sont des marionnettes!!!!
Citation
Gaby77 a écrit:
Voilà ce que doit résoudre Trump en cas d’élection à la Maison Blanche , ce fameux rapport que beaucoup de yabis ne donnent pas d'importance , Obama a déjà ouvert la voie :
28 pages qui gênent la Maison Blanche



Des politiciens américains de tous bords ont lancé une campagne pour que toute la lumière soit faite sur le financement des attentats du 11 septembre. Ils exigent la déclassifaction de 28 pages du rapport du Congrès de 2002.

Aux Etats-Unis, un vaste mouvement pour obtenir la déclassification de documents secrets concernant les attentats du 11 septembre 2001 prend une ampleur sans précédent. L'objet de la polémique tient en 28 pages dans le rapport du Congrès de 585 pages sur la tragédie qui ont été censurées avant sa parution en décembre 2002. Ce court passage pointerait les responsabilités directes ou indirectes de l'Arabie Saoudite, allié traditionnel des Etats-Unis au Moyen-Orient, dans ces attentats.

Mercredi, le Républicain (ex démocrate) Bob Graham, ancien vice-président de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 11 septembre, tiendra une conférence de presse au Capitole afin d'exiger que ces 28 pages soient rendues publiques. Il sera rejoint par le représentant républicain de Caroline du Nord, Walter Jones, et le démocrate Stephen Lynch. Des familles des victimes du 11 septembre seront également présentes pour demander à Barack Obama de « faire toute la lumière » sur ce dossier.

"Le maintien du secret ne fait que renforcer la théorie selon laquelle le gouvernement américain protège l'Arabie Saoudite"

D'après le sénateur Bob Graham, les 28 pages censurées à la demande de l'administration Bush, démontreraient que l'Arabie Saoudite aurait participé au financement des attaques terroristes de 2001. Toujours selon Bob Graham, les documents mettraient en cause le consulat saoudien à Los Angeles, l'ambassade d'Arabie Saoudite à Washington ainsi que de riches Saoudiens installés à Sarasota en Floride.

Il y a un an, une résolution du Congrès soutenue par 21 élus républicains et démocrates demandant la déclassification de cet extrait du rapport avait été déposée. Walter Jones et Stephen Lynch ont annoncé qu'ils allaient soumettre une résolution similaire au Congrès nouvellement élu. Pour le sénateur démocrate Charles Schumer, qui en 2003 avait rédigé une lettre ouverte au président Bush cosignée par 46 sénateurs demandant la déclassification du passage litigieux, « le maintien du secret ne fait que renforcer la théorie selon laquelle le gouvernement américain protège l'Arabie Saoudite ».

Parismatch.fr
G
5 mars 2016 23:03
Tu es quand même d'accord que sur les 19 Kamikazes , 15 étaient Saoudiens , ici on parle des circuits de financements des attentats . Le problème est ce que les autorités Saoudiennes étaient au courant ??? il faut publier les 28 pages que Bush a censurées. Selon les fuites de ce rapport les preuves sont accablantes pour l’Arabie Saoudite. si elles venaient à etre publiées cela équivaut officiellement la fin du Pacte quincy et les Victimes Americaines demanderont des comptes à leurs dirigeants devant les tribunaux Americains , ça viendra quelque soit le temps que ça va couter soyez certain.
Citation
Malika0207 a écrit:
Ce n'est pas l'Arabie saoudite qui a fait le 11 sept.
C'est un autre pays dont on n'entendra jamais à la TV, radio, journal… il est bien trop protégé.
Ces doc dont tu parles ce n'est pas vrai, ces présidents sont des marionnettes!!!!
5 mars 2016 23:31
On est très très mal économiquement si ils passent. Je dis nous. Le reste du monde quoi
6 mars 2016 01:49
Je sais pas si il deviendra président mais tout ce que je sais c'est que tout est calculé ....
6 mars 2016 10:26
Lui, il va officialisé la 3 eme guerre mondial sa, c'est sur'
G
6 mars 2016 15:31
C'est sur mais la position de Trump est différente de ceux issus de l'establishment . Il veut que par exemple que les USA s'éloignent des problèmes entre Européens (cf la crise ukrainienne), il veut moins d'intervention Américaine au proche-orient par exemple . il le dit ça nous ne concerne pas. il sera confronté à la réalité du pouvoir comme je l'ai dit. il poursuivra comme Obama voire sera pire que Reagan et les Bush .
Citation
Shiraz** a écrit:
Lui, il va officialisé la 3 eme guerre mondial sa, c'est sur'
8 mars 2016 16:17
Si Trump passe Clinton sera élue...hé hop un symbole de plus...une femme présidente...the american dream lol
G
19 avril 2016 07:57
Arabie saoudite: un projet de loi lié au 11-Septembre, autre sujet épineux pour Obama

Washington - Barack Obama s'est dit lundi opposé à un projet de loi qui permettrait de traduire les dirigeants saoudiens devant des tribunaux américains pour les attentats du 11 septembre 2001, à l'avant-veille de sa visite en Arabie saoudite.

Exactement, j'y suis opposé, a répondu le président américain, interrogé par la chaîne CBS News sur ce projet de loi.

Le texte, soutenu par des démocrates et des républicains, n'a pas encore été soumis à un vote au Congrès mais suscite déjà de vives tensions. Ce sujet épineux risque de compliquer encore un peu plus la visite de M. Obama à Ryad.
Si cette loi était votée au Congrès, Barack Obama a d'ores et déjà annoncé qu'il y apposera son veto.

Selon le New York Times, le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a averti des élus, lors d'une visite à Washington le mois dernier, de possibles conséquences coûteuses si ce texte était adopté. Le quotidien affirme qu'il a notamment menacé de vendre quelque 750 milliards de dollars en bons du Trésor américain et autres biens détenus aux Etats-Unis.

Cette loi permettrait aux familles des victimes du 11 septembre 2001 de poursuivre, notamment, le gouvernement saoudien pour obtenir des dédommagements. Aucune implication de l'Arabie saoudite n'a jamais été démontrée mais 15 des 19 pirates de l'air étaient Saoudiens.

Notre inquiétude par rapport à cette loi n'est pas liée à son impact sur nos relations avec un pays en particulier, elle est liée à un principe important du droit international: l'immunité des Etats, a souligné un peu plus tôt dans la journée Josh Earnest, porte-parole de l'exécutif américain.

Remettre en cause ce principe pourrait, si d'autres pays adoptaient une loi similaire, représenter un risque significatif pour les Etats-Unis, nos contribuables, nos militaires et nos diplomates a-t-il souligné.

Ce principe permet aux pays de résoudre leurs différends grâce à la diplomatie et non pas à travers les tribunaux, a-t-il insisté.

Barack Obama rencontrera mercredi le roi Salmane à Ryad avant de participer jeudi à un sommet avec les pays du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Qatar, Oman).

En réintégrant dans le jeu diplomatique l'Iran, grand rival chiite de l'Arabie saoudite, et en renonçant à intervenir en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad, le président des Etats-Unis a ulcéré les monarchies sunnites, partenaires de longue date des Etats-Unis.

Zacarias Moussaoui, le Français condamné en liaison avec les attentats du 11-Septembre et surnommé le 20e pirate de l'air, avait assuré à des avocats américains en février que des membres de la famille royale saoudienne avaient versé des millions de dollars à Al-Qaïda dans les années 1990.

Une affirmation immédiatement rejetée par l'ambassade d'Arabie saoudite mais qui avait rouvert le débat à Washington sur la nécessité de publier une partie encore classée du rapport de la commission d'enquête américaine sur le 11-Septembre. Vingt-huit pages qui évoqueraient, selon certains, le rôle possible de gouvernements étrangers.

Dans les couloirs du Capitole, le sénateur John Cornyn, un des auteurs du projet de loi, a exprimé ses doutes sur le fait que les Saoudiens puissent mettre (leurs menaces) à exécution.

Je ne comprends pas pourquoi ils sont sur la défensive. Ce n'est pas (un projet de loi) qui cible le gouvernement saoudien, a-t-il expliqué. A moins qu'il y ait quelque chose dans ces 28 pages classifiées qu'ils redoutent et dont nous n'avons pas connaissance.

Sources : Romandie
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook