Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Divorce : besoin de conseils
28 mai 2014 01:20
Salam alaykoum

Je suis à la recherche de soeurs pouvant m aiguiller concernant le divorce
Il s'agit d'un homme qui a divorcé sa femme pour la deuxième fois depuis leur mariage, ils ont un bébé tous les deux
Je souhaite avoir des conseils islamiques concernant l attitude de la femme à adopter, comment certaines ont fait dans ce cas
Faut-il partir, ou rester dans le foyer, ?
Si au bout des 3 cycles le mari ne la reprend pas, où doit-elle aller ?
Avec un bébé, voilée, sans emploi, sans argent, sans parents pour l accueillir car mécréants.
De plus, comment faire le divorce civil au bout des 3 cycles ?
Comment s organise la garde du bébé, entre une française et un algérien ?

Baraka Allahou fikoum

Qu'Allah nous vienne en aide
Qu'Allah guide notre communauté



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/05/14 01:23 par oumiyad.
28 mai 2014 01:36
sois plus claire, je comprends pas tout

tu veux divorcer, pcque vous avez deja divorcé deux fois toi et ton mari?

explique moi mieux
28 mai 2014 01:46
je préfère en pv min fadliki

baraka Allahou fiki
28 mai 2014 10:17
Salam a'leykoum,

A mon avis tu devrais poser la question a un imam, un mufti...
C'est préférable pour toi, tu aura une réponse juste et clair in cha Allah

Allah y 3awnék oukhty, et qu'Allah te facilite ! Salam
m
28 mai 2014 10:25
alaykoum salam!

voilà des règles du divorce islamique à apprendre par coeur car celà fait partie de la jurisprudnce islamique et celà pourra t'aider à ne pas mettre en pratique un divorce innové!

La femme est considérée comme divorcée si son mari prononce le divorce à son égard, et qu’il soit une personne qui raisonne, qui est libre de choix et qu’il n’y a pas une chose parmi les choses interdites qu’il l’en empêche, comme la folie, l’ivresse ou autre chose que cela.

Il faut que la femme soit pure et qu’il n’ait pas eu de rapport sexuel avec elle durant sa période de pureté, ou qu’elle soit enceinte, ou encore qu’elle soit à l’âge de la ménopause.

Par contre, si le divorce a lieu durant ses menstrues, les lochies ou durant la période de pureté et qu’il a eu des rapports sexuels sans qu’elle soit enceinte ou atteinte de la ménopause, le divorce ne prend pas effet selon le plus authentique des deux avis des savants, sauf si un juge légal décide de le prononcer.

Si le juge prononce le divorce, il prend effet car le juge tranche lors des divergences dans les questions qui nécessitent un effort d’interprétation.

Il en est de même si le mari est atteint de folie, contraint ou en état d’ivresse, même dans le péché, selon l’avis le plus authentique des deux avis des savants.

Ou encore s’il s’emporte dans une grande colère l’empêchant de prendre conscience des graves conséquences du divorce, avec des circonstances claires qui l’ont poussé à cette grave colère, et l’attestation de la femme répudiée sur cela, ou d’un témoin de la situation.

Pour cela, le divorce ne prend pas effet d’après les dires du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) :

« La plume est levée pour trois personnes : celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille ; l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de puberté et le fou jusqu’à ce qu’il soit doué de raison ».

Et Allâh – ‘Azza wa Djal – dit (traduction rapprochée) :

« Quiconque a renié Allâh après avoir cru... - sauf celui qui y a été contraint alors que son coeur demeure plein de la sérénité de la foi » [Coran, 16/106]

Ainsi, celui qui est contraint à l’incroyance ne devient pas mécréant alors que son cœur demeure plein de sérénité dans la foi.

Cela est d’autant plus vrai pour celui qui est contraint au divorce, si toutefois il n’a été poussé au divorce que sous la contrainte.

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

« Pas de divorce ni d’affranchissement dans une fermeture. »
Rapporté par Ahmad, Abû Dâwoud, Ibn Mâdjah et authentifié par al-Hâkim.

Certes, nombreux parmi les gens de science dont l’imâm Ahmad (rahimahullâh) ont interprété « fermeture » par la contrainte et la colère emportée.

‘Outhmân (radhiallahu ‘anhu) – le Calife bien guidé - ainsi que l’ensemble des gens de science ont émis l’avis que le divorce ne prend pas effet pour celui qui est ivre et dont la raison a été altérée par l’ivresse, quand même il a commis ce péché. [2]

Fatâwa al-Mar’a al-Mouslima - SHeikh Ibn BâZ, p.728-729
copié de manhajulhaqq.com

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
28 mai 2014 11:34
wa aleyki salam miam miam
amine
baraka Allahou fiki

dsl de demander ca ms c parce que je suis convertie
je ne sais pas comment on s adresse a un imam? étant donné qu on est une femme
m
28 mai 2014 11:37
Citation
oumiyad a écrit:
wa aleyki salam miam miam
amine
baraka Allahou fiki

dsl de demander ca ms c parce que je suis convertie
je ne sais pas comment on s adresse a un imam? étant donné qu on est une femme

quand tu vas à la mosquée demande à parler à la femme de l'imam si elle n'est pas là dans ce cas demande à l'imam directement y a pas de honte si il s'agit d'une question d'ordre religieuse

à l'époque du Prophète alayhi salam les femmes posaient leur questions directement à Muhammad alayhi salam derrière un rideau quand même par pudeur mais renseigne toi car sa dépend des mosquées
28 mai 2014 11:40
wa alayki salam islammarocaine baraka Allahou fiki

en fait en France le probleme c qu il n y a pas de juge appliquant la char3ia lol donc forcement c est un peu compliqué..
je pense qu il s agit d un divorce innové mais si le mari ne s intéresse pas à "comment se fait le divorce en islam" ..
je sais qu il faut rester dans le foyer durant 3 cycles , mais dans mon cas la question est de savoir au bout des 3 cycles, où aller ?
j aurais voulu savoir comment ont fait des soeurs dans mon cas en sachant que je ne peux pas rentrer chez ma famille .
aller a la caf et j aurais des aides ? mais comment leur expliquer que je suis plus avec mon mari? il leur faut nécessairement un divorce civil? mais cela prend du temps non? alors le temps du divorce civil, comment ont fait d autres soeurs ?

je ne souhaite cette situation a personne sobhanAllah c une vraie galère, kheir incha Allah, il n'y a qu'Allah pour nous venir en aide. qadar Allah wa macha fa3al ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/05/14 11:58 par oumiyad.
28 mai 2014 11:43
Citation
islammarocaine a écrit:
Citation
oumiyad a écrit:
wa aleyki salam miam miam
amine
baraka Allahou fiki

dsl de demander ca ms c parce que je suis convertie
je ne sais pas comment on s adresse a un imam? étant donné qu on est une femme

quand tu vas à la mosquée demande à parler à la femme de l'imam si elle n'est pas là dans ce cas demande à l'imam directement y a pas de honte si il s'agit d'une question d'ordre religieuse

à l'époque du Prophète alayhi salam les femmes posaient leur questions directement à Muhammad alayhi salam derrière un rideau quand même par pudeur mais renseigne toi car sa dépend des mosquées

d accord baraka Allahou fiki et on peut y aller à n importe quelle heure ?
e
28 mai 2014 20:50
Citation
oumiyad a écrit:
...
Avec un bébé, voilée, sans emploi, sans argent, sans parents pour l accueillir car mécréants.

Perplexe
tu ne veux pas aller chez tes parents car ils sont mécréants (quel joli mot au passage pour ceux qui t'ont élevée), mais tu n'hésiteras pas à vivre des aides sociales financées et octroyées par des mécréants, y'a pas comme une légère contradiction là ?

Tourne-toi plutôt vers la famille de ton futur-ex mari : tu devrais y trouver gîte, couvert et argent de poche, tu es la mère de l'enfant de leur fils quand même.
Ou mieux encore, mets-toi au travail et compte sur toi au lieu de compter sur les autres.
Bonne continuation.
M
28 mai 2014 21:01
Salam Alikoum

Elbn mécréant n'est pas un gros mot ni une insulte, c'est un simple mot français pour dire d'une personne qu'elle n'a pas la foi.
La posteuse précise juste que ses parents ne croient pas en Allah.
Donc viens lui en aide InchaAllah ou laisse la tranquille, ne lui ajoute pas de souci BarakaAllahou Fik.
n
28 mai 2014 21:53
salam'alaykoum

les possibilités sont limités:
-retourner chez les parents,
- rester dans le domicile et c'est a Mr de partir, pourquoi ça serait a la femme avec l'enfant sous le bras de quitter le domicile?,
-si travail, chercher un autre logement,
-faire appel au service sociaux mais pas top pour une soeur pratiquante, l'islam c'est pas à la mode mais c'est une éventualité pour trouver un herbergement temporaire éventuellement


en tout cas bon courage à toi, tu traverse certe une lourde épreuve.
29 mai 2014 00:03
salam
plusieures choses me "choquent" dans ton message
1. franchement c'est pas des hommes ceux qui epousent une convertie isolée de sa famille et la repudie au bout de quelques années sans lui laisser le logement ni aucune ressource pour elever leur enfant!
2. pourquoi tu veux pas retourner chez tes parents? ils vont pas te manger, en general les parents acceuille leur enfant en difficulté et ils seront peut etre contents d'avoir leur petit fils chez eux!
3. pourquoi ton futur ex ne veut pas te payer une pension?
29 mai 2014 11:41
Citation
MamaJeTaime a écrit:
Salam Alikoum

Elbn mécréant n'est pas un gros mot ni une insulte, c'est un simple mot français pour dire d'une personne qu'elle n'a pas la foi.
La posteuse précise juste que ses parents ne croient pas en Allah.
Donc viens lui en aide InchaAllah ou laisse la tranquille, ne lui ajoute pas de souci BarakaAllahou Fik.

As salamu alayki

Baraka Allahou fiki

Allah y hafdek <3
29 mai 2014 11:52
Citation
nounouss01 a écrit:
salam'alaykoum

les possibilités sont limités:
-retourner chez les parents,
- rester dans le domicile et c'est a Mr de partir, pourquoi ça serait a la femme avec l'enfant sous le bras de quitter le domicile?,
-si travail, chercher un autre logement,
-faire appel au service sociaux mais pas top pour une soeur pratiquante, l'islam c'est pas à la mode mais c'est une éventualité pour trouver un herbergement temporaire éventuellement


en tout cas bon courage à toi, tu traverse certe une lourde épreuve.

Wa 3alayki salam
baraka Allahou fiki

retourner chez les parents na3am mais j ai peur que cela aie de mauvaises retombées concernant ma foi et ma pratique de l islam, notamment sur l éducation de mon fils par exemple, par la suite, ou meme la nourriture (halouf).
j aime mes parents plus que tout al hamduliLlah Allah m a donné une famille, c est uniquement à propos de l islam que je dis cela, pour la préservation de ma aqida.
j aurais peur de finir influencée et ahoudoubillah enlever mon voile, finir en perdition...

pour conserver le domicile d accord c peut etre une solution, je vais voir par rapport à cela incha Allah si toutefois c etait faisable.

je n ai pas compris quand tu dis " l islam n est pas a la mode".
très sincèrement si je devais faire appel aux aides sociales ce serait uniquement par dépit et par crainte de débauche voire pire que cela (se retrouver à la rue, ne pas prier, mal se nourrir, on ne sait pas où tout cela peut conduire ahoudoubillah..)
si je pouvais faire autrement je le ferais qu Allah m en soit témoin.
il faut bien se mettre en tete que cette situation n est pas un souhait de ma part.
j aurais préféré vivre avec un homme injuste tant que j ai un toit plutot que me retrouver a la rue et devoir trouver des solutions pour m abriter et abriter mon fils.
après je ne suis pas non plus toute rose dans l histoire et j ai aussi mes tords, le bon comportement d une epouse musulmane (obeissance, patience) etant difficile pour moi parfois d acquérir. Allahou l-mousta3an.

pour le travail incha Allah je verrai si je peux trouver un job qui accepte le hijab en sachant que cela fait 3 ans que je cherche et que je n ai jamais trouvé. de plus je ne sais pas comment je pourrai faire garder mon enfant, je n ai ni famille ici, ni argent.

el mouhim al hamdulillah ala kouli hal et incha Allah je trouverai une solution.

merci en tout cas
29 mai 2014 12:04
Citation
idbel a écrit:
salam
plusieures choses me "choquent" dans ton message
1. franchement c'est pas des hommes ceux qui epousent une convertie isolée de sa famille et la repudie au bout de quelques années sans lui laisser le logement ni aucune ressource pour elever leur enfant!
2. pourquoi tu veux pas retourner chez tes parents? ils vont pas te manger, en general les parents acceuille leur enfant en difficulté et ils seront peut etre contents d'avoir leur petit fils chez eux!
3. pourquoi ton futur ex ne veut pas te payer une pension?

alaykoum salam

je ne sais pas a l heure actuelle si il compte me laisser le logement ou me donner une ressource.
je n ai aucun contact avec lui bien que j ai essayé d aller vers lui plusieurs fois notamment en lui adressant mes excuses, en lui disant salam, en lui faisant a manger, il m ignore.
ce pourquoi je suis perdue et ne sais pas quoi faire toute seule.
je ne sais meme pas si le divorce civil va etre fait ni comment cela s organise... quand on est face à un mur de paroles, c est difficile.

si je m ecoutais bien entendu je retournerais chez mes parents. mais comme je l ai dit tout a l heure je crains pour ma foi sur le long terme. de plus, je connais ma mere, elle n aime pas trop qu on vienne "squatter" chez elle, elle aime sa tranquilité, et donc par honneur et dignité, je n'oserais meme pas lui demander si je peux venir chez elle. j aurais honte aussi vis a vis de mon pere,
l islam est deja difficile a accepter pour eux, alors le fait qu ils assistent à l echec de ma vie, c est un peu honteux pour moi. d ailleurs ma famille n est absolument pas au courant de ce qui se passe actuellement.

je ne sais pas du tout si il souhaite me payer une pension.
il m a prononcé le divorce et depuis, aucun contact.
nous sommes sous le meme toit car j ai lu qu il fallait rester 3 cycles sous le meme toit que son "ex"mari car Allah pouvait peut etre arranger les choses entre nous. mais il ne me parle pas et ne veut pas me parler. je suis dans le salon avec mon fils et lui cloitré dans sa chambre.

j'ai fait intervenir son frere afin d essayer de le raisonner, on verra ce que ca donne incha Allah.
si il sait que j en ai parlé à son frère, et que j ai posté sur un forum, il me détestera encore plus certainement. mais un moment donné je n ai pas d autre choix. je suis isolée.
on ne peut pas résoudre ce conflit seuls.

quit à divorcer pour de bon je suis prete à le subir, car je suis malheureuse dans cette situation, je suis fatiguée moralement, c est dur pour moi, Allah ne peut pas imposer des charges trop lourdes à une personne.
mais j avoue que l avenir est très flou pour moi, sans argent, bref sans rien . qu'Allah nous aide tous, tous ceux qui sont en difficulté.
néanmoins si cela pouvait s arranger entre lui et moi ce serait préférable incha Allah.
n
29 mai 2014 12:21
Citation
oumiyad a écrit:
Citation
nounouss01 a écrit:
salam'alaykoum

les possibilités sont limités:
-retourner chez les parents,
- rester dans le domicile et c'est a Mr de partir, pourquoi ça serait a la femme avec l'enfant sous le bras de quitter le domicile?,
-si travail, chercher un autre logement,
-faire appel au service sociaux mais pas top pour une soeur pratiquante, l'islam c'est pas à la mode mais c'est une éventualité pour trouver un herbergement temporaire éventuellement


en tout cas bon courage à toi, tu traverse certe une lourde épreuve.

Wa 3alayki salam
baraka Allahou fiki

retourner chez les parents na3am mais j ai peur que cela aie de mauvaises retombées concernant ma foi et ma pratique de l islam, notamment sur l éducation de mon fils par exemple, par la suite, ou meme la nourriture (halouf).
j aime mes parents plus que tout al hamduliLlah Allah m a donné une famille, c est uniquement à propos de l islam que je dis cela, pour la préservation de ma aqida.
j aurais peur de finir influencée et ahoudoubillah enlever mon voile, finir en perdition...

pour conserver le domicile d accord c peut etre une solution, je vais voir par rapport à cela incha Allah si toutefois c etait faisable.

je n ai pas compris quand tu dis " l islam n est pas a la mode".
très sincèrement si je devais faire appel aux aides sociales ce serait uniquement par dépit et par crainte de débauche voire pire que cela (se retrouver à la rue, ne pas prier, mal se nourrir, on ne sait pas où tout cela peut conduire ahoudoubillah..)
si je pouvais faire autrement je le ferais qu Allah m en soit témoin.
il faut bien se mettre en tete que cette situation n est pas un souhait de ma part.
j aurais préféré vivre avec un homme injuste tant que j ai un toit plutot que me retrouver a la rue et devoir trouver des solutions pour m abriter et abriter mon fils.
après je ne suis pas non plus toute rose dans l histoire et j ai aussi mes tords, le bon comportement d une epouse musulmane (obeissance, patience) etant difficile pour moi parfois d acquérir. Allahou l-mousta3an.

pour le travail incha Allah je verrai si je peux trouver un job qui accepte le hijab en sachant que cela fait 3 ans que je cherche et que je n ai jamais trouvé. de plus je ne sais pas comment je pourrai faire garder mon enfant, je n ai ni famille ici, ni argent.

el mouhim al hamdulillah ala kouli hal et incha Allah je trouverai une solution.

merci en tout cas

salam'alayki ok bah un conseil si ta famille est prête a t'accepter avec ton fils, je te conseil de loin de retourner chez eux plutôt que de faire appel aux service sociaux, pourquoi je dis que l'islam n'est pas à la mode, si tu tombes sur une assistante sociale qui veut te chercher des poux, elle poura aisément pretexter que ton enfant a une carrence affective, que toi t'es dans une secte ou que sais je pour peu que t'en dise un peu trop sur toi et que ton fils te soit retirer, c'est en ce sens que je dis que l'islam n'est pas à la mode en France.

franchement ma soeur, je ne sais pas quels savants tu suis pour avoir une vision si sevère des koufar,
tu dis que tu a peur pour ta 'aqida auprès de ta famille, mais ma soeur si tu n'a pas le choix il te faudra t'y resoudre, la 'aqida c'est un noeud donc je vois pas pourquoi tu a tant peur. maintenent l'alimentaire bah c'est comme pour touuuutes les personnes convertis qui vivent avec leurs parents, tout le monde ne les a pas fuit pour cela.

mouhim ma soeur tu a une solution envisageable el hemdoulileh je pensais que ta famille t'avais renier, pense positif plutot que négatif, il se peut que ce soit eux qui soeint guidé par ta présence, par ton adab par ton respect....
29 mai 2014 17:46
Citation
a écrit:
salam'alayki ok bah un conseil si ta famille est prête a t'accepter avec ton fils, je te conseil de loin de retourner chez eux plutôt que de faire appel aux service sociaux, pourquoi je dis que l'islam n'est pas à la mode, si tu tombes sur une assistante sociale qui veut te chercher des poux, elle poura aisément pretexter que ton enfant a une carrence affective, que toi t'es dans une secte ou que sais je pour peu que t'en dise un peu trop sur toi et que ton fils te soit retirer, c'est en ce sens que je dis que l'islam n'est pas à la mode en France.

franchement ma soeur, je ne sais pas quels savants tu suis pour avoir une vision si sevère des koufar,
tu dis que tu a peur pour ta 'aqida auprès de ta famille, mais ma soeur si tu n'a pas le choix il te faudra t'y resoudre, la 'aqida c'est un noeud donc je vois pas pourquoi tu a tant peur. maintenent l'alimentaire bah c'est comme pour touuuutes les personnes convertis qui vivent avec leurs parents, tout le monde ne les a pas fuit pour cela.

mouhim ma soeur tu a une solution envisageable el hemdoulileh je pensais que ta famille t'avais renier, pense positif plutot que négatif, il se peut que ce soit eux qui soeint guidé par ta présence, par ton adab par ton respect....

wa alayki salam
pour les savants je suis les shouyoukhs Sheikh Outheymine, Ibn Baz, Al Fawzan, Sheikh Madkhali,Tchalabi ..

je ne dis pas que j ai une vision sévère je dis juste une réalité c que certes ce sera difficile de cohabiter vis à vis de l islam car ils font des choses complètement à l inverse de l islam .
etant convertie ma foi est fragile dc j ai toujours peur de refaire plusieurs pas en arriere .
ms tu as certainement raison incha Allah et j envisagerai certainement de retourner chez mes parents en attendant une meilleure situation incha Allah, ce sera peut etre préférable.
baraka Allahou fiki.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 29/05/14 18:22 par oumiyad.
31 mai 2014 11:50
On ne peut malheureusement pas supprimer le post sobhanAllah mais mon problème a été résolu al hamdulillah baraka Allahou fikoum à toutes . salam alaykoum <3
14 juillet 2014 15:56
Citation
oumiyad a écrit:
Salam alaykoum

Quel est le jugement sur le fait de se marier avec une non-musulmane ?



Réponse :



Épouser une mécréante est une question détaillée, il n'est pas permis d'épouser des païennes, des communistes ou des bouddhistes.



Il est permis d'épouser les femmes vertueuses parmi les gens du Livre, et celles d'entre elles qui sont connues pour être chastes et loin des milieux de la fornication.



Néanmoins, éviter cela est meilleure et cela distance une personne du mal.



Baraka Allahou fikoum

Qu'Allah nous vienne en aide
Qu'Allah guide notre communauté
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook