Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Demande de dissolution du CCIF en cours ...
20 novembre 2020 23:09
Darminator en action

La demande de dissolution est en cours ...

[www.francetvinfo.fr]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/11/20 23:17 par Brad Pitre.
20 novembre 2020 23:12
C’est le karsher en action. Qui eut cru qu’on verrait ça de notre vivant.
20 novembre 2020 23:14
Salem aleycoum,

Le lien ne fonctionne pas
Citation
Brad Pitre a écrit:
Darminator en action

La demande de dissolution est en cours ...

[amp.lefigaro.fr] 0201120
« Celui qui persévère, Allah lui donne la patience, et aucun Homme n’a reçu de meilleur et de plus large don que la patience. » (rapporté par Al Bukhari)
R
20 novembre 2020 23:14
Vive la liberté déguisée!
Les dictateurs du monde se frisent la moustache entre tump et la macro nie
20 novembre 2020 23:18
Wa 3aleykoum salam

Merci

J'ai mis un autre

Citation
Nevergiveup92 a écrit:
Salem aleycoum,

Le lien ne fonctionne pas
20 novembre 2020 23:19
Et comment ils font pour les adhérents il.va nous dissoudre aussi ?
20 novembre 2020 23:19
Je t’en prie 👍
Citation
Brad Pitre a écrit:
Wa 3aleykoum salam

Merci

J'ai mis un autre
« Celui qui persévère, Allah lui donne la patience, et aucun Homme n’a reçu de meilleur et de plus large don que la patience. » (rapporté par Al Bukhari)
21 novembre 2020 00:03
C’est obligé. Dans 30 secondes.
30
29
28
27
26
.
.
.
.

Citation
Brad Pitre a écrit:
Et comment ils font pour les adhérents il.va nous dissoudre aussi ?
21 novembre 2020 10:13
Salam Smiling Smiley

Ils ne pourront jamais dissoudre le ccif 👍
D’ailleurs il y’a longtemps qu’ils ont baser leurs associations à l’étranger 👍
ils pourront toujours défendre les injustices faite au musulmans d’un autre pays 👍



COMMUNIQUE DU 19 NOVEMBRE 2020

Aujourd’hui, 19 novembre 2020, le ministre de l’Intérieur, cédant aux appels de l’extrême droite, a notifié au CCIF un courrier l’informant d’un projet de dissolution.

Le CCIF, conformément à ce qui a été annoncé le 29 octobre dernier,

[www.facebook.com]

a déjà déployé une large partie de ses activités à l’étranger.

Le projet de dissolution du CCIF est donc sans objet.

Son siège social a été transféré à l’étranger.

Il continuera à apporter son assistance juridique aux personnes victimes d’islamophobie et informera les instances internationales de l’état d’avancement de la lutte contre les discriminations et pour l’égalité en France.

Le lien du dernier communiqué ⬇️⬇️⬇️
[www.facebook.com]
La vie est un CDD. lorsque tu seras DCD, l'au delà sera ton CDI ,améliores ton CV en attendant ton Entretien.Allah punit les injustes tot ou tard !
21 novembre 2020 21:35
S’il interdit le CCIF, Emmanuel Macron conduira la France aux frontières de l’État de droit

La dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France, dont le travail est pourtant loué par les défenseurs des droits de l’homme, marquerait un tournant dans le virage antilibéral impulsé par le président français

Deux femmes participent à une marche contre l’islamophobie en France organisée à l’appel de plusieurs personnalités et organisations, dont le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), le 10 novembre 2019 près de la gare du Nord à Paris (AFP)

Que se passe-t-il en France depuis la mise en scène terroriste, si horriblement « réussie », de la décapitation d’un professeur d’histoire devant son école à Conflans-Sainte-Honorine ? 
Une double dérive réactive, qui est très précisément celle-là même qu’espéraient déclencher les terroristes – et c’est bien l’une des raisons de la dénoncer – est en passe de faire franchir à la « France des droits de l’homme » un jalon essentiel de son histoire contemporaine.
De l’islamophobie de la droite à celle de l’État
Irrésistiblement, l’impression s’impose qu’au sommet de la République, ce sont désormais les seules exigences d’une pitoyable rivalité électoraliste entre l’extrême droite et le chef de l’État qui, chez ce dernier, ont pris le pas sur toutes autres considérations.
L’impression s’impose qu’au sommet de la République, ce sont désormais les seules exigences d’une pitoyable rivalité électoraliste entre l’extrême droite et le chef de l’État qui, chez ce dernier, ont pris le pas sur toutes autres considérations
La rhétorique islamophobe – suspicion, amalgame, crainte et ignorance vis-à-vis des musulmans –, un temps cantonnée aux rangs de l’extrême droite, avait certes gagné irrésistiblement la droite puis des pans entiers d’une gauche laïciste en pleine déroute, pas seulement électorale.
Au lendemain de l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine, ce paradigme paradoxal, un temps limité aux collaborateurs d’un hebdomadaire dit « satirique » dont l’ADN, avant qu’il ne tombe dans l’escarcelle de la gauche islamophobe, était celui de la provocation tous azimuts, a été adopté et cautionné par le sommet de l’État.

Pourquoi Charlie Hebdo ne me fait pas rire
Une caricature obscène, d’une vulgarité infinie, sans la moindre trace d’humour ou de sens autre que la volonté d’avilir la composante la plus mal représentée du tissu politique national, semble être devenue, pour le chef de l’État et les élites « républicaines » et « laïques », l’indéboulonnable symbole de la liberté d’expression à la française.
Par le président de la République en personne, la rhétorique de la stigmatisation indiscriminée des croyants musulmans a ainsi été explicitement cautionnée.
L’idéologie sectaire de « l’hiver républicain »
Cette rhétorique est empruntée à l’idéologie d’un groupuscule surmédiatisé, mal nommé le « Printemps républicain », où quelques-uns des perdants et des perdus de la gauche, sous couvert de la défense d’une laïcité grossièrement dévoyée, se sont insidieusement réappropriés les thèses les plus sectaires de leurs anciens rivaux de droite.
Dans la descendance lointaine des thèses de Bernard Lewis (inventeur de l’expression « choc de civilisations ») pour les néo-cons américains, le long des insinuations reprises de longue date par Gilles Kepel, explicitées dans l’ouvrage dirigé par son collègue Bernard Rougier Les Territoires conquis de l’islamisme, la superficie des cibles légitimes de l’opprobre républicain va connaître ainsi une brutale extension.
Une caution officielle est en effet apportée à la thèse – jamais démontrée et largement contredite par les travaux de nombreux universitaires ou d’experts, y compris (comme Marc Sageman) en provenance de la CIA – d’un « écosystème islamiste » qui, tel un « tapis roulant », conduirait inéluctablement au terrorisme tous les musulmans qui entendent seulement conserver une certaine visibilité à leur appartenance culturelle et religieuse ou participer au débat national sur un registre oppositionnel. 


Suite et fin [www.middleeasteye.net]
La vie est un CDD. lorsque tu seras DCD, l'au delà sera ton CDI ,améliores ton CV en attendant ton Entretien.Allah punit les injustes tot ou tard !
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook