Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Console-toi en pensant aux affligés
#
10 septembre 2022 15:34
"Regarde autour de toi, à droite et à gauche, ne vois-tu pas l'affligé et le malheureux ? Dans chaque foyer, on entend les pleurs et les larmes coulent sur les joues. Combien de tribulations et combien de gens persévèrent avec patience ? Tu n'es pas le seul à être touché par les soucis et les tiens sont même insignifiants comparés à ceux de certains autres. Combien de malades alités depuis des années se retournent dans leur lit, terrassés par des douleurs indescriptibles ? Combien de prisonniers n'ont pas vu la lumière du soleil depuis des années et ne connaissent que les quatre murs de leur cellule ? Combien d'hommes et de femmes ont-ils perdu leurs enfants en bas âge ? Combien de gens sont-ils angoissés, endettés, désolés ou tourmentés ? Trouve consolation dans ceux qui sont dans des situations pires que la tienne; sache que cette vie est une prison pour le croyant, une maison de chagrin et de tristesse. Au matin, les châteaux sont emplis de leurs habitants, puis en un instant le désastre frappe et ils se retrouvent vides et désolés. Il se peut que la vie soit paisible, le corps et les enfants en bonne santé, les bien abondants, et pourtant en quelques jours la pauvreté, la mort, la séparation et la maladie peuvent frapper. [...] Compare tes difficultés à celles de ceux qui t'entourent ou de ceux qui t'ont devancé, et tu verras que tu es favorisé par rapport à eux et que tu n'as été touché que par de toutes petites difficultés. Loue donc Allāh pour Sa Mansuétude, remercie-Le pour ce qu'Il t'a laissé, recherche la récompense auprès de Lui pour ce qu'Il t'a repris et cherche consolation en ceux qui sont plus affligés que toi. L'exemple parfait est celui du Prophète d'Allāh – que les prières et la paix d'Allāh soient sur lui: on lui déversa sur la tête les entrailles d'un chameau, ses pieds furent ensanglantés, il fut gravement blessé au visage, exilé dans une vallée aride et contraint à manger des feuilles d'arbres. Il fut exilé de La Mecque, on lui cassa une incisive, la chasteté de son honorable femme fut mise en cause, soixante-dix de ses compagnons furent tués et il perdit des enfants. Il devait parfois s'attacher une pierre au ventre pour calmer sa faim, il fut traité de poète, de magicien, de devin, de fou et de menteur, et tout cela simultanément. Pourtant, Allāh – glorifié et exalté soit-Il – le protégea tout au long de ses épreuves et tribulations. [...]
"Pensez-vous entrer au Paradis, alors que vous n'avez pas encore subi d'épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués." (Coran, 2:214)"
10 septembre 2022 16:06
Pensons à nos frères ouighours, palestiniens et africains.
Citation
#ashtag a écrit:
"Regarde autour de toi, à droite et à gauche, ne vois-tu pas l'affligé et le malheureux ? Dans chaque foyer, on entend les pleurs et les larmes coulent sur les joues. Combien de tribulations et combien de gens persévèrent avec patience ? Tu n'es pas le seul à être touché par les soucis et les tiens sont même insignifiants comparés à ceux de certains autres. Combien de malades alités depuis des années se retournent dans leur lit, terrassés par des douleurs indescriptibles ? Combien de prisonniers n'ont pas vu la lumière du soleil depuis des années et ne connaissent que les quatre murs de leur cellule ? Combien d'hommes et de femmes ont-ils perdu leurs enfants en bas âge ? Combien de gens sont-ils angoissés, endettés, désolés ou tourmentés ? Trouve consolation dans ceux qui sont dans des situations pires que la tienne; sache que cette vie est une prison pour le croyant, une maison de chagrin et de tristesse. Au matin, les châteaux sont emplis de leurs habitants, puis en un instant le désastre frappe et ils se retrouvent vides et désolés. Il se peut que la vie soit paisible, le corps et les enfants en bonne santé, les bien abondants, et pourtant en quelques jours la pauvreté, la mort, la séparation et la maladie peuvent frapper. [...] Compare tes difficultés à celles de ceux qui t'entourent ou de ceux qui t'ont devancé, et tu verras que tu es favorisé par rapport à eux et que tu n'as été touché que par de toutes petites difficultés. Loue donc Allāh pour Sa Mansuétude, remercie-Le pour ce qu'Il t'a laissé, recherche la récompense auprès de Lui pour ce qu'Il t'a repris et cherche consolation en ceux qui sont plus affligés que toi. L'exemple parfait est celui du Prophète d'Allāh – que les prières et la paix d'Allāh soient sur lui: on lui déversa sur la tête les entrailles d'un chameau, ses pieds furent ensanglantés, il fut gravement blessé au visage, exilé dans une vallée aride et contraint à manger des feuilles d'arbres. Il fut exilé de La Mecque, on lui cassa une incisive, la chasteté de son honorable femme fut mise en cause, soixante-dix de ses compagnons furent tués et il perdit des enfants. Il devait parfois s'attacher une pierre au ventre pour calmer sa faim, il fut traité de poète, de magicien, de devin, de fou et de menteur, et tout cela simultanément. Pourtant, Allāh – glorifié et exalté soit-Il – le protégea tout au long de ses épreuves et tribulations. [...]
"Pensez-vous entrer au Paradis, alors que vous n'avez pas encore subi d'épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués." (Coran, 2:214)"
#
10 septembre 2022 16:20
C'est la 7e partie d'une longue série. Pour ceux que ça intéresse, vous trouverez toutes les parties sur mon profil en cliquant sur "derniers sujets".
10 septembre 2022 16:21
Salam

Même Au Niveau Des Lions-Panthèrs-Tigres-Où Éléphants ? Les Gens De Nos Jours Ne Savent Pas Vivre En Communauté.
Et Pour Un Oui 👍 Ou Un 👎 Les Embrouilles Commencent. Parce Il N’Y A Rien À Faire. Auparavant Y Avait Pas De Temps Pour Se Crêper Les Cheveux. On Laisse La Cocotte Sur Le Feu 🔥 Et On Échange Des Amabilités À L’Envers ... Tout Le Monde 🌍 Cherche A Évacuer Ce Qu’Il À Engranger Par Ci Ou La . On Appelle Ça: Le Monde 🌎 Moderne.?
Citation
#ashtag a écrit:
"Regarde autour de toi, à droite et à gauche, ne vois-tu pas l'affligé et le malheureux ? Dans chaque foyer, on entend les pleurs et les larmes coulent sur les joues. Combien de tribulations et combien de gens persévèrent avec patience ? Tu n'es pas le seul à être touché par les soucis et les tiens sont même insignifiants comparés à ceux de certains autres. Combien de malades alités depuis des années se retournent dans leur lit, terrassés par des douleurs indescriptibles ? Combien de prisonniers n'ont pas vu la lumière du soleil depuis des années et ne connaissent que les quatre murs de leur cellule ? Combien d'hommes et de femmes ont-ils perdu leurs enfants en bas âge ? Combien de gens sont-ils angoissés, endettés, désolés ou tourmentés ? Trouve consolation dans ceux qui sont dans des situations pires que la tienne; sache que cette vie est une prison pour le croyant, une maison de chagrin et de tristesse. Au matin, les châteaux sont emplis de leurs habitants, puis en un instant le désastre frappe et ils se retrouvent vides et désolés. Il se peut que la vie soit paisible, le corps et les enfants en bonne santé, les bien abondants, et pourtant en quelques jours la pauvreté, la mort, la séparation et la maladie peuvent frapper. [...] Compare tes difficultés à celles de ceux qui t'entourent ou de ceux qui t'ont devancé, et tu verras que tu es favorisé par rapport à eux et que tu n'as été touché que par de toutes petites difficultés. Loue donc Allāh pour Sa Mansuétude, remercie-Le pour ce qu'Il t'a laissé, recherche la récompense auprès de Lui pour ce qu'Il t'a repris et cherche consolation en ceux qui sont plus affligés que toi. L'exemple parfait est celui du Prophète d'Allāh – que les prières et la paix d'Allāh soient sur lui: on lui déversa sur la tête les entrailles d'un chameau, ses pieds furent ensanglantés, il fut gravement blessé au visage, exilé dans une vallée aride et contraint à manger des feuilles d'arbres. Il fut exilé de La Mecque, on lui cassa une incisive, la chasteté de son honorable femme fut mise en cause, soixante-dix de ses compagnons furent tués et il perdit des enfants. Il devait parfois s'attacher une pierre au ventre pour calmer sa faim, il fut traité de poète, de magicien, de devin, de fou et de menteur, et tout cela simultanément. Pourtant, Allāh – glorifié et exalté soit-Il – le protégea tout au long de ses épreuves et tribulations. [...]
"Pensez-vous entrer au Paradis, alors que vous n'avez pas encore subi d'épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués." (Coran, 2:214)"
G
10 septembre 2022 17:11
J’aime énormément tes post
10 septembre 2022 20:13
Penser aussi affligés ne me "console" pas...
X
11 septembre 2022 16:43
Penser aux affligés ne me "console" pas...

en effet, le bon terme serait peut être "relativiser"
Citation
Victoria Duval. a écrit:
Penser aussi affligés ne me "console" pas...
Je suis athée, Dieu merci !
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook