Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Comportement irrationnel
X
18 avril 2010 02:23
Un jeune homme manque de confiance en lui. Il s'imagine parfois qu'il n'est pas à la hauteur. Et se méfie du monde extérieur. Il n'est pas paranoïaque, du moins, cette pathologie n'a jamais été diagnostiquée chez lui.

Sa femme est une fille bien, sans histoires. Mais l'époux est assez possessif (plus que la moyenne) et, comme tous les hommes, mais peut-être un peu plus, jaloux. Sur le chapelets de ses traits de caractères, il y a donc quelques perles fêlées.

Le couple a passé un accord : l'épouse doit informer son mari de ses sorties. Et ne sortir que lorsque c'est nécessaire.

Il est de plus en plus méfiant. Il interroge souvent son épouse. Qu'as tu fait aujourd'hui? Avec qui? Pendant combien de temps?
Au départ, elle répondait bien volontiers. Mais à force de questions, elle s'était mis en tête que son époux nourrissait de mauvais soupçons envers elle sa curiosité envahissante la gênait chaque jour un peu plus. Même si elle n'avait rien à se reprocher. Mais elle devait continuer à ménager son époux.

Des discutes, sur des futilités, des peccadilles, éclataient parfois. Les disputes, dans les couples, portent souvent sur des futilités. Sa possessivité nuit à la bonne entente conjugale. Elle n'est pas exempte de tous reproches. Elle estime que n'ayant rien à se reprocher, elle n'a pas à se justifier, ni à changer son comportement. Après tout, c'est son époux qui à un problème de conscience, elle ne saurait porter le fardeau de ses présemptions.

Un, elle décide de s'absenter quelques instants, un court moment. Elle hésite à prévenir son époux car elle appréhende sa réaction et le traditionnel flot de questions. "Je vais encore devoir me justifier 10 minutes pour sortir quelques instants."
Quelques instants...Il est peu probable qu'il le sache.

Advint ce qui devait arriver. L'époux l'apprit. "Ah, j'avais raison" se dit il. "J'avais bien raison de me méfier."

Voilà comment nait la paranoïa.

L'ambiance est délétère. La magie des premiers jours s'estompe. Après avoir goûté au nectar cacheté, au musk de l'ivresse, voilà le couple buvant une pleine razade d'amertume. La méfiance s'installe. Elle se fait discrête, consciente de son erreur, de sa faute. Elle évite autant que faire se peut les sujets polémiques car elle sait que la moindre étincelle pourrait embraser le foyer. Elle a peur.

"Pourquoi agit-elle ainsi? Elle sé méfie...Se fait discrête...Acquiesce à tout ce que je dis." Ce comportement lui parait peu naturel. Une dispute finit pas éclater. Les tessons de la confiance et de la bonne entente se répendent dans la pièce.

"Ah, j'avais raison" se dit-elle."J'avais bien raison d'avoir peur."

Voilà commet nait une boucle comportementale.

Et voilà comment se détruisent les foyers.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/04/10 11:19 par Rastapopûlos.
n
18 avril 2010 02:57
eh oui, soit le monsieur consent à une thérapie , mais faut pas abuser les marocains sont pas aussi ouvets que ça.

Soit l'épouse devait user d'une tactique pour calmer les peurs de son époux, lui faire ouvrir les yeux sur son problème, s'il admet en avoir un, il fera un travail sur lui-même, et les choses seront plus simple.

Interagir avec un autre dans le quotidien n'est pas exempte de difficulté Smiling Smiley
X
18 avril 2010 11:21
Pourquoi j'étais persuadé que tu allais répondre...Et incriminer monsieur.
Mais effectivement, il a un problème de confiance en lui et donc de confiance en l'autre.

C'est pour cela qu'il faut éviter d'être pris en défaut. Avec le temps, un tel comportement peut sûrement se soigner. Et ce genre de "travers psychologique" est bien plus fréquent qu'on ne le croit. C'est une maladie.

Je ne pense que l'on puisse "interagir" avec quelqu'un sans un minimum de connaissances en psychologie humaine (expérience, inutile d'acheter un livre de psychologie).
18 avril 2010 15:45
Salam,

moi aussi j'aimerai comprendre pourquoi cet homme est aussi jaloux, possessif sans raison apparente.

Il cause son propre malheur.
n
18 avril 2010 16:27
ben je l'ai incriminé car si j'ai bien lu, c'est son comportement qui n'est pas normal, si c'était la femme, je l'aurait incriminé aussi, logique.bref, une remarque pour pas grand chose.
F
18 avril 2010 19:13
salam alaykoum

je connais un couple avec la même histoire, l'épouse qui était une de mes meilleures copines de classe devait se justifier tout le temps même en disant qu'elle était à l'école et qu'il pleuvait c'est pour ça elle a pas trouvé un taxi donc elle a tardé à rentrer quelques minutes ben Mr ne la croit pas et fallait jurer,justifier qu'il pleuvait vraiment , etc
tout ça car lui il habite dans une autre ville que elle et qu'ils étaient mariés (acte adoulaire) mais qu'ils ont pas encore célébré le mariage et elle devait continuer ses études supérieur alors que lui préparait son doctorat..
elle était toujours malheureuse et toujours ils s'engueulent pour rien juste à cause de la jalousie et la possessivité de son mari !
plusieurs fois elle voulait le divorce car elle supportait pas mais lui ne voulait pas!
c'est maladif, la relation entre couple doit se baser sur le respect et la confiance avant même sur l'amour!
Consulat de Tanger Entretien CCM : 29/12/2009. Mariage Adoulaire : 16/08/2010. Demande de transcription : 27/08/2010.Demande de visa : 02/09/2010.Test de Français : 23/09/2010. Visite médicale : 05/10/2010.Visa obtenu : 08/10/2010. Réunis : 05/12/2010.Validation de Visa : 14/03/2011.
X
18 avril 2010 20:14
Citation
razou2 a écrit:
Salam,

moi aussi j'aimerai comprendre pourquoi cet homme est aussi jaloux, possessif sans raison apparente.

Il cause son propre malheur.

Tout le monde est jaloux et possessif. Sauf peut-être certains communistes. Certains tombent dans l'excès. Il y a une jalousie permise et recommandée, une autre qui mène à la suspicion et à la conjecture, blâmable
Il ne faut pas occulter le facteur "confiance en soi."

Le comportement de cet homme n'est pas normal. La femme à quand même commis une erreur en sortant sans en avertir son époux alors qu'elle savait qu'il le prendrait très mal s'il venait à l'apprendre.
C
18 avril 2010 20:31
Citation
Rastapopûlos a écrit:
Citation
razou2 a écrit:
Salam,

moi aussi j'aimerai comprendre pourquoi cet homme est aussi jaloux, possessif sans raison apparente.

Il cause son propre malheur.

Tout le monde est jaloux et possessif. Sauf peut-être certains communistes. Certains tombent dans l'excès. Il y a une jalousie permise et recommandée, une autre qui mène à la suspicion et à la conjecture, blâmable
Il ne faut pas occulter le facteur "confiance en soi."

Le comportement de cet homme n'est pas normal. La femme à quand même commis une erreur en sortant sans en avertir son époux alors qu'elle savait qu'il le prendrait très mal s'il venait à l'apprendre.

Je peux savoir qu'elle est le rapport entre le communisme et la jalousie et la possession?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/04/10 20:36 par sofia59.
X
18 avril 2010 20:48
Citation
sofia59 a écrit:
Citation
Rastapopûlos a écrit:
Citation
razou2 a écrit:
Salam,

moi aussi j'aimerai comprendre pourquoi cet homme est aussi jaloux, possessif sans raison apparente.

Il cause son propre malheur.

Tout le monde est jaloux et possessif. Sauf peut-être certains communistes. Certains tombent dans l'excès. Il y a une jalousie permise et recommandée, une autre qui mène à la suspicion et à la conjecture, blâmable
Il ne faut pas occulter le facteur "confiance en soi."

Le comportement de cet homme n'est pas normal. La femme à quand même commis une erreur en sortant sans en avertir son époux alors qu'elle savait qu'il le prendrait très mal s'il venait à l'apprendre.

Je peux savoir qu'elle est le rapport entre le communisme et la jalousie et la possession?

Tu es sûre que tu veux savoir?

Certains super-orthodoxes communistes prônaient, en plus de la communauté de biens, la "communauté des femmes" (et l'abolition de la famille). Ils étaient sans doute minoritaires et "très bons vivants".

Sinon, le communisme étant une idéologie collectiviste, la propriété privée n'y a pas sa place.
18 avril 2010 20:51
Salam,

d'après tes explications restapopûlos; je fais partie des derniers communistes Grinning smiley.

Cet homme cause son propre malheur. A cause de son attitude, sa femme avait peur de se justifier pendant des heures pour

une sortie de 5 minutes. Donc à cause de la jalousie de son mari, elle a préfère garder le silence sur cette sortie.

J'ai une amie très proche qui a vécu la même chose. Les suspicions de son mari se sont vite transformés en insultes et

violences physiques. L'amour qu'elle lui portait s'est transformé en ras le bol et incompréhension.

Résultat : elle a demandé le divorce et a refait sa vie et lui est devenu un peu fou. Il est malheureux et a perdu selon ses dires

" la femme de sa vie ". On ne récolte que ceux qu'on sème Welcome
C
18 avril 2010 21:35
Citation
Rastapopûlos a écrit:
Citation
sofia59 a écrit:
Citation
Rastapopûlos a écrit:
Citation
razou2 a écrit:
Salam,

moi aussi j'aimerai comprendre pourquoi cet homme est aussi jaloux, possessif sans raison apparente.

Il cause son propre malheur.

Tout le monde est jaloux et possessif. Sauf peut-être certains communistes. Certains tombent dans l'excès. Il y a une jalousie permise et recommandée, une autre qui mène à la suspicion et à la conjecture, blâmable
Il ne faut pas occulter le facteur "confiance en soi."

Le comportement de cet homme n'est pas normal. La femme à quand même commis une erreur en sortant sans en avertir son époux alors qu'elle savait qu'il le prendrait très mal s'il venait à l'apprendre.

Je peux savoir qu'elle est le rapport entre le communisme et la jalousie et la possession?

Tu es sûre que tu veux savoir?

Certains super-orthodoxes communistes prônaient, en plus de la communauté de biens, la "communauté des femmes" (et l'abolition de la famille). Ils étaient sans doute minoritaires et "très bons vivants".

Sinon, le communisme étant une idéologie collectiviste, la propriété privée n'y a pas sa place.

c'est une notion platonicienne, c'est de eugénisme.
☠ chti'sem ☠
P
21 avril 2010 18:29
A défaut de réponses directes j'aimerais bien que quelqu'un m'explique une chose qui me semble incohérente. Je dirais même que la phrase du posteur est en elle-même illogique, entre autres choses tout aussi étranges.

Cet homme en arrive à se dire : "Ah, j'avais raison" se dit il. "J'avais bien raison de me méfier." . Ok c'est l'amorce de la paranoïa.

Mais que cette femme en arrive à se dire : "Ah, j'avais raison" se dit-elle."J'avais bien raison d'avoir peur." Mais peur de quoi ???? Son époux est un jaloux mais en aucun cas un violent alors pourquoi avoir peur ????

Elle aurait dû se dire plutôt : ah j'avais raison, il ne changera jamais ! ou alors : ah j'avais tort d'espérer qu'il me ferait confiance un jour etc.....

C'est illogique ! Alors si une personne veut bien m'expliquer ( Razou, nikita, Matrix, ND, etc....)
N
21 avril 2010 18:47
Citation
Rastapopûlos a écrit:
Sa femme est une fille bien

cultissime !

(désolée pikaboo, je ne comprends pas ce monsieur)
♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫
P
21 avril 2010 19:01
Citation
NoirDésir a écrit:
Citation
Rastapopûlos a écrit:
Sa femme est une fille bien

cultissime !

(désolée pikaboo, je ne comprends pas ce monsieur)

Ca ne te semble pas illogique ? Perplexe

Lis le texte simplement, il ne faut pas comprendre le posteur.
21 avril 2010 20:55
Salam ma pika ;

parfois la jalousie qui pour moi un manque évident de confiance en soi donne naissance à une nouvelle pathologie la violence.

Ce mari se croit dans son droit de lever la main sur son épouse pour apaiser sa jalousie.

Comme il souffert moralement de sa jalousie maladive, il veut que sa femme goute la souffrance et peut devenir très violent.

Enfin je crois Heu
j
21 avril 2010 21:04
je pense que c'est normal de rien caché de ses sorties a son mari surtout si on a rien a se reproché
maintenant peut etre que elle aurait pu lui dire après que elle est sorti 5-10 min

sinon j'espere que ils n'ont pas d'enfants car quand on est nous maman confronté a un pb avec un de nos enfants
la pauvre si elle pense a appeler son mari pour lui demander la permission ...... Perplexe
P
21 avril 2010 21:19
Citation
razou2 a écrit:
Salam ma pika ;

parfois la jalousie qui pour moi un manque évident de confiance en soi donne naissance à une nouvelle pathologie la violence.

Ce mari se croit dans son droit de lever la main sur son épouse pour apaiser sa jalousie.

Comme il souffert moralement de sa jalousie maladive, il veut que sa femme goute la souffrance et peut devenir très violent.

Enfin je crois Heu

Oui alors dans ce cas ce n'est pas simplement une question de jalousie, pour que l'épouse en arrive à avoir peur , il faut des éléments qui la pousse à penser ça (violences physiques avérés), mais rien ne dit dans cette histoire qu'il a eu un geste menaçant.
Ce n'était que des interrogatoires.

Donc si on prend ton exemple sur la jalousie, une femme jalouse (par manque de confiance en elle) va devenir une violente automatiquement ? Perplexe C'est de l'ordre de l'hystérie plutôt non ?

Pika et ses questions aussi tordues qu'elle, c'est normal. Angel
M
22 avril 2010 00:59
Citation
Pika11 a écrit:

Mais que cette femme en arrive à se dire : "Ah, j'avais raison" se dit-elle."J'avais bien raison d'avoir peur." Mais peur de quoi ???? Son époux est un jaloux mais en aucun cas un violent alors pourquoi avoir peur ????

Le mot clé dans l’histoire est « boucle comportementale »: Expression de l'auteur.

L’époux est trop méfiant. Il impose à sa femme un contrat à signer: Elle doit le prévenir sur chaque pas entamé. Ça c’est l’action

La rétroaction (= retour): L’épouse accepte et se soumet en plus aux questionnaires discontinus même sous l’absence d’un délit. Elle croit favoriser de la sorte une réduction de sa méfiance.

Sur le long terme, elle finit par adapter sa nature après plusieurs disputes là dessus. Veut dire quoi ? Comme elle ne se reproche jamais rien, elle décide d’abuser = ne plus tenir promesse (après hésitation et sous prétexte qu’il est peu probable que la “trahison” soit démasquée).
Donc elle sort sans prévenir.

Le malheur, l’époux l’apprend (peut être d’une source extérieure). La situation éclate.

Par manque d’introspection, il ne peut saisir son pourcentage de responsabilité et donc il est plus facile de dire : « enfin je n’avais pas tord de l’avoir toujours soupçonnée ». Logiquement, ça passe (sourire).

Conséquence : Naissance de la paranoïa : De la base d’un raisonnement faux advient une argumentation inutile de mettre en doute puisque présence d’une preuve concrète.

La méfiance de l’époux devient plus intense, elle s’installe solidement entre les deux. La joie cède la place à l'amertume.
l’épouse se fait discrète donc elle cache la source potentielle qui pourrait déclencher la dispute (consciente de son erreur), acquiesce à tout ce qu’il dit et évite les accrochages (les sujets polémiques). Les propos de l’auteur : « Elle sait que la moindre étincelle pourrait embraser le foyer ". Elle a peur.

Cette attitude qui n’était pas la sienne avant paraît anormal à l’époux et la rend à ses yeux plus suspecte.

Ce dont elle avait peur finit par se passer : La grande dispute et ce qui en découle comme ravage (la bonne entente et la confiance disparaissent pour toujours).

L’expression : « j’avais bien raison d’avoir peur ». Veut dire quoi ?

L’épouse avait peur d’affronter son mari, de lui dire la vérité, peur de la dispute, de sa méfiance. Elle avait peur d'un sort négatif tout court.

Elle a négligé en simultané l’effet qu’avait cette peur sur son comportement postérieur (obéissante, tolérante, discrète) qui paraissait encore plus étrange et plus douteux à l’époux l'ayant incité à plus de méfiance et à une explosion qu’elle croyait éviter par son attitude mesquine (injuste) à son égard.

Et c’est la boucle classique que vit le paranoïaque et le conjoint subissant le délire. C’est l’effet de la rétroaction tout court...quoiqu'elle soit, ça tourne toujours négativement...la méfiance reste là et elle finit par détruire leur foyer...
P
22 avril 2010 10:04
Merci Matrix

J'en suis restée au sentiment jalousie, l'escalade et le cheminement vers la paranoïa mais sur fond d'un seul sentiment : la jalousie.

Dans ce cas on peut en conclure qu'il ne souffre pas seulement de jalousie (même maladive), il y a une autre pathologie beaucoup plus lourde tapie en lui. La manipulation, que je ne voyais pas à cause de quelques mots qui m'ont induites en erreur car je les trouvais contradictoires.

Si cette femme est maintenue dans une bulle où il est question de manipulation morale de la part de son mari, position de domineur-dominée psychologique, alors oui c'est logique qu'elle en arrive à en avoir peur et sa bulle éclate. Perplexe
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook