Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Certaines arrivent à partir d'autres non
15 février 2021 09:47
salem ; je viens de lire le post d'une soeur qui est en instance de divorce avec son ex mari qui était pn d'après ses écrits ; je la félicite pour le courage, la force et sa décision de le quitter ; toutefois j'me demande pourquoi certaines y arrivent et d'autres meurent sous les coups de ces hommes ; comment reussisent-il à garder leur victime près d'eux? ya t'il un chantage affectif ou de la culpabilisation? comment réveiller une femme qui est sous l'emprise d'un manipulateur?
15 février 2021 10:19
Salam

Tu sais j'en ai déjà entendu des histoires et certains hommes lorsqu'ils ont des enfants avec leur femme menaces de les emmener dans le pays d'origine certains le font.

D'autres menaces de tuer leur femme et malheureusement ces femmes ne se sentent pas protégées.

Donc ce n'est pas évident pour certaines femmes.

Il y a sûrement tellement d'autres raisons.
15 février 2021 10:21
Selem

Si c'etait ma soeur je lui dirais de divorcer mais avant tout d'aller porter des plaintes, pour enfoncer ce chien jusqu'au cou.

Elles prennent sur elles, pour les gosses, aussi pour ne pas se retrouver seules. Y'a un travail de sappe psychologique. Elles se croient nulles, inutiles, des moins que rien,pour pas dire autre chose.
C'est un long process qui les avilie.
Tout est éphémère, seule l'âme est éternelle...
15 février 2021 10:26
Voilà celle qui arrive pas a partir remette la.culpablite sur elle. Que c'est leur faute pck ci pck ça.

Comme tu dit c'est le harcèlement psychologique du conjoint qui permet cela.

Alors tu as des femmes très forte avec une volonté de fou qui patientera le'moment opportun pour dire ciao et d'autre qui sont très sensible psychologiquement et qui partiront pas au dépend de leur santé.

Citation
✸ a écrit:
Selem

Si c'etait ma soeur je lui dirais de divorcer mais avant tout d'aller porter des plaintes, pour enfoncer ce chien jusqu'au cou.

Elles prennent sur elles, pour les gosses, aussi pour ne pas se retrouver seules. Y'a un travail de sappe psychologique. Elles se croient nulles, inutiles, des moins que rien,pour pas dire autre chose.
C'est un long process qui les avilie.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/02/21 10:27 par *Orchidée*.
15 février 2021 10:28
Elles ont peur de partir avec les enfants, pas les moyens, souvent elles sont isolées, peur du jugement, la culpabilité de ne pas etre partie plus tôt, je pense aussi que ça devient presque « normal » à force, elles restent pour les moments doux aussi peut etre car il faut savoir qu’elles se font pas battre H24, elles peuvent avoir une semaine de douceur et se prendre une raclée sans raison apparente c’est un peu compliqué d’être rationnelle dans cette situation.
Je ne réponds pas à tous les MP.
15 février 2021 10:37
il y a la peur, la soumission, le manque de confiance, la peur du regret, la honte...
O
O&L
15 février 2021 10:45
Salam

Ya pleins de raison.

Ya 2 points que tu vas retrouver chez ces femmes " pas d estime et pas de confiance en elles ".elles ne s aiment pas elles-même.
Après peur de l inconnu.
Peur de la solitude.
Peur de pas réussir seule.
Les enfants.
La dépendance affective.
Blessure narcissique.
Emprise psychologique.
Elles s accrochent à certains souvenirs ou ça se passait bien.

Elles ont des peurs souvent infondées.
Y
15 février 2021 11:06
Salam, ya des femmes faible ya de femmes fortes ya celles qui sont soumises celles qui ont peur ont honte (les mères au foyer) celles qui pensent qu au bon moment celle qui pense le change ecetera
15 février 2021 11:26
Ces femmes sont d'abord nos mères, nos sœurs, notre sang. Les familles qui sont au courant sont parfois complices de ne pas intervenir pour mettre fin à une telle emprise machiavélique.
L
15 février 2021 11:48
Salam,

Les plaintes sont rarement prises en comptés malheureusement...
Citation
✸ a écrit:
Selem

Si c'etait ma soeur je lui dirais de divorcer mais avant tout d'aller porter des plaintes, pour enfoncer ce chien jusqu'au cou.

Elles prennent sur elles, pour les gosses, aussi pour ne pas se retrouver seules. Y'a un travail de sappe psychologique. Elles se croient nulles, inutiles, des moins que rien,pour pas dire autre chose.
C'est un long process qui les avilie.
15 février 2021 12:15
malheureusement :/
Citation
Lakdar75 a écrit:
Salam,

Les plaintes sont rarement prises en comptés malheureusement...
S
15 février 2021 12:51
Salam

« La relation d’emprise que le sujet violent met en œuvre dans le lien conjugal définit une relation perverse à l’objet. La violence, par sa paradoxalité et le compromis qu’elle permet – se séparer et fusionner en même temps – est alors la solution coûteuse utilisée par le sujet. La loi peut avoir le rôle du tiers séparateur et interdicteur, tandis que la thérapie psychodynamique peut permettre à la personne de relancer le processus identificatoire et trouver la bonne distance face à l’objet. »

(M. Hajbi, E. Weyergans, A. Guionnet Violences conjugales : clinique d’une relation d’emprise. Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique, Volume 165, Issue 6, Pages 389-395).
Citation
Yaourt Chocolat a écrit:
Salam, ya des femmes faible ya de femmes fortes ya celles qui sont soumises celles qui ont peur ont honte (les mères au foyer) celles qui pensent qu au bon moment celle qui pense le change ecetera
15 février 2021 12:58
Salam magnéto

C'est très compliqué souvent lors de violence conjugale les proches appelle la.police et la femme ne porte.plainte. Comment veux tu faire quand la femme elle.meme.ne souhaite ni porter plainte ni partir?

Par contre quand la famille est présente ce qui est important c'est d'apporter un toit pour la femme et ses enfants . Donc que la famille l'herbege en.lui expliquant bien qu'elle sera pas un poid. Pck souvent ces femmes aussi ne veulent pas s'imposer.


Citation
Magneto* a écrit:
Ces femmes sont d'abord nos mères, nos sœurs, notre sang. Les familles qui sont au courant sont parfois complices de ne pas intervenir pour mettre fin à une telle emprise machiavélique.
Y
15 février 2021 13:36
J'sais pas si j ai bien tout compris Perplexe

La loi peut avoir le rôle du tiers séparateur et interdicteur

Il faut déja qu elle demande de l aide av tout

Dans la réalité ça passe sur comme ça

Un homme violent qui sait qu il est violent donnera tjrs le meilleur de lui même en début de relation pour accrocher sa proie (ils vont tjr vers des femmes faibles psychologiquement et naïve)

Qd sa proie est accrochée à lui il se permet tout et n imptt quoi genre ça commence avc des rabaissement, la femme elle fait pas trop attention psk peut être qu il a raison après il continue avec des insultes "mais jvais pas le quitter psk il l a traité de p..." et le reste du temps il est doux et bon avec elle puis ça va aux coups

Sauf que derrière il s excuse, il lui fait des surprises, lui dit que c est dsa faute si il est comme ça, il fait des efforts il redevient comme au 1er jour et la femme elle aime ça, elle aime l homme qu elle a connu au début dla relation et pense qu il redeviendra comme lui

Entre temps les années passent et elle a pas envie de finir seule ou elle a pas les moyens de le quitter donc elle supporte et fait le moins de bruit possible pour éviter qu il l insulte la fracasse ecetera et généralement arrivé un certains âge vers 50 60 ans les hommes violents sont fatigués de frapper leurs femmes donc il arrête de la maltraiter physiquement et c est pour ça que t attends tjrs des femmes de 40 - 50 ans "conseiller" aux jeunes femmes de patienter qu il va changer, un vrai cercle vicieu

Jme suis un peu éloigné là 😄

Citation
Sawsane* a écrit:
Salam

« La relation d’emprise que le sujet violent met en œuvre dans le lien conjugal définit une relation perverse à l’objet. La violence, par sa paradoxalité et le compromis qu’elle permet – se séparer et fusionner en même temps – est alors la solution coûteuse utilisée par le sujet. La loi peut avoir le rôle du tiers séparateur et interdicteur, tandis que la thérapie psychodynamique peut permettre à la personne de relancer le processus identificatoire et trouver la bonne distance face à l’objet. »

(M. Hajbi, E. Weyergans, A. Guionnet Violences conjugales : clinique d’une relation d’emprise. Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique, Volume 165, Issue 6, Pages 389-395).
15 février 2021 15:56
Salam

Je dirais que c’est parce que la femme est sous l’emprise de ce genre d’homme, il la contrôle.
Si il la frappe ou l’insulte, il lui dira que c’est de sa faute, qu’elle l’a énervé, qu’elle lui a mal parlé, qu’elle l’a chercher
Et la femme va le croire
Il va la rabaisser tellement souvent au quotidien qu’elle n’aura plus confiance en elle et se dira qu’elle n’est qu’une merde et qu’elle a de la chance que cet homme veuille bien d’elle
Et puis lui aussi lui dira ça
Et enfin après avoir fait du mal à sa femme, va apparaître un moment d’amour intense limite l’une de miel de la part de l’homme il va être trop amoureux
Donc la femme va se sentir bien auprès de lui elle va ressentir qu’elle est unique à ses yeux qu’il l’aime plus que tout
Et lorsqu’il va se re énervé elle ne va paz comprendre et va accepter son mauvais comportement et se dire que oui c’est de sa faute à elle car il était super mega génial et que si aujourd’hui il est méchant c’est qu’elle a fait un truc mal
Elle va rechercher les moments d’amour

Je parle en connaissance de cause
Citation
Aqsa a écrit:
salem ; je viens de lire le post d'une soeur qui est en instance de divorce avec son ex mari qui était pn d'après ses écrits ; je la félicite pour le courage, la force et sa décision de le quitter ; toutefois j'me demande pourquoi certaines y arrivent et d'autres meurent sous les coups de ces hommes ; comment reussisent-il à garder leur victime près d'eux? ya t'il un chantage affectif ou de la culpabilisation? comment réveiller une femme qui est sous l'emprise d'un manipulateur?
15 février 2021 16:09
Wa alaiki salam,

Je sais que la réalité est extrêmement complexe. Ma famille est intervenue à maintes reprises pour une femme (alors que c'est l'homme qui est de la famille) en l'invitant à partir tant le cas est désespéré, mais en vain. Pourtant il s'agit d'une femme indépendante financièrement parlant.
J'en suis venu à me dire que certaines se contentent de minuscules miettes de considération, celles qui restent sur la table après que tu aies déjà passé le chiffon plusieurs fois.... c'est irrationnel et pourtant réel...

Citation
*Orchidée* a écrit:
Salam magnéto

C'est très compliqué souvent lors de violence conjugale les proches appelle la.police et la femme ne porte.plainte. Comment veux tu faire quand la femme elle.meme.ne souhaite ni porter plainte ni partir?

Par contre quand la famille est présente ce qui est important c'est d'apporter un toit pour la femme et ses enfants . Donc que la famille l'herbege en.lui expliquant bien qu'elle sera pas un poid. Pck souvent ces femmes aussi ne veulent pas s'imposer.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/02/21 17:47 par Magneto*.
S
15 février 2021 18:28
Le droit, par ses aspects interdits et structurants, peut avoir un rôle de tiers séparateur dans cette relation spéculaire.


Tu peux....
Citation
Yaourt Chocolat a écrit:
J'sais pas si j ai bien tout compris Perplexe

La loi peut avoir le rôle du tiers séparateur et interdicteur

Il faut déja qu elle demande de l aide av tout

Dans la réalité ça passe sur comme ça

Un homme violent qui sait qu il est violent donnera tjrs le meilleur de lui même en début de relation pour accrocher sa proie (ils vont tjr vers des femmes faibles psychologiquement et naïve)

Qd sa proie est accrochée à lui il se permet tout et n imptt quoi genre ça commence avc des rabaissement, la femme elle fait pas trop attention psk peut être qu il a raison après il continue avec des insultes "mais jvais pas le quitter psk il l a traité de p..." et le reste du temps il est doux et bon avec elle puis ça va aux coups

Sauf que derrière il s excuse, il lui fait des surprises, lui dit que c est dsa faute si il est comme ça, il fait des efforts il redevient comme au 1er jour et la femme elle aime ça, elle aime l homme qu elle a connu au début dla relation et pense qu il redeviendra comme lui

Entre temps les années passent et elle a pas envie de finir seule ou elle a pas les moyens de le quitter donc elle supporte et fait le moins de bruit possible pour éviter qu il l insulte la fracasse ecetera et généralement arrivé un certains âge vers 50 60 ans les hommes violents sont fatigués de frapper leurs femmes donc il arrête de la maltraiter physiquement et c est pour ça que t attends tjrs des femmes de 40 - 50 ans "conseiller" aux jeunes femmes de patienter qu il va changer, un vrai cercle vicieu

Jme suis un peu éloigné là 😄
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook