Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam INVESTIR Vidéos Forum News
Le célibat est plus grave que le tabac!
alximo [ MP ]
9 septembre 2004 14:32
Plus que le tabac, le célibat nuit gravement à la santé


Pour vivre longtemps, mieux vaut vivre à deux. Une récente étude de l'université anglaise de Warwick, citée par le quotidien The Independent, révèle que les hommes ou les femmes sans conjoint boivent trop, travaillent trop, sautent des repas et manquent de stabilité affective.

Pour la génération Bridget Jones des trentenaires célibataires, les nouvelles sont des plus pessimistes : plus que les cigarettes, le vin et l'angoisse de prendre du poids, le célibat nuit gravement à la santé, réduisant l'espérance de vie de plusieurs années.

Dans l'étude réalisée pendant sept ans auprès de 10 000 célibataires britanniques, à paraître dans le Journal of Health Economics, les chercheurs ont constaté que les hommes qui, au début de l'enquête, n'avaient jamais été mariés ou qui étaient séparés ou divorcés avaient 10 % de chances supplémentaires de mourir que ceux ayant passé la bague au doigt. Quant aux femmes dans la même situation, le taux de surmortalité s'élevait à 4,8 %.

"Tandis que le mariage vous tient en vie, la surmortalité enregistrée chez les célibataires est comparable à celle des fumeurs", explique le professeur Andrew Oswald, à la tête de l'équipe universitaire. Les effets négatifs de la vie en solitaire agiraient particulièrement quand survient la trentaine et toucheraient tout autant les femmes que les hommes.

Si les raisons scientifiques de cette longévité écourtée n'ont pu être clairement établies par les chercheurs, la lecture du Journal de Bridget Jones, best-seller d'Helen Fielding dont est issu le film, pourrait apporter quelques pistes, comme celle de l'hygiène de vie.

A l'image de Bridget, célibattante à la recherche du prince charmant, qui meuble ses soirées de déprime à coups de pots de Nutella et de chansons romantiques sur le canapé du salon, ses congénères mèneraient une vie moins équilibrée que leurs alter ego mariés. "Ils boivent plus parce que plus souvent en société, oublient le petit déjeuner, et sont en général des bourreaux de travail puisque personne ne les attend à la maison", précise M. Oswald. La présence d'un partenaire inciterait à prendre soin de soi et à se sentir plus responsable. L'amour tiendrait donc en vie.

Aurélie Sobocinski.
www.lemonde.fr



___________
Mehr licht.
lamyaâ [ MP ]
9 septembre 2004 14:35
oh angelo t'inquiéte on finira ps seul inchallah,tiens on fait toutes l'attente de pouvoir t'amirer mr le bo chleuh,lolSmiling Smileymerci pour le sondage,c cool,bridgeth jones,j'aime bcp,lolSmiling Smiley
Bass [ MP ]
9 septembre 2004 14:36
Apres l'augmentation du prix du tabac...la baisse de la dote Eye rolling smiley

quand j'entends que un mariage sur 2 finit par un divorce en ile de france et 1 sur 3 en province, il y a de quoi se poser des questions Sad SmileySad Smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/09/04 14:41 par Bass.
impulsion [ MP ]
9 septembre 2004 14:38
j suis célibataire et je fume...profitez de ma présence tant que je suis là

"et sont en général des bourreaux de travail puisque personne ne les attend à la maison" complétement faux

mais de tte les façons on le savait, les gens trop heureux ne vivent pas longtemps, les soucis de la vie maritale entretiennent la production de la bile et gardent en vie plus longtemps les gens, il est vrai que par ailleurs ils vivnt plus longtemps malheureux...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook