Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Boire le jus d’un fruit équivaut-il à le manger ?
s
18 octobre 2017 16:55
Boire le jus d’un fruit équivaut-il à le manger ?

On nous l’a maintes fois répété : pour être en bonne santé, il faut consommer au moins cinq fruits et légumes par jour. Et par consommer, il faut entendre manger, et non boire leur jus. Car de l’un à l’autre, il n’y a pas d’équivalence et ce, pour plusieurs raisons.

D’abord, parce que leur apport calorique diffère. “On ne boit jamais le jus d’un seul fruit. Pour obtenir une ration de 120 ml de jus, il faut deux ou trois oranges. On consomme donc deux à trois fois plus de calories en buvant un jus”, indique George Bray, chef du département obésité et métabolisme au Pennington Biomedical Research Center (Etats-Unis). Et d’ailleurs, ajoute-t-il, “qui mangerait trois oranges au petit-déjeuner ?”. Personne, sans doute, car bien avant d’avoir mangé ces trois fruits, nous serions probablement arrivés à satiété.

“Inconsciemment, notre cerveau fait le compte des calories que nous ingérons. Du moins pour la nourriture solide. Alors que la nourriture liquide, elle, n’est pas, ou mal, comptabilisée”, explique Irène Margaritis, chef de l’unité des risques liés à la nutrition à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Lorsqu’on boit un jus de fruits, ou n’importe quelle boisson autre que de l’eau, on augmente donc, sans s’en rendre compte, son apport calorique journalier.

Les jus de fruit favorisent le diabète

Et ce n’est pas tout. “La plupart des jus de fruits sont dépourvus de fibres. D’un point de vue nutritionnel, un jus de fruits n’est donc pas non plus équivalent à un fruit”, indique Irène Margaritis. “Sans compter que les jus de fruits sont absorbés plus rapidement et conduisent à des modifications plus importantes des taux de sucre et d’insuline dans le sang, avance Qi Sun, du département de nutrition à la Harvard School of Public Health (Etats-Unis). C’est probablement ce qui explique pourquoi nous avons trouvé une corrélation entre la consommation de jus de fruits et le risque de diabète.”

Dans une étude publiée au mois d’août 2013, le chercheur et son équipe ont en effet montré que si la consommation de fruits abaissait de 1 à 26 % (en fonction du type de fruit considéré) le risque de diabète, la consommation de jus de fruits, en revanche, augmentait ce risque de 8 %. Et encore, reconnaît le chercheur, “nous n’avons pas demandé quel type de jus était consommé. Et il est probable que le risque soit plus grand lorsqu’il s’agit de jus de fruits contenant des sucres ajoutés”.

Car, faut-il le rappeler, il y a jus et jus. Et si les purs jus ne sont constitués que de fruits, les nectars, eux, contiennent en plus de l’eau et du sucre. Ils sont donc probablement tout aussi néfastes pour la santé que les sodas tant décriés.

Source : [www.science-et-vie.com]
18 octobre 2017 17:55
t
18 octobre 2017 18:22
Dlm

Le meilleure de tout fruit ce trouvre dans la peau et la chair

Non boire n equivaut pas le manger
18 octobre 2017 18:30
Salam aleikoum,

L'idéal serait de laisser à disposition plusieurs variétés de fruits de saison, pour les manger au dessert, ou lors d'une collation.

Maintenant c'est la saison des pommes, poires, raisins, les mandarines, oranges et kiwis arrivent aussi.
Sans oublier les fruits secs, c'est le moment des noix, noisettes et châtaignes.

Le jus 100% pur jus pressés, sans sucre ajouté, ça a des avantages aussi, ça contient des vitamines, c'est liquide donc ca contribue à une bonne hydratation, c'est pratique et c'est bon !
G
18 octobre 2017 18:43
Manque les fibres contenu dans le fruit !
-
18 octobre 2017 19:29
Mais donc les soupes de légumes seraient mauvaises ? Perplexe

En fait, c'est juste que tu consommes "plus" de fruits de manière liquide que solide. Je vois pas où est le problème si c'est modéré.. Perplexe
l
18 octobre 2017 19:36
Merci pour le partage
Si vous voulez vivre une vie heureuse, attachez là à un but et non pas à des personnes ou à des choses." [i]Albert Einstein[/i]
18 octobre 2017 19:52
Vous lisez encore science et vie??
revue de charlatan
bref c'est un article dite de la science commerciale

boire des boissons gazeuse c'est detruire les dents en favorisant les caries dentaires
le gaz carbonique dans l'eau forme un acide minerale tres forts qui s'attaque a tous les meteaux c'est qui se dissout dans l'eau pour s'attaquer au roche et faire enlever le calcium et le dissoudre dans 'eau sous forme de carbonate de calcium que nous retrouvons dans les bouillards . ajoutez a cela certain fabricant de boissons gazeuse rajoute des acides minéraux comme l'acide phosphorique ou nitrique ou même sulfurique pour acidulé le milieu sans rajouter l'acide organqiue comme l'acide citrique. pour diminuer le cout de production les fabricants ne rajoutait pas le citron naturel ça coutera trop chère 100 gramme de citron naturel dans un litre de boissons gazeuse, donc il diminuer le citron a 10 g et rajoute l'acide sulfurique
pour tester si la limonade contient ou pas un acide minérale , l'acide minéral donne un craquement caractéristique des dents ça semble que les dents ne sont plus lice pour se frotter on entend des bruits entre les dents, l'acide citrique industriel ou naturel ne le donne pas car c'est un acide dite faible.
rajoutez une petite goute d'acide sulfurique dans un litre de limonade et entendez le craquement de vos dents ça grince

coca cola avoue de rajouter l'acide phosphorique dans sa boisson et seul coca donne ce grincement aux dents. pourquoi coca ne peut pas se passer de l'acide phosphorique??

car l'acide naturel organique comme l'acide citrique a forte dose avec les arômes de citron a long terme ça provoque une altération du gout le gout change ça se remarque dans les Sirops de citron
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook