Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Bloquages émotionel
K
19 septembre 2016 21:30
Salam,

Je me demande si je suis la seule ici dans ce cas, je ressent rien je suis amorphe à longueur de la journée, que se soit la joie, la tristesse rien j'ai l'impression d'être une coquille vide. J'arrive pas à être contente, à être heureuse, j'arrive à être rien du tout. Je peux apprendre la meilleure des nouvelles comme des pire, que j'en aurais complètement rien à faire.

J'arrive pas à montrer mes sentiments, j'ai toujours appris à les cacher, à ne jamais montrer ce que je ressent jusqu'au point où je trouves que c'est une faiblesse de montrer ses sentiments, j'ai une vision assez étriquée des choses.

Ca me bloque dans la vie de tout les jours, il y a des jours pires que d'autres (comme c'est le cas aujourd'hui), meme mes parents trouvent que mon cas est trop extreme et pourtant ils sont pas dans l'affectif. Je prends exemple de ma soeur qui au contraire de moi est une vraie sentimentale je trouve ça exaspérant, elle pleure pour un rien, en fait toujours des tonnes et pourtant ça c'est normal je comprends pas. A certains moment lorsque je suis en société de faire preuve de plus de sentimentalisme, mais c'est dur, j'ai pas fait du théâtre.

J'en ai marre de me sentir vide, je sais pas quoi faire pour y remedier, j'ai déjà vu une psy mais ça ma pas aidée à grand chose.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 19/09/16 21:31 par Keyser Söze.
[color=#8B0000][center][b]« Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas » [/b]- Keyser Söze[/center][/color]
V
19 septembre 2016 21:38
Trop détachée de ce monde tu es, belle vision de la vie tu as, mais depression tu dois éviter. Que la force soit avec toi.
g
19 septembre 2016 21:41
Salam,

D'un côté c'est bien que la tristesse ne t'atteigne pas... la joie c'est un problème.
Mais ça, ça n'arrive pas en claquant des doigts. Tout le monde a des périodes où l'on ne ressent aucun sentiment positif.
Demande à Allah de te rendre heureuse, je ne vois que ça.
بسم الله أرقيك من كلِّ شيءٍ يؤذيك من حسد حاسدٍ ومن كلِّ ذي عينٍ الله يشفيك
K
19 septembre 2016 21:42
ptdr Trop tard pour la depression Grinning smiley
[color=#8B0000][center][b]« Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas » [/b]- Keyser Söze[/center][/color]
K
19 septembre 2016 21:53
Je trouve pas que c'est une bonne chose de ne pas ressentir la tristesse, c'est humain ca bloque chez moi et ben ai marre depuis plusieurs années, j'ai appris à tout garder pour moi depuis mon enfance que voilà quoi.

Après quand j'encaisse trop je finit par exploser et je retombe dans une maudite phase dépressive.

Les prières j'en ai fait depuis je ne sais quand sans succès sur ce plan la, on verra avec le temps.
Citation
PetitePoule a écrit:
Salam,

D'un côté c'est bien que la tristesse ne t'atteigne pas... la joie c'est un problème.
Mais ça, ça n'arrive pas en claquant des doigts. Tout le monde a des périodes où l'on ne ressent aucun sentiment positif.
Demande à Allah de te rendre heureuse, je ne vois que ça.
[color=#8B0000][center][b]« Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas » [/b]- Keyser Söze[/center][/color]
19 septembre 2016 21:54
Salam

Pour que cela marche avec le Psy. il faut (que sa passe le courant que tu te sentes
en confiance ou si tu veux à l'aise.) Cette réserve fait penser au contraire de ta sœur
entre extraversion et introversion : elle extériorise tu intériorises. Il est aussi possible
qu'un manque de confiance en toi te tétanise, enfin te (bloque) la crainte de ne pas
être à la hauteur, mais ce n'est que toi qui échafaude toutes ces hypothèses.En fait
si tu t'interroges et que tu n’acceptes que tes réponses, tu stagnes.Mais je me trompe
peut-être.

Citation
Keyser Söze a écrit:
Salam,

Je me demande si je suis la seule ici dans ce cas, je ressent rien je suis amorphe à longueur de la journée, que se soit la joie, la tristesse rien j'ai l'impression d'être une coquille vide. J'arrive pas à être contente, à être heureuse, j'arrive à être rien du tout. Je peux apprendre la meilleure des nouvelles comme des pire, que j'en aurais complètement rien à faire.

J'arrive pas à montrer mes sentiments, j'ai toujours appris à les cacher, à ne jamais montrer ce que je ressent jusqu'au point où je trouves que c'est une faiblesse de montrer ses sentiments, j'ai une vision assez étriquée des choses.

Ca me bloque dans la vie de tout les jours, il y a des jours pires que d'autres (comme c'est le cas aujourd'hui), meme mes parents trouvent que mon cas est trop extreme et pourtant ils sont pas dans l'affectif. Je prends exemple de ma soeur qui au contraire de moi est une vraie sentimentale je trouve ça exaspérant, elle pleure pour un rien, en fait toujours des tonnes et pourtant ça c'est normal je comprends pas. A certains moment lorsque je suis en société de faire preuve de plus de sentimentalisme, mais c'est dur, j'ai pas fait du théâtre.

J'en ai marre de me sentir vide, je sais pas quoi faire pour y remedier, j'ai déjà vu une psy mais ça ma pas aidée à grand chose.
g
19 septembre 2016 22:00
Oui tu as raison

Il te faut quelqu'un à qui parler, pour que tu extériorises ou réapprenne à le faire

Persiste, Allah aime qu'on l'invoque et il répond toujours à nos invocations
Il peut t'exaucer sur terre, et dans ce cas, ça peut mettre du temps comme être très rapide
Dans l'au delà
Ou bien ne pas t'exaucer parce que ton voeu est un mal pour toi
C'est un hadith
Citation
Keyser Söze a écrit:
Je trouve pas que c'est une bonne chose de ne pas ressentir la tristesse, c'est humain ca bloque chez moi et ben ai marre depuis plusieurs années, j'ai appris à tout garder pour moi depuis mon enfance que voilà quoi.

Après quand j'encaisse trop je finit par exploser et je retombe dans une maudite phase dépressive.

Les prières j'en ai fait depuis je ne sais quand sans succès sur ce plan la, on verra avec le temps.
بسم الله أرقيك من كلِّ شيءٍ يؤذيك من حسد حاسدٍ ومن كلِّ ذي عينٍ الله يشفيك
V
19 septembre 2016 22:07
Tu veux que je sois ton psy ?
A
19 septembre 2016 22:25
Salam,

2 possibilités à la lecture de ce que tu décris :

- Soit tu refoules ce que tu ressens et c'est une simple incapacité à extérioriser tes émotions. Cela peut venir très souvent de l'éducation, mais si ta soeur est très différente, ce n'est peut être pas la raison dans ton cas.

- Soit tu ne ressens vraiment aucune émotion et tu es une psychopathe. Le mot peut faire peur parce qu'il évoque immédiatement des images de criminels ou autres, mais ce n'est qu'une infime minorité des psychopathes. La plupart d'entre eux sont sans danger et doivent simplement apprendre à simuler un minimum pour être "socialement acceptables". Ça arrive la plupart du temps à des gens très biens.

Je ne crois pas que tu sois dans le second cas, parce qu'en général dans ces cas là on n'en parle pas en public, sauf à des personnes de confiance très proches ou que l'on ressent comme des "semblables".
Mais même si tu te trouvais dans ce cas, ce n'est certainement pas une raison pour déprimer. Les psys ne servent à rien, puisque tu vas de toute façon leur mentir. L'âge et l'expérience venant tu amélioreras tes capacités de "dissimulation" et donc ta capacité d'intégration sociale, voire même tu pourras commencer à faire des progrès, limités mais réels, sur le plan émotionnel.

Bon courage.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/09/16 22:39 par Abdoulaye06.
G
20 septembre 2016 07:39
Waleykoum Salam

Cessons de se dire je doit être ainsi pour être plus normal que la normal. La normalité et subjective...
K
20 septembre 2016 09:56
Je me retrouve assez dans ce que tu dis, pour le fait que j'interiorise beaucoup, que je n'ai pas confiance en moi. J'accepte les réponses et pour la psy ça fait deux semaines que je viens de changer et sincerement je lui ment pas ça sert à rien dans ce cas.
Citation
baliygh75 a écrit:
Salam

Pour que cela marche avec le Psy. il faut (que sa passe le courant que tu te sentes
en confiance ou si tu veux à l'aise.) Cette réserve fait penser au contraire de ta sœur
entre extraversion et introversion : elle extériorise tu intériorises. Il est aussi possible
qu'un manque de confiance en toi te tétanise, enfin te (bloque) la crainte de ne pas
être à la hauteur, mais ce n'est que toi qui échafaude toutes ces hypothèses.En fait
si tu t'interroges et que tu n’acceptes que tes réponses, tu stagnes.Mais je me trompe
peut-être.
[color=#8B0000][center][b]« Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas » [/b]- Keyser Söze[/center][/color]
K
20 septembre 2016 09:56
J'ai déjà une psy Grinning smiley
Citation
Voltige-Heure a écrit:
Tu veux que je sois ton psy ?
[color=#8B0000][center][b]« Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas » [/b]- Keyser Söze[/center][/color]
K
20 septembre 2016 10:00
Je suis dans la première catégorie d’après ma psy, j'ai du mal et j'ai peur à extérioriser mes sentiments, c'est un peu du à l'éducation stricte que j'ai eu durant mon enfance et au harcèlement que j'ai subit en rentrant au collège, c'est surtout à cette periode que j'ai commencée à me refermer sur moi meme et à ne rien montrer (d'apres mes parents).
Citation
Abdoulaye06 a écrit:
Salam,

2 possibilités à la lecture de ce que tu décris :

- Soit tu refoules ce que tu ressens et c'est une simple incapacité à extérioriser tes émotions. Cela peut venir très souvent de l'éducation, mais si ta soeur est très différente, ce n'est peut être pas la raison dans ton cas.

- Soit tu ne ressens vraiment aucune émotion et tu es une psychopathe. Le mot peut faire peur parce qu'il évoque immédiatement des images de criminels ou autres, mais ce n'est qu'une infime minorité des psychopathes. La plupart d'entre eux sont sans danger et doivent simplement apprendre à simuler un minimum pour être "socialement acceptables". Ça arrive la plupart du temps à des gens très biens.

Je ne crois pas que tu sois dans le second cas, parce qu'en général dans ces cas là on n'en parle pas en public, sauf à des personnes de confiance très proches ou que l'on ressent comme des "semblables".
Mais même si tu te trouvais dans ce cas, ce n'est certainement pas une raison pour déprimer. Les psys ne servent à rien, puisque tu vas de toute façon leur mentir. L'âge et l'expérience venant tu amélioreras tes capacités de "dissimulation" et donc ta capacité d'intégration sociale, voire même tu pourras commencer à faire des progrès, limités mais réels, sur le plan émotionnel.

Bon courage.
[color=#8B0000][center][b]« Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas » [/b]- Keyser Söze[/center][/color]
20 septembre 2016 10:17
Salam

Oui c'est l’habitude qu'il faut : franchise et sincérité, ensuite l'analyse commencera
sur des bases solides et réelles.Cela peut être court ou long cela dépend de la
confiance qui s'établit, on a tous besoin de nous extérioriser certains y arrivent d'autres
il faut chercher la raison (du frein....) Et il y en a toujours Une et tu (l'escamotes...)

Citation
Keyser Söze a écrit:
Je me retrouve assez dans ce que tu dis, pour le fait que j'interiorise beaucoup, que je n'ai pas confiance en moi. J'accepte les réponses et pour la psy ça fait deux semaines que je viens de changer et sincerement je lui ment pas ça sert à rien dans ce cas.
V
20 septembre 2016 11:27
C'est qui ? Grinning smiley
Citation
Keyser Söze a écrit:
J'ai déjà une psy Grinning smiley
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook