Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Avenir avec lui incertain
Volontée [ MP ]
13 février 2020 13:34
Salam Aleykoum

Nouvelle sur le forum j'aimerais plus d'éclaircissement sur ce qui m'arrive .

Je suis une jeune algérienne âgée de 23 ans j'ai rencontré un homme sur internet âgé de 10 ans de plus que moi un tunisien sans papiers .

J'ai fais n'importe quoi avec cet homme avant de le rencontrer physiquement j'ai parlé de longs mois avec lui au téléphone j'étais pas dans la religion enft , fin j'avais la foi au fond de moi mais je priais pas , ca fait longtemps que j'ai pas jeûné Ramadan c'est pour vous dire dans quel état d'égarement j'étais .

Aujourd'hui hamdoulilah je prie j'ai mis le voile et j'ai arrêté d'écouter toute forme de musique j'étais accro à la musique également mais j'ai tout stoppé par la grâce d'ALLAH (j'étais tellement angoissée que j'ai développé des problèmes de santé c'est grâce a cette épreuve que je me suis "redressée " )

Allah m'envoie des signes dans mes rêves depuis le début j'en suis persuadée mais la je comprends pas trop :
j'ai commis la fornication avec cet homme avant de me remettre dans le droit chemin j'ai pas couché avec lui mais c'était tout comme masturbation et j'ai même pratiqué la fellation une fois .

On a dépensé 5000€ dans des hôtels car lui vivait chez ses cousins et je pouvais pas m'immiscer entre eux ya Allah pardonne moi je vous jure je regrette tellement je me sens sale et dépourvu de valeurs .

À la base j'ai pas vraiment reçu d'éducation religieuse on croit en Dieu mais c'est tout je faisais ramadan plus jeune mais avec plein de maquillage sur la gueule aujourd'hui je ne supporte même plus l'odeur d'un rouge à lévres .

Je vis avec mon pére avec qui la cohabitation se passait très mal je me sentais coincée sans diplôme et sans revenus j'ai fait n'importe quoi une pauvre fille quoi ...

Aujourd'hui j'ai finis par faire le halal avec cet homme que j'aime profondément mais ALLAH VOIT TOUT je crois en la justice divine je peux pas dire que j'accepte ce qui m'arrive avec dévotion mais j'essaye de me dire que Dieu veut mon bien sinon pourquoi m'avoir guidé ?

Vous devez vous douter que sans papiers et moi qui ne travaille pas la situation est très compliqué voir impossible on est pas passé à la mairie on a fait les choses dans le désordre.

Et cette nuit j'ai rêvé d'un rappel que j'avais déjà écouté sur YouTube un rappel qui n'est pas vraiment de bon augure ca parle de châtiment que même les gens qui priaient aller en enfer ect ...

Je ne sais plus quoi faire je me sépare de l'homme qui m'a appris a prier qui m'a regardé avec amour la première fois qui m'a vu dans une robe de priére qui m'apprends l'arabe chaque fois que je lui demande mon pilier quoi ...

Je n'ai pas la baraka de Dieu je le sens bien sinon pourquoi faire des rêves chaque nuit qui m'annonce des mauvaises choses

Mon avenir est incertain j'ai gâché ma vie .

Aidez moi
Pertinence [ MP ]
13 février 2020 14:07
Wa aleykoum salam wa rahmathouallah wa barakathou

Un repentir sincère pourrais être la solution wa Allah wa allem.
T'es pas obliger de détailler tes péchés.
Muslim Magnet [ MP ]
13 février 2020 14:14
Wa alaikoum salam

Se repentir tous les deux si ce n'est pas encore fait.

Si vous êtes mariés, restez ensembles in cha Allah.

Quant à tes rêves, leur interprétation juste n'est donnée qu'à des personnes pieuses et qui ont un haut degré de connaissance dans la religion. Les mauvais rêves sont des insufflations de sheytan dont il faut se prémunir. La première chose est de ne pas en parler selon les recommandations du messager (as).

Voici un rappel qui pourrait t'être utile in cha Allah:
Citation
Volontée a écrit:
Salam Aleykoum

Nouvelle sur le forum j'aimerais plus d'éclaircissement sur ce qui m'arrive .

Je suis une jeune algérienne âgée de 23 ans j'ai rencontré un homme sur internet âgé de 10 ans de plus que moi un tunisien sans papiers .

J'ai fais n'importe quoi avec cet homme avant de le rencontrer physiquement j'ai parlé de longs mois avec lui au téléphone j'étais pas dans la religion enft , fin j'avais la foi au fond de moi mais je priais pas , ca fait longtemps que j'ai pas jeûné Ramadan c'est pour vous dire dans quel état d'égarement j'étais .

Aujourd'hui hamdoulilah je prie j'ai mis le voile et j'ai arrêté d'écouter toute forme de musique j'étais accro à la musique également mais j'ai tout stoppé par la grâce d'ALLAH (j'étais tellement angoissée que j'ai développé des problèmes de santé c'est grâce a cette épreuve que je me suis "redressée " )

Allah m'envoie des signes dans mes rêves depuis le début j'en suis persuadée mais la je comprends pas trop :
j'ai commis la fornication avec cet homme avant de me remettre dans le droit chemin j'ai pas couché avec lui mais c'était tout comme masturbation et j'ai même pratiqué la fellation une fois .

On a dépensé 5000€ dans des hôtels car lui vivait chez ses cousins et je pouvais pas m'immiscer entre eux ya Allah pardonne moi je vous jure je regrette tellement je me sens sale et dépourvu de valeurs .

À la base j'ai pas vraiment reçu d'éducation religieuse on croit en Dieu mais c'est tout je faisais ramadan plus jeune mais avec plein de maquillage sur la gueule aujourd'hui je ne supporte même plus l'odeur d'un rouge à lévres .

Je vis avec mon pére avec qui la cohabitation se passait très mal je me sentais coincée sans diplôme et sans revenus j'ai fait n'importe quoi une pauvre fille quoi ...

Aujourd'hui j'ai finis par faire le halal avec cet homme que j'aime profondément mais ALLAH VOIT TOUT je crois en la justice divine je peux pas dire que j'accepte ce qui m'arrive avec dévotion mais j'essaye de me dire que Dieu veut mon bien sinon pourquoi m'avoir guidé ?

Vous devez vous douter que sans papiers et moi qui ne travaille pas la situation est très compliqué voir impossible on est pas passé à la mairie on a fait les choses dans le désordre.

Et cette nuit j'ai rêvé d'un rappel que j'avais déjà écouté sur YouTube un rappel qui n'est pas vraiment de bon augure ca parle de châtiment que même les gens qui priaient aller en enfer ect ...

Je ne sais plus quoi faire je me sépare de l'homme qui m'a appris a prier qui m'a regardé avec amour la première fois qui m'a vu dans une robe de priére qui m'apprends l'arabe chaque fois que je lui demande mon pilier quoi ...

Je n'ai pas la baraka de Dieu je le sens bien sinon pourquoi faire des rêves chaque nuit qui m'annonce des mauvaises choses

Mon avenir est incertain j'ai gâché ma vie .

Aidez moi
basmae [ MP ]
13 février 2020 14:17
Salam,

Oublie le passé, tu t'es repenti de tes péchés, ne les mentionnes plus.
Tes rêves représentent ceux à quoi tu pense actuellement.
Penses positivement, cherche à construire ton avenir, tes rêves changeront inchallah.
Dieu est clément.
salamsalam69 [ MP ]
13 février 2020 14:51
Trouve lui une meilleur source que lui s'il te plait
Citation
Muslim Magnet a écrit:
Wa alaikoum salam

Se repentir tous les deux si ce n'est pas encore fait.

Si vous êtes mariés, restez ensembles in cha Allah.

Quant à tes rêves, leur interprétation juste n'est donnée qu'à des personnes pieuses et qui ont un haut degré de connaissance dans la religion. Les mauvais rêves sont des insufflations de sheytan dont il faut se prémunir. La première chose est de ne pas en parler selon les recommandations du messager (as).

Voici un rappel qui pourrait t'être utile in cha Allah:
salamsalam69 [ MP ]
13 février 2020 14:53
" Vous devez vous douter que sans papiers et moi qui ne travaille pas la situation est très compliqué voir impossible on est pas passé à la mairie on a fait les choses dans le désordre "


Ne parle plus de tes pêcher maintenant vous êtes marier ?

Trouve un travaille fait quelque choses idem pour lui qu'il régularise ça situation sinon tu risque de ne plus le revoir
Volontée [ MP ]
13 février 2020 14:54
Je demande pardon a Allah tous les jours (bon en français car j'ai du mal avec l'arabe) , j'essaye avec des petites sourates courtes mais ma prononciation est pas terrible .

Je suis mariée avec lui mais je ne sens pas la baraka de Dieu c'est terrible j'ai l'impression que je demande pardon dans le vent.

Je suis au plus bas
Citation
Pertinence a écrit:
Wa aleykoum salam wa rahmathouallah wa barakathou

Un repentir sincère pourrais être la solution wa Allah wa allem.
T'es pas obliger de détailler tes péchés.
Volontée [ MP ]
13 février 2020 14:59
On a fait un mariage religieux sans le civil , je me suis permise de faire quelques petites recherches qui m'ont amener a penser que mon mariage valait que dale car pas d'acte mentionné sur papiers .

Du coup par acquis de conscience je suis retournée chez mon pére et lui est resté sur Lyon il compte me rejoindre

J'ai bien fait ou je m'enfonce tous les jours un peu plus ?


Citation
Muslim Magnet a écrit:
Wa alaikoum salam

Se repentir tous les deux si ce n'est pas encore fait.

Si vous êtes mariés, restez ensembles in cha Allah.

Quant à tes rêves, leur interprétation juste n'est donnée qu'à des personnes pieuses et qui ont un haut degré de connaissance dans la religion. Les mauvais rêves sont des insufflations de sheytan dont il faut se prémunir. La première chose est de ne pas en parler selon les recommandations du messager (as).

Voici un rappel qui pourrait t'être utile in cha Allah:
Muslim Magnet [ MP ]
13 février 2020 15:24
Pourquoi? Il n'est pas assez sectaire à ton goût?
Citation
salamsalam69 a écrit:
Trouve lui une meilleur source que lui s'il te plait
salamsalam69 [ MP ]
13 février 2020 15:30
Si je te le demande à ton avis c'est que y'a eu beaucoup de mises en garde à son égare et il nous est déconseillé comme d'autres renseigne toi car je n'aime pas faire de la médisance sur les autres ce qui n'a rien avoir avec le goût...
Citation
Muslim Magnet a écrit:
Pourquoi? Il n'est pas assez sectaire à ton goût?
Muslim Magnet [ MP ]
13 février 2020 15:35
Tu dis ne pas vouloir faire de la médisance, pourtant c'est exactement ce que tu as fait.
Les mises en garde contre lui je les connais et elles sont exagérées car elles visent tous ceux qui ne rentrent pas dans un minhaj bien particulier.

Qu'Allah nous éclaire. Amine.
Citation
salamsalam69 a écrit:
Si je te le demande à ton avis c'est que y'a eu beaucoup de mises en garde à son égare et il nous est déconseillé comme d'autres renseigne toi car je n'aime pas faire de la médisance sur les autres ce qui n'a rien avoir avec le goût...
AbirdOnEarth [ MP ]
13 février 2020 15:42
Entre la FOI et le désordre il n'y a parfois qu'un pas.........

SOIS VRAIE !!!!

ET PARDONNE-TOI TON PASSÉ !!!!

S'auto-fustiger à la longue c'est péché et hautain aussi (victimisation). Tu as fait, tu avances selon tes croyances basta.

Si tu es perdue va voir qui connait plus et PRIE.

(une fille qui écoute de la musique) ET ADORE DIEU AVANT ET AU-DELÀ DE TOUT

Belle journée

QUE DIEU TE BENISSE



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/02/20 15:42 par AbirdOnEarth.
salamsalam69 [ MP ]
13 février 2020 15:50
Si tu pense que je fais de la médisance revoit la définition du mot " médisance " elle te sera d'une grande utilité et tu pourra mieux la comprendre ce qui n'est pas le cas ici....


Citation
Muslim Magnet a écrit:
Tu dis ne pas vouloir faire de la médisance, pourtant c'est exactement ce que tu as fait.
Les mises en garde contre lui je les connais et elles sont exagérées car elles visent tous ceux qui ne rentrent pas dans un minhaj bien particulier.

Qu'Allah nous éclaire. Amine.
Muslim Magnet [ MP ]
13 février 2020 17:10
Ma soeur,

Je ne vais pas parler en qualité de jurisconsulte, mais ton mariage est valide in cha Allah. Le fait de passer au civil est fortement conseillé de nos jours à cause de toutes les dérives que l'on voit, essentiellement dans les pays non musulmans où beaucoup de lâches n'assument pas leurs responsabilités en cas de divorce. Cela est devenu une condition chez certains imams, car on a constaté que des femmes encore mariées se mariaient à nouveau uniquement avec la "fatha".
Il faut comprendre que cette condition est plus une réponse pratique qu'une condition religieuse stricto sensu.

La mention du mariage sur un papier, n'est pas sauf erreur de ma part, une condition pour légaliser un mariage. Les conditions dans la sunnah sont connues et l'absence d'un acte écrit n'invalide pas le mariage. Lorsque vous avez fait la chose, il y avait sans doute une personne un minimum instruite en religion? Tu penses bien que si un papier était obligatoire, il l'aurait alors produit.

Je ne pense pas que tu doives t'inquiéter de ce côté là.

Wallahou a3lam
Citation
Volontée a écrit:
On a fait un mariage religieux sans le civil , je me suis permise de faire quelques petites recherches qui m'ont amener a penser que mon mariage valait que dale car pas d'acte mentionné sur papiers .

Du coup par acquis de conscience je suis retournée chez mon pére et lui est resté sur Lyon il compte me rejoindre

J'ai bien fait ou je m'enfonce tous les jours un peu plus ?
Volontée [ MP ]
13 février 2020 18:05
Oui il y avait un imam a moins qu'il m'est menti

Ca m'inquiète beaucoup car j'ai l'impression d'être encore dans le haram

Je compte voir d'ici peu un autre imam pour lui poser la question mais j'ai honte forcément .

Je ne sais pas comment faire me pointer directement à la mosquée , prendre un rdv .
Citation
Muslim Magnet a écrit:
Ma soeur,

Je ne vais pas parler en qualité de jurisconsulte, mais ton mariage est valide in cha Allah. Le fait de passer au civil est fortement conseillé de nos jours à cause de toutes les dérives que l'on voit, essentiellement dans les pays non musulmans où beaucoup de lâches n'assument pas leurs responsabilités en cas de divorce. Cela est devenu une condition chez certains imams, car on a constaté que des femmes encore mariées se mariaient à nouveau uniquement avec la "fatha".
Il faut comprendre que cette condition est plus une réponse pratique qu'une condition religieuse stricto sensu.

La mention du mariage sur un papier, n'est pas sauf erreur de ma part, une condition pour légaliser un mariage. Les conditions dans la sunnah sont connues et l'absence d'un acte écrit n'invalide pas le mariage. Lorsque vous avez fait la chose, il y avait sans doute une personne un minimum instruite en religion? Tu penses bien que si un papier était obligatoire, il l'aurait alors produit.

Je ne pense pas que tu doives t'inquiéter de ce côté là.

Wallahou a3lam
Muslim Magnet [ MP ]
13 février 2020 19:27
Comment se fait-il que tu doutes ?
Tu n’avais pas de tuteur présent et 2 témoins ?
Citation
Volontée a écrit:
Oui il y avait un imam a moins qu'il m'est menti

Ca m'inquiète beaucoup car j'ai l'impression d'être encore dans le haram

Je compte voir d'ici peu un autre imam pour lui poser la question mais j'ai honte forcément .

Je ne sais pas comment faire me pointer directement à la mosquée , prendre un rdv .
Sarazinement Vôtre [ MP ]
13 février 2020 21:44
Salâm Volontée,


Joli pseudo !

J'espère que tu retrouveras en toi le sens de la volonté, celle d'avancer plus sereinement dans ton cheminement de vie, de délaisser ce passé qui te torture et enfin te tourner vers l'avenir, le coeur apaisé... C'est là tout le bien qu'on peut te souhaiter.

Je parle de torture parce qu'il ressort de ta confession ton témoignage à coeur ouvert l'aura d'une âme torturée, apeurée, d'un esprit anxieux mais surtout d'une psyché où le cycle pernicieux de la culpabilité a élu domicile et qu'inconsciemment il vient saper et saboter toute tentative d'avancée, toute volonté consciente d'aller de l'avant.

Pour le dire autrement, tu as les moyens d'aller de l'avant aujourd'hui. Petit à petit. Ta vie n'est plus la même, tu as quand même réglé ta situation même si encore bancale, tu as cheminé intérieurement de manière à te construire de meilleurs repères, cadrer tes actes, tes convictions. Aujourd'hui, tu portes le voile, tu pries, tu n'écoutes plus de musique, consulte les avis religieux, écoute les prêches etc.

Et pourtant il y a encore un truc qui cloche. Et lourdement. Lequel ?

La culpabilité qui te replonge sans cesse dans le passé et qui parallèlement sabote dans le présent ta légitimité à te sentir musulmane.

Et tu restes avec le sentiment d'être hypocrite dans ta foi, d'être illégitime dans ta religion.

Une sorte de "syndrome de l'imposteur".

Pourquoi ?

Il te faudra donc trouver le pourquoi de ce sentiment-là qui joue le pivot dans le cercle de la culpabilité qui lui-même alimente le centre de la peur.
Et c'est toute cette dynamique inconsciente qui empèse ton être et t'empêche d'avancer. Et tu restes enlisée, engluée. A t'auto-saboter, à t'empêcher d'être heureuse et de vivre avec tes manques, tes lacunes, tes erreurs comme n'importe qui d'autre.

Pourquoi te condamnes-tu ainsi ?

Tu le dis toi-même sur l'autre post, tu ne saurais condamner autrui ainsi. Alors pourquoi te condamnes-tu ?

Les autres ont droit à la clémence. Mais pas toi. Pourquoi ?

Et là, je crois qu'il va falloir remonter dans ton histoire personnelle, dans ton livre de vie pour essayer de comprendre les schémas inconscients qui sont tiens. Tu parlais de besoin de reconnaissance de l'autre, de besoin de séduction. Tu parles de manque de repères, de la relation à ton père, mais je ne vois aucune mention à ta mère.

Creuse.


Il va également falloir remettre à l'endroit ta représentation de toi, des autres et du monde (ce qu'on appelle la cognition : tes pensées, tes raisonnements) et la travailler parce que c'est ainsi que tu pourras déminer la bombe psychique de la culpabilité.

D'ailleurs, on va remettre à l'endroit ta conception de l'erreur.


Les erreurs font partie de la condition humaine. Nu n'est parfait, nul n'est infaillible.
Il est des maladresses, des petites erreurs, des grandes erreurs, des pêchés, des crimes. L'humanité est ainsi fondée que la nature humaine est capable du meilleure comme du pire.
A toi de classer et de trier dans tout ça pour remettre tes actes là où ils doivent être, dans la bonne case.
Tu ne peux mettre au même niveau une fille qui a fait l'amour hors-mariage et un meurtre. Tu ne peux mettre non plus au même niveau un gamin qui se masturbe et un dealer de quartier.
Les actes ne sont pas intentionnellement motivés de la même manière (la cause), de même que les actes n'ont pas les mêmes conséquences sur soi, ni sur autrui.
Enfin, les actes dépendent de tant d'autres paramètres (personnalité, environnement etc).

Donc dans ces erreurs, il y a une hiérarchie, et celle à retenir en priorité c'est :
- celle où on se fait du mal à soi
- celle où on fait du mal aux autres

Les deux ne sont pas à mettre sous le même pied d'égalité, la deuxième étant la pire.
Les actes qui n'engagent que soi et non autrui sont plus facilement réparables, et sans doute pardonnables.

[ Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux [Coran, 39;53] ] .

Ceci pour t'expliquer que l'erreur est humaine. Le tout, c'est de savoir en tirer des leçons et des enseignements personnels pour soi-même pouvoir cheminer toujours plus vers ce qui est meilleur.

Si une seule action suffisait à nous condamner, à quoi bon vivre alors ?
Et puis, si on était tous des chérubins, des anges, on ne serait pas de ce monde.

Le but c'est de chaque jour être une meilleure personne que la veille.
Et on ne part pas tous de la même ligne de départ.

Tu sais, tout le monde a au fond de lui des blessures, des hontes, des erreurs, des regrets, des secrets, des peines, des crimes ou des pêchés. Tout le monde.
Il y a ceux qui le disent, ceux qui le taisent. Et ceux qui mentent.
Sarazinement Vôtre [ MP ]
13 février 2020 21:45
Volontée,

Cesse donc d'idéaliser dans ta tête autrui et te diaboliser toi.

Tu serais bien étonnée de connaître le paradoxe de la culpabilité quand elle se trame en la conscience de ceux qui font des erreurs à leur propre détriment alors qu'elle est totalement absente dans la conscience de ceux qui sèment le désordre sur la Terre et qui commettent les pires méfaits envers autrui. De quoi t'apprendre à relativiser !

Ton corps, ta vie, ton histoire, tes erreurs t'appartiennent à toi et à toi seule. SEULE. Ton corps n'est nullement propriété collective pour que tu doives justifier de ce que tu as pu en faire à des personnes connues ou inconnues qui ne sont pas toi, qui n'ont aucune conscience de ce que ta vie a été et qui d'ailleurs n'ont eux-mêmes aucune incidence sur la tienne. Tu n'as aucunement à te justifier, à te sentir moindre devant n'importe quel autre musulman.
Que tu veuilles te raconter librement, c'est un droit. Que tu doives te justifier religieusement, ce n'est aucunement un devoir.

Tu fais maintenant en conscience partie de la communauté. Tu n'es pas propriété de la communauté. Et ça, il va te falloir l'intégrer parce que cela va te revenir en boomerang à chaque fois que tu entendras une histoire, une remarque, un rappel qui te renverra à ton passé et qui chaque fois appuiera sur ta culpabilité et renforcera ton sentiment d'être un imposteur hypocrite en usurpation.

Parce que la culpabilisation d'autrui, c'est le ciment de notre communauté et que tu ne seras jamais à l'abri de tomber sur un discours qui appuiera sur ta plus grosse faille : la culpabilité.


Dernière chose, toujours dans le registre de la cognition, tu inverses le lien de cause à effet de tes rêves/cauchemars (une intervenante précédente le soulignait).

Ce n'est pas parce que Dieu t'envoie des signes à travers tes rêves et tes cauchemars que tu te retrouves à être mal et culpabiliser, mais bien le contraire.
C'est parce que tu culpabilises et que tu es si mal dans ta tête, dans ta vie et dans ton être que du coup cela influe sur tes rêves et cauchemars.

Tes rêves et cauchemars ne sont que la projection inconsciente de tes désirs pour les premiers, de tes peurs et angoisses pour les seconds.
C'est la production de ton inconscient qui tâche de faire remonter et mettre le doigt là où tu as mal pour que tu puisses le conscientiser, le travailler et le faire disparaître.

Donc il va là encore te falloir renverser ta vision des choses. Tes cauchemars s'atténueront quand s'atténuera ta culpabilité.

Et là, c'est tout l'enjeu de ton problème : arriver à te pardonner toi-même.


Volontée, je m'arrête là.
Navrée d'avoir été si décousue, je n'ai pas tellement de temps ce soir.

J'espère que tu trouveras quelques éléments de réponses, quelques codes pour comprendre ta psyché en souffrance.
Si tu as des questions, des remarques, n'hésite pas à les poser sur ton post.
Je repasserai dès que possible, inshâ'llah.


Belle et agréable soirée...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook