Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
«Aucun pays de l’UE ne reconnait la RASD», précise Josep Borrell
8 mars 2022 02:05
J'ai cherché les mots "autodétermination" et "référendum" dans la longue déclaration de Josep Borrell, mais, j'ai rien trouvé, peut-être que je suis presbyte !

Sinon, on ne reçoit pas des républiques imaginaires au siège de l'UE, Monsieur Borrell !!!
m
8 mars 2022 08:39
Tu les trouveras dans la fameuse résolution des nations unis qu'il cite dans son interview
C'est marqué noir sur blanc
Et puis c'est 'européens jouent aux faux culs, d'un coté leurs juges de la Cour européenne affirme que le sahara n'est pas concerné par les accords d'association avec le Maroc et d'un autre ils veulent profiter des avantages que leurs offres le Maroc au sahara ( pêche, domaine miniers, agriculture etc)
Les occidentaux n'ont pas d'amis mais que des intérêts...
A
8 mars 2022 08:41
Il fallait lire : “Aucun de nos Etats membres ne reconnait l’anexion du Sahara Occidental par le Maroc”
8 mars 2022 08:46
Je te défie de les trouver dans la fameuse résolution des nations unis qu'il cite dans son interview.
Citation
marcopolobladi219 a écrit:
Tu les trouveras dans la fameuse résolution des nations unis qu'il cite dans son interview
C'est marqué noir sur blanc
Et puis c'est 'européens jouent aux faux culs, d'un coté leurs juges de la Cour européenne affirme que le sahara n'est pas concerné par les accords d'association avec le Maroc et d'un autre ils veulent profiter des avantages que leurs offres le Maroc au sahara ( pêche, domaine miniers, agriculture etc)
Les occidentaux n'ont pas d'amis mais que des intérêts...
8 mars 2022 09:02
La réalité du terrain dit le contraire, puisque le Maroc est dans son Sahara et la plus grande puissance du monde reconnaît la marocanité de son Sahara.

Contrairement à la république polisarienne qui a été fondée sur le papier par Boumédienne et Kadhafi, une république sans souveraineté ni territoire avec un melting-pot des sahraouis de l'Afrique du Nord et Sahel, l'Algérie du Sud serait le territoire idéal pour ce melting-pot.
Citation
AZZRRO a écrit:
Il fallait lire : “Aucun de nos Etats membres ne reconnait l’anexion du Sahara Occidental par le Maroc”
m
8 mars 2022 09:35
Lis bien le Paragraphe 4, Monsieur
Ayant examiné le rapport du Secrétaire général en date du 1er octobre 2021 (S/2021/843),

1. Décide de proroger le mandat de la MINURSO jusqu’au 31 octobre 2022 ;

2. Souligne qu’il convient de parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara occidental, qui repose sur le compromis, et qu’il importe d’adapter l’action stratégique de la MINURSO et d’affecter les ressources des Nations Unies à cette fin ;

3. Appuie pleinement les efforts que font le Secrétaire général et son Envoyé personnel pour faciliter les négociations afin de parvenir à un règlement de la question du Sahara occidental, note que l’ancien Envoyé personnel avait l’intention d’inviter le Maroc, le Front POLISARIO, l’Algérie et la Mauritanie à se réunir de nouveau selon les mêmes modalités, et se félicite du fait que le Maroc, le Front POLISARIO, l’Algérie et la Mauritanie restent engagés dans le processus sur toute sa durée, dans un esprit de réalisme et de compromis, en vue de le faire aboutir ;

4. Demande aux parties de reprendre les négociations sous les auspices du Secrétaire général, sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte des efforts consentis depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le contexte d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, et prend note du rôle et des responsabilités dévolus aux parties à cet égard ;

5. Invite les États Membres à prêter le concours voulu à ces négociations ;

6. Réaffirme que les accords militaires conclus avec la MINURSO concernant le cessez-le-feu doivent être pleinement respectés et exhorte les parties à s’y conformer pleinement, à honorer les engagements qu’elles ont pris auprès de l’ancien Envoyé personnel et à s’abstenir de toute action qui pourrait compromettre les négociations facilitées par l’ONU ou déstabiliser la situation au Sahara occidental ;

7. Demande de nouveau à toutes les parties de coopérer pleinement avec la MINURSO, y compris en ce qui concerne sa liberté d’interagir avec tous ses interlocuteurs, et de prendre les mesures voulues pour garantir la sécurité, ainsi qu’une totale liberté de circulation et un accès immédiat au personnel des Nations Unies et au personnel associé dans l’exécution de leur mandat, conformément aux accords existants ;

8. Souligne qu’il importe que les parties s’engagent à nouveau à faire avancer le processus politique dans la perspective de nouvelles négociations, rappelle qu’il fait sienne la recommandation formulée dans le rapport daté du 14 avril 2008 (S/2008/251), selon laquelle il est indispensable que les parties fassent preuve de réalisme et d’un esprit de compromis pour aller de l’avant dans les négociations, et encourage les pays voisins à apporter une contribution importante et active à ce processus ;

9. Demande aux parties de faire preuve de volonté politique et de travailler dans une atmosphère propice au dialogue afin de faire avancer les négociations et de garantir ainsi l’application de ses résolutions 1754 (2007), 1783 (2007), 1813 (2008), 1871 (2009), 1920 (2010), 1979 (2011), 2044 (2012), 2099 (2013), 2152 (2014), 2218 (2015), 2285 (2016), 2351 (2017), 2414 (2018), 2440 (2018), 2468 (2019), 2494 (2019) et 2548 (2020), et le succès des négociations ;

10. Prie le Secrétaire général de lui faire régulièrement, à chaque fois qu’il le jugera utile au cours de la période du mandat, et d’inclure dans les six mois avant le renouvellement du présent mandat et avant son expiration, des exposés sur l’état d’avancement des négociations tenues sous ses auspices, l’application de la présente résolution, l’évaluation des opérations de la MINURSO et les mesures prises pour surmonter les difficultés rencontrées, déclare son intention de se réunir pour entendre ces exposés et les examiner et, à cet égard, prie également le Secrétaire général de lui présenter un rapport sur la situation au Sahara occidental bien avant la fin du mandat de la Mission ;

11. Se félicite des initiatives
a
8 mars 2022 09:59
Gandhi, disait ,surtout ne jamais contredire un idiot de mauvaise foi ,ce n est qu une perte de temps et d’énergie,c est pourquoi ,ass zero et marco pollo le poulet sans tête je vous donne mille fois raison !
w
8 mars 2022 10:11
C'est l'Algérie qui leur a donné l'occasion de jouer aux faux culs en s'ingérant dans les affaires internes du Maroc, en enfantant le polizbel; Honte à Vous!!
Citation
marcopolobladi219 a écrit:
Tu les trouveras dans la fameuse résolution des nations unis qu'il cite dans son interview
C'est marqué noir sur blanc
Et puis c'est 'européens jouent aux faux culs, d'un coté leurs juges de la Cour européenne affirme que le sahara n'est pas concerné par les accords d'association avec le Maroc et d'un autre ils veulent profiter des avantages que leurs offres le Maroc au sahara ( pêche, domaine miniers, agriculture etc)
Les occidentaux n'ont pas d'amis mais que des intérêts...
8 mars 2022 10:14
Pour commencer, le terme "référendum" n'a pas été mentionné et n'est plus d'actualité depuis 2004.

Ensuite, on va se concentrer sur le paragraphe 4 qui dit :

4. Demande aux parties de reprendre les négociations sous les auspices du Secrétaire général, sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte des efforts consentis depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le contexte d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, et prend note du rôle et des responsabilités dévolus aux parties à cet égard.

Dans ce paragraphe, on peut lire : "en tenant compte des efforts consentis depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis", c'est-à-dire, tenir compte du Plan d'Autonomie proposé par le Maroc depuis 2007.

On peut lire aussi : "en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental", c'est-à-dire, l'autodétermination concernant le Plan d'Autonomie proposé par le Maroc, puisque le Maroc a déjà fait savoir qu'il n'accepterait aucune solution en dehors du Plan d'Autonomie, un Plan que l'ONU et d'autres grandes puissances considèrent une base sérieuse et crédible pour résoudre le conflit du Sahara.

Citation
marcopolobladi219 a écrit:
Lis bien le Paragraphe 4, Monsieur
Ayant examiné le rapport du Secrétaire général en date du 1er octobre 2021 (S/2021/843),

1. Décide de proroger le mandat de la MINURSO jusqu’au 31 octobre 2022 ;

2. Souligne qu’il convient de parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara occidental, qui repose sur le compromis, et qu’il importe d’adapter l’action stratégique de la MINURSO et d’affecter les ressources des Nations Unies à cette fin ;

3. Appuie pleinement les efforts que font le Secrétaire général et son Envoyé personnel pour faciliter les négociations afin de parvenir à un règlement de la question du Sahara occidental, note que l’ancien Envoyé personnel avait l’intention d’inviter le Maroc, le Front POLISARIO, l’Algérie et la Mauritanie à se réunir de nouveau selon les mêmes modalités, et se félicite du fait que le Maroc, le Front POLISARIO, l’Algérie et la Mauritanie restent engagés dans le processus sur toute sa durée, dans un esprit de réalisme et de compromis, en vue de le faire aboutir ;

4. Demande aux parties de reprendre les négociations sous les auspices du Secrétaire général, sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte des efforts consentis depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le contexte d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, et prend note du rôle et des responsabilités dévolus aux parties à cet égard ;

5. Invite les États Membres à prêter le concours voulu à ces négociations ;

6. Réaffirme que les accords militaires conclus avec la MINURSO concernant le cessez-le-feu doivent être pleinement respectés et exhorte les parties à s’y conformer pleinement, à honorer les engagements qu’elles ont pris auprès de l’ancien Envoyé personnel et à s’abstenir de toute action qui pourrait compromettre les négociations facilitées par l’ONU ou déstabiliser la situation au Sahara occidental ;

7. Demande de nouveau à toutes les parties de coopérer pleinement avec la MINURSO, y compris en ce qui concerne sa liberté d’interagir avec tous ses interlocuteurs, et de prendre les mesures voulues pour garantir la sécurité, ainsi qu’une totale liberté de circulation et un accès immédiat au personnel des Nations Unies et au personnel associé dans l’exécution de leur mandat, conformément aux accords existants ;

8. Souligne qu’il importe que les parties s’engagent à nouveau à faire avancer le processus politique dans la perspective de nouvelles négociations, rappelle qu’il fait sienne la recommandation formulée dans le rapport daté du 14 avril 2008 (S/2008/251), selon laquelle il est indispensable que les parties fassent preuve de réalisme et d’un esprit de compromis pour aller de l’avant dans les négociations, et encourage les pays voisins à apporter une contribution importante et active à ce processus ;

9. Demande aux parties de faire preuve de volonté politique et de travailler dans une atmosphère propice au dialogue afin de faire avancer les négociations et de garantir ainsi l’application de ses résolutions 1754 (2007), 1783 (2007), 1813 (2008), 1871 (2009), 1920 (2010), 1979 (2011), 2044 (2012), 2099 (2013), 2152 (2014), 2218 (2015), 2285 (2016), 2351 (2017), 2414 (2018), 2440 (2018), 2468 (2019), 2494 (2019) et 2548 (2020), et le succès des négociations ;

10. Prie le Secrétaire général de lui faire régulièrement, à chaque fois qu’il le jugera utile au cours de la période du mandat, et d’inclure dans les six mois avant le renouvellement du présent mandat et avant son expiration, des exposés sur l’état d’avancement des négociations tenues sous ses auspices, l’application de la présente résolution, l’évaluation des opérations de la MINURSO et les mesures prises pour surmonter les difficultés rencontrées, déclare son intention de se réunir pour entendre ces exposés et les examiner et, à cet égard, prie également le Secrétaire général de lui présenter un rapport sur la situation au Sahara occidental bien avant la fin du mandat de la Mission ;

11. Se félicite des initiatives



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/03/22 12:11 par Newhorizon20.
m
8 mars 2022 10:28
Tu es comme à chaque fois de mauvaise Foi
Le projet prend notre de la proposition du Maroc , l'option du REFREDUM
chaque résolution a mentionné l'option REFREDUM et nommé les deux belligérants
LE POLISARIO qui est écrit noir sur blanc et le royaume
Il y'a aussi depuis quelques années deux pays observateurs ( les deux qui ont des frontières communes avec le sahara et aussi concernés par les réfugiés) : La Mauritanie et l'Algéie

J'ajouterais la prolongation pour 12 mois du Mandat du MINURSO ( La mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental) :

Je te laisse ramer...je laisse tomber...wana Manli ...c'est votre tajine

Le Conseil de sécurité reconduit, pour 12 mois, le mandat de ...[www.un.org] › press › sc14342.doc.htm
... Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO) jusqu'au 31 octobre 2021. Aux termes de cette résolution, ...
w
8 mars 2022 10:45
Le polizbel est un Os pour distraire le Maroc et l'Algérie tandis que les pays dominants de l'ONU continuent à travailler leur pays pour le bien être de leur peuples et civilisations d'où les blocs EST-Ouest-Chine.
Les pays musulmans doivent s'unir s'ils veulent sortir du sous-développement et de la Dominance; Je parle d'union Politique et non confessionnelle, en d'autres termes tous les pays sunnites et chiites doivent former un Seul Bloc et une seule parole. D'ailleurs c'est ce que craignent les occidentaux et la Colonisation n'a fait qu'atténué cette crainte.
8 mars 2022 11:21
Écoute-moi bien toi le troll sur ce forum…

Tu as un problème avec l’intégrité territoriale de mon pays ?

En ce mois de chaaban, t’as pas envie de remettre en question chi chouiya ?

Va faire un Sahara Occidental chez toi si ça te tient à cœur, soubhan Allah.

Tu ne mérites même pas que l’on te parle.
Citation
marcopolobladi219 a écrit:
Tu les trouveras dans la fameuse résolution des nations unis qu'il cite dans son interview
C'est marqué noir sur blanc
Et puis c'est 'européens jouent aux faux culs, d'un coté leurs juges de la Cour européenne affirme que le sahara n'est pas concerné par les accords d'association avec le Maroc et d'un autre ils veulent profiter des avantages que leurs offres le Maroc au sahara ( pêche, domaine miniers, agriculture etc)
Les occidentaux n'ont pas d'amis mais que des intérêts...
A
8 mars 2022 11:24
Après vingt ans de colonisation intensive, alors que les pays voisins se libéraient progressivement de la tutelle coloniale, les Sahraouis pâtirent des modalités d’une décolonisation imposée par le franquisme moribond de Madrid. En effet, par le traité de Madrid du 14 novembre 1975 – signé sous la pression exercée par la Marche verte organisée par le Maroc, mais condamnée par le Conseil de sécurité des Nations unies par sa résolution no 380 du 6 novembre de la même année –, le gouvernement de Madrid partagea le Sahara espagnol entre le royaume du Maroc et la République islamique de Mauritanie.

Cette décision ne fut pas sans provoquer un certain malaise au sein de l’armée espagnole lorsqu’il lui fallut descendre le drapeau national pour la dernière fois, le 28 février 1976. La veille, le Front populaire pour la libération de la Saguía el Hamra et du Río de Oro – le Front Polisario –, qui combattait depuis 1973 contre les Espagnols et avait été reconnu par l’Organisation des nations unies (ONU) comme le seul représentant légitime du peuple sahraoui, avait proclamé son propre État, la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

Pendant que le Front Polisario se battait contre les forces armées marocaines et, jusqu’en 1978, mauritaniennes, une partie de la population sahraouie était obligée de quitter le territoire et de se réfugier dans l’une des régions les plus inhospitalières de la planète, à savoir la Hamada algérienne, tandis qu’une autre partie restait dans les territoires aujourd’hui contrôlés par le Maroc.

Les profondes incursions des combattants du Front Polisario et les durs combats qui en résultèrent tant au Sahara que sur le territoire marocain lui-même obligèrent les forces armées royales à protéger les zones occupées en construisant, au cours des années 1980, tout un ensemble de murs et de dispositifs de protection, sur une longueur de plus de 2 700 km. Ils séparent depuis lors les Sahraouis qui vivent d’un côté ou de l’autre.


Les résolutions des Nations unies qui se succédèrent année après année condamnaient l’occupation marocaine en la considérant comme illégale. Finalement, le 6 septembre 1991, un accord de cessez-le-feu fut signé devant la communauté internationale qui décida d’organiser un référendum d’autodétermination sur le territoire du Sahara ex-espagnol, en vue duquel elle mit en place la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO). Malgré cela, et plus de vingt ans plus tard, le conflit ne semble toujours pas près d’être résolu.


[journals.openedition.org]

 
SAHARA Occidental 0



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/03/22 11:26 par AZZRRO.
8 mars 2022 11:29
Je te répète encore une fois, le terme "référendum" n'est plus d'actualité depuis 2004, surtout après la proposition du Maroc du Plan d'Autonomie 2007 que l'ONU, la France, l'Allemagne et d'autres pays considèrent une base sérieuse et crédible pour résoudre le conflit du Sahara.

La MINURSO est le nom de la mission de l'ONU au Sahara Marocain, si la mission garde toujours le même nom, son rôle a changé avec l'évolution des événements, surtout après la proposition du Plan d'Autonomie et l'impossibilité d'organiser un référendum en raison du caractère tribal et nomade de la population sahraouie, comme constaté par de nombreux responsables onusiens.
Citation
marcopolobladi219 a écrit:
Tu es comme à chaque fois de mauvaise Foi
Le projet prend notre de la proposition du Maroc , l'option du REFREDUM
chaque résolution a mentionné l'option REFREDUM et nommé les deux belligérants
LE POLISARIO qui est écrit noir sur blanc et le royaume
Il y'a aussi depuis quelques années deux pays observateurs ( les deux qui ont des frontières communes avec le sahara et aussi concernés par les réfugiés) : La Mauritanie et l'Algéie

J'ajouterais la prolongation pour 12 mois du Mandat du MINURSO ( La mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental) :

Je te laisse ramer...je laisse tomber...wana Manli ...c'est votre tajine

Le Conseil de sécurité reconduit, pour 12 mois, le mandat de ...[www.un.org] › press › sc14342.doc.htm
... Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO) jusqu'au 31 octobre 2021. Aux termes de cette résolution, ...
8 mars 2022 11:31
Bon, on connaît le double discours de l’UE…

L’Espagne porte une politique d’Etat au Sahara et l’UE en est solidaire.

Pour rappel, c’est grâce aux service secrets Marocains qu’il a été mis à nu l’exfiltration de Brahim Ghali par l’Algérie sous une fausse identité.

Il est évident que l’attitude des services secrets marocains dans l’affaire Ghali qui a abouti à la crise hispano-marocaine de l’an dernier est la preuve « la plus marocaine ;» que le Maroc se méfie de l'Espagne « comme de la peste ».

L’Espagne est surveillée par le Maroc au « peigne fin ». Il y a une loupe marocaine sur ce voisin.

L’UE ne fait que de la diplomatie en usant de finesse avec ce qu’elle considère un partenaire stratégique et fiable : le Maroc. Il y a trop d’intérêts notamment en matière de sécurité mais aussi économique avec le Maroc pour aller au conflit frontalement. Mais il faut cesser cette naïveté : l’UE avec l’Espagne est l’adversaire de notre pays sur le plan politique.

L’attitude du Maroc dans sa gestion de la crise russo-ukrainienne en dit long alors que la Russie est l’allié le plus fidèle du régime militaire Algérien dont je n’ai pas besoin de rappeler la violence de ce régime envers le Maroc. Et pourtant, cela n’empêche pas le Maroc de refuser la condamnation de la Russie menée par nos prétendus alliés Occidentaux.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/03/22 11:36 par Ihssan_57.
8 mars 2022 11:37
L'Algérie a été fondée en 1962, mais, son peuple a toujours existé, même s'il était sous occupation étrangère à travers l'histoire.

La république polisarienne imaginaire a été proclamé en 1976, mais, son peuple n'a jamais existé dans l'histoire et je te défie de prouver le contraire.
Citation
AZZRRO a écrit:
Après vingt ans de colonisation intensive, alors que les pays voisins se libéraient progressivement de la tutelle coloniale, les Sahraouis pâtirent des modalités d’une décolonisation imposée par le franquisme moribond de Madrid. En effet, par le traité de Madrid du 14 novembre 1975 – signé sous la pression exercée par la Marche verte organisée par le Maroc, mais condamnée par le Conseil de sécurité des Nations unies par sa résolution no 380 du 6 novembre de la même année –, le gouvernement de Madrid partagea le Sahara espagnol entre le royaume du Maroc et la République islamique de Mauritanie.

Cette décision ne fut pas sans provoquer un certain malaise au sein de l’armée espagnole lorsqu’il lui fallut descendre le drapeau national pour la dernière fois, le 28 février 1976. La veille, le Front populaire pour la libération de la Saguía el Hamra et du Río de Oro – le Front Polisario –, qui combattait depuis 1973 contre les Espagnols et avait été reconnu par l’Organisation des nations unies (ONU) comme le seul représentant légitime du peuple sahraoui, avait proclamé son propre État, la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

Pendant que le Front Polisario se battait contre les forces armées marocaines et, jusqu’en 1978, mauritaniennes, une partie de la population sahraouie était obligée de quitter le territoire et de se réfugier dans l’une des régions les plus inhospitalières de la planète, à savoir la Hamada algérienne, tandis qu’une autre partie restait dans les territoires aujourd’hui contrôlés par le Maroc.

Les profondes incursions des combattants du Front Polisario et les durs combats qui en résultèrent tant au Sahara que sur le territoire marocain lui-même obligèrent les forces armées royales à protéger les zones occupées en construisant, au cours des années 1980, tout un ensemble de murs et de dispositifs de protection, sur une longueur de plus de 2 700 km. Ils séparent depuis lors les Sahraouis qui vivent d’un côté ou de l’autre.


Les résolutions des Nations unies qui se succédèrent année après année condamnaient l’occupation marocaine en la considérant comme illégale. Finalement, le 6 septembre 1991, un accord de cessez-le-feu fut signé devant la communauté internationale qui décida d’organiser un référendum d’autodétermination sur le territoire du Sahara ex-espagnol, en vue duquel elle mit en place la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO). Malgré cela, et plus de vingt ans plus tard, le conflit ne semble toujours pas près d’être résolu.


[journals.openedition.org]

 
SAHARA Occidental 0
8 mars 2022 11:38
Propagande des fanatiques ultra-nationalistes généraux de l’armée algérienne ptdr
Citation
Newhorizon20 a écrit:
L'Algérie a été fondée en 1962, mais, son peuple a toujours existé, même s'il était sous occupation étrangère à travers l'histoire.

La république polisarienne imaginaire a été proclamé en 1976, mais, son peuple n'a jamais existé dans l'histoire et je te défie de prouver le contraire.
A
8 mars 2022 13:48
Je suis conscient que vous êtes formatés, mais bon un éclair ne fait pas mal de temps à autre.

[www.abebooks.com]

Citation
Ihssan_57 a écrit:
Propagande des fanatiques ultra-nationalistes généraux de l’armée algérienne ptdr
w
8 mars 2022 14:14
Continue à chercher les vieilles cartes établies par les colons afin de justifier le Vol de Nos terres. Cherche plus tôt les cartes qui montre l'Algérie avant l'arrivée de mama frança.
Je te rappelle aussi que le terme Barbarie est un terme inventé par les colons qui n'a pas de sens vraiment défini. Encore une fois arrête d'essayer de justifier ton appartenance et soit fier d'être de souche marocaine.

Citation
AZZRRO a écrit:
Je suis conscient que vous êtes formatés, mais bon un éclair ne fait pas mal de temps à autre.

[www.abebooks.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/03/22 14:19 par wek up.
A
8 mars 2022 14:23
Non mon ami tu ne rêve pas, c'est réel.
Citation
Newhorizon20 a écrit:
J'ai cherché les mots "autodétermination" et "référendum" dans la longue déclaration de Josep Borrell, mais, j'ai rien trouvé, peut-être que je suis presbyte !

Sinon, on ne reçoit pas des républiques imaginaires au siège de l'UE, Monsieur Borrell !!!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook