Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Attention aux effets nocifs de la cortisone !
6 avril 2019 20:26
 
Aspect bouffi avec la cortisone 0

Les Corticoïdes


Les corticoïdes combattent l’inflammation, ont une action immunosuppressive (suppriment les réactions immunitaires de l’organisme). Les molécules les plus utilisées sont en général la prednisone et la méthylprednisolone. Pour la femme enceinte lorsque l’on vise un effet fœtal, on opte pour la dexaméthasone ou la bétaméthasone, pour leur bon passage de la barrière placentaire.
Les corticoïdes sont parfois suivis pendant de nombreux mois voire de nombreuses années dans un certain nombre de pathologies chroniques et en particulier dans les maladies auto-immunes (c'est à dire des maladies où le système immunitaire se met à attaquer l'organisme au lieu de le protéger des agressions extéreures : virus, bactéries...). Les effets délétères sur l'organisme sont souvent nombreux dans ce cas :
1/ Les corticoïdes déplacent la graisse de l’extrémité inférieure du corps à la partie supérieure. Ce processus réalise dans les cas extrêmes un aspect bouffi - cushingoïde, un aspect qui rappelle celui donné par la maladie de Cushing (hypersécrétion de cortisol par les glandes surrénales).
2/ Au niveau des reins, les corticoïdes retiennent le sodium et éliminent le potassium à l’origine d’une surcharge hydrosodée (en eau et sodium) avec possibilité d’hypertension artérielle.
3/ Les corticoïdes peuvent induire un diabète ou au minimum une intolérance au glucose : l’organisme réagit moins aux effets de l’insuline et doit redoubler d’efforts pour contrôler les taux de glucose sanguin. Les personnes intolérantes au glucose affichent des taux de glucose plus élevés que la normale mais pas suffisamment élevés pour les considérer comme diabétiques.
4/ Au niveau gastrique (estomac), la tolérance des corticoïdes est meilleure que celle des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Des lésions ulcéreuses gastriques peuvent cependant survenir chez des personnes à risque.
5/ Au niveau osseux, les corticoïdes accélèrent la perte osseuse et diminuent les capacités de formation osseuse L’ostéoporose cortisonique est la plus fréquente des complications des traitements cortisoniques au long cours et la plus fréquente des ostéoporoses secondaires. Le risque de fracture est plus élevé dans l’ostéoporose cortisonique que dans l’ostéoporose due à la ménopause chez la femme, et ce pour une même valeur de densité osseuse.
6/ Les corticoïdes peuvent entrainer une cataracte et une augmentation du tonus oculaire. Ils peuvent même altérer la rétine.
7/ Des déficits immunitaires secondaires et des troubles psychiatriques peuvent aussi survenir.
ATTENTION, l’arrêt des corticoïdes doit être progressif. La prise de corticoïdes de synthèse utilisés lors des traitements bloque en effet la sécrétion des corticoïdes naturels par les glandes surrénales et avant d’arrêter les corticoïdes de synthèse, il faut s’assurer que les glandes surrénales ont bien pris le relais.
Dans des pays comme le Maroc, ces recommandations et conseils de prudence dans l'usage de la cortisone sont loin d’être suivis ou connus, à cause notamment de pratiques massives d’automédications.
Au total, si la cortisone peut s’imposer lors des poussées aiguës d’une maladie, elle doit autant que possible être diminuée ou arrêtée en dehors des périodes de crise.

Pour en savoir plus sur la cortisone :
[www.agoravox.fr]



Modifié 2 fois. Dernière modification le 06/04/19 20:33 par MOUSSAYER.
F
6 avril 2019 21:08
bonsoir
tu sais que c'est écris dans touts le notices de corticoïdes?
L
6 avril 2019 22:28
Les corticoïdes étant prescrits par voie médicale c'est au médecin d'en juger.
Ces médicaments n'étant pas délivrés sans ordonnance le malade ne peut faire d'auto médication, alors nous pouvons penser que le médecin est pleinement conscient des effets de la cortisone et saura prescrire les doses adéquates..
Nous en voyons les effets extérieurs chez le roi du Maroc. Mais c'est la seule médication possible parfois en fonction de l'affection.
Citation
MOUSSAYER a écrit:
 
Aspect bouffi avec la cortisone 0

Les Corticoïdes


Les corticoïdes combattent l’inflammation, ont une action immunosuppressive (suppriment les réactions immunitaires de l’organisme). Les molécules les plus utilisées sont en général la prednisone et la méthylprednisolone. Pour la femme enceinte lorsque l’on vise un effet fœtal, on opte pour la dexaméthasone ou la bétaméthasone, pour leur bon passage de la barrière placentaire.
Les corticoïdes sont parfois suivis pendant de nombreux mois voire de nombreuses années dans un certain nombre de pathologies chroniques et en particulier dans les maladies auto-immunes (c'est à dire des maladies où le système immunitaire se met à attaquer l'organisme au lieu de le protéger des agressions extéreures : virus, bactéries...). Les effets délétères sur l'organisme sont souvent nombreux dans ce cas :
1/ Les corticoïdes déplacent la graisse de l’extrémité inférieure du corps à la partie supérieure. Ce processus réalise dans les cas extrêmes un aspect bouffi - cushingoïde, un aspect qui rappelle celui donné par la maladie de Cushing (hypersécrétion de cortisol par les glandes surrénales).
2/ Au niveau des reins, les corticoïdes retiennent le sodium et éliminent le potassium à l’origine d’une surcharge hydrosodée (en eau et sodium) avec possibilité d’hypertension artérielle.
3/ Les corticoïdes peuvent induire un diabète ou au minimum une intolérance au glucose : l’organisme réagit moins aux effets de l’insuline et doit redoubler d’efforts pour contrôler les taux de glucose sanguin. Les personnes intolérantes au glucose affichent des taux de glucose plus élevés que la normale mais pas suffisamment élevés pour les considérer comme diabétiques.
4/ Au niveau gastrique (estomac), la tolérance des corticoïdes est meilleure que celle des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Des lésions ulcéreuses gastriques peuvent cependant survenir chez des personnes à risque.
5/ Au niveau osseux, les corticoïdes accélèrent la perte osseuse et diminuent les capacités de formation osseuse L’ostéoporose cortisonique est la plus fréquente des complications des traitements cortisoniques au long cours et la plus fréquente des ostéoporoses secondaires. Le risque de fracture est plus élevé dans l’ostéoporose cortisonique que dans l’ostéoporose due à la ménopause chez la femme, et ce pour une même valeur de densité osseuse.
6/ Les corticoïdes peuvent entrainer une cataracte et une augmentation du tonus oculaire. Ils peuvent même altérer la rétine.
7/ Des déficits immunitaires secondaires et des troubles psychiatriques peuvent aussi survenir.
ATTENTION, l’arrêt des corticoïdes doit être progressif. La prise de corticoïdes de synthèse utilisés lors des traitements bloque en effet la sécrétion des corticoïdes naturels par les glandes surrénales et avant d’arrêter les corticoïdes de synthèse, il faut s’assurer que les glandes surrénales ont bien pris le relais.
Dans des pays comme le Maroc, ces recommandations et conseils de prudence dans l'usage de la cortisone sont loin d’être suivis ou connus, à cause notamment de pratiques massives d’automédications.
Au total, si la cortisone peut s’imposer lors des poussées aiguës d’une maladie, elle doit autant que possible être diminuée ou arrêtée en dehors des périodes de crise.

Pour en savoir plus sur la cortisone :
[www.agoravox.fr]
8 avril 2019 15:46
Bonjour,
Vous avez raison : les effets secondaires sont bien signalés dans les notices (en les minorant parfois) .
Le problème : qui lit vraiment les notices et les comprend bien ?
Les malades les lisent peu complètement et pratiquent souvent encore une automédication massive au Maroc, sans se préoccuper toujours des effets à long terme ;
Les médecins ne les connaissent pas tous toujours très bien et surtout n'en informent pas tous
clairement les patients (et je suis bien placée pour le savoir !)
D'où l'intérêt de s'en faire l'écho et de les expliciter.
Bonne journée
8 avril 2019 15:51
Bonjour,
Oui, vous avez bien raison.
Le problème est qu'au Maroc beaucoup de gens pratiquent l'automédication sans contrôle : on peut même acheter des médicaments au détail dans les souks !
bonne journée
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook