Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
arnaque sur Gmail aidez moi les hackers svp
laissemoiunconnu [ MP ]
28 mars 2014 21:06
Bonsoir à tout le monde,
..j envoi mon CV chaque jr à plusieurs entreprises , aujourdhui un entreprise m a demandé de leur envoyé 5 photos de moi , aprés l envoi , j ai cherché leurs adress email et j ai trouvé qu ils sont des arnaquers sur internet ils publient les photos des filles sur des sites et page facebook malveillant , si il vous plait je cherche un hacker pour qu il m aide et aide toute les filles qui sont arnaqué , ces gens là ont créés des pages facebook je peux vous le donner pour voir tous , svp aidez moi nous sommes tous des musulmans et des freres.
aichamicha [ MP ]
29 mars 2014 12:06
Salam Smiling Smiley tu peu faire un signalement sur ce site [www.internet-signalement.gouv.fr] pour facebook tu as des droits sur ton image

Délit pénal

Le particulier qui constate que son image a été publiée à son insu sur la page Facebook ou le blog d'un tiers doit commencer par le mettre en demeure de retirer la photo sous un délai de 48 heures (courrier AR). "En cas de silence ou de refus, il faut agir en justice sur le fondement de l'article 9 du Code civil en optant pour la procédure de référé (procédure d'urgence)", conseille Me Bauer. Le particulier peut aussi porter plainte au pénal, car la violation du droit à l'image est un délit. La loi punit d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende le fait de porter volontairement atteinte à la vie privée d'autrui "en fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de celle-ci, l'image d'une personne se trouvant dans un lieu privé" (article 226-1). La diffusion d'un montage réalisé avec les paroles ou l'image d'une personne à son insu est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende "s'il n'apparaît pas à l'évidence qu'il s'agit d'un montage ou s'il n'en est pas expressément fait mention" (article 226-8).
Le particulier qui constate que son image a été publiée à son insu sur la page Facebook ou le blog d'un tiers doit commencer par le mettre en demeure de retirer la photo sous un délai de 48 heures (courrier AR). "En cas de silence ou de refus, il faut agir en justice sur le fondement de l'article 9 du Code civil en optant pour la procédure de référé (procédure d'urgence)", conseille Me Bauer. Le particulier peut aussi porter plainte au pénal, car la violation du droit à l'image est un délit. La loi punit d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende le fait de porter volontairement atteinte à la vie privée d'autrui "en fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de celle-ci, l'image d'une personne se trouvant dans un lieu privé" (article 226-1). La diffusion d'un montage réalisé avec les paroles ou l'image d'une personne à son insu est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende "s'il n'apparaît pas à l'évidence qu'il s'agit d'un montage ou s'il n'en est pas expressément fait mention" (article 226-8).
La vie est un CDD. lorsque tu seras DCD, l'au delà sera ton CDI ,améliores ton CV en attendant ton Entretien.Allah punit les injustes tot ou tard !
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook