News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
mariage entre un chrétien et une musulmane
Citation
chatona a écrit:
Citation
baba75 a écrit:
Je crois que quand on parle Islam ton cerveau se bloque, tu a l'air d'y être allergique vu comment tu t'exprime !!

Ils peuvent se marier avec une non musulmane mais ça reste plus facile qu'un musulman soit avec une musulmane pour leur vie, l'éducation religieuse de leur enfants, la pratique de sa religion etc !
Et pour une femme c'est strictement INTERDIT , je peux te le dire en chinois si tu veux !!
Après si toi tu ne sais pas interpréter le Coran c ton pb

"Et ne donnez pas d’épouses aux associateurs tant qu’ils n’auront pas la foi (...)
C'est écrit noir sur blanc si tu ne capte pas mais je ne peux rien faire pour toi !


c est nouveau sa!! l homme musulement eduque seul enfants,?

Non mais c'est l'homme qui transmet la religion, nuance !!!!!!!! Tu me fais penser à une mécréante avec des paroles comme les tiennes!! Relis toi un peu et si tu n'es pas d'accord avec ce que Allah nous ordonne ba je ne peux rien faire pour toi !!
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

alors pourquoi tous les cheikh et oulamma ils disent que c haram kune muslima se marie avec un autre que musulman ?
Citation
bahjaoui25 a écrit:
Citation
chatona a écrit:
Citation
minouche07 a écrit:
salem,

D'après le coran, le mari doit être un musulman. La femme ne peut pas être mariée à un chrétien ou à un juif (Coran, Sourate 2 Verset 221).

de plus j'ajouterais l'homme est le chef de la famille il a sous sa responsabilité la transmission de la religion pour ses enfants et il peut également instruire sa femme .
tes sur de se que tu avance rien n est marqué justemnt qui interdit la femme musulemane de se marié avecnon musuleman!!!j ai bien lue les sourats ces pas noter!!!!! peut tu m envoier un lien de ces sourat merci d avance

t'arrive même pas a lire des post dans un forum et tu veu lire le coran????ta bien lu les sourate c'est pas marqué c'est normal tu voi que ce que tu veu voir!!!!mdrrrrrrr

Salam,

Mouhahahahahhahahhahahahhahaha, merci de m'avoir fait autant rire. Chatona des trolls j'en ai vu mais là, cela dépasse tout entendement

Wa Salam




qui croient, et dont les coeurs se tranquilisent au rappel de Dieu,
N'est-ce pas que les coeurs se tranquillisent au rappel de Dieu ? "
[ le Tonnerre (Sourate 13) - Verset 28 ]
chatona

le texte du coran il est claire mais c'est toi qui n' a pas compri ........

2.221. N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. >>>>

j'espere que tu coprend arab ...regarder ici ====== [www.youtube.com]
Citation
schtroumpf_bricoleur a écrit:
chatona

le texte du coran il est claire mais c'est toi qui n' a pas compri ........

2.221. N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. >>>>

j'espere que tu coprend arab ...regarder ici ====== [www.youtube.com]

oui tres bien je lis et je comprend se verset mais vous n avez pas l aire de comprend,
voila se verset s adresse a l idolatrie on es bien d accord ! mais ou ces mentioner l interdiction , donne moi un autre verset car celui que tu me montre il es claire je suis d accord avec toi mais il parle de l idolatrie et non de mariage avec les gens du livre j attends ton explication mon ami
Citation
chatona a écrit:
Citation
schtroumpf_bricoleur a écrit:
chatona

le texte du coran il est claire mais c'est toi qui n' a pas compri ........

2.221. N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. >>>>

j'espere que tu coprend arab ...regarder ici ====== [www.youtube.com]

oui tres bien je lis et je comprend se verset mais vous n avez pas l aire de comprend,
voila se verset s adresse a l idolatrie on es bien d accord ! mais ou ces mentioner l interdiction , donne moi un autre verset car celui que tu me montre il es claire je suis d accord avec toi mais il parle de l idolatrie et non de mariage avec les gens du livre j attends ton explication mon ami


30. Les Juifs disent : “Uzayr est fils d'Allah” et les Chrétiens
disent : “Le Christ est fils d'Allah”. Telle est leur parole provenant de
leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les
anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ?

31. Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils
de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a
commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui !
Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.
(sourate: 9 ,at-tawbah)
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.






le verest ne mention rien que je connais pas on parle d idolatrie dans se verset et non d interdiction vis vis de la femme les gens du livre sont bien mentionner on es bien d accord de la a dire qu ils sont mecreant j en doute vue que dans un autre verset ils dit que si vous ne comprener pas demender au gens de livre se qui es etrange la trinité existé bien avant l islam et que a une epoque a la mecque il existé des chretiens en sachant qui venere la trinité et que sa ne date pas apres l islam,alors pourquoi le coran autoriser le mariage des non musulemans avec se que vous appaeler des mecreant se qui na pas de sens vue que ces meme chretiens idolatre le trinité, pourquoi le coran ne l interdit pas tout simplement apres tout l islam condanne fermer les associateur,
il y as une raison a l autorisation qui fait parti de l histoire islamique a ces debut et ces conquets les guerres l eloignement de leur epouse voila se que je trouve encore plus terrible et inacptable qui es mon avis , ! mais sur la speritualité ces encore plus desastreux vous ne m avez pas convaicue !!!
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.






je suis pas convaicuesad smiley
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.


Assalam alaikoum

D'abord, il faut préciser que je ne discute pas l'avis juridique proprement dit, mais la vision et l’approche susceptible vis-à-vis de cette question.
On peut dire qu’il y a deux approches susceptibles concernant cette question. La première approche, à propos des versets qui concernent le statut d’interdiction du mariage mixte, si on peut dire, entre un musulman ou une musulmane, avec un non musulman ou non musulmane, faisant entrer les gens du Livre parmi les polythéistes et les mécréants, et donc généralisant cette interdiction, par ailleurs, la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre ne vient comme exception, et les savants en général s’appuient sur cette interprétation.
La deuxième approche susceptible concernant cette question, c’est que les gens du Livre en principe ont un statut particulier, n’entrant pas dans celui des polythéistes et des mécréants, et donc ce qui concerne ceux-ci (les polythéistes et les mécréants) ne les (les gens du Livre) concerne pas, notamment ces versets d’interdiction du mariage mixte. Les gens du Livre d’après cette approche auraient un statut particulier, qu’il faudrait chercher, et la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre est un aspect de cette particularité.
Citation
chatona a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.






je suis pas convaicuesad smiley



Ce n'est pas une question d'être convaincue ou pas !!! C'est ce qui est écrit dans le Coran point barre !!!
Tu as vraiment des pb de compréhension . On a rien inventé C'est Allah et le Coran si tu n'es pas d'accord libre à toi
Bon sang y'en a qui ont vraimen la tête dur même quand tu leur apporte des preuves !! Si c pas le sheitan ça !!!!!!!
non ce n'est pas permis .

un chrétien qui ne crois pas en Muhammad PBSL n'est pas croyant .
Citation
AZ-AZ a écrit:
non ce n'est pas permis .

un chrétien qui ne crois pas en Muhammad PBSL n'est pas croyant .


salam
il es vrai que l islam est bien claire sur se sujet si nous viviont tous dans un pays musulement, hors sa n est pas le cas se n est pas dans nos comportemnt que l islam va se rependre et le rufus de partager notre belle religions mais notre ouverture d esprit allons mes freres et mes soeurs n oublier ou vous vivaient.......
Citation
mamasse a écrit:
Citation
AZ-AZ a écrit:
non ce n'est pas permis .

un chrétien qui ne crois pas en Muhammad PBSL n'est pas croyant .


salam
il es vrai que l islam est bien claire sur se sujet si nous viviont tous dans un pays musulement, hors sa n est pas le cas se n est pas dans nos comportemnt que l islam va se rependre et le rufus de partager notre belle religions mais notre ouverture d esprit allons mes freres et mes soeurs n oublier ou vous vivaient.......

salam o aleykoum,

168. ô gens ! De ce qui existe sur la terre, mangez le licite et le pur ;
ne suivez point les pas du Diable car il est vraiment pour vous, un
ennemi déclaré.

169. Il ne vous commande que le mal et la turpitude et de dire
contre Allah ce que vous ne savez pas.

208. ô les croyants ! Entrez en plein dans l'Islam, et ne suivez
point les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré.

212. On a enjolivé la vie présente à ceux qui ne croient pas, et ils se
moquent de ceux qui croient. Mais les pieux seront au-dessus d'eux,
au Jour de la Résurrection. Et Allah accorde Ses bienfaits à qui Il veut,
sans compter.

221. Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles
n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une
associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses
aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave
croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante. Car
ceux-là [les associateurs] invitent au Feu ; tandis qu'Allah invite, de
part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses
enseignements afin qu'ils se souviennent !

(sourate: 2, al baqara)

30. Les Juifs disent : “Uzayr est fils d'Allah” et les Chrétiens
disent : “Le Christ est fils d'Allah”. Telle est leur parole provenant de
leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les
anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ?

31. Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils
de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a
commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui !
Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.

32. Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d'Allah, alors
qu'Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu'en
aient les mécréants.

33. C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et
la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion,
quelque répulsion qu'en aient les associateurs.

(sourate: 9, at-tawbah)

ps:je réctifis mon erreur la sourate al-baqara c'est la sourate numéro 2 du coran et non la 1 comme je l'avais indiqué, qu' Allah me pardonne, amine.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/06/11 00:28 par bahjaoui25.
noralia

ma soeur tu es libre dans tes penses le coran est claire sur ce sujet et n'importe quelle imam peut te dire qu'il est

interdit pour une femme de se marier avec un homme non musulman

c'est pas l'histoir que tu convaincu ou pas ??? si tu veut un avis des savant entre ici

[www.dar-alifta.org]

clic sur demander un fatwa et apres 10 jour ou 2semaine tu va reçu une reponse sur ta boite msn par des savants

un chretien croi que jessu c'est un dieu fils donc ils associer avec allah quelqu'un

Bye
Citation
faqir a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.


Assalam alaikoum

D'abord, il faut préciser que je ne discute pas l'avis juridique proprement dit, mais la vision et l’approche susceptible vis-à-vis de cette question.
On peut dire qu’il y a deux approches susceptibles concernant cette question. La première approche, à propos des versets qui concernent le statut d’interdiction du mariage mixte, si on peut dire, entre un musulman ou une musulmane, avec un non musulman ou non musulmane, faisant entrer les gens du Livre parmi les polythéistes et les mécréants, et donc généralisant cette interdiction, par ailleurs, la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre ne vient comme exception, et les savants en général s’appuient sur cette interprétation.
La deuxième approche susceptible concernant cette question, c’est que les gens du Livre en principe ont un statut particulier, n’entrant pas dans celui des polythéistes et des mécréants, et donc ce qui concerne ceux-ci (les polythéistes et les mécréants) ne les (les gens du Livre) concerne pas, notamment ces versets d’interdiction du mariage mixte. Les gens du Livre d’après cette approche auraient un statut particulier, qu’il faudrait chercher, et la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre est un aspect de cette particularité.

Salam,

Bien que les gens du Livre ai un statut particulier , cela n'empêche pas le fait qu'ils soient mécréants.

Il est permis par exemple de consommer leur nourriture , il est permis aux musulmans d'épouser une femme appartenant aux gens du Livre , je vois que cela mais peut être qu'il y en a d'autre , mais par exemple à coté de cela il n'est pas permis à un musulman ou une musulmane d'hériter , d'un mécréant y compris des gens du Livre , il n'est pas permis aux musulmans (es) de faire certaines invocations en faveur d'un mécréant y compris aux gens du Livre.

L'interdiction du mariage d'une musulmane avec un nom musulmans à plusieurs raisons , mais prenons une seule de ses raisons , l'homme dans l'islam à le statut de chef de famille , il a des devoirs et des rôles qui lui incombent , la femme musulmane ne pourrait demander certains de ses droits à un non musulmans ou un homme appartenant aux gens du Livre car rien ne l'oblige à lui accorder ses droits , alors que par exemple le musulmans qui épouse une femme appartenant aux gens du Livre à les mêmes responsabilités et les mêmes devoirs que si celui ci était marié à une musulmane.

Je n'ai pas dis que tu discute l'avis des savants , je t'ai dis que si l'avis des savants est unanimes pour dire que le mariage d'une musulmane n'est possible qu'avec un musulman , c'est que les preuves sont là , les arguments sont solides à nous de les chercher et surtout de les comprendre.
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.


Assalam alaikoum

D'abord, il faut préciser que je ne discute pas l'avis juridique proprement dit, mais la vision et l’approche susceptible vis-à-vis de cette question.
On peut dire qu’il y a deux approches susceptibles concernant cette question. La première approche, à propos des versets qui concernent le statut d’interdiction du mariage mixte, si on peut dire, entre un musulman ou une musulmane, avec un non musulman ou non musulmane, faisant entrer les gens du Livre parmi les polythéistes et les mécréants, et donc généralisant cette interdiction, par ailleurs, la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre ne vient comme exception, et les savants en général s’appuient sur cette interprétation.
La deuxième approche susceptible concernant cette question, c’est que les gens du Livre en principe ont un statut particulier, n’entrant pas dans celui des polythéistes et des mécréants, et donc ce qui concerne ceux-ci (les polythéistes et les mécréants) ne les (les gens du Livre) concerne pas, notamment ces versets d’interdiction du mariage mixte. Les gens du Livre d’après cette approche auraient un statut particulier, qu’il faudrait chercher, et la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre est un aspect de cette particularité.

Salam,

Bien que les gens du Livre ai un statut particulier , cela n'empêche pas le fait qu'ils soient mécréants.

Il est permis par exemple de consommer leur nourriture , il est permis aux musulmans d'épouser une femme appartenant aux gens du Livre , je vois que cela mais peut être qu'il y en a d'autre , mais par exemple à coté de cela il n'est pas permis à un musulman ou une musulmane d'hériter , d'un mécréant y compris des gens du Livre , il n'est pas permis aux musulmans (es) de faire certaines invocations en faveur d'un mécréant y compris aux gens du Livre.

L'interdiction du mariage d'une musulmane avec un nom musulmans à plusieurs raisons , mais prenons une seule de ses raisons , l'homme dans l'islam à le statut de chef de famille , il a des devoirs et des rôles qui lui incombent , la femme musulmane ne pourrait demander certains de ses droits à un non musulmans ou un homme appartenant aux gens du Livre car rien ne l'oblige à lui accorder ses droits , alors que par exemple le musulmans qui épouse une femme appartenant aux gens du Livre à les mêmes responsabilités et les mêmes devoirs que si celui ci était marié à une musulmane.

Je n'ai pas dis que tu discute l'avis des savants , je t'ai dis que si l'avis des savants est unanimes pour dire que le mariage d'une musulmane n'est possible qu'avec un musulman , c'est que les preuves sont là , les arguments sont solides à nous de les chercher et surtout de les comprendre.



salam
je ne vais pas en rajouter personne nai vraiment d accord et ne pas vous
contredire vue que vous en est sur a 100%100 .......... se verset s adresse au fidele de la mecque qui emigré dans d autre pays sans leur epouse et pour eviter l adulter l autorisation leur etait donner, 
de nos jours on vies pour la pluspart en tant que immigrés et cette autorisations es toujours valable pour les musulemnt mais ne pas oubliais
je parle bien de nos jour beaucoup de musulemane immigre dans les pays hor islamique peut on toujour consideré que c es interdit ?
Citation
malika1187 a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.


Assalam alaikoum

D'abord, il faut préciser que je ne discute pas l'avis juridique proprement dit, mais la vision et l’approche susceptible vis-à-vis de cette question.
On peut dire qu’il y a deux approches susceptibles concernant cette question. La première approche, à propos des versets qui concernent le statut d’interdiction du mariage mixte, si on peut dire, entre un musulman ou une musulmane, avec un non musulman ou non musulmane, faisant entrer les gens du Livre parmi les polythéistes et les mécréants, et donc généralisant cette interdiction, par ailleurs, la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre ne vient comme exception, et les savants en général s’appuient sur cette interprétation.
La deuxième approche susceptible concernant cette question, c’est que les gens du Livre en principe ont un statut particulier, n’entrant pas dans celui des polythéistes et des mécréants, et donc ce qui concerne ceux-ci (les polythéistes et les mécréants) ne les (les gens du Livre) concerne pas, notamment ces versets d’interdiction du mariage mixte. Les gens du Livre d’après cette approche auraient un statut particulier, qu’il faudrait chercher, et la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre est un aspect de cette particularité.

Salam,

Bien que les gens du Livre ai un statut particulier , cela n'empêche pas le fait qu'ils soient mécréants.

Il est permis par exemple de consommer leur nourriture , il est permis aux musulmans d'épouser une femme appartenant aux gens du Livre , je vois que cela mais peut être qu'il y en a d'autre , mais par exemple à coté de cela il n'est pas permis à un musulman ou une musulmane d'hériter , d'un mécréant y compris des gens du Livre , il n'est pas permis aux musulmans (es) de faire certaines invocations en faveur d'un mécréant y compris aux gens du Livre.

L'interdiction du mariage d'une musulmane avec un nom musulmans à plusieurs raisons , mais prenons une seule de ses raisons , l'homme dans l'islam à le statut de chef de famille , il a des devoirs et des rôles qui lui incombent , la femme musulmane ne pourrait demander certains de ses droits à un non musulmans ou un homme appartenant aux gens du Livre car rien ne l'oblige à lui accorder ses droits , alors que par exemple le musulmans qui épouse une femme appartenant aux gens du Livre à les mêmes responsabilités et les mêmes devoirs que si celui ci était marié à une musulmane.

Je n'ai pas dis que tu discute l'avis des savants , je t'ai dis que si l'avis des savants est unanimes pour dire que le mariage d'une musulmane n'est possible qu'avec un musulman , c'est que les preuves sont là , les arguments sont solides à nous de les chercher et surtout de les comprendre.



salam
je ne vais pas en rajouter personne nai vraiment d accord et ne pas vous
contredire vue que vous en est sur a 100%100 .......... se verset s adresse au fidele de la mecque qui emigré dans d autre pays sans leur epouse et pour eviter l adulter l autorisation leur etait donner, 
de nos jours on vies pour la pluspart en tant que immigrés et cette autorisations es toujours valable pour les musulemnt mais ne pas oubliais
je parle bien de nos jour beaucoup de musulemane immigre dans les pays hor islamique peut on toujour consideré que c es interdit ?



salam
en fait se que j essaie de vous dire ces que beaucoup de femme musulemane vivent dans des pays non islamique elles sont parfois divorcé ou celibataire malgré leur education islamique pour la grosse majorité de ces meme femme qui etudie tres bien la religions on de bonne connaisance islamique il leur ai toujours interdi alors que le coran nous dit bien que l homme et la femme sont egaux
doit on reflechir?perplexe car l islam ne s herite pas mais s aprends et que ses verset que vous nous fait partager ( que dieu vous recompense inchallah) ne s adresse t il pas sur ces femme et ces homme qui combattez contre l islam a ces debut?
Assalam alaikoum

C’est à partir de cette particularité concernant le statut des gens du Livre qu’on peut comprendre que tout en étant interdit pour un musulman d’épouser une mécréante, il lui est permis d’épouser une kitâbiya (femme des gens du Livre) !
Cette permission, concernant les femmes, étant précédée, dans les versets la mentionnant, de permission concernant la nourriture, celle (la nourriture) des gens du Livre pour les musulmans, et celle des musulmans pour les gens du Livre, c’est un concept de permission allant dans les deux sens. En ce qui concerne le concept de permission (mentionné dans ces versets) concernant les femmes, il est pris comme allant dans un sens, celui de la permission des femmes, musulmanes et kitâbiyât, pour les musulmans, alors qu’il serait susceptible, par corrélation au concept de permission concernant la nourriture, de le prendre comme allant dans les deux sens.
De toute manière, cette particularité du statut des gens du Livre est un fait qui a été toujours présent, et le sera, dans la relation entre les musulmans et les gens du Livre, que ce soit dans les sociétés musulmanes, ou dans les sociétés occidentales, comme c’est le cas aujourd’hui.
Citation
malika1187 a écrit:
Citation
malika1187 a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Citation
zz95 a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Si on regarde les versets cités à ce propos, on ne peut en conclure cette interdiction avancée du mariage de la musulmane avec un kitâbi (chrétien ou juif).

« N'épousez pas les femmes idolâtres tant qu'elles n'ont pas acquis la foi. Une esclave croyante est préférable à une idolâtre libre, même si celle-ci a l'avantage de vous plaire. Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. Un esclave croyant vaut mieux qu'un négateur libre, même si ce dernier a l'avantage de vous plaire, car les négateurs vous convient à l'Enfer, alors que Dieu, par un effet de Sa grâce, vous invite au Paradis et à l'absolution de vos péchés. Dieu explique avec clarté Ses versets aux hommes, afin de les amener à réfléchir. »

Ces versets parlent des polythéistes, et les gens du Livre ne peuvent être considérés parmi les polythéistes, sinon d’après ces versets, parlant aussi, tout au début, de l’interdiction d’épouser une polythéiste, il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive, qui serait considérée comme polythéiste, ce qui serait en contradiction avec les versets qui autorisent ce genre de mariage.
Pour les versets :

« Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage. »

Ces versets parlent des mécréants, qui étaient à la Mecque, alors que pour les chrétiens et les juifs, ils sont mentionnés dans le Coran par les gens du Livre, et non par les mécréants, sinon si on inclut aussi les gens du Livre dans les mécréants cités, d’après le verset (venant parmi ces versets) : « Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes », il serait alors interdit même à un musulman d’épouser une chrétienne ou un juive qui serait considérée comme mécréante.

Salam,

Les gens du Livre sont mécréants , dans le Coran ils sont parfois mentionné par les gens du Livre mais aussi en tant que mécréants.

D'après ce que j'ai compris le verset autorisant les musulmans à épouser les femmes appartenant aux gens du Livre à été révélé après les versets cités ci dessus. Donc pour les hommes la question ne se pose pas il y a un verset claire autorisant de telle mariage ce qui n'est pas le cas pour la femme musulmane.

De plus le fait que la femme musulmane ne peut épouser qu'un musulman fait l'unanimité auprès des savants.


Assalam alaikoum

D'abord, il faut préciser que je ne discute pas l'avis juridique proprement dit, mais la vision et l’approche susceptible vis-à-vis de cette question.
On peut dire qu’il y a deux approches susceptibles concernant cette question. La première approche, à propos des versets qui concernent le statut d’interdiction du mariage mixte, si on peut dire, entre un musulman ou une musulmane, avec un non musulman ou non musulmane, faisant entrer les gens du Livre parmi les polythéistes et les mécréants, et donc généralisant cette interdiction, par ailleurs, la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre ne vient comme exception, et les savants en général s’appuient sur cette interprétation.
La deuxième approche susceptible concernant cette question, c’est que les gens du Livre en principe ont un statut particulier, n’entrant pas dans celui des polythéistes et des mécréants, et donc ce qui concerne ceux-ci (les polythéistes et les mécréants) ne les (les gens du Livre) concerne pas, notamment ces versets d’interdiction du mariage mixte. Les gens du Livre d’après cette approche auraient un statut particulier, qu’il faudrait chercher, et la permission du mariage d’un musulman avec une femme des gens du Livre est un aspect de cette particularité.

Salam,

Bien que les gens du Livre ai un statut particulier , cela n'empêche pas le fait qu'ils soient mécréants.

Il est permis par exemple de consommer leur nourriture , il est permis aux musulmans d'épouser une femme appartenant aux gens du Livre , je vois que cela mais peut être qu'il y en a d'autre , mais par exemple à coté de cela il n'est pas permis à un musulman ou une musulmane d'hériter , d'un mécréant y compris des gens du Livre , il n'est pas permis aux musulmans (es) de faire certaines invocations en faveur d'un mécréant y compris aux gens du Livre.

L'interdiction du mariage d'une musulmane avec un nom musulmans à plusieurs raisons , mais prenons une seule de ses raisons , l'homme dans l'islam à le statut de chef de famille , il a des devoirs et des rôles qui lui incombent , la femme musulmane ne pourrait demander certains de ses droits à un non musulmans ou un homme appartenant aux gens du Livre car rien ne l'oblige à lui accorder ses droits , alors que par exemple le musulmans qui épouse une femme appartenant aux gens du Livre à les mêmes responsabilités et les mêmes devoirs que si celui ci était marié à une musulmane.

Je n'ai pas dis que tu discute l'avis des savants , je t'ai dis que si l'avis des savants est unanimes pour dire que le mariage d'une musulmane n'est possible qu'avec un musulman , c'est que les preuves sont là , les arguments sont solides à nous de les chercher et surtout de les comprendre.



salam
je ne vais pas en rajouter personne nai vraiment d accord et ne pas vous
contredire vue que vous en est sur a 100%100 .......... se verset s adresse au fidele de la mecque qui emigré dans d autre pays sans leur epouse et pour eviter l adulter l autorisation leur etait donner, 
de nos jours on vies pour la pluspart en tant que immigrés et cette autorisations es toujours valable pour les musulemnt mais ne pas oubliais
je parle bien de nos jour beaucoup de musulemane immigre dans les pays hor islamique peut on toujour consideré que c es interdit ?



salam
en fait se que j essaie de vous dire ces que beaucoup de femme musulemane vivent dans des pays non islamique elles sont parfois divorcé ou celibataire malgré leur education islamique pour la grosse majorité de ces meme femme qui etudie tres bien la religions on de bonne connaisance islamique il leur ai toujours interdi alors que le coran nous dit bien que l homme et la femme sont egaux
doit on reflechir?perplexe car l islam ne s herite pas mais s aprends et que ses verset que vous nous fait partager ( que dieu vous recompense inchallah) ne s adresse t il pas sur ces femme et ces homme qui combattez contre l islam a ces debut?

salam o aleykoum,

pourquoi tu n'est pas croyante????c'est un message pour les croyants, donc l'époque n'as rien a voir, pour l'application,
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X