33% des jeunes Marocains souhaiteraient quitter le Maroc

C’est sur les jeunes chômeurs marocains que la dernière enquête de la Banque Mondiale s’est focalisée. Qui sont-ils vraiment ? Sont-ils motivés pour trouver un travail ? Quel est leur niveau d’étude ? Ce sont là quelques uns des aspects traités dans le rapport. L’un de ces aspects également souligné est l’envie de partir de ces jeunes. Ils sont 33% de ces jeunes Marocains à vouloir émigrer vers l’étranger.

30% des jeunes Marocains sont au chômage

« Notre rêve à nous les jeunes : 100% d‘éducation, 100% d‘emploi, 100% de participation ; zéro atteinte à la dignité, zéro discrimination, zéro injustice », c’est avec ces mots déclarés par un jeune de Sidi Moumen que l’enquête intitulée "Promouvoir les opportunités et la participation des jeunes au Maroc" débute. Il s’agit d’une enquête publiée hier lundi 14 mai par la Banque Mondiale. Réalisée bien avant les évènements du Printemps Arabe, l’enquête porte sur un total de 2883 jeunes âgés de 15 à 29 ans, une tranche d’âge qui représente au total un tiers de la population du Maroc.

30% des jeunes sont au chomâge

Premier constat : près de 30% de ces jeunes sont au chômage au Maroc. Et pourtant, comme le souligne l’enquête, l’économie du Maroc se porte bien, réalisant ces 10 dernières années un taux de croissance annuel moyen d’environ 5%, presque le double du taux dans les années 90. « La jeunesse pourrait être un moteur de la croissance et développement économiques au Maroc, mais elle ne l‘est pas. Au contraire, leur exclusion constante de la vie économique et civique pourrait entraver la croissance économique et contribuer aux tensions sociales, comme c‘est le cas récemment dans de nombreux pays voisins. » relève l’étude.

Ensuite, le chômage touche les jeunes de toutes origines socio-économiques et d’instruction, sans exception. « 95% des jeunes chômeurs possèdent un niveau inférieur à l‘enseignement supérieur et 80% ont un niveau inférieur à l‘enseignement secondaire. Parmi les jeunes qui sont employés, environ neuf sur dix travaillent dans le secteur informel. », précise l’étude. Par contre, le découragement de trouver un travail est plus élevé chez les jeunes issus de milieux pauvres et à faible niveau d‘instruction.

Fait intéressant, l’étude souligne aussi que lorsque ces jeunes ne travaillent pas, ils s’adonnent à des activités personnelles peu productives et qu’ils ne vont pas mener des actions au sein des associations de la société civile.

33% de ces jeunes rêvent de partir

Autre constat. 33% de ces jeunes Marocains interrogés ont signalé aux auteurs de l’étude qu’ils souhaitaient ou envisageaient de quitter le Maroc à l’avenir. Un désir de partir qui est plus fort chez les hommes. 48.2% d’entre eux voudraient émigrer.

Par ailleurs, plus un jeune est instruit, plus il aura envie de partir. « 20,5% de tous les jeunes ayant achevé un cycle d‘enseignement supérieur signalent avoir des plans pour quitter le Maroc », souligne l'enquête. Ce désir de quitter le Maroc diminue chez les jeunes qui vivent à la campagne car ils ne sont pas nécessairement au courant des opportunités qui existent pour partir.

Suivre Yabiladi
A mon ami allaoui
Auteur : participant
Date : le 17 mai 2012 à 12h29
Effectivement , je me suis mal exprimé , ce que je veux dire par l'expression "leurope attend" c'est que notre principal marché , notre principal client est l'europe.

je ne nie pas la presence de chirurgiens , je dis juste que en ce moment , vue les economies de santé en europe , les europeens vont a l'est et en tahillande pour tout type de soin medicaux et entre autre la chirurgie dentaire. c'est le KO medical que ca soit en France en hollande et meme en suede des qu'il s'agit d'operations "speciales" et ou les systemes de couverture maladie ne prenne pas en charge.....

les solutions sont peut etre valable pour tout pays , mais , le maroc a l'avantage de la proximité , et il n'est pas dans la zone euro.

@danouni
Auteur : abdo447
Date : le 17 mai 2012 à 07h06
Le Tissus économique marocain est TROP FAIBLE.

Le Maroc n'a plus Rien à vendre à l'ETRANGER !!

Toutes les exportations marocaine Servent à Peine à payer la Facture du ( Pétrole + le Blé)

Le reste des importations ( en bien d'équipement ) sont payées par les Transfert RME.
Le Jour ou les Transfert RME se Tarissent ( et ça va venir car les nouvelles générations Ont moins d'attache avec le Maroc)

Le Maroc fera faillite comme la Grèce.
CONFIANCE
Auteur : Danouni
Date : le 16 mai 2012 à 22h21
C'est bien d'avoir confiance mais confiance rime avec vigilance et pas avec aveuglement.

Les reportages TV sur des chaines non marocaines et les journaux indépendants en ligne montrent qu'une majorité de marocains ont perdu espoir et ne se déplacent même plus pour aller voter.

Au Maroc, le taux de participation des marocains aux élections est très faible car il y a un manque de confiance du peuple envers les politiques.

Le tourisme marche 3 à 4 mois dans l'année. La piste du tourisme sera insuffisante pour aider le Maroc à se développer.

Il faut regarder ce que veulent faire les dirigeants européens pour sortir leur pays de la crise et s'en inspirer et l’adapter au Maroc.
moi j'ai confiance au Maroc
Auteur : chantaljolie
Date : le 16 mai 2012 à 18h06
Ils serait intelligent que nos autorités essais de convaincre les dirigeants de disneyland pour avoir un projet au Maroc construire un parc de se genre au nord du pays à proximité de l'espagne et du portugal pour attiré plus de touriste du voisinage aujourd'hui ils sont obligé d'allé en france près de paris pour allé à ce parc ! Et sa créera énormément d'emploi ! le Maroc à tout pour les convaincres de s'installé ! une jeunesses qui parle arabe,berbère,français,espagnol anglais,bien formé aimable un pays stable politiquement un flux touristique important dix millions de touriste tout de même ! un bon climat ! sa serait vraiment super si ils s'arrive à les convaincre en plus en faux décor ont sais faire tout les faux décor dans les plateau cinématographique du sud du pays sont fait par nos artisans !
@participant
Auteur : allaoui38
Date : le 16 mai 2012 à 17h59
depuis le début de ton commentaire jusqu’à la fin tu ne cesse de citer : les européens attendent , les européens attendent ..ect c'est pas comme ça qu'un pays peut espérer se développer ...tu va jusqu’à nier l'existence des chirurgiens et bizarrement même des chirurgiens dentistes , j'ai l'impression que tu parle d'un pays dont tu n'a jamais mis les pieds ..
il y'a du vraie dans ton commentaire , sauf que tes proposition sont généralistes et valable pour n’importe quel pays ..
c'est bien de proposer des solutions , mais encore faut il savoir de quoi on parle ..




Facebook