News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Être impulsif-ve
Bonjour

Y a-t-il des Yabi-e-s impulsifs-ves ?

Je le suis, je ne tiens pas en place. Je suis de nature timide, mais au fond de moi ça bouille des fois. Par moments, j'ai envie de tout casser. Une fois je m'étais énervée, et on m'a dit qu'à force de ne pas canaliser mes émotions, je risque de faire du mal aux autres et à moi-même... deux choses que je ressens en ce moment.

Quand je suis triste ou en colère, je vis cette situation toute seule. Il n'y a personne que je peux appeler pour dire que ça va mal. Je garde quasiment tout ça pour moi ou j'en parle à Dieu. Ce sentiment s'en va au bout de quelque temps, mais sur le coup, c'est une douleur vive des plus insupportables. Je ne sais pas vers qui me retourner. Il se peut que j'envoie un sms à mes amies. Soit elles me répondent plus tard (une fois que ça va mieux), ou pas du tout. J'essaye d'accepter ce qui m'arrive. J'essaye de me débrouiller moi-même, mais quand c'est dur, je ne peux pas. Mais j'ai peur pour plus tard. Soit mon état de santé (mental) s'améliore, soit je m'enfonce. Après m'être énervée, des fois je pleure car je suis la tristesse vient après l'énervement.



I need to change I don't know how
Qu'as-tu fait, ô toi que voilà Pleurant sans cesse,
Dis, qu'as-tu fait, toi que voilà, De ta jeunesse ?
salam

ca ne doit pas etre facile a vivre, plus jeune j'etais impulsive, justement je n'aimais pas gardé les choses pour moi et je repondais au tac au tac encore aujourd'hui mais moins. tu as dit un belle chose tu en parles a dieu et ca ne te calme pas ?



Se tromper une fois est une erreur
Se tromper deux fois est un choix
Salam Khiti,

Je suis aussi une personne très impulsive de nature. J'apprends à me contrôler, ça fonctionne même si je ne suis toujours pas la nana zen que j'aimerais être.

Je te rassure, un tempérament fougueux ça s'apprivoise, plus tu te connaîtras, t'acceptera et saura ce dont tu as envie dans la vie, plus tu arriveras à canaliser tes émotions.

Ne prends pas trop les choses à coeur, je sais que ce n'est pas facile, moi même je cherche toujours la solution miracle afin que rien ne m'atteigne mais c'est pas gagné encore ! lol

Biz!
23 décembre 2011 15:05
Je le suis oci, mm trop, j éssaie oci de changer un peu ne serait ce ke pr mon entourage, enfin ma tite famille: mes parents, mon frère et soeur et mon mari (surtt ke ce dernier lé oci)

ça me fé bcp de mal des fois eh pareil je fé appel à dieu pr k il m aide, lhamdolah ça marche bien je em sens mieux qd je pense ke dieu ne me laissera jamé tomber

Mé bon, j éssaie encore: j éssaie de tou relativiser, de réfléchir avant de parler eh de penser surtt o consékenc... de pleurer o lieu de faire ke du mal aux autres et mm à moi

Allah ykoune m3ana, j espère y arriver inchalah

Bon courage et ne perds pas espoir winking smiley
Vivre avec une personne impulsive est encore plus difficile (L'enfer sur terre) que le simple fait de l'être et je sais de quoi je parle. Malheureusement grinning smiley

Tu te remets en question c'est déjà un bon début, ce qui veut dire que tu n'es pas égoïste thumbs up

Si tu veux réellement changer, t'y arriveras sûrement, tout est une question de volonté. Ce n'est pas impossible.

Edit: Perso, je ne suis pas du tout impulsive donc je ne peux pas t'aider confused smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/12/11 19:58 par ☠Snow○Queen☠.
yawning smiley

Le contenu de votre message est trop court



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/12/11 19:56 par ☠Snow○Queen☠.
23 décembre 2011 20:55
Salam je le suis par moment
et je m'en rend compte en ce moment, car pour un truc béte je démarre au quart de tour
mais c plus vis a vis de certaine personne ou j ai pas mal contenu donc je bouille intérieurement et a un moment donné faut que ça sort.
J'essaye de corriger ses défault car je suis loin d'etre parfaite, mais ça me pourris de réagir aussi vite, j aimerais etre super calme et zen.
Vais surement me mettre au yoga pour trouver cette paix intérieur smiling smileyinchallah



Une philosophie de Succès"gardez vos croyances positives"
car
Ce que vous croyez devient vos pensées
Vos pensées deviennent vos paroles
Vos paroles deviennent vos actions
Vos actions deviennent vos habitudes
Vos habitudes deviennent vos valeurs
Vos valeurs deviennent votre destinée
moi je suis un faux calme ^_^



ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit
Bonsoir

Merci pour vos réponses !

Soltanita♥♥♥
Parler ça m'enlève un poinds, je me sens plus légère. Mais l'impulsion, c'est phyisique, c'est une sensation. J'ai besoin de bouger plus que de ne parler je pense.

just2passage
Comment tu te contrôles ? Par moments, je me contiens, mais c'est dur. J'ai comme l'impression qu'il faut que ça sorte, je ne peux pas garder ce que j'ai. J'essaye d'aller tout doucement pour éviter ainsi tout énervement. Mais ça finit par reprendre le dessus.

nano11
Moi aussi j'aimerais changer pour les autres et pour moi aussi. Tu te fais du mal à toi-même en étant impulsive ? Tu préfères pleurer dans ces cas-là ? J'ai appris qu'il ne faut pas garder pour soi ce qui ne va pas. Des fois je préfère prendre sur moi, mais aujourd'hui je suis un stade où ça va prochainement pêter.

☠Snow○Queen☠
Qu'est-ce que tu ressens quand la personne impulsive s'énerve ?

lamyaâ
Moi aussi je m'énerve pour un rien. Dans la colère, on ne contrôle rien, ni les pensées ni les gestes parfois. Quand on est calme, c'est plus facile. Cela fait longtemps que je pense au yoga, j'ai aussi pensé à la boxe. L'un pour apprendre à être zen, l'autre pour extérioriser mes émotions.

kazakzoz
Comment tu définis un "faux calme " ?



I need to change I don't know how
Qu'as-tu fait, ô toi que voilà Pleurant sans cesse,
Dis, qu'as-tu fait, toi que voilà, De ta jeunesse ?
Rrose Sélavy

tendance a l angoisse et a la colere, et ce sans que ca se voit trop



ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit
Salam

Moi, j'étais très impulsive et j'ai changé, heureusement pour moi... mais moi c'était d'une toute autre façon que toi, je pense, même s'il y a des éléments proches. Genre, TOUTES les paroles et actes qui me déplaisaient, je me gênais pas du tout pour le faire remarquer d'une manière très agressive. Je pouvais m'énerver au quart de tour pour des riens et de plus je n'acceptais aucune remarque là-dessus. Dès qu'on me provoquait un peu et que je sentais que c'était pas pour rire, je répondais un peu par la violence. Pourtant à côté de ça, il me semble (ou on me disait) que j'étais quelqu'un d'absolument juste et sympa, mais que ça pouvait tourner au vinaigre rapidement avec moi.

J'ai changé à force de vivre avec quelqu'un qui s'emporte juste quand on le pousse vraiment à bout et qui reste calme en général, et ça depuis 5 ans. Je me suis dis : "Stop faut que j'arrête parce que vu comment il est, je pourrais le perdre bêtement." Et j'ai réussi à le faire, ce qui me rend plus "stable" avec moi-même. Je me contrôle mieux et j'ai appris à réagir uniquement quand il le fallait. winking smiley

Donc tu peux changer, c'est possible.
Vivre avec une personne impulsive me pousse à avoir des envies meurtrières. Je ne plaisante pas !


Un défaut qui m'insupporte!
Je ne voyais pas l'impulsivité comme un défaut,mais à la lecture des différents commentaires j'ai l'impression que c'est considéré à la limite d'une maladie.

Impulsif nous le sommes tous plus ou moins,c'est un trait de caractère humain...L'être trop,c'est un défaut.L'impulsivité pourrait se définir par la réaction directe à la suite d'une émotion,d'un sentiment.Et toutes les émotions ne sont pas négatives .L'impulsivité n'est pas seulement l'irritabilité ou la colère.
Toi j'ai plus l'impression que tu es hyper réactive aux facteurs extérieurs,tu prends tout avec une charge affective,amplifiant peut être même une situation minime,à force c'est fatiguant.
Trop se contenir,c'est pas bon pour la santé,ça développe pleins de trucs malsains à la longue.Il faut essayer de trouver un juste milieu,être capable de libérer cette énergie tout en la canalisant...Comme avec le Cheval!
D'ailleurs les analystes de la psychologie humaine,comparent les émotions au chevaux,comme eux ils sont une force vivante,et il faut apprendre à les conduire (pas les réprimer!),sinon ce sont eux qui nous pilotent!
Il faut apprendre l'équilibre,la justesse:parfois lâcher la bride et parfois freiner selon les situations,afin qu'ils deviennent de bons serviteurs.

En tout cas,l'impulsivité est le témoin d'un coeur bien vivant,sensible, fin et intelligent...Avoir le coeur sur des sabots,le laisser galoper de temps en temps,porté par l'élan de l'émotion,d'une spontanéité pure,ce n'est pas une catastrophe,au contraire cela peut donner de très belles actions ^^
Et si tu as envie d'évacuer une colère,vas y casse une assiette lol...( ça fait trop du bien !)...Pleure,déverse des torrents quand ton coeur s'enflamme...Je ne t'incite pas à obéir à tes émotions,mais à les respecter...Si tu ressens une douleur vive au coeur,c'est un signal,il faut que tu écoutes l'appel que te lance ton coeur ...Ne pas le refouler systématiquement,mais ne pas aussi agir forcément en conséquence,comme tu l'as dis parfois il faut attendre et c'est tout,accepter que cela passe.

Va à la campagne et observe les Chevaux,si tu as de la chance d'en monter c'est encore mieux...L'équitation est une excellente activité pour apprendre à contrôler ses émotions.

Personne n'est parfait...Qu'Allah nous pardonne nos manquements et nous aide à améliorer nos comportements.



Rose des Sables,Rose des Vents.
24 décembre 2011 16:47
Citation
Rrose Sélavy a écrit:
Bonjour

Y a-t-il des Yabi-e-s impulsifs-ves ?

Je le suis, je ne tiens pas en place. Je suis de nature timide, mais au fond de moi ça bouille des fois. Par moments, j'ai envie de tout casser. Une fois je m'étais énervée, et on m'a dit qu'à force de ne pas canaliser mes émotions, je risque de faire du mal aux autres et à moi-même... deux choses que je ressens en ce moment.

Quand je suis triste ou en colère, je vis cette situation toute seule. Il n'y a personne que je peux appeler pour dire que ça va mal. Je garde quasiment tout ça pour moi ou j'en parle à Dieu. Ce sentiment s'en va au bout de quelque temps, mais sur le coup, c'est une douleur vive des plus insupportables. Je ne sais pas vers qui me retourner. Il se peut que j'envoie un sms à mes amies. Soit elles me répondent plus tard (une fois que ça va mieux), ou pas du tout. J'essaye d'accepter ce qui m'arrive. J'essaye de me débrouiller moi-même, mais quand c'est dur, je ne peux pas. Mais j'ai peur pour plus tard. Soit mon état de santé (mental) s'améliore, soit je m'enfonce. Après m'être énervée, des fois je pleure car je suis la tristesse vient après l'énervement.

Franchement Allah y3aounek!ce n’est pas toujours facile de ne pas avoir a qui se confier,mais dis toi que même si tu te confies a quelqu'un tu risques aussi de subir des jugements)et je sais de quoi je parle)
Concernant l'impulsivité je suis comme toi.D'un coté je trouve que c'ets une bonne chose car on ne garde rien en coeur mais de l'autre parfois ça va trop vite et il se pourrait qu'en attendant un peu la situation change et puis un jour tu peux tomber sur plus impulsif que toi et la ca n'en finit pas...
je me soigne lol car comme on dit toute vérité n'est pas bonne a dire
Bon courage
24 décembre 2011 16:53
Citation
kazakzoz a écrit:
Rrose Sélavy

tendance a l angoisse et a la colere, et ce sans que ça se voit trop

Ca c'ets encore pire!!lol excuse moi hein ce n'est pas contre toi!
Mon mari est comme ça et le jour ou il explose ben c'est TRÈS MÉCHANT!!!!Comme c'est murement réfléchie/ruminé c'est encore pire qu'une parole dite sur le moment (impulsion).
Bonsoir

Merci encore pour vos réponses !

Kenza-SR93
Avec ma famille, je m'énerve plus facilement. Avec les autres, je peux rester zen. Certains ont déjà remarqué que j'étais calme, sachantqu c'étaient des situations très dures. Je m'étais déjà énervée parce que ça n'allait pas, et je trouvais que les gens étaient cools et essayaient de m'aider. Des fois, j'étais calme et on ne m'adait pas. Par exemple, j'ai déjà râlé au téléphone en appelant SFR, et la nana m'a plus ou moins aidé. Elle ne l'aurait pas fait si je n'avais pas dit tous ces gros mots. J'ai l'impression que lorsqu'on garde son calme, c'est soit un signe de maîtrise de soi, soit c'est ça montre qu'on ait mou, qu'on se laisse faire.

Bedoon essm
C'est un beau résumé que tu fais là clap !
Effectivement, je rends tout à coeur. C'est comme la conséquence d'un ras-le-bol général de tout ce que j'ai vécu depuis très longtemps. J'ai toujours tout pris sur moi. Mais aujourd'hui, je n'arrive plus à porter tout ce que j'ai. La plupart des choses m'énerve, à tel point que je suis irritable à la moindre petite chose. Quand j'en ai marre, mon cerveau et mon corps veulent que je crie, que je pleure ou que je tape sur un truc. Il m'est impossible de réfléchir. C'est dur d'attendre, je fais les 100 pas à défaut de me défouler physiquement. Je suis déjà montée à cheval et j'ai peur des chevaux maintenant. Après m'être énervée, je me sens soulagée car c'est parti, ça m'a fait du bien, mais je culpabilise aussi car j'ai fait du mal aux autres.

yah69
Comment tu te soignes ? Je ne sais pas si j'ai déjà été jugée jusqu'à présent. En tout cas, je garde ce que je ressens à défaut d'en parler. Lorsque j'ai la possibilité d'en parler, c'est bien après que le souci soit passé. Mais si vendredi j'ai créé ce post, si j'ai contact le centre médico-psychologique où je vais, c'est parce que je n'en peux vraiment plus, et que si j'attends de tire la sonnette d'alarme, ça va être néfaste pour tout le monde. Je ressasse énormément les choses. Mais quand je dis un truc, je fais en sorte de mettre les insultes, les mots durs de côté.



I need to change I don't know how
Qu'as-tu fait, ô toi que voilà Pleurant sans cesse,
Dis, qu'as-tu fait, toi que voilà, De ta jeunesse ?
Elle te plait pas ma réponse perplexe
Comment je me contrôle? Et bien je réfléchis aux conséquences de mes agissements et de mon impulsivité.

Quand je n'ai pas le temps d'y réfléchir, que la situation me dépasse, je ne réfléchis pas mais je me tais, je ne dis rien sur le coup, le temps de laisser passer la colère, la tristesse ou le sentiment d'injustice...enfin bref, le sentiment ressenti à ce moment là...

Et j'essaye de penser à autre chose, de m'occuper l'esprit avec un truc plus divertissant, je vois des amies ou ma famille, bref change d'air, ne macère pas tout ce négatif à l'intérieur de toi, ne broie pas du noir.

Avec DU RECUL, la situation te paraîtra pas si grave, du moins en t'imaginant réagir de façon impulsive alors que t'ai contrôlé, tu te rendra compte que tu as évité des catastrophes ou d'empirer une situation.

Le recul te permet aussi de calmer ta colère, de ne plus être aveuglée par elle, et de réagir de façon raisonné et plus mature face à ce qui t'as boulversé!!!

J'espère t'avoir un peu aidé.
Citation
Bedoon essm a écrit:
Je ne voyais pas l'impulsivité comme un défaut,mais à la lecture des différents commentaires j'ai l'impression que c'est considéré à la limite d'une maladie.

Impulsif nous le sommes tous plus ou moins,c'est un trait de caractère humain...L'être trop,c'est un défaut.L'impulsivité pourrait se définir par la réaction directe à la suite d'une émotion,d'un sentiment.Et toutes les émotions ne sont pas négatives .L'impulsivité n'est pas seulement l'irritabilité ou la colère.
Toi j'ai plus l'impression que tu es hyper réactive aux facteurs extérieurs,tu prends tout avec une charge affective,amplifiant peut être même une situation minime,à force c'est fatiguant.
Trop se contenir,c'est pas bon pour la santé,ça développe pleins de trucs malsains à la longue.Il faut essayer de trouver un juste milieu,être capable de libérer cette énergie tout en la canalisant...Comme avec le Cheval!
D'ailleurs les analystes de la psychologie humaine,comparent les émotions au chevaux,comme eux ils sont une force vivante,et il faut apprendre à les conduire (pas les réprimer!),sinon ce sont eux qui nous pilotent!
Il faut apprendre l'équilibre,la justesse:parfois lâcher la bride et parfois freiner selon les situations,afin qu'ils deviennent de bons serviteurs.

En tout cas,l'impulsivité est le témoin d'un coeur bien vivant,sensible, fin et intelligent...Avoir le coeur sur des sabots,le laisser galoper de temps en temps,porté par l'élan de l'émotion,d'une spontanéité pure,ce n'est pas une catastrophe,au contraire cela peut donner de très belles actions ^^
Et si tu as envie d'évacuer une colère,vas y casse une assiette lol...( ça fait trop du bien !)...Pleure,déverse des torrents quand ton coeur s'enflamme...Je ne t'incite pas à obéir à tes émotions,mais à les respecter...Si tu ressens une douleur vive au coeur,c'est un signal,il faut que tu écoutes l'appel que te lance ton coeur ...Ne pas le refouler systématiquement,mais ne pas aussi agir forcément en conséquence,comme tu l'as dis parfois il faut attendre et c'est tout,accepter que cela passe.

Va à la campagne et observe les Chevaux,si tu as de la chance d'en monter c'est encore mieux...L'équitation est une excellente activité pour apprendre à contrôler ses émotions.

Personne n'est parfait...Qu'Allah nous pardonne nos manquements et nous aide à améliorer nos comportements.


C'est bien beau tout ce que t'as dis là! smiling smiley +1
Citation
just2passage a écrit:
Comment je me contrôle? Et bien je réfléchis aux conséquences de mes agissements et de mon impulsivité.

Quand je n'ai pas le temps d'y réfléchir, que la situation me dépasse, je ne réfléchis pas mais je me tais, je ne dis rien sur le coup, le temps de laisser passer la colère, la tristesse ou le sentiment d'injustice...enfin bref, le sentiment ressenti à ce moment là...

Et j'essaye de penser à autre chose, de m'occuper l'esprit avec un truc plus divertissant, je vois des amies ou ma famille, bref change d'air, ne macère pas tout ce négatif à l'intérieur de toi, ne broie pas du noir.

Avec DU RECUL, la situation te paraîtra pas si grave, du moins en t'imaginant réagir de façon impulsive alors que t'ai contrôlé, tu te rendra compte que tu as évité des catastrophes ou d'empirer une situation.

Le recul te permet aussi de calmer ta colère, de ne plus être aveuglée par elle, et de réagir de façon raisonné et plus mature face à ce qui t'as boulversé!!!

J'espère t'avoir un peu aidé.

Voilà la solution que j'utilise, et c'est la solution idéale pour moi.
ça fait tellement de dégâts, parfois, de réagir par impulsivité, qu'il vaut mieux se taire, observer, et se calmer pour limiter les débris et ne pas en rajouter davantage. =)
Facebook