News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Avis : avoir des rapports la journée du Ramadan!!!!
salam

/www.yabiladi.com/forum/

Citation
Magdoline a écrit:
salam halikoum,

jai une amie qui ai venue me voir en panik totale elle vient de se marier et elle a eu un rapport pendant la journée alor kel jeuner je nai pas su kan lui répondre a part se faire pardonner auprès D'allah swt lors de ses prières.

Jazakoum Allaho Khayran

salam



* 'Celui qui croit en Allâh et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise'. Hadith
* Il n'y a que les grands cœurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon.
* La bonté d'un seul homme est plus puissante que la méchanceté de mille; le mal meurt en même temps que celui qui l'a exercé; le bien continue à rayonner après la disparition du juste.
salam

/www.islamqa.com/fr

Celui qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan alors que le couple est en voyage n’encourt rien

Qu’en est-il du voyageur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan ?

Réponse :
Louange à Allah

Il n’a aucune expiation à faire puisqu’il n’a commis aucun péché dans la mesure où il est permis au voyageur de ne pas jeûner… mais il doit rattraper le jeûne du jour en question.

La Commission permanente (10/202) a été interrogée sur le statut du non jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan alors que le couple est en voyage. Elle a répondu en ces termes : « Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu' il jeûne un nombre égal d' autres jours.» (Coran, 2 : 185). Aussi lui est-il permis de manger, de boire et d’avoir des rapports sexuels pendant son voyage..

Cheikh Ibn Baz a été interrogé ans Madjmou al-fatawa (15/307) sur le statut du jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan et sur la question de savoir si le voyageur qui n’observe pas le jeûne est autorisé à coucher avec sa femmes…

Il a répondu en ces termes : « le jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan doit procéder à une expiation identique à celle exigée en cas de Zihar (assimilation injurieuse de sa femme à sa propre mère). C’est-à-dire affranchir un esclave ou, à défaut, jeûner deux mois successifs ou, à défaut, offrir de la nourriture à 60 pauvres. A quoi s’ajoute le rattrapage du jour et le repentir à l’égard d’Allah le Transcendant pour ce qui s’est passé.

Si l’intéressé est en voyage ou atteint d’une maladie qui lui permet de ne pas observer le jeûne, il n’a pas d’expiation à faire et n’encourt rien . Cependant il doit rattraper le jeûne du jour en question. En fait, il est permis au voyageur et au malade de ne pas observer le jeûne et de s’adonner aux rapports sexuels et à d’autres actes (contraires au jeûne) compte tenu de la parole du Transcendant : « Quiconque d' entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d' autres jours.» (Coran, 2 : 184).

A cet égard, la femme et l’homme sont régis par les mêmes dispositions. Si la femme observait un jeûne obligatoire au moment des rapports sexuels, elle a à effectuer une expiation et rattraper le jeûne du jour concerné. Si, en revanche, elle était en voyage ou atteinte d’une maladie à cause de laquelle il lui est permis de ne pas jeûner, elle n’a aucune expiation à faire.

Dans ses Fatwa sur le jeûne (344), Cheikh Ibn Outhaymine dit à propos du cas d’un voyageur qui a couché avec sa femme au cours d’une journée du Ramadan : « Il n’encourt rien pour cela puisqu’il est permis au voyageur de manger, de boire et d’avoir des rapports intimes. Il n’encourt rien pour cela et n’a aucune expiation à faire. Mais il doit jeûner un jour en remplacement de celui du Ramadan qu’il n’a pas jeûné… Il en est de même de la femme : elle n’encourt rien. Si au moment des rapports elle n’est pas en voyage, il n’est pas permis à son mari d’avoir des rapports avec elle quand elle observe un jeûne obligatoire puisqu’il invalide son acte cultuel. C’est pourquoi elle doit se refuser à lui ».

Islam Q&A



* 'Celui qui croit en Allâh et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise'. Hadith
* Il n'y a que les grands cœurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon.
* La bonté d'un seul homme est plus puissante que la méchanceté de mille; le mal meurt en même temps que celui qui l'a exercé; le bien continue à rayonner après la disparition du juste.
Salam, elle a le feu aux fessesgrinning smiley , elle peux pas attendre le soir, elle aura toute la nuit pour faire des cavalcades ramadanesques...smoking smiley



Un Chleuh parmi tant d'autre ...
Citation
angelo a écrit:
Salam, elle a le feu aux fessesgrinning smiley , elle peux pas attendre le soir, elle aura toute la nuit pour faire des cavalcades ramadanesques...smoking smiley

enrichissant et très profond ce que tu viens d'écrire thumbs up



Et le pire des ignorants est celui qui ignore qu'il est ignorant.
Citation
angelo a écrit:
Salam, elle a le feu aux fessesgrinning smiley , elle peux pas attendre le soir, elle aura toute la nuit pour faire des cavalcades ramadanesques...smoking smiley

salam
pourquoi tu écartes l'éventualité que c'est lui? perplexe
grinning smiley
aie aie les hommes! Are you crazy


salam



* 'Celui qui croit en Allâh et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise'. Hadith
* Il n'y a que les grands cœurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon.
* La bonté d'un seul homme est plus puissante que la méchanceté de mille; le mal meurt en même temps que celui qui l'a exercé; le bien continue à rayonner après la disparition du juste.
ce genre de truc ça se décide à 2...



Et le pire des ignorants est celui qui ignore qu'il est ignorant.
vous êtes sur que chyataine kay tsslsslou fe ramdan grinning smiley



sdate madame

Les douleurs légères s'expriment ; les grandes douleurs sont muettes.
salam

je ne juge pas mais je trouve que c'est grave d'en arriver a faire crac crac alors que c'est le ramadan!!!!winking smiley y a vraiment pas d'excuses.
A la rigueur si elle avait bu ou manger sans qu'elle sans rendre compte oui c'est acceptable

En plus elle te le dit sans aucune gene confused smiley
Citation
angelo a écrit:
Salam, elle a le feu aux fessesgrinning smiley , elle peux pas attendre le soir, elle aura toute la nuit pour faire des cavalcades ramadanesques...smoking smiley

MDRR grinning smiley

Je me demande comment elle pourrai se rattraper .. Jeuner deux mois ? Nourrir 60 pauvres ? Ou dans ce cas précis c'est pire ? Heu
salam
comment ils doivent se rattraper! grinning smiley

oui tu as raison, ils ont craqué pendant les premiers jours de jeune obligatoire alors pour la rattrapage allaho a3lam

bent lablad l'a dit : est-ce que les chayatines sont emprisonnées pendant le ramadan? mais il reste nafss alammara bi sou2 sinon la baisse de foi.

Que allah vient à leur aide.

salam



* 'Celui qui croit en Allâh et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise'. Hadith
* Il n'y a que les grands cœurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon.
* La bonté d'un seul homme est plus puissante que la méchanceté de mille; le mal meurt en même temps que celui qui l'a exercé; le bien continue à rayonner après la disparition du juste.
Citation
elham20 a écrit:
salam

/www.islamqa.com/fr

Celui qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan alors que le couple est en voyage n’encourt rien

Qu’en est-il du voyageur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan ?

Réponse :
Louange à Allah

Il n’a aucune expiation à faire puisqu’il n’a commis aucun péché dans la mesure où il est permis au voyageur de ne pas jeûner… mais il doit rattraper le jeûne du jour en question.

La Commission permanente (10/202) a été interrogée sur le statut du non jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan alors que le couple est en voyage. Elle a répondu en ces termes : « Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu' il jeûne un nombre égal d' autres jours.» (Coran, 2 : 185). Aussi lui est-il permis de manger, de boire et d’avoir des rapports sexuels pendant son voyage..

Cheikh Ibn Baz a été interrogé ans Madjmou al-fatawa (15/307) sur le statut du jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan et sur la question de savoir si le voyageur qui n’observe pas le jeûne est autorisé à coucher avec sa femmes…

Il a répondu en ces termes : « le jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan doit procéder à une expiation identique à celle exigée en cas de Zihar (assimilation injurieuse de sa femme à sa propre mère). C’est-à-dire affranchir un esclave ou, à défaut, jeûner deux mois successifs ou, à défaut, offrir de la nourriture à 60 pauvres. A quoi s’ajoute le rattrapage du jour et le repentir à l’égard d’Allah le Transcendant pour ce qui s’est passé.

Si l’intéressé est en voyage ou atteint d’une maladie qui lui permet de ne pas observer le jeûne, il n’a pas d’expiation à faire et n’encourt rien . Cependant il doit rattraper le jeûne du jour en question. En fait, il est permis au voyageur et au malade de ne pas observer le jeûne et de s’adonner aux rapports sexuels et à d’autres actes (contraires au jeûne) compte tenu de la parole du Transcendant : « Quiconque d' entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d' autres jours.» (Coran, 2 : 184).

A cet égard, la femme et l’homme sont régis par les mêmes dispositions. Si la femme observait un jeûne obligatoire au moment des rapports sexuels, elle a à effectuer une expiation et rattraper le jeûne du jour concerné. Si, en revanche, elle était en voyage ou atteinte d’une maladie à cause de laquelle il lui est permis de ne pas jeûner, elle n’a aucune expiation à faire.

Dans ses Fatwa sur le jeûne (344), Cheikh Ibn Outhaymine dit à propos du cas d’un voyageur qui a couché avec sa femme au cours d’une journée du Ramadan : « Il n’encourt rien pour cela puisqu’il est permis au voyageur de manger, de boire et d’avoir des rapports intimes. Il n’encourt rien pour cela et n’a aucune expiation à faire. Mais il doit jeûner un jour en remplacement de celui du Ramadan qu’il n’a pas jeûné… Il en est de même de la femme : elle n’encourt rien. Si au moment des rapports elle n’est pas en voyage, il n’est pas permis à son mari d’avoir des rapports avec elle quand elle observe un jeûne obligatoire puisqu’il invalide son acte cultuel. C’est pourquoi elle doit se refuser à lui ».

Islam Q&A



Salam,

Cette réponse concerne le cas d'un "voyageur" qui aurait eu des rapports avec son épouse pendant le Ramadan , mais quand est il du cas de cette femme ?



coolVendeuse de KARANE aux pieds de la TOUR EIFFEL cool
Citation
oujdia57 a écrit:
Citation
elham20 a écrit:
salam

/www.islamqa.com/fr

Celui qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan alors que le couple est en voyage n’encourt rien

Qu’en est-il du voyageur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan ?

Réponse :
Louange à Allah

Il n’a aucune expiation à faire puisqu’il n’a commis aucun péché dans la mesure où il est permis au voyageur de ne pas jeûner… mais il doit rattraper le jeûne du jour en question.

La Commission permanente (10/202) a été interrogée sur le statut du non jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan alors que le couple est en voyage. Elle a répondu en ces termes : « Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu' il jeûne un nombre égal d' autres jours.» (Coran, 2 : 185). Aussi lui est-il permis de manger, de boire et d’avoir des rapports sexuels pendant son voyage..

Cheikh Ibn Baz a été interrogé ans Madjmou al-fatawa (15/307) sur le statut du jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan et sur la question de savoir si le voyageur qui n’observe pas le jeûne est autorisé à coucher avec sa femmes…

Il a répondu en ces termes : « le jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan doit procéder à une expiation identique à celle exigée en cas de Zihar (assimilation injurieuse de sa femme à sa propre mère). C’est-à-dire affranchir un esclave ou, à défaut, jeûner deux mois successifs ou, à défaut, offrir de la nourriture à 60 pauvres. A quoi s’ajoute le rattrapage du jour et le repentir à l’égard d’Allah le Transcendant pour ce qui s’est passé.

Si l’intéressé est en voyage ou atteint d’une maladie qui lui permet de ne pas observer le jeûne, il n’a pas d’expiation à faire et n’encourt rien . Cependant il doit rattraper le jeûne du jour en question. En fait, il est permis au voyageur et au malade de ne pas observer le jeûne et de s’adonner aux rapports sexuels et à d’autres actes (contraires au jeûne) compte tenu de la parole du Transcendant : « Quiconque d' entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d' autres jours.» (Coran, 2 : 184).

A cet égard, la femme et l’homme sont régis par les mêmes dispositions. Si la femme observait un jeûne obligatoire au moment des rapports sexuels, elle a à effectuer une expiation et rattraper le jeûne du jour concerné. Si, en revanche, elle était en voyage ou atteinte d’une maladie à cause de laquelle il lui est permis de ne pas jeûner, elle n’a aucune expiation à faire.

Dans ses Fatwa sur le jeûne (344), Cheikh Ibn Outhaymine dit à propos du cas d’un voyageur qui a couché avec sa femme au cours d’une journée du Ramadan : « Il n’encourt rien pour cela puisqu’il est permis au voyageur de manger, de boire et d’avoir des rapports intimes. Il n’encourt rien pour cela et n’a aucune expiation à faire. Mais il doit jeûner un jour en remplacement de celui du Ramadan qu’il n’a pas jeûné… Il en est de même de la femme : elle n’encourt rien. Si au moment des rapports elle n’est pas en voyage, il n’est pas permis à son mari d’avoir des rapports avec elle quand elle observe un jeûne obligatoire puisqu’il invalide son acte cultuel. C’est pourquoi elle doit se refuser à lui ».

Islam Q&A



Salam,

Cette réponse concerne le cas d'un "voyageur" qui aurait eu des rapports avec son épouse pendant le Ramadan , mais quand est il du cas de cette femme ?

salam
relis la partie en gras! quand on parle de deux mois de rattrapage!
Citation
elham20 a écrit:
Citation
oujdia57 a écrit:
Citation
elham20 a écrit:
salam

/www.islamqa.com/fr

Celui qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan alors que le couple est en voyage n’encourt rien

Qu’en est-il du voyageur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan ?

Réponse :
Louange à Allah

Il n’a aucune expiation à faire puisqu’il n’a commis aucun péché dans la mesure où il est permis au voyageur de ne pas jeûner… mais il doit rattraper le jeûne du jour en question.

La Commission permanente (10/202) a été interrogée sur le statut du non jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan alors que le couple est en voyage. Elle a répondu en ces termes : « Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu' il jeûne un nombre égal d' autres jours.» (Coran, 2 : 185). Aussi lui est-il permis de manger, de boire et d’avoir des rapports sexuels pendant son voyage..

Cheikh Ibn Baz a été interrogé ans Madjmou al-fatawa (15/307) sur le statut du jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan et sur la question de savoir si le voyageur qui n’observe pas le jeûne est autorisé à coucher avec sa femmes…

Il a répondu en ces termes : « le jeûneur qui couche avec sa femme au cours d’une journée de Ramadan doit procéder à une expiation identique à celle exigée en cas de Zihar (assimilation injurieuse de sa femme à sa propre mère). C’est-à-dire affranchir un esclave ou, à défaut, jeûner deux mois successifs ou, à défaut, offrir de la nourriture à 60 pauvres. A quoi s’ajoute le rattrapage du jour et le repentir à l’égard d’Allah le Transcendant pour ce qui s’est passé.

Si l’intéressé est en voyage ou atteint d’une maladie qui lui permet de ne pas observer le jeûne, il n’a pas d’expiation à faire et n’encourt rien . Cependant il doit rattraper le jeûne du jour en question. En fait, il est permis au voyageur et au malade de ne pas observer le jeûne et de s’adonner aux rapports sexuels et à d’autres actes (contraires au jeûne) compte tenu de la parole du Transcendant : « Quiconque d' entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d' autres jours.» (Coran, 2 : 184).

A cet égard, la femme et l’homme sont régis par les mêmes dispositions. Si la femme observait un jeûne obligatoire au moment des rapports sexuels, elle a à effectuer une expiation et rattraper le jeûne du jour concerné. Si, en revanche, elle était en voyage ou atteinte d’une maladie à cause de laquelle il lui est permis de ne pas jeûner, elle n’a aucune expiation à faire.

Dans ses Fatwa sur le jeûne (344), Cheikh Ibn Outhaymine dit à propos du cas d’un voyageur qui a couché avec sa femme au cours d’une journée du Ramadan : « Il n’encourt rien pour cela puisqu’il est permis au voyageur de manger, de boire et d’avoir des rapports intimes. Il n’encourt rien pour cela et n’a aucune expiation à faire. Mais il doit jeûner un jour en remplacement de celui du Ramadan qu’il n’a pas jeûné… Il en est de même de la femme : elle n’encourt rien. Si au moment des rapports elle n’est pas en voyage, il n’est pas permis à son mari d’avoir des rapports avec elle quand elle observe un jeûne obligatoire puisqu’il invalide son acte cultuel. C’est pourquoi elle doit se refuser à lui ».

Islam Q&A



Salam,

Cette réponse concerne le cas d'un "voyageur" qui aurait eu des rapports avec son épouse pendant le Ramadan , mais quand est il du cas de cette femme ?

salam
relis la partie en gras! quand on parle de deux mois de rattrapage!



ok ,autant pour moi j'avais pas vu , Jazak Allah khairen
il lui reste la libération d'un esclave moody smiley Y en a encore en Mauritanie.
il faut un repentir sincere, ... allah pardonne les pechés, ..

et ne plus revenir a ce peché, elle doit expliquer a son mari, qu'ils doivent arreter,

et eviter les tentations, ...



assalam o alykoum
Salam, je connaissais un couple Marocain ya dix années en arriéres , pendant la journée du ramadan , ils faisaient clik/clak pour passer le temps...eye rolling smiley et cela presque tous les jours, car le soir trop fatigué...Are you crazy



Un Chleuh parmi tant d'autre ...
salam

Fatwa en vidéo : Mohamed HASSAN, daliles et preuves

intéressant.

salam



* 'Celui qui croit en Allâh et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise'. Hadith
* Il n'y a que les grands cœurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon.
* La bonté d'un seul homme est plus puissante que la méchanceté de mille; le mal meurt en même temps que celui qui l'a exercé; le bien continue à rayonner après la disparition du juste.
salam

Fatwa en vidéo



* 'Celui qui croit en Allâh et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise'. Hadith
* Il n'y a que les grands cœurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon.
* La bonté d'un seul homme est plus puissante que la méchanceté de mille; le mal meurt en même temps que celui qui l'a exercé; le bien continue à rayonner après la disparition du juste.
d abord felicitaton a ton amie qui vient de se marier
elle ne doit pas avoir des raports sexuelles avec son marie pendant la journee
par contre elle peut faire ce qu elle veut avec son marie la nuit
mais elle doit se doucher avant l aube LFAJR
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook