Les anasheed hallal ou haram ??
Salam!
Tout est dans le titre.
J'aimerai qu'on m'éclaire là-dessus svp.

Merci d'avance.
Danse
SalamAleykoum smiling smiley

Les anasheeds sont bon a partir du moment ou il n'y a pas la flute, la guitare, le tambour et tous

les instrument de cordes.

Et bien sûr il faut que les paroles expriment les bonnes valeurs et exhortent à la vertu et à la

bonne action.

L'expression "instruments de cordes" englobe tous les instruments de musique.

Donc tout instrument musical est interdit sauf la tambourine.

Le Compagnon Abou Malek El Achâari (r.a) a dit que le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit : « Certes, il y aura parmi ma communauté des gens qui rendront licite l'adultère, la soie, l'alcool et les instruments de musique.


Le fait que le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, ait dit : "Vont rendre licite" est

l'argument le plus fort de l'interdiction des instruments de cordes, car s'ils étaient licites

pourquoi alors vont-ils-les rendre licites

Aussi l'argument de conjonction dans le hadith exprime bien l'interdit puisqu'il a associé les

instruments avec l'alcool, l'adultère et la soie qui sont interdits formellement par le Coran, la

Sunna.

Allaho3llm,

Astaghfirollaho l3Adim,

Salam Aleykoum.
Merci pour ta reponse Maarouf c'est sympa d'avoir répondu.
Donc si j'ai bien compris l'anasheed ne doit pas contenir d'instruments de musique à l'exception de la tambourine.

C'est noté grinning smiley

Salam wa3leykoum Bye
Salam haleikoum,

Un article qui synthétise les avis sur la question :

Chant et musique sont-il autorisés en islam ou non ?
[www.maison-islam.com]
1
Les isnstruments élecroniques modernes sont sans corde, ce sont juste des circuits élecroniques et composantes assimilées.
Qu'en disent les savants?


2
Est ce que le "nay" (sans corde) est haram
Salam 3alikoum,
les anashids sont halal ainsi que les instruments de musique.
Le mejliss europeen de la fatwa a statué dessus.
Fraternellement.
Il y a différents avis et fatwas sur la question. Personnellement, je prends de l'avis qui dit:
"Le chant c'est comme la parole, ce qui est illicite dans la parole, l'est dans le chant".

Par exemple, je n'écoute pas les chansons types: Mon Mec, je le prends, Je le....
Citation
Esperance23 a écrit:
Salam 3alikoum,
les anashids sont halal ainsi que les instruments de musique.
Le mejliss europeen de la fatwa a statué dessus.
Fraternellement.

Peut on avoir cet avis assez surprenant? A ma connaissance, seuls certains instruments sont autorisés/

Mais j'avoue qu'après avoir autorisé l'usure, je me m'étonnes plus de rien.
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
Esperance23 a écrit:
Salam 3alikoum,
les anashids sont halal ainsi que les instruments de musique.
Le mejliss europeen de la fatwa a statué dessus.
Fraternellement.

Peut on avoir cet avis assez surprenant? A ma connaissance, seuls certains instruments sont autorisés/

Mais j'avoue qu'après avoir autorisé l'usure, je me m'étonnes plus de rien.

Il y a une règle dans l'islam qui dit: Tout est licite, sauf ce qui a été explicitement précisé comme illicite.

Nous ne pouvons comparer l'usure et la musique.
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
Esperance23 a écrit:
Salam 3alikoum,
les anashids sont halal ainsi que les instruments de musique.
Le mejliss europeen de la fatwa a statué dessus.
Fraternellement.

Peut on avoir cet avis assez surprenant? A ma connaissance, seuls certains instruments sont autorisés/

Mais j'avoue qu'après avoir autorisé l'usure, je me m'étonnes plus de rien.

Il y a une règle dans l'islam qui dit: Tout est licite, sauf ce qui a été explicitement précisé comme illicite.

Nous ne pouvons comparer l'usure et la musique.

Les instruments de Musqique sont mentionnés dans de nombreux Hadiths et leur interdiction est assez explicite. A côté des Hadiths, il y a la parole des Fouqaha et il me semble que la majorité interdit l'usage des instruments autres que les percussions.
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
Esperance23 a écrit:
Salam 3alikoum,
les anashids sont halal ainsi que les instruments de musique.
Le mejliss europeen de la fatwa a statué dessus.
Fraternellement.

Peut on avoir cet avis assez surprenant? A ma connaissance, seuls certains instruments sont autorisés/

Mais j'avoue qu'après avoir autorisé l'usure, je me m'étonnes plus de rien.

Il y a une règle dans l'islam qui dit: Tout est licite, sauf ce qui a été explicitement précisé comme illicite.

Nous ne pouvons comparer l'usure et la musique.

Les instruments de Musqique sont mentionnés dans de nombreux Hadiths et leur interdiction est assez explicite. A côté des Hadiths, il y a la parole des Fouqaha et il me semble que la majorité interdit l'usage des instruments autres que les percussions.

Imam Alghazali (le nouveau) écoutait Oum Kalthoum. Et j'ai entendu une fois Al qaradaoui, dire qu'on peut écouter des chanteurs comme Mohammed Abdou (il a même utilisé: Al Akhe Mohammed Abdou).
Question: A-t-on le droit de suivre les fatwas les plus permessives? Ou doit-on systématiquement suivre les fatwas les plus restrectives?
Sachant que les fatwas viennent des savants. Ils ont tous fait un effort pour interpeter les textes. Et aucun n'a plus de mérite que l'autre (enfin je crois)
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
Esperance23 a écrit:
Salam 3alikoum,
les anashids sont halal ainsi que les instruments de musique.
Le mejliss europeen de la fatwa a statué dessus.
Fraternellement.

Peut on avoir cet avis assez surprenant? A ma connaissance, seuls certains instruments sont autorisés/

Mais j'avoue qu'après avoir autorisé l'usure, je me m'étonnes plus de rien.

Il y a une règle dans l'islam qui dit: Tout est licite, sauf ce qui a été explicitement précisé comme illicite.

Nous ne pouvons comparer l'usure et la musique.

Les instruments de Musqique sont mentionnés dans de nombreux Hadiths et leur interdiction est assez explicite. A côté des Hadiths, il y a la parole des Fouqaha et il me semble que la majorité interdit l'usage des instruments autres que les percussions.

Imam Alghazali (le nouveau) écoutait Oum Kalthoum. Et j'ai entendu une fois Al qaradaoui, dire qu'on peut écouter des chanteurs comme Mohammed Abdou (il a même utilisé: Al Akhe Mohammed Abdou).
Question: A-t-on le droit de suivre les fatwas les plus permessives? Ou doit-on systématiquement suivre les fatwas les plus restrectives?
Sachant que les fatwas viennent des savants. Ils ont tous fait un effort pour interpeter les textes. Et aucun n'a plus de mérite que l'autre (enfin je crois)

Oui, il n'était pas le seul à écouter Oum Kalthum il me semble que d'autres le faisaient aussi. On ne peut pas dire que les textes d'Oum Kalthum appelaient à méditer sur la création et sur sa grandeur.

Ensuite, je ne vois sur quoi se base un savant pour dire que l'on peut écouter tel ou tel chanteur. Muhammad Abdou, et pourquoi pas 'abd al-Halim Haafez, Faarid al-Atraach, Francis Cabrel ou Bénabar.

Il faut suivre la preuve et l'avis des savants. Si 100 savants parmi les plus réputés interdisent la musique, j'y regarderais à deux fois avant de prendre l'avis le plus permissif. Je viens de lire l'avis d'al-Qardhawi sur Islamophile. C'est dommage qu'il n'ai pas parlé des instruments de musique.

Peu de savants interdisent le chant et sur cela que porte son avis. Alors qu'il y a plusieurs Hadiths qui parlent de l'interdiction des instruments de musique (hors percussions).

Si on prend à chaque fois l'avis le plus permissif, on finit sans religion. Car on trouve toujours plus permissif.
Je suis d'accord avec SAM-Y les chants et la musique ne sont pas un interdit strict dans l'islam.
en effet, il faut savoir trier smiling smiley

1- Il ne faut pas que la musique nous amène à danser et nous fasse oublier les paroles de chansons : c'est la raison pour laquelle elle est dangereuse, donc a éviter!

2- les paroles doivent nous apporter quelque chose de positif :
"le silence des mosquées" et Sami Yussuf "par exemple", nous rappellent le dirk d'Allah. ce sont des chants anacheeds et certains aident à la spiritualité thumbs up

Tout comme la lecture du Coran, ces chants ne laissent pas notre âme indifférente au rappel et objectifs de notre religion au quotidien. ils permettent au coeur d'être toujours en harmonie avec ALLAH.
ALLAH nous a donné tous les moyens de Le trouver : a nous de savoir nous en servir sans abus.

QU'ALLAH nous pardonne nos pêches et qu' IL nous accorde le plus haut des paradis INCHa'ALLAH. Amine

BBR
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
Esperance23 a écrit:
Salam 3alikoum,
les anashids sont halal ainsi que les instruments de musique.
Le mejliss europeen de la fatwa a statué dessus.
Fraternellement.

Peut on avoir cet avis assez surprenant? A ma connaissance, seuls certains instruments sont autorisés/

Mais j'avoue qu'après avoir autorisé l'usure, je me m'étonnes plus de rien.

Il y a une règle dans l'islam qui dit: Tout est licite, sauf ce qui a été explicitement précisé comme illicite.

Nous ne pouvons comparer l'usure et la musique.

Les instruments de Musqique sont mentionnés dans de nombreux Hadiths et leur interdiction est assez explicite. A côté des Hadiths, il y a la parole des Fouqaha et il me semble que la majorité interdit l'usage des instruments autres que les percussions.

Imam Alghazali (le nouveau) écoutait Oum Kalthoum. Et j'ai entendu une fois Al qaradaoui, dire qu'on peut écouter des chanteurs comme Mohammed Abdou (il a même utilisé: Al Akhe Mohammed Abdou).
Question: A-t-on le droit de suivre les fatwas les plus permessives? Ou doit-on systématiquement suivre les fatwas les plus restrectives?
Sachant que les fatwas viennent des savants. Ils ont tous fait un effort pour interpeter les textes. Et aucun n'a plus de mérite que l'autre (enfin je crois)

Oui, il n'était pas le seul à écouter Oum Kalthum il me semble que d'autres le faisaient aussi. On ne peut pas dire que les textes d'Oum Kalthum appelaient à méditer sur la création et sur sa grandeur.

Ensuite, je ne vois sur quoi se base un savant pour dire que l'on peut écouter tel ou tel chanteur. Muhammad Abdou, et pourquoi pas 'abd al-Halim Haafez, Faarid al-Atraach, Francis Cabrel ou Bénabar.

Il faut suivre la preuve et l'avis des savants. Si 100 savants parmi les plus réputés interdisent la musique, j'y regarderais à deux fois avant de prendre l'avis le plus permissif. Je viens de lire l'avis d'al-Qardhawi sur Islamophile. C'est dommage qu'il n'ai pas parlé des instruments de musique.

Peu de savants interdisent le chant et sur cela que porte son avis. Alors qu'il y a plusieurs Hadiths qui parlent de l'interdiction des instruments de musique (hors percussions).

Si on prend à chaque fois l'avis le plus permissif, on finit sans religion. Car on trouve toujours plus permissif.

OK, mais le propète prenait le choix le plus simple et le plus permissif...devant des choix multiples.
Et le Fiqh a vocation de faciliter la religion et l'adapter à la vie des gens et non l'inverse. Je crois que l'essentiel n'est pas de suivre 100 savants, mais de suivre au moins un savant connu et reconnu. Et c'est le cas d'Al qaradaoui.
Mon propos n'est pas de dire qu'Al qaradoui vaut mieux que 100 savants. Je ne discuterais jamais ce genre de choses, mais seulement de dire qu'il y a une référence crédible.

Al Qaradoui en spécifiant Mohammed Abdou, voulait juste préciser ses propos et donner aux gens une référence par rapport à sa Fatwa. Il sait qu'une très grande majorité des musulmans écoutent la musique. Et que maintenant, il y a des chaînes qui ne passent que cela. Je t'avoue que ce sont des chaînes que je ne peux regarder avec mes parents... et c'est pour cette raison, que Alqaradoui a tout à fait raison de préciser voire de donner des exmples aux gens.

Allah A3lam...
Citation
SAM-Y a écrit:
Il y a différents avis et fatwas sur la question. Personnellement, je prends de l'avis qui dit:
"Le chant c'est comme la parole, ce qui est illicite dans la parole, l'est dans le chant".

Par exemple, je n'écoute pas les chansons types: Mon Mec, je le prends, Je le....

Ca dépend la suite

Mon mec je le prends, je le ramène à la mairie pour signer les papiers du mariage

Mon mec je le prends, je le laisserai pas me chétou avant le mariage

Mon mec je le prends, je le ramène chez mon papa

voili voilà je sais c profond comme parole c mon côté artiste
deja d une quardawi c est pas un savant
donc ses avis vos mieux les eviter

apres les instruments de musique sont licites ?
sur quoi vous vous baser pour dire cela ?

Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
L'homme Etrange a écrit:
Citation
Esperance23 a écrit:
Salam 3alikoum,
les anashids sont halal ainsi que les instruments de musique.
Le mejliss europeen de la fatwa a statué dessus.
Fraternellement.

Peut on avoir cet avis assez surprenant? A ma connaissance, seuls certains instruments sont autorisés/

Mais j'avoue qu'après avoir autorisé l'usure, je me m'étonnes plus de rien.

Il y a une règle dans l'islam qui dit: Tout est licite, sauf ce qui a été explicitement précisé comme illicite.

Nous ne pouvons comparer l'usure et la musique.

Les instruments de Musqique sont mentionnés dans de nombreux Hadiths et leur interdiction est assez explicite. A côté des Hadiths, il y a la parole des Fouqaha et il me semble que la majorité interdit l'usage des instruments autres que les percussions.

Imam Alghazali (le nouveau) écoutait Oum Kalthoum. Et j'ai entendu une fois Al qaradaoui, dire qu'on peut écouter des chanteurs comme Mohammed Abdou (il a même utilisé: Al Akhe Mohammed Abdou).
Question: A-t-on le droit de suivre les fatwas les plus permessives? Ou doit-on systématiquement suivre les fatwas les plus restrectives?
Sachant que les fatwas viennent des savants. Ils ont tous fait un effort pour interpeter les textes. Et aucun n'a plus de mérite que l'autre (enfin je crois)

Oui, il n'était pas le seul à écouter Oum Kalthum il me semble que d'autres le faisaient aussi. On ne peut pas dire que les textes d'Oum Kalthum appelaient à méditer sur la création et sur sa grandeur.

Ensuite, je ne vois sur quoi se base un savant pour dire que l'on peut écouter tel ou tel chanteur. Muhammad Abdou, et pourquoi pas 'abd al-Halim Haafez, Faarid al-Atraach, Francis Cabrel ou Bénabar.

Il faut suivre la preuve et l'avis des savants. Si 100 savants parmi les plus réputés interdisent la musique, j'y regarderais à deux fois avant de prendre l'avis le plus permissif. Je viens de lire l'avis d'al-Qardhawi sur Islamophile. C'est dommage qu'il n'ai pas parlé des instruments de musique.

Peu de savants interdisent le chant et sur cela que porte son avis. Alors qu'il y a plusieurs Hadiths qui parlent de l'interdiction des instruments de musique (hors percussions).

Si on prend à chaque fois l'avis le plus permissif, on finit sans religion. Car on trouve toujours plus permissif.

OK, mais le propète prenait le choix le plus simple et le plus permissif...devant des choix multiples.
Et le Fiqh a vocation de faciliter la religion et l'adapter à la vie des gens et non l'inverse. Je crois que l'essentiel n'est pas de suivre 100 savants, mais de suivre au moins un savant connu et reconnu. Et c'est le cas d'Al qaradaoui.
Mon propos n'est pas de dire qu'Al qaradoui vaut mieux que 100 savants. Je ne discuterais jamais ce genre de choses, mais seulement de dire qu'il y a une référence crédible.

Al Qaradoui en spécifiant Mohammed Abdou, voulait juste préciser ses propos et donner aux gens une référence par rapport à sa Fatwa. Il sait qu'une très grande majorité des musulmans écoutent la musique. Et que maintenant, il y a des chaînes qui ne passent que cela. Je t'avoue que ce sont des chaînes que je ne peux regarder avec mes parents... et c'est pour cette raison, que Alqaradoui a tout à fait raison de préciser voire de donner des exmples aux gens.

Allah A3lam...
salam,
je pense quenous n'allons pas prendre en consideration une remarque aussi déplacée que celle la concernant un grand homme qui a souffert mille martyrs car criant la Verité malgré les despotes.
Alors oui qui sommes nous nous petits etres qui a fait euh oui quoi dailleurs? qu'avons nous fais nous? Qu'avons nous souffert pour defendre la Verité? ALors arretons ces jugements de valeur envers les autres.
Merci.
Assalamou 'alaykoum

et dits vous qu'il aura des gens qui autoriseront les choses que allah et son prophète a rendu haram
selon un hadith du Prophète sur lui la grâce et la paix.

Selon les commentateurs du Qor’an, le verset suivant constitue une mise en garde à l’égard de ceux qui s’adonnent à la musique:

« Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux là subiront un châtiment avilissant. » (Sourate 31 / Verset 6)

Abu As Sahbâ a dit : « j’ai demandé à Ibn Mas‘oud la signification du terme « plaisant discourt » (verset 6 de la Sourate 31) et il m’a répondu en répétant trois fois : « je jure sur Allah, l’unique divinité que ce terme signifie chanson. » »




Hadiths interdisant la musique.


Abou Mâlik Al Ach‘ari rapporte que le Prophète Mouhammad (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Il y aura parmi ma "oummah" (communauté) des gens qui considéreront le vin, le porc, la soie (pour les hommes) et les instruments de musique (ma‘âzif) comme étant licites." (Rapporté par Boukhâri)



Cheikh al Islam Ibn Taymiya a dit : « ce Hadith prouve l’interdiction de tous les instruments de musique. » ( al-Majmou‘ 11/535).



D’après Abou Houraïra (radhia allâhou anhou) le Prophète Mouhammad (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit: « écouter (individuellement) les instruments de musique est un péché. Se rassembler pour le faire est un péché plus grave (Fisq). Y prendre du plaisir est du "Koufr"[1]» (Rapporté par Abou Ishâq)

wa salam
Salam ,

Les anasheed sont des poèmes

Sourate 26 verset 224

"Et quant aux poètes, ce sont les égarés qui les suivent"

Versets 227

" a part ceux qui croient et font de bonnes œuvres, qui invoquent souvent le nom d'Allah et se défendent contre les torts qu'on leur fait. Les injustes verront bientôt le revirement qu'ils éprouveront !"

" les bons poètes de défendent par la poésie contre les injures et les attaques injustes. Il s'agit plutôt de poèmes composes en reponse aux satires anti islamique par les poètes païens. Muhammad disait de son poète Hassane :" quand il compose des poèmes pour la cause de l'islam, Allah l'aide par l'Esprit de sainteté... Et ses poèmes sont plus durs aux païens que les flèches "

A méditer ...
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook