New York : « Le troisième jihad » de la police contre la communauté musulmane

Après l’histoire du scandale sur le profilage ethnique, suivi de celui de l’espionnage, la police de New York suscite une nouvelle fois le courroux de la communauté musulmane. Cette fois, c’est un film antimusulman projeté à des policiers en formation qui envenime la situation, obligeant le chef de la police new yorkaise à présenter des excuses. Human Rights Watch s’attend pour sa part à des mesures disciplinaires contre les policiers ayant projeté ce « film offensif ». 

Le chef de la police de New York, qui apparait dans le film, a fini par s'excuser.

Décidemment, il n’est plus si facile d’être musulman aux Etats-Unis, notamment à New York. Après le scandale  sur le profilage ethnique, les révélations, en septembre dernier d’Associated Press sur l’espionnage auquel sont soumis les musulmans, une nouvelle affaire vient de mettre en cause la police new yorkaise dans ses rapports avec la communauté musulmane locale. « Le troisième Djihad : La vision de l’islam radical pour l’Amérique », est à la base de la nouvelle polémique.

Il s’agit d’un film antimusulman de 72 minutes, que la police a offert comme spectacle pendant trois mois  à ses éléments en formation. Au total, pas moins de 1 489 policiers auraient eu à voir le document projeté en « boucle » durant des sessions de formation à la lutte antiterroriste sur des périodes allant de trois mois à un an, au cours de l'année 2010. Le film accuse les musulmans américains d’avoir l’intention d’exécuter secrètement « une stratégie pour infiltrer et dominer l’Amérique ». Il montre des séquences vidéo d'atrocités prétendument tirées de sites islamistes extrémistes entrecoupées d'interviews et de photomontages montrant, notamment, un drapeau islamique flottant au-dessus de la Maison Blanche.

Le commissaire en guest-star

Cerise sur le gâteau, une « vedette » y apparait  pour appuyer la thèse du complot développée dans le film. Une guest-star qui n’est autre que… le commissaire Raymond Kelly, chef de la police new yorkaise (NYPD) ! Le quotidien New York Times finira par révéler l’affaire… provoquant l’ire de la communauté musulmane, qui n’était plus en odeur de sainteté avec la police de sa ville depuis des mois, et exige la démission du patron des policiers.

Mis dans de très sales draps, le commissaire Kelly déclarera, le vendredi 28 janvier dernier, « n’avoir jamais vu ce film » avant le déclenchement de la polémique. « J'ai vu ce film pour la première fois mardi et je pense qu'il est incendiaire », a-t-il lâché, avant d’être poussé à présenter des excuses publiques, malgré le soutien du maire de la ville Mike Bloomberg, pour qui, le chef de la police « a visité plus de mosquées que ne l’ont fait nombre de pratiquants »...

Les autorités concernées ont promis une enquête, sans toutefois faire mention des mesures disciplinaires contre les responsables de la diffusion du film. Ce qui pousse l’organisation de défense des droits humains, Human Rights Watch à s’indigner du fait que le leadership de la police new yorkaise ait « considérablement minimisé l’ampleur du problème ». A l’instar des membres de la communauté musulmane,  HRW pense qu’ « une véritable enquête est nécessaire dans les plus brefs délais, avec des résultats concrets. »

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
le probleme est!
Auteur : NYorkaise
Date : le 31 janvier 2012 à 17h57
de ne pas stereotype que tt les Musulmans sont des terroristes comme il y'a les bons , il y'a les mauvais EVERYWHERE!.
Malgré le 11 septembre
Auteur : MPHilout
Date : le 31 janvier 2012 à 12h18
Malgré le 11 septembre, les officiels de la défense intérieure des USA ont eu comme consigne de ne plus faire le lien entre islamisme et terrorisme.

La raison en est toute simple : les régimes qui se sont installés en Turquie et qui s'installent en Afrique du Nord sont tout simplement islamistes dits "modérés".

Regardez cette vidéo postée par un sénateur américain et que j'ai sous-titrée, elle va certainement vous faire rire :

http://www.youtube.com/watch?v=tQrf2idZa0Q
et oui!
Auteur : NYorkaise
Date : le 30 janvier 2012 à 19h58
il a voulu accuse les Musulmans et maintenant c'est son fils qui est acuse d'avoir viole une femme.http://nymag.com/daily/intel/2012/01/ray-kellys-son-accused-of-rape.html
Facebook