News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Enquête : L'inflation des salaires au Maroc retombera en 2012

C’est devenu une tradition depuis 18 ans. Chaque année, le cabinet marocain Diorh spécialisé en Ressources Humaines dévoile une enquête sur les rémunérations des employés de plusieurs dizaines de sociétés marocaines et internationales installées au royaume. Même si en 2011 les salaires ont augmenté, cela ne va pas durer en 2012. Le Printemps Arabe a laissé des traces. Yabiladi s’est procuré la synthèse de cette enquête. Décryptage.

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez recruter un nouveau directeur commercial ou de nouveaux employés. La grande question qui va tout de suite se poser est celle relative à la rémunération. Quel salaire pourrez-vous leur verser tout en préservant la compétitivité de votre société ?

C’est pour aider les dirigeants d’entreprise marocains à mieux comprendre les tendances salariales du marché que le cabinet Diorh spécialisé en ressources humaines publie chaque année une enquête sur les rémunérations versées au Maroc. Une enquête menée en partenariat avec le cabinet américain Mercer.

Echantillon dominé par les sociétés américaines

Les résultats de cette étude pour 2011 ont été dévoilés cette semaine à Casablanca. Au total, 74 entreprises de tous les secteurs y ont participé. Le secteur d’activité arrivant en force dans le panel est celui des produits de consommation, l’High Tech, l’énergie ou encore les banques. Au total, ces 74 sociétés emploient à elles seules près de 17 000 salariés. Le chiffre d’affaire moyen représente plus de 950 millions de dirhams.

Autre caractéristique importante : toutes les sociétés sondées ne sont pas marocaines. 33% d’entre elles sont américaines installées au royaume, 19% sont françaises et 12% sont marocaines. Pourquoi alors avoir sondé plus d’un tiers de sociétés américaines ? La raison est simple. Comme le souligne l’Economiste dans son édition d’aujourd’hui, les entreprises américaines sont beaucoup plus transparentes en ce qui concerne les rémunérations de leurs collaborateurs. Elles divulguent plus facilement le montant des salaires que les entreprises françaises et marocaines. D’ailleurs les banques marocaines sont les plus frileuses à dévoiler au grand jour les salaires versés.

Moins d’augmentation pour 2012

Premier constat positif : depuis 2008, ces sociétés sondées ont augmenté sans exception leurs employés. Une augmentation qui tourne en moyenne autour des 6-7% pour 2011. Les salariés qui ont le mieux profité de ces augmentations de salaire sont les cadres supérieurs, les employés et les ouvriers. Par contre, ceux qui n’ont pas obtenu une augmentation depuis 2010, sont les directeurs généraux, les cadres moyens et les commerciaux.

En revanche, l’enquête souligne que le printemps arabe aura un impact négatif sur l’augmentation des salaires en 2012. La prudence envahit les entrepreneurs qui se verront être moins généreux. Avant les évènements arabes, une progression de 4 à 5% était envisagée par les auteurs de l’étude. Dorénavant, ce taux a été vu à la baisse. L’enquête prévoit une augmentation des salaires tournant autour des 2 à 3%.

Cette baisse, souligne l’enquête, va créer un climat social tendu dans ces entreprises et réveiller la colère des syndicats. Ce qui pourrait donner lieu à plus de grèves dans les entreprises en 2012.

Autre conséquence de cette baisse : les dirigeants ne vont plus octroyer d’augmentation collective mais plutôt distribuer au compte goutte des augmentations au mérite aux salariés, dépendant de leur performance et de leur efficacité.

Les avantages en nature

Par ailleurs, les auteurs consacrent une partie de leur enquête aux avantages accordés par les entreprises sondées à leurs employés. Le téléphone portable arrive en tête, suivi de la voiture de fonction, des prêts, des réductions des produits vendus par l’entreprise, le club de sport et une indemnité pour la voiture personnelle. Enfin, les mieux lotis ont le droit également d’avoir un chauffeur personnel et même un logement de fonction.

Exemple de salaires de cadres en 2011 divulgués par l’enquête

Poste

 

Salaire annuel global (en dirhams)

Directeur Supply Chain

1 346 121

Directeur Commercial

1 417 655

Responsable Production

   543 224

Responsable Maintenance

   535 690

Responsable Financier

   637 202

Responsable Rémunération

   655 256

Responsable Achat

   651 798

L'on rappelle que le SMIG marocain annuel est d'environ 26.400 dirhams

Suivre Yabiladi
1 commentaire
salaires
Auteur : TALFIT
Date : le 23 octobre 2011 à 16h35
Ce sont des salaires plus que généreux semblables à ceux des pays développés .Ceux qui les payent ce sont les travailleurs qui sont trés mals payés .C'est là ou commence le faussé entre le riche et le pauvre .La classe moyenne est en voie de disparition au Maroc ,une grande erreur du systéme qui réduit la consommation au plus bas au niveau de la majorité male payée .
Facebook