En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Maroc : Chakib Khyari recevra enfin le Prix de l'intégrité de Transparency Maroc

Transparency Maroc va enfin décerner le prix de l’intégrité 2010 ce mardi, à Casablanca. Cette manifestation a été refusée à quatre reprises par les autorités pour divers motifs. Chakib Khyari, militant des droits de l’homme en sera le recipidiendaire. 

 A vaincre sans péril on triomphe sans gloire. Ce n’est pas Transparency Maroc qui soutiendra le contraire. L’ONG qui lutte contre la corruption va finalement organiser la cérémonie de remise du prix de l’intégralité 2010. Cet évènement a été interdit à quatre reprises « avant que le tribunal de Rabat ne décide le 7 avril dernier que le droit d’honorer les personnes qui luttent contre la corruption est un droit fondamental », annonce TM dans un communiqué.

La manifestation aura lieu ce mardi à partir de 18h30, à la Fabrique culturelle des anciens abattoirs de Casablanca. Ce prix sera décerné à Chakib Khyari, militant des droits de l’homme. Khyari fait partie des 190 prisonniers qui ont bénéficié, le 14 avril 2011, de la grâce royale. Cela «  constitue pour tous ceux qui l’ont soutenu durant son épreuve une victoire et un motif de joie », se réjouit l’Association. En outre, l’avocat Abderrahim Berrada recevra le prix spécial « en reconnaissance de sa probité, de son courage et de son engagement pour le respect du droit ». 

Transparency compte aussi impliquer les artistes dans son combat. Ces intellectuels vont apporter leurs touches à travers des œuvres d'art ou des textes s'inspirant d'une liste de proverbes qui « évoquent la corruption en langues parlées arabe et amazigh », selon Hakima Lebbar, membre du conseil national de Transparency Maroc, concepteur de ce projet. D’ailleurs ces œuvres seront exposées ce soir avant le début de la cérémonie de remise du prix. Selon le quotidien économique les Echos (mardi 3 mai), 30% des recettes générées par les œuvres d’artistes plasticiens vont servir  aux programmes de lutte contre la corruption.

 

Suivre Yabiladi
super
Auteur : akacht
Date : le 03 mai 2011 à 19h41
je suis content pour lui c'est un gars qui est super
gentil et qui rend service
admiration et respect
Auteur : abdennahi
Date : le 03 mai 2011 à 16h56
Aujourd’hui il est plus que nécessaire de rappeler que si une tel remise de prix est possible c’est que les choses évoluent. il est claire que le changement est lent mais la machine anti corruption est en marche la preuve est que l’on peux honorer les gens qui sont des pionniers dans cette lutte qui gangrène la société marocaine .il est certain que cette marche vers la disparition de ce fléau sera longue mais je tiens a féliciter et encourager ces citoyens qui osent sacrifier leur confort pour l’avenir d’une société plus équitable pour nos enfants .On ne répétera jamais assez le courage des gens qui dénonce publiquement ce que beaucoup font, savent et taisent .Ces citoyens sont des exemples qui méritent notre admiration car j’entend souvent dire que la corruption est une honte mais nombreux sont les marocains participant à l’entretien de cet honte le bakchich au policier pour un excès de vitesse, les 10 dh pour le cachet tout de suite en bas d’un document officiel sans faire la file. Les MRE qui se plaignent de cette corruption ont eux aussi tendance a oublier qu’ils entretiennent cet corruption en glissant quelques billets dans leur passeport au moment de passer la douane pour ne pas payer les droist de douanes . par de tel cérémonie j’ai l’espoir de pouvoir dire un jour à mes enfants que le Maroc de demain sera égal pour tous ces citoyens.
Dernière modification le 03/05/2011 17:00
Enfin...
Auteur : MOHAMMED
Date : le 03 mai 2011 à 16h53
c'est pas trop tôt!
Facebook