Succès des manifestations de soutien en Europe

Les manifestations de soutien en Europe à la mobilisation au Maroc pour un Etat plus démocratique ont bien eu lieu. Les immigrés ont été nombreux à se rassembler pour soutenir leurs compatriotes. L’Association des Travailleurs Immigrés en France (ATMF), coorganisatrice des manifestations, se dit satisfaite.

Plusieurs rassemblements se sont déroulés, dimanche 20 février, en Europe en écho aux manifestations marocaines. A Paris, entre 800 et 1000 personnes ont été vues sur le Parvis des Libertés et des Droits de l’Homme. Elles sont venues soutenir, deux heures durant, leurs compatriotes. L’ATMF, coorganisatrice de la manifestation se dit très satisfaite de la mobilisation. « Pour le professionnel du militantisme que je suis ; j’ai eu le plaisir de voir, hier, des gens que je n’avais pas vu manifester depuis longtemps », s’enthousiasme Ali El Baz, coordinateur pour l’ATMF. Les associations avaient retenu le droit de se rassembler de 15h à 17h. « La manifestation a duré très longtemps et nous avons même dû l’interrompre pour respecter les horaires fixés. Les slogans fusaient sans cesse », raconte Ali El Baz.

Les manifestants ont, de toute évidence, suivi les rassemblements qui s’étaient déroulés, le matin même, au Maroc. Ils ont repris les slogans entendus dans les villes du Royaume. « Les manifestants se sont comportés comme des Marocains et non comme des immigrés apportant leur soutien aux mobilisations du Maroc », remarque le coordinateur de l’ATMF.

D’autres manifestations ont été organisées dans le reste de la France. A Marseille, le rassemblement prévu en haut de la Canebière a réuni entre 150 et 200 personnes. Dans l’est, les associations se sont mobilisées à Nancy et Strasbourg. Elles ont organisé une réunion à Nancy tandis que Strasbourg comptabilisait une centaine de manifestants. A Montpellier, le mouvement a rassemblé près de 100 personnes et 150 environs à Lille, selon les chiffres de l’ATMF

A Bruxelles, « plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés cet après-midi devant l’ambassade du Maroc à Bruxelles », rapporte l’un des mouvements de gauche participant, Secours Rouge. « De nombreux courants politiques progressistes, démocratiques et révolutionnaires étaient présents, ainsi qu’une importante délégation amazigh », affirme le site. Une dizaine de contre-manifestants brandissant des portraits du Roi sont venus jouer les trouble-fêtes, comme le montrent plusieurs vidéos. Hués par la foule, ils ont dû reculer et se placer sous la protection de la police. Il ne semble pas que la manifestation ait pris, pour autant, un tour violent. « Il y avait des manifestations a Bruxelles, Paris, Madrid et Amsterdam, leur ampleur et revendications sont les memes que le mouvement du 20 fevrier », annonce Jamal Ryane, président du mouvement des MRE Démocrates, très actif depuis Amsterdam, au Pays Bas.

Mis à jour le 22 février 2011

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
réponse à Fatimacorse
Auteur : sebetbastien
Date : le 25 février 2011 à 10h47
Je suis complètement d'accord avec toi
Le Maroc reste une grande et belle exception en Afrique....
Je pense que l'on doit cela à Hassan II et Mohamed VI mais aussi au peuple marocain.
Je trouve une GROSSE différence entre les Marocains de France et ceux qui ont toujours vécu au Maroc.
J'ai beaucoup voyagé dans le Monde...
J'ai beaucoup de responsabilités en France....
Et pourtant, à 38 ans et Français de "souche", c'est bien ici, au Maroc que j'ai décidé de vivre et de travailler.
C'est ici que je me sens bien.....!
Tu as raison la France n'est pas la terre promise !!!
et sur certains points, le Maroc n'a rien à envier à la France.
Certes, ici comme en Europe, en Chine, aux USA ou en URSS, des réformes restent à mener !
Ici comme ailleurs lutter pacifiquement reste le meilleur choix à adopter....

Toutefois je l'affirme, il fait bon vivre ici !!!!
Article très tendancieux!
Auteur : ybr
Date : le 24 février 2011 à 12h43
Moi, je trouve que cette article et juste.
Il ne faut pas 40 ans pour éliminer la corruption, sauf si les patrons (comme sauvant le cas des Marocains de l'Europe ou d'Amérique qui reviennent au pays) trouvent leurs intérêts dans le système actuel du passe droit.
Ce qui m'étonne c'est justement nous les marocains qui ont vécus à l'étrange oublie vite la démocratie, l'égalité social et reproduit facilement le système marocain dans leur entreprise. Rare ceux qui pense aider les marocains avec un bon salaire et le respect mais plutôt profiter au maximum du potentiels locale et ne lui rien reverser.
Il ne faut jamais arrêter d'aller vers le meilleur pour le Maroc et ils se trompent ceux qui croient que les demandes des manifestants son contre le Maroc. Que le Maroc arrête de dormir et gagne sa liberté.
Sur ceux bonne lecture
pourquoi il y a des dictatures ?
Auteur : razak
Date : le 22 février 2011 à 23h16
a quoi ca sert ces manifestations dans les pays arabes SI CES PAYS NE FONT PAS DES REFORMES ..il suffit de faire comme en france ou le salaires du president et des ministres sont connu il ne ne depasse pas 10 fois celui du smic du pays ..A PARTIR DU MOMENT OU LE SALAIRES DE CEUX QUI GOUVERNENT NE DEPASSE PAS 10 X CELUI DU SALAIRE D'UN TRAVAILLEUR A CE MOMENT LES DICTATURES ET AUTRES S'EFFONDRERONT D'ELLES MEMES...
Article très tendancieux!
Auteur : fatimacorse
Date : le 22 février 2011 à 23h02
Cet article manque d'objectivité, et semble vouloir donner raison aux manifestants.
Mais ce que ne savent peut-être pas les Marocains de France (dont je faisais partie jusqu'à l'année 2007), c'est que le Maroc a énormément changé depuis 12 ans, par rapport au Maroc qu'ont connus nos parents! Si c'était le vilain pays que les pro-manifestants décrivent, je n'aurais pas pu m'y installer!
Nous sommes nombreux ici, Marocains nés en France, et ayant grandi en France, à nous être installés au Maroc ces dernières années, car il y a une grande liberté (je trouve que le Maroc n'a rien à envier à la France de ce point de vue-là). J'ai beaucoup d'amis ici, jeunes et moins jeunes, Marocains de France, qui sont revenus au Maroc pour travailler, le plus souvent pour créer des entreprises et des emplois.
Bien sûr, tout n'est pas parfait, il y a des pauvres (il n'y en a pas en France?), mais beaucoup de projets ont été réalisés pour les aider à s'en sortir! On ne peut pas faire en 10 ans ce qui n'a pas été fait en 40 ans! Soyons patients, le Maroc est sur la bonne voie!
Alors, si on manifeste contre l'État marocain, c'est comme si on punissait un élève au moment où il se met à travailler et à progresser!
On risque de "casser" notre pays, les touristes ne voudront plus venir, et du coup, on perdra des emplois! Mais c'est peut-être ce que veulent les manifestants!
sekata
Auteur : amet.galeb
Date : le 22 février 2011 à 22h18
mettons nos tetes dans la poussiere .l autruche t a precede
Facebook