En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Crédit Suisse pronostique une cession de Maroc Telecom par Vivendi

Alors qu’elle se profilait déjà fin avril, la rumeur selon laquelle le géant français des télécommunications et médias, Vivendi, serait sur le point de se séparer d’une de ses filiales internationales vient d’être relancée aujourd’hui par Le Crédit Suisse. Selon le cabinet d’étude helvétique, la décision d'une cession devrait être prise très prochainement et pourrait concerner Maroc Télécom.

Vivendi pourrait céder sa filiale Maroc Telecom, selon le Crédit Suisse.

Nous vous l’annoncions fin avril : pour revigorer le cours de ses actions en bourse, le géant français de la télécommunication Vivendi serait sur le point de céder une partie de ses actifs internationaux. Une hypothèse confirmée aujourd’hui par le Crédit Suisse qui estime, dans un communiqué publié ce matin même sur le site Boursier.com, que pour le groupe français, le temps de l’action est enfin arrivé.

Pour corroborer son hypothèse, le Crédit Suisse avance que la valorisation du titre de Vivendi, aujourd’hui fixée à 17,90 euros par action, « offre la plus belle histoire de restructuration dans l’univers européen des médias », une opportunité qui expliquerait d’ailleurs pourquoi le prestataire de services financiers helvétique a fait récemment entrer la valeur du groupe français dans sa liste de dossiers européens favoris. Pour mémoire, la valeur du titre de Vivendi avait chuté à 13,33 euros en avril dernier alors qu’elle valait plus du double moins d’un an auparavant. C’est d’ailleurs en raison de cette sérieuse décote que l’agence américaine Bloomberg avait émis à ce moment là l’hypothèse d’une cession-scission des actifs internationaux par le géant mondial des télécoms.

GVT, Activision et même... Maroc Télécom !

Conscient du « potentiel important sur le cours actuel [du titre] si le management [de la compagnie] décidait de bonifier le portefeuille d’actifs », le bureau d’étude zurichois penche aujourd'hui pour l’hypothèse d’une revalorisation des cours de la compagnie par la cession d’actifs, et non par sa scission du groupe en deux entités distinctes. En d’autres termes, selon les experts suisses, Vivendi devrait aller chercher de la valeur dans la cession d’une de ses filiales internationales, parmi lesquelles principalement, la brésilienne GVT, l’américaine Activision, ou la marocaine Maroc Télécom.  

Pour l’instant, il semblerait que GVT soit en tête de la liste des candidates au divorce. En effet, si Vivendi décidait de céder l’opérateur d’accès internet brésilien et réinvestissait la somme empochée dans le rachat d’actions, la transaction pourrait avoir un effet positif de 65% sur la valorisation des titres de la compagnie. Pour Activision, l’effet de levier serait deux fois moindre (37%). Quant à Maroc Télécom, il ne serait que de 8%, soit huit fois inférieurs à celui de GVT ; un levier relativement faible qui, malgré la baisse des résultats enregistrés par l'entreprise marocaine sur les deux derniers exercices, pourrait venir plaider en faveur de son maintien dans le portefeuille d'actif du groupe. 

Selon le site boursier.com, il faudra attendre le séminaire en interne qui s'étalera du 22 au 24 juin prochain pour que la question de la cession soit tranchée. Mais même si le couperet tombe, d’après le Crédit Suisse, l’officialisation de l’annonce ne devrait de toute manière pas être faite dans la foulée.

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
pourquoi accepter les français et pas les quataris===les affairres?
Auteur : zsahara
Date : le 02 juillet 2012 à 13h35
Le Maroc n'a pas peur de cooperer avec un Etat Arabo musulman.Pourqoui nos frères quataris seront acceptés par les français et pas par les marocains.++++illogique et une façon de semer la haine entre deux peuples frères.
Les affaires sont les affaires meme en Islame mais reste le respect .
Les marocains qui ont fait maroc telecom et no vivendi
et savent prendre le sens qui profitent au Maroc.

la qatar en force
Auteur : sonofsun
Date : le 21 juin 2012 à 12h08
si on fait une concordance entre les communiqués et les evenements qui se sont deroulés ces derniers mois, nous pourrons deduire que vivendi en ce qui concerne Maroc telecom, cedera ses actifs au Qatar , ce dernier a acheté 2% de vivendi et a exprimé son souhait fort d'acquerir Maroctelecom. l'autre concurrent direct de vivendi Orange France Telecom prendra des participations (40%) au meditel. so, la presence française sera toujours la.
"Groupe international cherche un talent pour réussir sa transformation"
Auteur : khalil277
Date : le 20 juin 2012 à 23h22
Voici une petite annonce que devraient publier les conseils (d'administration et de surveillance) de ce groupe.

Cession ou pas, pas de réel changement de fond à l'horizon !

Ce qui a manqué à ce groupe tout au long des années, et lui fait encore défaut, c'est de ne pas avoir su, ou pu, créer suffisamment de passerelles entre les différentes activités.
Les choses ont un peu changé ces derniers mois, mais c'était sous la pression des compétiteurs et du marché ; et ça reste encore bien timide.

Rien de véritablement pérenne et robuste ne changera vraiment tant que de telles passerelles ne seront pas déployées et développées, au niveau des offres et les services combinées notamment, aussi bien vers le grand public que vers les opérateurs intermédiaires qui peuvent apporter de l'innovation, de la valeur et un effet démultiplicateur non négligeable.

Les actifs de ce groupe sont de qualité, malgré les difficultés actuelles dans le mobile, et les dirigeants sont de bons gestionnaires.
Cette association aurait été relativement suffisante dans un monde avec peu d'incertitudes et qui ne change pas trop vite.
Ce n'est plus le cas. En tout cas, pas dans les secteurs où opèrent les soéciétés de ce groupe.
La bonne gestion et une bonne sélectivité dans le choix des actifs restent nécessaires, mais ça ne suffit plus. ... Il manque une vision pour tracer la voie, un charisme pour l'incarner et du tempérament pour la mener à bien.

Wait and See!
Facebook