Menu

Article

Indice des prix des actifs immobiliers : Baisse de 24,8% des transactions à Marrakech

Comme Oujda, la baisse des transactions immobilières dans la ville ocre fait face à une très légère augmentation des prix des biens sur le premier trimestre 2017.

Publié
La baisse des transactions immobilières à Marrakech fait face à une très légère augmentation des prix des biens sur le premier trimestre 2017. / Ph. Maroc Photo
Temps de lecture: 2'

A Marrakech, les prix des biens immobiliers enregistrent une légère hausse sur ce premier trimestre 2017, tandis que les transactions ont diminué, d’après l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) relatif au premier trimestre 2017, élaboré par l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) et Bank Al-Maghrib.

Plus précisément, les prix de l’ensemble des catégories immobilières ont augmenté de 2,9% par rapport au quatrième trimestre 2016. La plus forte progression concerne les bureaux (5,8%), tandis que la plus faible touche les locaux commerciaux (0,4%). Entre les deux se suivent les villas (4,8%), les appartements (3,3%), les terrains urbains (1,9%) et les maisons (0,6%).

Sur le front des transactions, celles-ci accusent un repli de 24,8%, la plus forte régression concernant les terrains urbains (-29,9%). Viennent ensuite les appartements (-27,5%), suivis des maisons (-7,4%) et des locaux commerciaux (-3%). En revanche, les ventes des villas ont augmenté de 7%.

Hausse des prix de 7,6% entre le premier trimestre 2016 et le premier trimestre 2017

Toutes villes confondues, l’IPAI a connu, en glissement trimestriel, un accroissement de 2,5% reflétant les augmentations de 1,9% des prix pour le résidentiel, 2,8% pour le foncier et 7% pour les biens à usage professionnel. De manière générale, les transactions ont accusé un recul de 13,9%, traduisant un repli des ventes de toutes les catégories d’actifs.

En glissement annuel, les prix font état d’une hausse de 7,6%, résultat des progressions de 7,1% pour le résidentiel, 7,9% pour le foncier et 11,7% pour les biens à usage professionnel. Les transactions ont diminué de 2%, avec des baisses de 1,4% pour le résidentiel, 5,4% pour le foncier et 1% pour les actifs à usage professionnel.

Les indices des prix des actifs immobiliers (IPAI) ont été élaborés conjointement par Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) à partir des données de l’ANCFCC. Ce dispositif permet de retracer l’évolution au niveau national et par grande ville, des prix des biens immobiliers des trois grandes catégories, en l’occurrence le résidentiel, le foncier et le commercial, ainsi que celle des prix des six catégories : appartement, maison, villa, local commercial et bureau.

Soyez le premier à donner votre avis...
Convertisseur de devises
Montant :
De :
 :
/