Menu

Breve

L’ONG Enactus EMI marque son retour avec un projet de valorisation du tourteau d’Argane

Publié
Photo d’illustration./DR
Temps de lecture: 2'

L’ONG internationale Enactus EMI marque son retour avec le lancement de son nouveau projet «ArgaCare». Le projet porte sur la valorisation du tourteau d’Argane et permettra entre autres, l’amélioration de la situation des femmes œuvrant dans le domaine. Cette initiative a été couronnée par sa nomination en première place lors du Hackathon international «EU-Africa The Journey», dans la catégorie de «Vulnerable Populations».

Le tourteau d’Argane (résidu de l’extraction de l’huile d’Argane) a fait l’objet de plusieurs recherches récentes. Une matière première tout aussi bénéfique que l’huile d’Argane, mais délaissée par les coopératives du secteur agricole, selon l’ONG étudiante. Communément utilisé pour l’alimentation de bétail, son abondance mène parfois même à son abandon dans la nature.

Cette problématique a suscité la curiosité de dix étudiants de l’École Mohammadia d’ingénieurs, qui ont fait de la valorisation du tourteau l’Argane leur priorité. Ce recyclage permet d’obtenir une gamme de produits cosmétiques bio à bas prix, des savons, scrubs et crèmes personnalisables.

L’approche d’Enactus EMI de l’industrie de l’huile d’Argane est davantage sociale qu’entrepreneuriale. En effet, le projet «ArgaCare» vise à implémenter une nouvelle matière première dans l’industrie, créant ainsi plus d’opportunités de travail dans le domaine de l’arganeraie pour les femmes de la région Souss-Massa. L’objectif étant d’améliorer les conditions de ces femmes qui se trouvent dans un environnement de travail pénible à l’ère où l’industrie d’Argane prend un élan sans précédent, générant plus de 17,28 milliards de dirhams à l’horizon 2022.

A travers l’intégration des femmes ouvrières dans les segments de commercialisation, suivant une approche stratégique de vente multi-niveau, «ArgaCare» constituerait une nouvelle source de revenu pour ces dernières. L’ONG envisage d’incorporer les associations locales d’Argane en tant que partenaires clé. Ce qui les rendrait d’autant proches de la population-cible que de leur clientèle.

Selon Enactus EMI, le recyclage sera une alternative à l’exploitation abusive des forêts d’Argane, une richesse patrimoniale en risque d’extinction. De plus, cela permettrait de réorienter le regard des coopératives de l’huile, vers le tourteau.

Soyez le premier à donner votre avis...
Convertisseur de devises
Montant :
De :
 :