Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Yémen: une enfant morte après un mariage forcé
c
15 avril 2010 09:50
Yémen: le village d'une adolescente morte après ses noces réclame justice

De Hammoud MOUNASSAR (AFP) – Il y a 3 jours

AL-ECHA (Yémen) — Sous le choc du décès de la petite Elham, morte à 13 ans, après avoir été violée par l'homme qu'elle venait d'épouser, le village yéménite d'Al-Echa réclame justice.

"Je demande que justice soit faite. Le meurtrier doit être exécuté", affirme Nejma Al-Achi, la mère de la fillette, qui reçoit les journalistes dans sa hutte dans ce village de la province de Hajja, à 220 km au nord-ouest de Sanaa.

La fillette, qui avait célébré ses noces le 29 mars avec Abed al-Hekmi, 24 ans, est décédée le 2 avril d'une hémorragie due à des violences sexuelles.

Selon des membres de la famille et du personnel du dispensaire proche, son époux n'avait pas pu la pénétrer et s'était ensuite acharné sur Elham pour prouver à sa famille, comme le veut la tradition, qu'il avait accompli son devoir conjugual.

"Son mari et sa famille l'ont ligotée et l'ont tuée", accuse Abdallah, le frère de la victime.

Le mariage des fillettes dès l'âge de 11 ans est courant au Yémen, notamment dans des villages reculés comme Al-Echa où pratiquement tous les habitants sont analphabètes.

Conformément aux traditions tribales, la famille d'Elham refuse de récupérer le corps avant que justice soit faite, comme l'affirme Yahya, un autre de ses frères. Les villageois, tous solidaires, réclament la peine de mort pour Abed, qui a été arrêté.

"Il a tué cette fillette. Il doit être exécuté", lance Yahya Mohammad, un des habitants.

Les noces avaient été célébrées dans le cadre d'un "mariage d'échange", pratique courante en vertu de laquelle les familles échangent des jeunes filles à marier. La soeur du marié, âgée de 18 ans, a été donnée en mariage au frère d'Elham, Abdallah, également âgé de 24 ans, et les deux couples ont convolé le même jour.

Mais si la nuit de noces s'est bien passée pour l'un des deux couples et que le mariage a été consommé, comme le raconte Abdallah, Imad n'a pas pu faire de même et s'est rendu avec sa nouvelle épouse dès le lendemain au dispensaire.

"La fillette était très timide, elle semblait assez frêle et faible. Elle a refusé de se déshabiller et de se faire examiner", raconte la gynécologue ouzbèque, Zahra Makyayeva.

"Son époux m'a demandé de lui déchirer l'hymen, mais j'ai refusé", dit-elle.

Abed s'est alors rendu à la pharmacie où il a demandé des somnifères. "J'ai refusé de lui en donner car il voulait probablement les administrer à son épouse, il a alors demandé du viagra et je lui en ai donné un de fabrication locale", affirme le pharmacien Ali al-Hadi à l'AFP.

Trois jours plus tard, le couple est revenu au dispensaire, la jeune femme souffrant d'une infection. "Nous lui avons donné un médicament et j'ai demandé au mari de ne pas l'approcher pendant une dizaine de jours, mais nous avons appris sa mort le lendemain", dit le médecin.

Fathia Mohammad Haidar, une infirmière, affirme avoir appris de la soeur du mari qu'il aurait "ligoté Elham, qui refusait de se laisser approcher, avec une bande de tissu" pour la violer.

Autre conséquence du drame, l'épouse du frère d'Elham a été rappelée chez ses parents à l'annonce du décès.

Celui-ci intervient alors qu'un projet de loi fixant l'âge minimum du mariage pour les femmes à 17 ans est examiné au Parlement, islamistes et conservateurs s'opposant à ce qu'il soit assorti de sanctions.

Pour l'avocate Chaza Nasser, volontaire pour défendre la famille, ce drame illustre la nécessité de prendre au plus vite des mesures pour s'opposer au mariage forcé des mineures.

"Nous demandons au Parlement d'adopter la loi en maintenant les peines de prison prévues", affirme l'avocate, qui a déjà défendu Nojoud Mohammad Ali, la fillette qui avait obtenu le divorce après avoir été mariée de force à huit ans.
[www.google.com]
i
15 avril 2010 10:31
Tout va bien dans le meilleur des mondes.
s
15 avril 2010 13:48
bonsoir

c'est dégoûtant , rien que de lire le titre,
hélas j'ai vu de mes propres yeux aux infos des islamitses aux yémen qui réclament le mariage des fillettes à partir de 9 ans quelle honte pour ces islamistes, quelle honte? et dire pourquoi notre religion est haïe?
ce dérive et ces crimes causés au nom de notre très chère religion ils sont impardonnables, ces gens islamistes qui refuse de suivre l'évolution de ce monde merveilleux à savoir le respect envers la femme et la libération de la femme de tous obstacles sociaux , relationnels ,affectifs, et professionnels

vive les femmes libres, non soumises, non esclaves des hommes
je hais l'hypocrisie
C
15 avril 2010 15:43
Ces gens-là ne sont pas forcément des "islamistes" au sens où on l'entend communément.
Il y a aussi le poids des traditions qui peut être parfois très lourd.Et explosif quand il se double de misère économique comme au Yemen.
N
15 avril 2010 15:58
la barbarie des hommes n'a pas de limites ...
♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫
a
15 avril 2010 18:03
Citation
coldman a écrit:
Yémen: le village d'une adolescente morte après ses noces réclame justice

De Hammoud MOUNASSAR (AFP) – Il y a 3 jours

AL-ECHA (Yémen) — Sous le choc du décès de la petite Elham, morte à 13 ans, après avoir été violée par l'homme qu'elle venait d'épouser, le village yéménite d'Al-Echa réclame justice.

"Je demande que justice soit faite. Le meurtrier doit être exécuté", affirme Nejma Al-Achi, la mère de la fillette, qui reçoit les journalistes dans sa hutte dans ce village de la province de Hajja, à 220 km au nord-ouest de Sanaa.

La fillette, qui avait célébré ses noces le 29 mars avec Abed al-Hekmi, 24 ans, est décédée le 2 avril d'une hémorragie due à des violences sexuelles.

Selon des membres de la famille et du personnel du dispensaire proche, son époux n'avait pas pu la pénétrer et s'était ensuite acharné sur Elham pour prouver à sa famille, comme le veut la tradition, qu'il avait accompli son devoir conjugual.

"Son mari et sa famille l'ont ligotée et l'ont tuée", accuse Abdallah, le frère de la victime.

Le mariage des fillettes dès l'âge de 11 ans est courant au Yémen, notamment dans des villages reculés comme Al-Echa où pratiquement tous les habitants sont analphabètes.

Conformément aux traditions tribales, la famille d'Elham refuse de récupérer le corps avant que justice soit faite, comme l'affirme Yahya, un autre de ses frères. Les villageois, tous solidaires, réclament la peine de mort pour Abed, qui a été arrêté.

"Il a tué cette fillette. Il doit être exécuté", lance Yahya Mohammad, un des habitants.

Les noces avaient été célébrées dans le cadre d'un "mariage d'échange", pratique courante en vertu de laquelle les familles échangent des jeunes filles à marier. La soeur du marié, âgée de 18 ans, a été donnée en mariage au frère d'Elham, Abdallah, également âgé de 24 ans, et les deux couples ont convolé le même jour.

Mais si la nuit de noces s'est bien passée pour l'un des deux couples et que le mariage a été consommé, comme le raconte Abdallah, Imad n'a pas pu faire de même et s'est rendu avec sa nouvelle épouse dès le lendemain au dispensaire.

"La fillette était très timide, elle semblait assez frêle et faible. Elle a refusé de se déshabiller et de se faire examiner", raconte la gynécologue ouzbèque, Zahra Makyayeva.

"Son époux m'a demandé de lui déchirer l'hymen, mais j'ai refusé", dit-elle.

Abed s'est alors rendu à la pharmacie où il a demandé des somnifères. "J'ai refusé de lui en donner car il voulait probablement les administrer à son épouse, il a alors demandé du viagra et je lui en ai donné un de fabrication locale", affirme le pharmacien Ali al-Hadi à l'AFP.

Trois jours plus tard, le couple est revenu au dispensaire, la jeune femme souffrant d'une infection. "Nous lui avons donné un médicament et j'ai demandé au mari de ne pas l'approcher pendant une dizaine de jours, mais nous avons appris sa mort le lendemain", dit le médecin.

Fathia Mohammad Haidar, une infirmière, affirme avoir appris de la soeur du mari qu'il aurait "ligoté Elham, qui refusait de se laisser approcher, avec une bande de tissu" pour la violer.

Autre conséquence du drame, l'épouse du frère d'Elham a été rappelée chez ses parents à l'annonce du décès.

Celui-ci intervient alors qu'un projet de loi fixant l'âge minimum du mariage pour les femmes à 17 ans est examiné au Parlement, islamistes et conservateurs s'opposant à ce qu'il soit assorti de sanctions.

Pour l'avocate Chaza Nasser, volontaire pour défendre la famille, ce drame illustre la nécessité de prendre au plus vite des mesures pour s'opposer au mariage forcé des mineures.

"Nous demandons au Parlement d'adopter la loi en maintenant les peines de prison prévues", affirme l'avocate, qui a déjà défendu Nojoud Mohammad Ali, la fillette qui avait obtenu le divorce après avoir été mariée de force à huit ans.
[www.google.com]





Ca me fou la gerbe. Pauvre petite.
m
15 avril 2010 19:07
Pauvre petite...Allah yarhamouhaSad Smiley


s
15 avril 2010 19:34
Citation
NoirDésir a écrit:
la barbarie des hommes n'a pas de limites ...

bonsoir
vous m'excusez de porter une précision (la barbarie des hommes n'a pas de limite)

je dirai la barbarie de certain homme musulman qui disent appliquer l'islame et la chariâa ils sont les plus barbares
merci
je hais l'hypocrisie
c
15 avril 2010 20:48
Citation
Casasurseine a écrit:
Ces gens-là ne sont pas forcément des "islamistes" au sens où on l'entend communément.
Il y a aussi le poids des traditions qui peut être parfois très lourd.Et explosif quand il se double de misère économique comme au Yemen.

c'est plus qu'un probléme de tradition. c'est la place et la "valeur" de la femme qui est le noeud du probléme. ils se sont échangés leurs sœurs comme si c'était des chèvres. et comme l'une est morte, l'autre doit revenir dans sa famille. c'est quand meme hallucinant quand on y pense et qu'on essaient de se mettre à leur place. on nie tout sentiment humain à ces filles. la fillette victime a été donné par ses parents, sa famille. quel sentiment de solitude extrême, d'angoisse doit t'envahor quand enfant, tu es livrée ainsi à la bestialité d'un homme qui te force jusqu'a te dechirer.
N
15 avril 2010 20:53
Citation
sakki a écrit:
Citation
NoirDésir a écrit:
la barbarie des hommes n'a pas de limites ...

bonsoir
vous m'excusez de porter une précision (la barbarie des hommes n'a pas de limite)

je dirai la barbarie de certain homme musulman qui disent appliquer l'islame et la chariâa ils sont les plus barbares
merci


non, je n'y mêle pas la religion ... peut-être que certains l'instrumentalisent pour trouver une justification perverse à leurs actes barbares mais moi je dis que c'est l'homme, point.
♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫ ♪ ♥ ♫
g
16 avril 2010 13:26
Citation
Casasurseine a écrit:
Ces gens-là ne sont pas forcément des "islamistes" au sens où on l'entend communément.
Il y a aussi le poids des traditions qui peut être parfois très lourd.Et explosif quand il se double de misère économique comme au Yemen.

Ces yémennites ne font que suivre la chariâ et la sunna musulmane, puisque le procphète qui est leur exemple parfait s'est marié avec Aicha alors qu'elle n'avait que 8 ans !!!

la pédophilie est permise et autorisée dans l'Islam. ne dis pas le contraire.

La religion rend les gens des fois débiles !!! les féministes militent et manisfestent pour rien ...

[www.lesnouvelles.org]
z
17 avril 2010 10:41
C'est de la pédophilie déguisée !!! pays de SAUVAGE,ils sont où les fatwatiste,taliban et autres Kamikaze pour interdire ce genre de pratique sexuelle !!!!
+++++++TANGER++++++++
I
17 avril 2010 11:42
Tue, pille, viole, quelle bande de barbares rétrogrades. On a vraiment l'impression de se retrouver X siècles en arrière. Si c'est cette culture que les immigrants veulent absolument importer, qu'ils le laisse dans leur pays.
w
17 avril 2010 12:11
tout a fait de ton avis Itoshiki...X siécles en arriere ..et encore tu es gentil..quant à l importation d une telle culture je dit aussi haut et fort NON ...rien absolument rien ne justifie de tels actes moyennageux et barbares
i
18 avril 2010 00:40
Citation
galouliya_zman a écrit:
Citation
Casasurseine a écrit:
Ces gens-là ne sont pas forcément des "islamistes" au sens où on l'entend communément.
Il y a aussi le poids des traditions qui peut être parfois très lourd.Et explosif quand il se double de misère économique comme au Yemen.

Ces yémennites ne font que suivre la chariâ et la sunna musulmane, puisque le procphète qui est leur exemple parfait s'est marié avec Aicha alors qu'elle n'avait que 8 ans !!!

la pédophilie est permise et autorisée dans l'Islam. ne dis pas le contraire.

La religion rend les gens des fois débiles !!! les féministes militent et manisfestent pour rien ...

[www.lesnouvelles.org]


Il fut un temps ou l'on était pape de pere en fils.
Il fut un temps ou les chretiens mariaient des enfants...avec la benediction de l'eglise.
Il fut un temps ou la place de la femme en occident voisinait celle de certaines musulmanes aujourd'hui.

Le prophete a epousée une enfant de 8 ans....il y a 14 siecles.
Faire de meme aujourd'hui est criminel. La religion musulmane ne saurait autoriser la pedophilie, puisque la relgion musulmane, comme toute autre religion, suit l'air du temps, s'adapte....il existe certes des malades qui utilisent la religion...des malades...comme partout ailleurs dans le monde !
T
18 avril 2010 11:18
Je suis mort de rire..........Un peu plus,et on se croirait sur françaisdesouche.fr

Grinning smileyGrinning smiley
Citation
Itoshiki a écrit:
Tue, pille, viole, quelle bande de barbares rétrogrades. On a vraiment l'impression de se retrouver X siècles en arrière. Si c'est cette culture que les immigrants veulent absolument importer, qu'ils le laisse dans leur pays.

Paix a toi patriote!!

Foutons hors de france toutes cette hordes de barbares mulatres qui pourrissent nos villes,cette sous race de bougnoules négroides.
Cette terre n'est pas la votre!.Fils de negres,alors rentrez tous dans votre jungle africaine.pédérastres arabes.

Coldman,ltoshki meme combat

Unie pour le juste combat.

Vive la france

(Grinning smileyGrinning smiley)
Nech zie Al hoceima..........
I
18 avril 2010 15:44
Citation
Tamassint* a écrit:
Je suis mort de rire..........Un peu plus,et on se croirait sur françaisdesouche.fr

Grinning smileyGrinning smiley
Citation
Itoshiki a écrit:
Tue, pille, viole, quelle bande de barbares rétrogrades. On a vraiment l'impression de se retrouver X siècles en arrière. Si c'est cette culture que les immigrants veulent absolument importer, qu'ils le laisse dans leur pays.

Paix a toi patriote!!

Foutons hors de france toutes cette hordes de barbares mulatres qui pourrissent nos villes,cette sous race de bougnoules négroides.
Cette terre n'est pas la votre!.Fils de negres,alors rentrez tous dans votre jungle africaine.pédérastres arabes.

Coldman,ltoshki meme combat

Unie pour le juste combat.

Vive la france

(Grinning smileyGrinning smiley)
tu remarqueras que je n'ai cité ni les arabes ni l'islam.
A
19 avril 2010 11:19
Citation
Tamassint* a écrit:
Paix a toi patriote!!

Foutons hors de france toutes cette hordes de barbares mulatres qui pourrissent nos villes,cette sous race de @#$%& négroides.
Cette terre n'est pas la votre!.Fils de negres,alors rentrez tous dans votre jungle africaine.pédérastres arabes.

Coldman,ltoshki meme combat

Unie pour le juste combat.

Vive la france

(Grinning smileyGrinning smiley)

Toi t'as snifé les cendres du Eyjafjöll ça ne fait aucun doute ptdr
"Pas de guerre entre les races, pas de paix entre les classes" !
D
19 avril 2010 14:14
Que se passe t il sur Yabiladi? Je m'absente qq semaines et quand je reviens je découvre qu'on a ouvert une succursale de Fdesouche!

Que font-ils sur un site Marocain?

La religion n'a rien a voir dans cette barbarie! Apportez des preuves de sources MUSULMANES pour etayer vos mensonges bandes d'ignares! Le mariage d'une fille n'est autorisé que si elle est pubère! Vous en connaissez beaucoup qui le sont à 9ans? A fortiori pour une femme qui s'évérera être stérile comme elle?

Les historiens établissent l'âge de Aicha entre 14 et 24 ans au moment du mariage faute de registre d"état civil. Alors allez déverser vos mensonges sur Yahoo Q/R ou Wikipédia-caca.

Pour ce qui est de la pédophilie, demandez benoit au vatican Il vous expliquera
A
19 avril 2010 18:22
Citation
Dunesdesable a écrit:
Que se passe t il sur Yabiladi? Je m'absente qq semaines et quand je reviens je découvre qu'on a ouvert une succursale de Fdesouche!

Que font-ils sur un site Marocain?

La religion n'a rien a voir dans cette barbarie! Apportez des preuves de sources MUSULMANES pour etayer vos mensonges bandes d'ignares! Le mariage d'une fille n'est autorisé que si elle est pubère! Vous en connaissez beaucoup qui le sont à 9ans? A fortiori pour une femme qui s'évérera être stérile comme elle?

Les historiens établissent l'âge de Aicha entre 14 et 24 ans au moment du mariage faute de registre d"état civil. Alors allez déverser vos mensonges sur Yahoo Q/R ou Wikipédia-caca.

Pour ce qui est de la pédophilie, demandez benoit au vatican Il vous expliquera

Pourquoi montrer du doigt le Vatican, alors que chez les arabes du Yémen la pédophilie est une chose courante ? La religion ne sert que de couverture. Cautionnes tu ce crime ?
"Pas de guerre entre les races, pas de paix entre les classes" !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook