Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Yazid à tué Hussain : les sources parlent...
Hassan_Ghol [ MP ]
13 mai 2012 01:27
Quelques Hadiths sunnites sur les faits :

Introduction :

وقد تقدم أنه قتل الحسين وأصحابه على يدي عبيد الله بن زياد‏
'Il est déjà mentionné qu'il (Yazid) a tué al-Hussain et ses compagnons à travers Ubaidullah bin Zyad ' Ibn Kathir-al Bidaya wa al Nihaya Volume 8 page 243
[islamport.com]

'Après le meurtre de Husayn les tentes ont été incendiées et les femmes en leur possession ont été distribués et les Hijabs(voile) ont été retirés de la tête des femmes' Ibn Kathir- al Bidayah Volume 8 page 188

Al-Qasim ben Bakhit, a déclaré: «Lorsque la tête de Husseyn a été placé en face de Yazid bin Mu'awyia, il a commencé à frapper ses dents avec son bâton' Ibn Kathir-al Bidaya wa al Nihaya Volume 8 page 209
[www.al-eman.com]

إن يونس بن حبيب الجرمي حدثه قال: لما قتل ابن زياد الحسين ومن معه بعث برؤوسهم إلى يزيد، فسر بقتله أولا وحسنت بذلك منزلة ابن زياد عنده، ثم لم يلبث إلا قليلا حتى ندم

Yunus ben Habib al-Jarmi dit: «Quand Ibn Ziyad a tué Husseyn et ses compagnons et ont envoyé leurs têtes à Yazid, il [Yazid] est devenus heureux d'apprendre sa mort(Hussein) qui explique pourquoi la position d'Ibn Ziyad est élevé, mais ce bonheur fut de courte durée seulement et puis il a regretté '
Ibn Kathir-al Bidaya wa al Nihaya Volume 8 page 235

Yazid a dit : 'Maintenant chaque personne, bonnes et mauvaises portent dans leur cœur la haine envers moi, les gens doivent être choqués contre moi d'avoir fait assassiner Husseyn '
Ibn Kathir -al Bidaya wa al Nihaya Volume 8 page 235

قلت: ولما فعل يزيد بأهل المدينة ما فعل، وقتل الحسين وإخوته وآله، وشرب يزيد الخمر، وارتكب أشياء منكرة، بغضه الناس، وخرج عليه غير واحد، ولم يبارك الله في عمره، فخرج عليه أبو بلال مرداس بن أدية الحنظلي


'Lorsque Yazid a fait pour les gens de Médine ce qu'il a fait et a tué al-Hussain et ses frères et leur descendants, et Yazid bu de l'alcool, et réalisé des choses abominables, alors les gens le détestaient et protestèrent contre lui plus d'une fois. Dieu n'a pas béni sa vie.' Imam Dhahabi dans 'Tarikh Islam' Volume 5 page 30

Muhammad bin al-Dahak rapporte de son père qui a dit: «Quand Hussain fut partit(en direction de Koufa), Yazid a écrit à Ibn Ziyad en disant:« Hussein est en marche vers Koufa . [...]C'est pourquoi Ibn Ziad l'a tué(Hussein) et il lui donna sa tête (à Yazid).
Imam Dhahabi dans Siar Alam al-Nubala, Volume 3 page 305

Avis des savants sur Yazid:
D’apres Ibn Khaldun :
'Il est inadmissible de soutenir Yazid sur l'assassinat d' Hussain, son acte prouve qu'il est un infidèl et Husseyn un martyr.' Al-Muqadima par Ibn Khaldun, page 254
ولما قتل الحسين وبنو أبيه بعث ابن زياد برؤوسهم إلى يزيد فسر بقتلهم أولا ثم ندم لما مقته المسلمون على ذلك وأبغضه الناس وحق لهم أن يبغضوه

D’après Suyuti :
'Lorsque Hussain et sa famille ont été tués, Ibn Ziyad a envoyé leurs têtes pour Yazid. Il (Yazid) exprima sa joie, mais après cela, quand les gens le détestaient pour ça, il a ensuite exprimé ses regrets .' Suyuti dans Tarikh Khulfa


فكتب يزيد إلى واليه بالعراق عبيد الله بن زياد بقتاله فوجه إليه جيشا أربعة آلاف عليهم عمر بن سعد بن أبي وقاص


'Yazid a écrit à son gouverneur en Irak Ubaidllah ben Ziyad en lui ordonnant de le combattre (Hussain) donc il (Ibn Ziad) a envoyé une armée composée de quatre mille personnes dirigées par Omar ben Saad ben Abi Waqas ' Suyuti dans Tarikh Khulfa

I) Yazid ordonne a son gouverneur Walid de tuer Imam Hussein

Yazid a écrit: «Force Hussain, Abdullah ibn Umar, Abdallah ibn al-Zubair pour donner Baya et ne pas les épargner"

وكتب إليه في صحيفة كانها أذن فأرة : أما بعد فخذ حسينا وعبد الله بن عمر وعبد الله بن الزبير بالبيعة أخذاً شديداً ليست فيه رخصة حتى يبايعوا والسلام
Yazeed wrote: ‘Force Hussain, Abdullah ibn Umar, Abdullah ibn al-Zubair to give Baya and don’t spare them’
[Maqatil Husayn al Khuwarzmi Volume 2 page 80 Chapter 9]

Nous pouvons aussi lire :
Quand il (Waleed) a lu la lettre de Yazid pour lui (Marwan) et a fait des consultations avec lui dans cette affaire et dit: «? Que pensez-vous que nous ferons» Il (Marwan) a répondu: «Je vais leur faire part à eux maintenant et demandez à ce qu’il donne le baya et nous obéir, s'ils acceptent, nous allons les laisser partir, mais si ils vous rejettent, nous devons les arrêter et radier leurs têtes ».

فلما قرأ عليه كتاب يزيد استرجع وترحم عليه ، واستشاره الوليد في الامر وقال كيف ترى ان نصنع ؟ قال : فاني ارى ان تبعث الساعة إلى هؤلاء النفر فتدعوهم إلى البيعة والدخول في الطاعة فان فعلوا قبلت منهم وكففت عنهم ، وان ابوا قدمتهم فضربت اعناقهم

When he (Waleed) read Yazeed's letter for him (Marwan) and did consultation with him in that matter and said: ‘What do you think we shall do?’ He (Marwan) replied: ‘I see to send to them now and ask them to give baya and obey us, if they accept then we will let them go but if they reject you shall arrest them and strike off their heads’

II) Yazid écrit à Ibn Zyad en lui disant de tuer Imam Hussein

Ibn Ziyad a écrit à Husayn 'J'ai reçu des informations que vous êtes arrivés à Kerbala, et Yazid m'a dit de ne pas vous tuer, à condition que vous accepter son autorité et la mienne.

"Ibn Ziyad wrote to Husayn 'I have received information that you have arrived in Kerbala, and Yazeed has told me not to kill you, provided you accept his authority and mine.'
Matallib al Saul Volume 2 page 26

Yazid a écrit à son gouverneur en Irak Ubaidllah bin Ziyad lui ordonnant de se battre contre lui (Hussain) donc il (Ibn Ziad) a envoyé une armée composée de quatre mille personnes de plomb par Umar bin Saad bin Abi Waqas »

فكتب يزيد إلى واليه بالعراق عبيد الله بن زياد بقتاله فوجه إليه جيشا أربعة آلاف عليهم عمر بن سعد بن أبي وقاص
Imam Jalaluddin Suyuti records in Tarikh Khulfa

« Muhammad bin al-Dahak rapporté de son père qu'il a dit: «Quand Hussain marchait, Yazid a écrit à son Ibn Ziyad gouverneur en disant:« Hussain est en marche à Koufa et il s’agit d'un problème de votre temps pas d'autres temps, votre état de ne pas d'autres Etats, et de vous non pas pour les autres gouverneurs. A cette époque, vous pourriez être libre ou être asservi. Par conséquent Ibn Ziad tué et envoya sa tête à lui (Yazid). »
Imam Dhahabi records in Siar Alam al-Nubala, Volume 3 page 305

III) Ibn Zyad admet avoir tué Imam Hussain sous les ordres de Yazid

"Il (Yazid) a écrit à Ubaydullah Ibn Ziyad lui ordonnant de marcher vers Médine et à Ibn Zubayr à La Mecque, il (Ibn Ziyad) a répondu:.« Je ne peux pas donner ces deux choses à ce Fasiq, après avoir tué le petit-fils de Rasulullah (s), je ne vais pas maintenant aller à l'assaut de la Kaaba »
وبعث إلى عبيد الله بن زياد يأمره بالمسير إلى المدينة ومحاصرة ابن الزبير بمكة، فقال: والله لا جمعتهما للفاسق، قتل ابن رسول الله وغزو الكعبة. ثم أرسل إليه يعتذر

"He (Yazeed) wrote to Ubaydullah Ibn Ziyad ordering him to march towards Madina and surround Ibn Zubayr in Makka. He (Ibn ziyad) replied: 'I can't give both these things to this Fasiq, after killing the grandson of Rasulullah (s), I'm not now going to assault the Kaaba'..
[Tarikh Kamil, Volume 4 page 112]

IV) Témoignage de Ibn Abbas que Yazid a tué l'imam Hussein

Ibn Abbas a répondu à la lettre de Yazid, en mentionnant: "... Vous avez tué Husayn, ainsi que les jeunes de Banu Abdul Muttalib qui étaient balises d'étoiles d'orientation etcélèbre, vos troupes ont défilé sur eux à vos ordres."

فكتب إليه ابن عباس:...وقد قتلت حسيناً وفتيان عبد المطلب مصابيح الهدى ونجوم الأعلام غادرتهم خيولك بأمرك

Ibn Abbas replied to Yazeed’s letter stating: “… You killed Husayn as well as the youth from Banu Abdul Muttalib who were beacons of guidance and famed stars, your troops marched on them at your orders ." [Tareekh Kamil Volume 4 page 69]

V) Le témoignage de Abdullah Ibn 'Umar que Yazid tué Imam Hussain (as)

Ibn Omar a écrit à Yazid, «Est-ce que votre cœur ne devenu noir encore? Vous avez tué la famille du Prophète. »
Ibn Umar wrote to Yazeed, 'Hasn't your heart gone black yet? You murdered the family of the Prophet?' [ Maqatil al Husayn]

VI) Yazid à tué Hussain d’apres son propre fils (Mou’awiya 2nd) :

Lorsque Yazid a succédé sur le trône par son fils de Mu'awiya a dit dans son premier sermon: «Nous sommes définitive sur des actes répréhensibles de Yazid, il a tué la famille du Prophète, considérée l'alcool comme halal, et a la douleur de la Ka'aba
"When Yazeed was succeeded to the throne by his son Mu'awiya he said in his first sermon 'We are definite about Yazeed's wrongdoing, he killed the family of the Prophet, deemed alcohol halal, and brought pain to the Ka'aba."
Hayaat al Haywaan Volume 1 page 88

VII) Yazid admet lui-même avoir tué la famille du prophete SAWS

Suite à l'assassinat de Husayn, Yazid a dit: «J'ai vengé la mort de mes parentsmécréants à Badr en tuant la famille du Prophète
"Following the murder of Husayn, Yazeed said 'I avenged the killing of my kaafir relatives in Badr through killing the family of the Prophet".
Sharh Fiqh Akbar page 73

VIII) Apres l’assassinat d’Al Hussein :

Lorsqu’on apporta la tête décapitée de l'imam Husayn au calife Yazîd Ier, celui-ci fut effrayé.
Il frappa d’un baguette la bouche de Husayn et dit : « Nous nous serions contentés de la soumission des habitants de l’Irak sans ce meurtre ». Un spectateur présent lui dit : « Écarte cette baguette de cette bouche que le Prophète a maintes fois baisée. » Alors Yazîd irrité se retourna vers `Ali Zayn et lui dit : « Fils de Husayn, ton père a brisé les liens de la parenté et c’est pour cela que Dieu lui a fait ce que tu as vu. N'est-ce pas Dieu Lui-même qui a fait mourir ton père ? N'est-ce pas Dieu Qui l'a puni pour s'être rebellé contre le Commandeur des Croyants ? » À quoi Ali fils de Husayn répliqua : « Non tyran ! Ne déforme pas les versets coraniques. Ne change pas leur signification ! Dans Son Infinie Sagesse, Dieu donne à chacun le temps et les occasions pour agir en bien ou en mal, avec justice ou en oppresseur. Le Châtiment Divin atteint toujours les tyrans, tôt ou tard ! Le Saint Coran ne raconte-t-il pas les tribulations des Prophètes, qui ont souffert mille maux de la part des peuples auxquels ils avaient été envoyés ? » Tabarî (trad. Hermann Zotenberg), La Chronique : Histoire des prophètes et des rois [« تاريخ الرسل والملوك (Tārīḫ ar-rusul wal-mulūk) »], vol. II, Actes Sud, coll. « Sindbad », 19 mai 2001 (ISBN 2-7427-3318-3), p. 27,34,38


Al-Rad ala al-Mutaseb al-Aneed Al-Manee men Zam Yazeed, page 58:

قال ابن ابي الدنيا وثنا سلمة بن شبيب قال ثنا الحميدي عن سفيان قال سمعت سالم بن أبي حفصة يقول قال الحسن جعل يزيد بن معاوية يطعن بالقضيب موضع في رسول الله صلى الله عليه وسلم واذلاه

Ibn Abi Dunya recorded from Salamah bin Shabib from al-Humaydi from Sufyan from Salim bin Abi Hafsa from Hassan (al-Basri) saying: “Yazeed bin Mu'awyia was prodding with a stick that place kissed by Allah's messenger kissed, how shameful!”.

IX) Les merites de Yazid

'Yazid aimait les vices mondains, buvait, écoutait de la musique, aimait la compagnie des garçons pubère [...] Chaque matin, il était sou et attachait des singes à une selle de cheval et faisait courrir le cheval '. Ibn Kathir dans 'al Bidayah' Volume 8 page 1169

Al Bidayah Wal Nihayah, Vol 8 Page 1169, Nafees Academy Karachi

إنه أجازني بمائة ألف ولا يمنعني ما صنع بي أن أخبركم خبره وأصدقكم عنه والله إنه ليشرب الخمر والله إنه ليسكر حتى يدع الصلاة

'Il m'a récompensé avec 100 000, mais cet acte ne m'empêchera pas de vous dire honnêtement son statut, par Allah, il boit l'alcool, par Allah, il est ivrogne et abandonne même la prière ' Ibn Atheer Jazri records the following testimony of Munzar bin Zubayr in 'Tareekh al Kamil' Volume 3 page 450

'Ziyad Haarthi raconte: «Yazid m'a donné à boire de l'alcool, je n'avais jamais bu d'alcool comme ça avant, et je demandais où il avait obtenu ces ingrédients. Yazid a répondu: «elle est faite de douceur de grenade, de miel d'Ispahan, de sucre Hawaz, les raisins de Taëf et de l'eau de Burdah». Ahmed ben Masama 'a raconté: «Une fois que Yazid bu de l'alcool et a commencé à danser, soudain, il tomba et ses narines a commencé à saigner '« Siyar A'lam Al-Nubala" Volume 4 pages 37, Dhahabi


:
وقال الذهبي فيه كان ناصبياً فظاً غليظاً يتناول المسكر ويفعل المنكر افتتح دولته بقتل الحسين وختمها بوقعة الحرة فمقته الناس ولم يبارك في عمره

'Al-Dhahabi dit à son sujet (Yazid) qu'il était Nasibi(haine envers Ahlulbayt), grossier, rude, buvait de l'alcool et a commis de mauvaises actions. Il a commencé son règne en tuant al-Hussain et a conclu avec la bataille d'al-Hara, donc les gens le haïssaient, et Allah n'a pas bénisse sa vie .' Allamah Ibn al-Emaad al-Hanbali dans "Shadharat al Dhahab" Volume 1 page 69


قلت: ولما فعل يزيد بأهل المدينة ما فعل، وقتل الحسين وإخوته وآله، وشرب يزيد الخمر، وارتكب أشياء منكرة، بغضه الناس، وخرج عليه غير واحد، ولم يبارك الله في عمره، فخرج عليه أبو بلال مرداس بن أدية الحنظلي


'Je dis: «Quand Yazid a fait pour les gens de Médine ce qu'il a fait et a tué al-Hussain et ses frères et ses descendants, et buvait de l'alcool, et réalisé des choses abominables, alors les gens le détestaient et se leva contre lui plus d'une fois.' Imam Dhahabi-Tarikh Islam' Volume 5 page 30


'Après l'incident de Karbala, Yazid a nommé son cousin Othman bin Muhammad bin Abu Sufyan en tant que gouverneur de Médine .Il (Othman) est venu à Médine et a préparé une délégation et il a envoyé à visiter Yazid afin qu'il puisse donner à Bayah Yazid. Yazid leur a donné des cadeaux, mais malgré cela, lorsque la délégation est retournée, elle a exprimé des choses négatives sur Yazid et dit: «Nous avons retourné après avoir visité un homme qui n'a pas de religion, il boit de l'alcool, joue des instruments, conserve la compagnie des chanteurs et des chiens [mots civile pour] la bestialité, nous déclarons que nous avons rompu notre allégeance à lui ... »Abdullah bin Abi Hafs bin Umro Mukhzomi commenté: "Bien que Yazid m'a donné des cadeaux et autres avantages, mais la réalité est que cet homme est un ennemi d'Allah (swt) et un ivrogne. Je vais me séparer de lui de la même manière que j'enlève mon turban de ma tête »et après avoir dit qu'il avait enlevé son turban de sa tête et une personne dit:« Je sors de son royaume dans la façon dont je sors mon pied de ma chaussure », puis tous les gens ont commencé à faire cela '. Allamah Samhodi dans Wafa al-Wafa


'Un groupe qui inclut Ibn Yazid Jauzi jugent un mécréant, un autre groupe affirme qu'il n'était pas un mécréant, cela est un sujet de litige dans la Oumma et la majorité des Ahl'ul Sunnah s'accordent à dire qu'il était un fasiq (transgresseur), un Fajir (celui qui commet la débauche) et un ivrogne.
Al-Waqidi a enregistré à partir de diverses façons que Abdullah bin Hanzallah raconte: «En vérité nous nous sommes opposés àYazid à l'époque où nous avons craint qu'Allah (swt) enverra des pierres sur nous, Yazid autorisait le nikah (mariage) avec les mères, filles et sœurs , buvait de l'alcool et abandonnait la prière .' Sawaiq al Muhriqa' page 221, Ibn Hajr Makki al-Haythami

هو رجل يشرب الخمر ويزني بالحرم


'Il est un homme qui boit de l'alcool et effectue un adultère avec Mahram (parents par le sang') '
Maqal bin Sinan in al-Mustadrak al-Hakim, Volume 3 page 522

«En vérité, Hussain (as) a rejeté la proposition de donner l'allégeance à Yazid parce qu'il était transgresseur, ivrogne et un oppresseur et Hussain est allé à la Mecque.' [Sirul Shahadatayn, page 12]


'Le trésor de l'alcool se trouve dans un ustensile qui est comme l'argent et la branche de raisins sont chargés par les raisins qui sont comme des étoiles, la profondeur de la branche de raisins est autre pour les étoiles plus le soleil, l'est de ce soleil (l'alcool) est la main du buveur de tout l'endroit pour le coucher du soleil (l'alcool) est ma bouche, donc, si un alcool jour a été faite Haram dans la religion d'Ahmad, alors O destinataire, il suffit de prendre en fonction de la religion de Masih ibn Mariam (c'est à dire qu'il jugea halal)'
Tafseer Mazhari [Arabic], Volume 5 page 271, commentary of 14:29




'En raison de sa haine d'Allah (swt) Yazid ouvertement buvait de l'alcool. Dans ses actes, il a suivi la Sirah de Pharaon, mais Pharaon était plus juste avec ses propres sujets(esclave)' Muruj al Dhahab


وهو اللاعب بالنرد والمتصيد بالفهود ومدمن الخمر، وشعره في الخمر معلوم

.
'Yazid chassaient avec le jeu d'échecs et buvait de l'alcool et avait des poèmes célèbres sur l'alcool '
Tarikh Ibn Khalkan -In Wafyat al-Ayan Volume 3 page 287



ولست بالخليفة المستضعف - يعني عثمان - ولا الخليفة المداهن - يعني معاوية - ولا الخليفة المأبون - يعني يزيد

'Je ne suis pas faible comme Othman et je ne suis pas la ruse, comme Mu'awiya et je ne suis pas un homosexuel, comme Yazid' Imam Dhahabi from the sermon of Abdul Malik bin Marwan in 'Tarkeeh Islam' Volume 1 page 634

'Abdullah bin Hanzala Sahaba déclaré «Par Allah nous nous sommes opposés Yazid au moment où nous avons craint que les pierres ne viennent sur nous du ciel. Il était un trangresseur qui copulait avec sa mère, sa sœur et ses filles, qui buvaient de l'alcool et n'a pas offert Salat' Tabaqat al Kabeera, Volume 5 page 66:


'Waqidi a rapporté de Abdullah bin al Hinzala Ghaseel: «Nous nous sommes préparés à l'attaque Yazid à l'époque où nous étions sûrs que les pierres venaient du ciel parce que les gens effectuaient le mariage(nikah) avec leurs mères, sœurs et filles.' Allamah Jalaluddin Suyuti writes in Tareekh ul Khulafa


هو رجل يشرب الخمر ويزني بالحرم


'Il est un homme qui boit de l'alcool et effectue un adultère avec Mahram (avec sa mère/soeur)'
Sahabi Maqal bin Sinan in al-Mustadrak al-Hakim, Volume 3 page 522


X) Rassulullah SAWS sur Yazid

al Bidayah Volume 8 page 231 Dhikr Yazeed:

“Justice doit se prononcer sur ma communauté jusqu'à ce que le premier individu qui va détruire mon Deen, il sera des Bani Ommeyades son nom sera Yazid. "

“Justice shall rule my Ummah until the first individual who shall destroy my Deen, from the Banu Ummayaa his name shall be Yazeed.”
filsdelislam [ MP ]
13 mai 2012 03:20
Salam ahlikoum

Hassan tout ces preuve sont fausse il ne suffit pas comme je te les dis de prendre un récit et le donner comme preuve il faut vérifier sont authenticité 

Il y a eu 3 tête qui on tuer Hussein 

-oubaydallah ibn zyad qui était dans l'armée de Ali ladi Allah Anhou...et son père était gouverneur au temp du califat de Ali ladi Allah Anhou


-shamr Ibn Al Jawshan qui était lui aussi dans l'armée de Ali 

-sinane ibn anas sont père était lui dans l'armee de Ali ladi Allah Anhou 

Mais énergie général se sont les gens de kuffa qui l'on trahie comme le dis beaucoup de savant chiite

Je mettrais une vidéo inchallah des savant chiite qui avoue tout...


-

 
superquenelle [ MP ]
13 mai 2012 10:18
Citation
filsdelislam a écrit:
Salam ahlikoum

Hassan tout ces preuve sont fausse il ne suffit pas comme je te les dis de prendre un récit et le donner comme preuve il faut vérifier sont authenticité 

Il y a eu 3 tête qui on tuer Hussein 

-oubaydallah ibn zyad qui était dans l'armée de Ali ladi Allah Anhou...et son père était gouverneur au temp du califat de Ali ladi Allah Anhou


-shamr Ibn Al Jawshan qui était lui aussi dans l'armée de Ali 

-sinane ibn anas sont père était lui dans l'armee de Ali ladi Allah Anhou 

Mais énergie général se sont les gens de kuffa qui l'on trahie comme le dis beaucoup de savant chiite

Je mettrais une vidéo inchallah des savant chiite qui avoue tout...


 
loooooool
Tous des menteurs, sauf toi lol

Inutile de te fatiguer, Othman al Kamiss nous fait une belle démonstration ici sur les gens de Koufa,il prétends que ce sont les chiite Khawarij qui l'on tué:
[www.dailymotion.com]

Une démonstration absolument lamentable de sa part. J'espère que vous avez apprécié le spectacle.

Un chiite qui a assassiné? ceci est un sophisme. En effet, la doctrine Chiite consiste à sortir de l'Islam toute personne qui touche à un cheveux d'Ahlulbayt. Et c'est pour ça que nous rentrons en conflit sur certains compagnons comme Omar qui a menacé de mort la fille du Prophète par exemple.

Donc dire qu'un chiite l'a tué es un sophisme.

déf de sophisme: Un sophisme, ou argument à logique fallacieuse pour duper volontairement, est un raisonnement qui cherche à apparaître comme rigoureux mais qui en réalité n'est pas valide au sens de la logique.Ils peuvent aussi s'appuyer sur d'autres mécanismes psychologiques jouant par exemple avec l'émotion de l'auditoire, l'ascendant social du locuteur (argument d'autorité) ou des biais cognitifs (comme l'oubli de la fréquence de base).


En plus c'est très intéressant, car nous savons parfaitement que les sunnites n'existaient pas encore à l'époque.Les chiites duodécimain étaient bien la, les apostats aussi(khawaridj par exemple) mais aucune trace des sunnites. Secte crée bien plus tard.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/05/12 10:38 par superquenelle.
ZinebK [ MP ]
13 mai 2012 10:58
Débat digne du forum Halka....pour son intérêt folklorik!
ZinebK [ MP ]
13 mai 2012 11:31
Citation
ZinebK a écrit:
Débat digne du forum Halka....pour son intérêt folklorik!

Quand un couple est au bord du divorce, on fait tout pour sauver les meubles, et non pointer celui qui a tord, sauf si on attend que ça!!!

Alaikoum assalam ahlu lbayt
vraiOUfaux [ MP ]
13 mai 2012 12:07
Citation
superquenelle a écrit:
Citation
filsdelislam a écrit:
Salam ahlikoum

Hassan tout ces preuve sont fausse il ne suffit pas comme je te les dis de prendre un récit et le donner comme preuve il faut vérifier sont authenticité 

Il y a eu 3 tête qui on tuer Hussein 

-oubaydallah ibn zyad qui était dans l'armée de Ali ladi Allah Anhou...et son père était gouverneur au temp du califat de Ali ladi Allah Anhou


-shamr Ibn Al Jawshan qui était lui aussi dans l'armée de Ali 

-sinane ibn anas sont père était lui dans l'armee de Ali ladi Allah Anhou 

Mais énergie général se sont les gens de kuffa qui l'on trahie comme le dis beaucoup de savant chiite

Je mettrais une vidéo inchallah des savant chiite qui avoue tout...


 
loooooool
Tous des menteurs, sauf toi lol

Inutile de te fatiguer, Othman al Kamiss nous fait une belle démonstration ici sur les gens de Koufa,il prétends que ce sont les chiite Khawarij qui l'on tué:
[www.dailymotion.com]

Une démonstration absolument lamentable de sa part. J'espère que vous avez apprécié le spectacle.

Un chiite qui a assassiné? ceci est un sophisme. En effet, la doctrine Chiite consiste à sortir de l'Islam toute personne qui touche à un cheveux d'Ahlulbayt. Et c'est pour ça que nous rentrons en conflit sur certains compagnons comme Omar qui a menacé de mort la fille du Prophète par exemple.

Donc dire qu'un chiite l'a tué es un sophisme.

déf de sophisme:Un sophisme, ou argument à logique fallacieuse pour duper volontairement, est un raisonnement qui cherche à apparaître comme rigoureux mais qui en réalité n'est pas valide au sens de la logique.Ils peuvent aussi s'appuyer sur d'autres mécanismes psychologiques jouant par exemple avec l'émotion de l'auditoire, l'ascendant social du locuteur (argument d'autorité) ou des biais cognitifs (comme l'oubli de la fréquence de base).


En plus c'est très intéressant, car nous savons parfaitement que les sunnites n'existaient pas encore à l'époque.Les chiites duodécimain étaient bien la, les apostats aussi(khawaridj par exemple) mais aucune trace des sunnites. Secte crée bien plus tard.


peux tu m'en dire plus stp sur la phrase que j'ai mis en gras?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/05/12 12:09 par vraiOUfaux.
Nail2009 [ MP ]
13 mai 2012 12:14
Salam ,

Je ne comprend pas pourquoi persister à vouloir diviser les musulmans sur leur religions en se basant sur des faits après le décès du prophète sws des centaines d'années plus tard , à l'époque du prophète sws il n'y avait que des musulmans , même au temps d'Abraham , les dernières recommandations du prophète sws était l'unité.

Salam
al qurtubi [ MP ]
13 mai 2012 18:49
Assalam alaikoum

ce sujet a déjà été débattu
Premièrement, nous nous moquons de Yazid, nous ne l'aimons pas.
En ce qui me concerne, je le déteste, mais je ne vais pas jusqu'à le maudire.
Nous ne prenons pas notre science de lui, contrairement aux chiites qui prennent leur science de personnes croyant à la falsification du Coran.
[www.al-taqiya.net]

La plupart des sources citées contre Yazid sont soit non authentiques soit sans contexte: on rappelle qu'il ne suffit pas qu'un hadith soit dans une source sunnite pour que cela soit systématiquement authentique et on quand on lit le livre al bidayah wa nihayah, on voit toute la pondération d'Ibn Kathir lorsqu'il raconte ces récits.

Aucun hadith authentique ne montre directement que Yazid était content de l'assassinat de Hussein as
Au contraire, de sa bouche et d'authentique, on a vu qu'il regrettait l'assassinat de HUssein as

Yazîd n'a pas ordonné à Ibn Ziyâd de faire tuer al-Hussein (MS 2/323, 2/358). Par contre il avait bien ordonné qu'on empêche al-Hussein d'établir une autorité [sur l'Irak] (MS 2/358). Yazîd pleura lorsqu'il apprit ce qui s'était passé et il dit : "J'aurais été satisfait de l'obéissance, sans qu'il y ait mort de al-Hussein" ; exprimant son désaveu par rapport à l'ordre donné par Ibn Ziyâd de mettre à mort al-Hussein, il dit de Ibn Ziyâd : "S'il y avait eu un lien de parenté entre lui et al-Hussein, il ne l'aurait pas (fait) tuer !" "Que Dieu le maudisse, si j'avais été à sa place, j'aurais excusé al-Hussein" (MRH, p. 33, WK, pp. 258-259). Un récit dit que la tête de al-Hussein fut transporté jusqu'à Yazîd qui témoigna d'un manque total de respect vis-à-vis de cette dépouille mortelle. Ce récit est faux, répond Ibn Taymiyya : le récit où l'on voit quelqu'un manquer de respect vis-à-vis de cette dépouille de al-Hussein s'est déroulé avec Ibn Ziyâd, Anas ibn Mâlik étant alors présent sur les lieux et ayant reproché cet acte au gouverneur (al-Bukhârî 3537, at-Tirmidhî 3778) ; Abû Barza al-Aslamî était alors aussi présent (MRH) ; le récit mettant en scène à ce sujet Yazîd n'est pas authentique (MRH, p. 18, p. 33). La responsabilité de la mort de al-Hussein revient à Ibn Ziyâd, qui refusa les trois demandes de al-Hussein – que lui avait retransmises Omar ibn Sa'd – et ne lui offrit comme choix que celui d'être emprisonné, chose à laquelle il n'avait pas à se plier.

[www.maison-islam.com]

Donc, les récits relatant Yazid en train de toucher avec un bâton la tête de Hussein as sont faux car en fait en rapport avec un gros anachronisme et cela est relaté dans sahih al boukhari et sunan at tirmidhi avec anas ibn malik ra reprochant cela à Yazid. En tout cas, l'épisode de la tête avec Yazid n'est pas authentique.
Ceci n'est pas pris en compte par Ibn Kathir dans ce sujet, quand on lit volume 8 page 209, il relate bien qu'il y a un conflit dans le groupe de narrations, l'un parlant de l'épisode de la tête et l'autre pas.
وقد اختلف العلماء بعدها في رأس الحسين هل سيره ابن زياد إلى الشام إلى يزيد أم لا، على قولين، الاظهر منهما أنه سيره إليه، وقد ورد في ذلك آثار كثيرة فالله أعلم
Ibn Kathir était d'avis que cela a bien eu lieu, ce qui semble être une erreur de sa part vu les narrations de Sahih al Boukhari et de Sunan At tirmidhi

A aucun moment, on ne voit Yazid directement donner un ordre
Citation
hassan a écrit:
Muhammad bin al-Dahak rapporte de son père qui a dit: «Quand Hussain fut partit(en direction de Koufa), Yazid a écrit à Ibn Ziyad en disant:« Hussein est en marche vers Koufa . [...]C'est pourquoi Ibn Ziad l'a tué(Hussein) et il lui donna sa tête (à Yazid).
Imam Dhahabi dans Siar Alam al-Nubala, Volume 3 page 305
Ce hadith, sans parler des petites coupures entre parenthèses qui changent tout...parle en fait de la lettre qu'a envoyée Yazid pour dire à Ibn Ziyad de prendre les mesures nécessaires pour empêcher al hussein ra de prendre le pouvoir, aucun allusion au meurtre.

Citation
hassan a écrit:
كان يزيد كتب إلى عبد الله بن زياد أن يسير إلى الزبير فيحاصره بمكة فأبى عليه وقال والله لا أجمعهما للفاسق أبدا أقتل ابن بنت رسول الله ص وأغزو البيت الحرام وقد كانت أمه مرجانة قالت له حين قتل الحسين ويحك ماذا صنعت وماذا ركبت وعنفته تعنيفا شديدا قالوا وقد بلغ يزيد أن ابن الزبير يقول فى خطبته يزيد القرود شارب الخمور تارك الصلوات منعكف على القينات

Translation: When Yazid wrote to Ibn Ziyad that he should go to Makkah and besiege Abdullah Ibn Zubayr (RA) he refused to do so and said: By Allah I will not combine two things for a Fasiq (i.e. Yazid). I have already killed the son of Prophet (salallaho alaihi wasalam)’s daughter (on his order) and now (he asks me to) wage war on Bayt ul Harram? However when he martyred Imam Hussain (RA) his mother Marjana said to him: May you die! what have you done and what crime have you committed, she also scolded him severely. Yazid was informed that Abdullah Ibn Zubayr (RA) used to say in his speeches that Yazid was a fraud, drunkard, one who abandons Salaat and one who stays with singing women. [Al-Bidayah Wal Nihayah, Volume 8, Page No 279]

Ici, Ibn Ziad ne dit pas que Yazid lui a donné un ordre de tuer Hussein ,mais qu'il l'a tué pour lui, une nuance de taille qui t'a échappée.

Voici ce que des chiites disent de manière explicite:
Shia writer Baqir Sharif al-Qarashi in his book “The life of Imam Husain” at page 840 (internet version) wrote:

Regret of the Oppressor, Yazid
After the Muslims began to condemn that tyrant with regard to the killing of the beloved grandson of the Messenger of Allah (s) he became regretful and tried to transfer the blame of that crime to Ibn Marjana and he always said: “What would have happened to me if I had borne the pain and lodged him (His Eminence, Husain) with me in my house and fulfilled his demands and made him the ruler even though this would have brought me condemnation and my power would have weakened; due to having respected the honor of the Messenger of Allah (s) and fulfillment of his rights. May Allah curse Ibn Marjana; because by killing him (Husain) he has made me hateful to Muslims, and sowed their hearts with malice to me. Such that both the righteous and sinful ones have started disliking me for the seriousness of the killing of Husain. What do I have to do with Ibn Marjana? May Allah curse him and be furious upon him!”

Faites attention uniquement à ce que peut dire Yazid, pas besoin des commentaires de chiites pour se faire une idée de la vérité

10) Shaykh of shias Abbas Qummi in his book “Nafasul mahmoom” (p393, internet version) wrote:

It is related in Kamil (of Ibne Aseer), that when the head of Imam Husain (a.s) reached Yazeed, he was pleased with Ibne Ziyad. His confidence in him increased and he bestowed numerous gifts upon him and was pleased with his work. Within a short time, he was informed that people hated, cursed and vilified him, thus he (falsely) regretted the murder of Imam Husain (a.s), and said, ”What would have mattered if I had taken his injury upon myself and would have brought Husain to my home, and could have handed him over whatever he intended, although it would result in a split in my kingship. I could have honoured the sanctity of the Prophet of Allah (s.a.w.s) and could have observed his right and considered his family. May Allah curse the son of Marjanah! When Husain had requested him that he would place his hand in my hand and go away to another place and live until Allah gives him death. But he did not yield to him and killed him, and by doing so he made me detestable in the eyes of the Muslims. And he ignited my enmity into their hearts, while now the virtuous, as well as the evil ones, bear enmity towards me due to the gruesome massacre of Husain. What relation did I have with the son of Marjanah! May Allah curse him and keep enmity with him”.

Donc, on ne voit pas d'épisode de la tête, ou de sarcasme ou de satisfaction, en fait, il n'y a pas de récit authentique parlant de la réjoissance de Yazid.
Attention, je ne dis pas que cela n'est pas arrivé, je dis simplement qu'aucune preuve n'est en faveur de cette version.

En ce qui concerne l'homosexualité, l'inceste de Yazid, tout ceci n'est que fabrication.
L'alcool et le fait d'avoir laissé sans sécurité Médine est rapporté de manière authentique

et Ibn Kathir dit à ce sujet:
ا وقرائها وانتهب أموالا كثيرة منها ووقع شر وفساد عريض على ما ذكره غير واحد فكان ممن قتل بين يديه صبرا معقل بن سنان وقد كان صديقه قبل ذلك ولكن أسمعه فى يزيد كلاما غليظا فنقم عليه بسببه


Translation: And he Muslim bin Uqba who is known as As-Salf Musraf bin Uqba, May Allah not do well to this leader of evil and ignorance, he made Madina legal for 3 days on the order of Yazid. May Allah also not grant Jaza and khayr to him(i.e. Yazid), he got many righteous killed and also looted the amwaal in Madina in great numbers, this has been multiply narrated that he created a lot of Shar and Fasad. It is mentioned that Hadrat Muafl bin Sanan (RA) was tied infront (of Ibn Uqba) and then martyred, you were his friend before but later you used strong words against Yazid due to which he became angry at you. [Al-Bidayah Wal Nihayah, Volume 8, Page No 280]

Mais après le délire complet fabriqué par les chiites à propos du viol de 70000 vierges, ou de 30000 est complètement inventé.
Ceci est en réaction de la volonté de abdallah ibn hanzala et de abd allah ibn Muti3 de destituer le fasiq yazid. Les savants sunnites ont reproché à Yazid d'avoir bravé la sacralité de Médine pas d'avoir combattu les médinois qui s'étaient rebellés.
(les dissensions entre les compagnons, Uthman al khamis, p 244)

Pour l'alcool, c'est ce qui lui a valu le qualificatif de pervers.personne ne le discute

Mais même ainsi, par respect de la vérité, cela ne suffit pas à le traiter de kafir.
Comprenez bien que cela n'est pas fait pour excuser yazid mais plutôt pour montrer les vrais responsables de cette tuerie
filsdelislam [ MP ]
13 mai 2012 19:02
Salam ahlikoum lol les sunnite n'existez pas lol mais la tu dis n'importe quoi... Le prophete sallahu y'a salam et Ali ladi Allah Anhou était sunnite...

Que veut dire sunnite ces Al sounnah Wal jamah

Le Prophète a dit : "… Et celui d'entre vous qui vivra verra de nombreuses déviances. Attachez-vous alors à ma Sunna et à la Sunna des califes bien guidés après moi (al-khulafâ ar-râshidûn) (rapporté par at-Tirmidhî 

Il dis la de s'attacher à la sunna et ces se que nous essayons de faire inchallah

Et l'histoire comme quoi Omar ladi Allah Anhou il aurais menaçais fatima ladi Allah Anha est faux,comment peux tu dire sa de Ali ladiallah Anhou.
Car en vérité ces se dernier que tu insulte de lâche qui ne peut même pas défendre sa femme... 
Je te demande si cette histoire est vraie on ne peut le laisser comme calife car s'il ne peut défendre sa famille,il ne pourras jamais defendre tout les musulman...
Bien sûre cette histoire est archi fausse et sort de tabarani est d'autre source qui mélange des récit  fausse et vrai et seul les mouhadith peuvent nous dire qu'il est vrai ou faux...
al qurtubi [ MP ]
13 mai 2012 19:18
Car même si on peut se poser des questions sur la responsabilité de Yazid là-dessus, ne serait-ce que parce qu'il n'a pas puni Ibn Ziyad, il n'y a cependant aucun doute sur les personnes qui ont trahi et donné al hussein ra.
Ce sont les gens de Kufa, et pourquoi Hussein se serait-ce déplacé si ce n'était parce qu'il pensait avoir un soutien.

Où est passé ce soutien une fois qu'il est arrivé à Kufa? Ces gens-là étaient les chiites de l'époque, lesplus gros trouillards que la Terre ait jamais portés
Ce sont les vrais pervers qui ont tué al hussein

Le Martyr de Hussein

Après la mort de Mu'awiya, son fils Yazid devient Calife contrairement à la volonté des musulmans (une succession héréditaire fut perçue comme une innovation). Yazid ordonne donc à son gouverneur de Médine de rassembler la foule pour qu'ils lui fassent allégeance, en particuliers les derniers compagnons du Prophète. Abdullâh Ibn Zubair, et Hussein refusent ; ils quittent la ville pour se rendre à la Mecque.

La nouvelle de la venue de Hussein à La Mecque arrive à la ville irakienne de Kufa ; des centaines de lettres commencent à affluer de cette ville : leurs auteurs invitent Hussein à venir à Kufa pour qu'ils fassent de lui leur dirigeant. « Nous n'avons pas d'Imam ! Viens vers nous !» ou « Les gens t'attendent. Ils n'ont que toi. Viens vite, viens vite ! »

Al-Hussein doute de la sincérité des gens de Kufa. Il décide d'y envoyer son cousin Mouslim Ibn Aqil pour qu'il constate la réalité de la situation.

« Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (...) J'ai reçu vos lettres et vos messagers (...). J'ai pris note de tout ce que vous avez écrit et exprimé dans ces lettres. (...) Je vous envoie mon frère et cousin, mon homme de confiance, quelqu'un de ma famille: Muslim Ibn 'Aqil. S'il m'écrivait qu'il y avait un consensus unanime de la population sur ce que vous avez écrit dans vos lettres... je viendrais auprès de vous bientôt; si Dieu le veut... »

A Kufa, Muslim ibn 'Aqîl entre en contact avec les personnes intéressées par la venue de Hussein. Environ 18 000 personnes lui font allégeance au nom de Hussein avec la promesse de le soutenir et le protéger, même au prix de leur vie.

Les activités de Muslim ibn 'Aqil ne restent cependant pas longtemps cachées, et Nu'mân ibn Bashîr, gouverneur de la ville, fait un discours public dans lequel il met les habitants en garde contre les risques de divisions.

Un proche des Umayyades présent à Kufa, trouve que le discours de Nu'man est trop laxiste et qu'il n'agit pas assez pour empêcher les troubles engendrés par la venu de Muslim Ibn 'Aqil. Celui-ci écrit au calife à Damas pour le mettre au courant de la situation.

Pendant ce temps, Muslim ibn 'Aqîl envoie à Hussein une lettre lui disant que les choses vont pour le mieux à Kufa, et qu'il peut y venir confiant dans les appels de ceux qui lui avaient écrit des lettres.

Le Calife Yazid nomme alors un nouveau gouverneur de Kufa pour stopper les troubles : Ubaydullah ibn Ziyad. Quant à Hussein, confiant du rapport reçu de son cousin, il se prépare à venir à Kufa avec 72 de ses proches.

Première trahison des Chiites :

Ubaydullah ibn Ziyad (ancien partisan de 'Ali) était jusqu'alors gouverneur de la ville voisine de Bassora. Dès qu'il a pris ses fonctions à Kufa, Ibn Ziyad fait un discours public : sur un ton dur, il y profère des menaces explicites et demande à la foule de lui dire le lieu où se cache Muslim Ibn Aqil. Et pour les effrayer encore plus, il racontait aux gens qu'une immense armée de Yazid était en chemin pour le soutenir.

Terrorisés, tous les partisans de Muslim Ibn Aqil l'abandonnent, obligeant ce dernier à se cacher dans la maison d'une vieille dame. Le fils de cette dame, se dépêche de le dénoncer au Gouverneur qui finit par le capturer. Muslim ne pense plus qu'à une seule chose : prévenir Hussein de ne plus venir à Kufa ! Avant d'être exécuté, il réussit à demander à Muhammad ibn ul-Ash'ath de faire parvenir à Hussein la nouvelle du revirement de situation.

Les dernières paroles de Muslim furent : Ô Allah, Juge entre eux et nous, ils nous ont trompé et abandonné. ! Que Dieu fasse miséricorde à Muslim Ibn Aqil !

Les 18 000 traitres furent témoins de l'exécution du cousin de Hussein sans lever le petit doigt pour lui venir en aide.

Deuxième trahison des Chiites :

Au même moment, Hussein quitte la Mecque avec les siens pour se rendre à Kufa. Jusqu'au dernier moment, les Compagnons et des proches lui ont demandé de renoncer à se rendre là-bas : Abdullah ibn Abbas, Muhammad Ibn al-Hanafiya, Abu Bakr ibn Abd ir-Rahman, Jabir ibn Abdillah, Miswar ibn Makhrama, Abu Sa'id al-Khud'ri. Ils lui font rappeler combien les gens de l'Iraq pouvait se révéler être des traîtres. Mais rien n'y a fait : déterminé, al-Hussein a pris le chemin de Kufa.

En chemin, Abdoullah Ibn Omar alla à sa rencontre pour essayer à nouveau de le décourager, mais il lui montra les sacs pleins de messages de soutient qu'il avait reçu de Koûfa, et lui fit part de son intention de continuer le voyage afin de rejoindre ceux qui l'attendaient.

C'est seulement après avoir effectué une grande partie du chemin, qu'un émissaire informe Hussein du retournement de situation et de la mort de Muslim.

Pendant ce temps, Yazid déroute un détachement de 4.000 soldats pour soutenir le Gouverneur de Kufa. Ibn Ziyad charge Omar ibn Sa'd d'intercepter al-Hussein avec cette armée.

Les 18.000 "partisans" de Hussein sont les témoins oculaires de l'arrivée de cette armée à Kufa. C'est pour eux la dernière chance d'honorer leur serment, de prouver leur amour des Alhul Bayt, et d'empêcher le départ de ces 4.000 soldats. Mais rien n'y fait, ils ne trouvent pas le courage de se battre alors que Hussein a eu le courage de quitter la sécurité de la Mecque pour eux.

L'armée conduit par Omar ibn Sa'd se met en marche. Elle arrive à Kerbala et se retrouve, face à Hussein et ses proches.

Hussein se sent trahi et déclare : "Nos Chiites (partisans) nous ont trompé."

Hussein demande alors qu'on lui donne le choix entre trois possibilités :
– qu'on le laisse retourner de là où il était parti (La Mecque) ;
– qu'on le conduise aux confins des territoires musulmans pour faire la guerre sainte.
– ou qu'on le conduise auprès de Yazid.

Omar ibn Sa'd était plus ou moins d'accord, il ne s'agissait plus de faire la révolution comme prévu. Il envoya un émissaire au Gouverneur de Kufa pour lui rapporter les nouvelles. Mais Ubaydullah ibn Ziyad refusa les trois propositions de Hussein, il ordonna plutôt qu'on le ramène à Kufa afin de l'humilier en public en l'obligeant à déclarer son allégeance au Calife devant tous ses soit disant partisans.

Hussein refuse de se constituer prisonnier. Il résiste et c'est le combat. Les proches parents de Hussein meurent les uns après les autres, parmi eux deux noms que les Chiites détestent citer : Abu Bakr Ibn 'Ali, et Omar Ibn Ali.

Arrivé au tour de Hussein, les soldats hésitèrent en disant : "Comment espérer l'intercession du Prophète le jour du jugement si on tue son petit fils ?"

C'est alors qu'un ancien partisan d'Ali, un dénommé Shamr Ibn Al Jawshan, osa tuer Hussein et lui coupa la tête. Hussein tombe en martyr dans la plaine de Kerbala le 10 muharram de l'an 61. Que Dieu lui fasse miséricorde !



Conclusion :

Les responsables de la mort de Hussein sont :

1. Les habitants de Kufa, qui l'ont invité jurant par Dieu de le soutenir, puis ils l'ont abandonné :

Ceux qui vendent à vil prix leur engagement avec Allah ainsi que leurs serments n´auront aucune part dans l´au-delà, et Allah ne leur parlera pas, ni les regardera, au Jour de la Résurrection, ni ne les purifiera; et ils auront un châtiment douloureux. (Coran 3.77)

2. Ubaydullah ibn Ziyad : il était présent à la bataille de Siffin au côté de 'Ali, et son père Ziyad était Gouverneur de Bassora désigné par 'Ali. C'est lui qui refusa les trois propositions de paix de Hussein, et qui s'amusa à toucher sa tête avec un bâton :

Anas Ibn Malik rapporte : La tête de Hussein a été apporté à Ubaydullah ibn Ziyad sur un plateau. Il commença à jouer avec son bâton en le mettant sur le nez et la bouche de Hussein et il disait quelques mots sur ses beaux traits. (Sahih Bukhari, Vol 5, L. 57, 091)

Quant au Calife Yazid, il n'a pas ordonné à Ibn Ziyad de faire tuer al-Hussein. Par contre il avait bien ordonné qu'on empêche Hussein d'établir une autorité à Kufa. Yazid n'a pas eu connaissance des trois propositions de Hussein et c'est Ibn Zyad, le Gouverneur, qui prenait seul les décisions, et qui s'est montré "plus royaliste que le roi".

3. Shamr Ibn Al Jawshan : il était un partisan d'Ali. C'est lui qui donna le coup fatal à Hussein, le "Judas des Chiites" qui a vendu son âme espérant une récompense pour son acte.

[www.chiite.fr]
Voici un article pour mieux comprendre la position d'al hussein face à cet événement tragique

ceci est même présent dans vos sources et vos savants en parlent également:
Pour commencer un livre, qui parle de cela, un bouquin chiite que les gens d'AA.org aiment bien
The Origins and Early Development of Shi`a Islam

S.H.M.Jafri
vous le trouverez ici: [www.al-islam.org]


en ce qui concerne du fait que kufa était un lieu principalement chiite:
Citation
shm Jafri a écrit:
Kufa: Stage of Shi`i Activities

From the time `Ali moved to Kufa in 36/656, or even earlier, the city became the main centre of Shi`i movements, aspirations, hopes, and sometimes concerted efforts. It was in and around Kufa that so many of the stormy events which make up the early history of Shi’i Islam took place:

events such as the mobilization of forces by `Ali for the battles of Al-Jamal and Siffin the election and abdication of Hasan, the uprising of Hujr b. `Adi al-Kindi, the massacre of Husayn and his companions, the movement of the Tawwabun, and the revolt of Mukhtar.

Yet Kufa also proved to be a source of setbacks, disappointments, frustrations, and even treachery and failure in the Shi`i desire to see the house of `Ali in command of the affairs of the Muslim community.

This chapter, therefore, endeavours to examine in brief the nature and composition of the city of Kufa and the characteristic tendencies of its people.

Donc le savant chiite Jafri dit bien que Kufa est un lieu d'activité chiite!Il est impossible de penser autrement par honnêteté historique.

Citation
shm jafri a écrit:
Chapter 7

The Martyrdom of Husayn

This was emphasized by the leaders of the movement when they wrote:
“In the name of God, the Merciful, the Compassionate; to al-Husayn b. ‘Ali, from his Shi`a, the faithful Muslims: Further make haste, for the people are awaiting you, as they have no Imam other than you! So haste, and again haste! Peace.”

This last letter was signed by a number of people and was sent with a delegation consisting of Hani b. Hani as-Sabi’i and Sa’id b. ‘Abd Allah al-Hanafi, the two most trusted Shi`is of Kufa.

Ici, on y lit que ce sont des chiites de Ali qui ont appelé Hussein:
"au nom de Dieu...à al husein bin ali de la part de ses chiites (partisans)...

Mais surtout, la preuve la plus éclatante, c'est que ce sont une partie de chiites qui se flagellent et le lamentent le jour de Ashoura, ce ne sont pas les sunnites.
Cette trahison a complètement traumautisé les chiites qui se sentaient mal et quelques années plus tard, ils ont créé un mouvement appelé les repentants (at tawwabun)

Citation
chiite.fr a écrit:
Les Pénitents ; At-Tawwabun

Quatre ans après le massacre de Kerbala, les Chiites de Kufa entamèrent un processus de repentance pour alléger leur fardeau psychologique. Ils se sont surnommés "At-Tawabun" qui signifie "Ceux qui se repentent". Un groupe de Chiites s'est alors rendu à Kerbala, et c'est là que pour la première fois, ils ont commencé à se frapper, se lamenter à haute voix, se flageller le corps... se punir pour la lâcheté qu'ils ont fait preuve quatre ans plus tôt et qui a conduit à la mort de Hussein. C'est de là que vient l'origine de leur Achoura, qu'ils pratiquent encore de nos jours.

[www.chiite.fr]

Que dit le savant chiite après cela?
Citation
shm jafri a écrit:
Chapter 8

The Reaction after Karbala

The martyrdom of Husayn was of great religious significance and had a deep heart-searching after-effect upon the Shi’is, giving a new turn to the mode and nature of the Shi’i movement.

The tragic fate of the grandson of the Prophet stirred religious and moral sentiments, particularly among those of the Kufan followers of the House of the Prophet who had so zealously asked Husayn to come to Iraq to guide them on what they considered to be the path of God. But when Husayn came to Iraq they did not or could not stand with him in the hour of trial.

Soon afterwards, however, they realized that their inability, or rather weakness, had been the cause of the tragedy. A deep sense of repentance set in, provoking their religious conscience; and in order to expiate their negligence and obtain God’s forgiveness, they thought they must make similar sacrifices. They believed that they could only prove their real repentance by exposing themselves to death while seeking vengeance for the blood of Husayn.

Hence they named themselves the Tawwabun (penitents) and are known in Islamic history by this self-imposed title. This movement, as will be seen below, proved to be an important step forward in the consolidation of Shi’i Islam.

Une confirmation assez claire de ce que les sunnites disent depuis des siècles...
et la technique habituelle des chiites est de dire que les kufites étaient sunnites...Quelle blague! les chiites eux-mêmes le disent

Citation
Bihar al Anwar p 112 a écrit:
Addressing of Zain Al-A'abedin

O you people, I entreat you by Allah, do you know that you wrote to my father and then betrayed him, and you have given to him all by yourself promise, bond and pledge? Then you killed him and let him down. So damn on you for what you have forwarded for yourself......by which eye will you look at messenger , when he will say to: 'you killed my family, and encroached my prohibitions, so you are not amongst my ummah (nation).'

Ali ibn al hussein zain al abidine a dit: "o peuple, par dieu, savez vous que vous avez écrit à mon père , que vous l'avez trahi, etc...puis vous l'avez tué et laissé tomber....

Citation
" ASOOL AL-KAFI VOL:1 PAGE 159" Printed in Lakhnow, India a écrit:
Imam Raza says:

"Allah got angry with shia, on killing Hussain, so Allah gave me choice either I accept death or let Azab-e-Allahi [punishment from God] on shia which kill them all, By Allah I choose death"

l'imam Reda as a dit: Allah est en colère contre les chiites, lors du meurtre de Hussein, alors Allah me donna le choix soit d'accepter la mort soit de laisser le châtiment de Dieu les tuer tous. Par Dieu, j'ai préféré la mort....

et on peut continuer ainsi longtemps...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/05/12 19:19 par as300.
al qurtubi [ MP ]
13 mai 2012 19:21
Citation
Nail2009 a écrit:
Salam ,

Je ne comprend pas pourquoi persister à vouloir diviser les musulmans sur leur religions en se basant sur des faits après le décès du prophète sws des centaines d'années plus tard , à l'époque du prophète sws il n'y avait que des musulmans , même au temps d'Abraham , les dernières recommandations du prophète sws était l'unité.

Salam

Wa alaikoum assalam

C'est une technique chiite
Pour essayer de convaincre les sunnites, ils jouent sur les sentiments en maximisant les persécutions des ahl ul bayt pour les convaincre d'adhérer à leurs croyances, etc...
Ca a peu d'implication en France, mais en Iran, tu dois payer le khums à leurs ayatollah, cela donne l'avantage de zawaj al mut3a, etc...
al qurtubi [ MP ]
13 mai 2012 19:52
A propos du hadith du changement de la Sunnah du Prophète:
[gift2shias.com]

1/
Hadith with such text was narrated by ibn Abu Asim in “al-Awail” with such text: Narrated to us Ubeydullah ibn Muaz, narrated to us my father, from al-Muhajir ibn Mukhalad from Abul Aliyah from Abu Dhar, that he heard him saying to Yazid ibn Abu Sufyan: I heard messenger of Allah (sallalahu alaihi wa ala alihi wa sallam) said: The first one would change my way (sunnah) – man from clan of Umeyyah.

La chaine de ce hadith est non continue

قال الدوري سألت ابن معين: أسمع أبو العالية من أبي ذر؟ قال: لا، إنما يروي عن أبي مسلم عنه، قلت: فمن أبو مسلم هذا؟ قال: لا أدري

Bidayah wa niyahah 8/254

Ad door n'a pas rapporté directement d'abu aliyah. il a plutôt rapporté d'abu muslim qui rapporte d'abu aliyah... et ibn maeen ne sait pas qui est abu muslim.
En gros, il faut comprendre qu'il manque un maillon et que personne ne le connait.

Al bayhaqi a fait le même commentaire.

Dalail” N 2802, al-Maqrizi “Imta al-Asma” 12/232

حدثنا محمد بن بشار بندار، حدثنا عبد الوهاب، حدثنا عوف الأعرابي، حدثنا مهاجر أبو مخلد، حدثني أبو العالية، حدثني أبو مسلم، قال: قال أبو الدرداء: سمعت النبي صلى الله عليه وسلم يقول: ” أول من يبدل سنتي رجل من بني أمية يقال له يزيد “

Narrated to us Muhammad ibn Bishar Bindar, narrated to us Abdulwahab, narrated to us Awf al-Arabi, narrated to us Muhajir Abu Mukhalad, narrated to me Abul Aliyah from Abu Muslim from Abu Darda: I heard messenger of Allah saying: The first one who would change by way is man from clan of Umeyyah by name Yazid”.

(ceci confirme que le maillon manquant est abu muslim)

2/
deuxième problème, le hadith aurait lieu en syrie
pourtant,
Imam Bukhari said in “Tareeh al-Awsat”:
والمعروف أن أبا ذر كان بالشام زمن عثمان ، وعليها معاوية ، ومات يزيد في زمن عمر ، ولا يعرف لأبي ذر قدوم الشام زمن عمر

And it is known that Abu Dhar was in theSyriain the time of Uthman, and upon it was Muawiyah (as a ruler). And Yazid (ibn Abu Sufyan) died in the time of Umar, and it is not known for Abu Dhar his coming toSyriain the time of Umar

3/
Mais attention, SI VOUS CONSIDEREZ ce hadith comme authentique, alors cela voudrait DIRE que ni ABU BAKR ni UMAR n'ont commis d'innovation.
En gros, encore une contradiction des chiites...
al qurtubi [ MP ]
13 mai 2012 19:54
Citation
superquenelle a écrit:
Citation
filsdelislam a écrit:
Salam ahlikoum

Hassan tout ces preuve sont fausse il ne suffit pas comme je te les dis de prendre un récit et le donner comme preuve il faut vérifier sont authenticité 

Il y a eu 3 tête qui on tuer Hussein 

-oubaydallah ibn zyad qui était dans l'armée de Ali ladi Allah Anhou...et son père était gouverneur au temp du califat de Ali ladi Allah Anhou


-shamr Ibn Al Jawshan qui était lui aussi dans l'armée de Ali 

-sinane ibn anas sont père était lui dans l'armee de Ali ladi Allah Anhou 

Mais énergie général se sont les gens de kuffa qui l'on trahie comme le dis beaucoup de savant chiite

Je mettrais une vidéo inchallah des savant chiite qui avoue tout...


 
loooooool
Tous des menteurs, sauf toi lol

Inutile de te fatiguer, Othman al Kamiss nous fait une belle démonstration ici sur les gens de Koufa,il prétends que ce sont les chiite Khawarij qui l'on tué:
[www.dailymotion.com]

Une démonstration absolument lamentable de sa part. J'espère que vous avez apprécié le spectacle.

Un chiite qui a assassiné? ceci est un sophisme. En effet, la doctrine Chiite consiste à sortir de l'Islam toute personne qui touche à un cheveux d'Ahlulbayt. Et c'est pour ça que nous rentrons en conflit sur certains compagnons comme Omar qui a menacé de mort la fille du Prophète par exemple.

Donc dire qu'un chiite l'a tué es un sophisme.

déf de sophisme: Un sophisme, ou argument à logique fallacieuse pour duper volontairement, est un raisonnement qui cherche à apparaître comme rigoureux mais qui en réalité n'est pas valide au sens de la logique.Ils peuvent aussi s'appuyer sur d'autres mécanismes psychologiques jouant par exemple avec l'émotion de l'auditoire, l'ascendant social du locuteur (argument d'autorité) ou des biais cognitifs (comme l'oubli de la fréquence de base).


En plus c'est très intéressant, car nous savons parfaitement que les sunnites n'existaient pas encore à l'époque.Les chiites duodécimain étaient bien la, les apostats aussi(khawaridj par exemple) mais aucune trace des sunnites. Secte crée bien plus tard.

on comprend toujours rien à ce que tu dis; va prendre tes médicaments et reviens plus tard, quand tu seras calmé...
et la majorité des compagnons, et Abu bakr ou Umar ils étaient quoi? chiites, kharijites peut-être?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/05/12 19:56 par as300.
Hassan_Ghol [ MP ]
17 mai 2012 19:46
Wa salam Aleykum,

Citation
as300 a écrit:
Premièrement, nous nous moquons de Yazid, nous ne l'aimons pas.
En ce qui me concerne, je le déteste,

- Je te crois mais les savants ne sont pas d'accord avec toi :

“Other than a kaffir, it is not permissible to curse a Muslim and Yazeed was not a kaffir but was a Sunni Muslim”
Sharah Qaseeda Amali, Page 16

" En ce qui concerne Marwan et Yazid, les critiques qui affirment qu'ils étaient tous les deux, sont eux-mêmes fasiq . Marwan est dans les yeux de la Sahaba, tabieen et fuquha a. Tout individu, il était un membre haut placé de la Oummah "
al Awasim min al Kawasim page 88-89

"Nous affirmons que la connaissance et la justice sont les principales caractéristiquesd'être un Khalifa, certains affirment que Yazid n'était ni Adil et il n'était pas une Aalim.Nous allons demander: «Où est votre source pour demander que ces conditions étaient absents dans Yazid? Si tel était le cas, alors Ibn Zubayr et Ali Hussain bin 'nous aurait informé ".
al Awasim min al Kawasim page 222

- D'ailleurs les savants prétendent aussi que yazid n'a jamais bu d'alcool :

"If it is claimed that Yazeed drank alcohol we should point out that such a claim cannot be verified until we have the word of two witnesses, who testified against Yazeed? On the contrary a just man Yahya bin Bakeer narrates from Lays bin Sa'd, 'Ameer'ul Momineen Yazeed died on the following date…' Lays referred to him as Ameer'ul Momineen when his rule had come to an end, if Lays did not feel that this was the case he would not have referred to Yazeed as Ameer'ul Momineen after his death".
al Awasim min al Kawasim page 227

"Hussain failed to take heed of the words of Ibn Abbas who was the greatest scholar of that time, nor did he listen to the Sahaba Ibn Umar. He rebelled, he wanted to be young when he was in fact old, people were not present around him, he did not have helpers to support his stance, nor did he have people that were willing to sacrifice their lives for him…No one supported him (Hussain) when he rebelled. His grandfather the most merciful of all Prophets, foretold disputes and warned of fitnah, it was on this basis that Yazeed fought Hussain"
al Awasim min al Kawasim page 231-232

- A force de tout negationner.... la crédibilité devient de plus en plus faible.

Citation
as300 a écrit:
En ce qui concerne l'homosexualité, l'inceste de Yazid, tout ceci n'est que fabrication.



“Abdullah bin Hanzala the Sahaba stated ‘By Allah we opposed Yazeed at the point when we feared that stones would reign down on us from the skies. He was a fasiq who copulated with his mother, sister and daughters, who drank alcohol and did not offer Salat”
Tabaqath al Kabeera Volume 5 page 66 Dhikr Abdullah bin Hanzala and Volume 4 page 283

- Même votre 7eme Caliphe Abdul Malik bin Marwan declare Yazid homosexuel :

ولست بالخليفة المستضعف - يعني عثمان - ولا الخليفة المداهن - يعني معاوية - ولا الخليفة المأبون - يعني يزيد

"I am not weak like Uthman and I am not cunning like Mu'awiya and I am not a homosexual like Yazeed"
'Tareekh Islam' Volume 1 page 634

Citation
as300 a écrit:
Pour l'alcool, c'est ce qui lui a valu le qualificatif de pervers.personne ne le discute

- Faux tes savants disent que Yazid, qu'il n'a jamais bu et qu'il est un bienfaisant, doué de science afin d'être Khalifa.

- Mais je suppose que tu sais que Yazid n'est pas le seul khalifa homosexuel, le caliphe Walid aussi l'etait :


ولم يصح عن الوليد كفر ولا زندقة نعم اشتهر بالخمر والتلوط

‘It is not true that al-Waleed was Kafir or Zindeeq, yes he was known as drunkard and homosexual"
Imam Dahabi Tarikh al-Islam, Volume 8 page 294

Mais par contre cela ne suffit pas dire de lui qu'il était kaffir, on a bien compris te fatigue pas à le repeter.

Bref les savants homosexuels sunnites, j'en ai une liste mais cela ne fait progresser en rien le débat. Je n'apparenterai jamais des savants à un dogme.

Citation
as300 a écrit:
Ibn Ziad ne dit pas que Yazid lui a donné un ordre de tuer Hussein

"Ibn Ziyad wrote to Husayn 'I have received information that you have arrived in Kerbala, and Yazeed has told me not to kill you, provided you accept his authority and mine.'" [ Matallib al Saul Volume 2 page 26]


Imam Jalaluddin Suyuti rapporte dans Tarikh Khulfa:
فكتب يزيد إلى واليه بالعراق عبيد الله بن زياد بقتاله فوجه إليه جيشا أربعة آلاف عليهم عمر بن سعد بن أبي وقاص

“Yazeed wrote to his governor in Iraq Ubaidllah bin Ziyad ordering him to fight him (Hussain) therefore he (Ibn Ziad) sent an army consisting of four thousand people lead by Umar bin Saad bin Abi Waqas”

Muhammad bin al-Dahak narrated from his father that he said: ‘When Hussain marched, Yazeed wrote to his governor Ibn Ziyad saying: ‘Hussain is marching to Kufa and he is a problem of your time not of other times, your state not of other states and you not for the other governors. At that time you might be free or be slaved.’ Therefore Ibn Ziad killed him and sent his head to him (Yazeed).
Imam Dhahabi Siar Alam al-Nubala, Volume 3 page 305

-D'ailleurs Ibn Zyad lui même reconnai l'ordre de son Khalifa :

وبعث إلى عبيد الله بن زياد يأمره بالمسير إلى المدينة ومحاصرة ابن الزبير بمكة، فقال: والله لا جمعتهما للفاسق، قتل ابن رسول الله وغزو الكعبة. ثم أرسل إليه يعتذر

"He (Yazeed) wrote to Ubaydullah Ibn Ziyad ordering him to march towards Madina and surround Ibn Zubayr in Makka. He (Ibn ziyad) replied: 'I can't give both these things to this Fasiq, after killing the grandson of Rasulullah (s), I'm not now going to assault the Kaaba'. Tarikh Kamil, Volume 4 page 112

- Je vais te donner les temoignages de tes savants :

Le temoignage de l'Imam Dhahabi :

قلت: ولما فعل يزيد بأهل المدينة ما فعل، وقتل الحسين وإخوته وآله، وشرب يزيد الخمر، وارتكب أشياء منكرة، بغضه الناس، وخرج عليه غير واحد، ولم يبارك الله في عمره، فخرج عليه أبو بلال مرداس بن أدية الحنظلي

I say: 'When Yazeed did to the people of Madina what he did and killed al-Hussain and his brothers and progeny, and Yazeed drank alcohol, and performed abominable things, then the people hated him and rose up against him more than once. God didn't bless his life and Abu Bilal Mirdas bin Adya al-Hanzali rose against him.'
'Tarikh Islam' Volume 5 page 30

Le temoignage d'Ibn Khatir :

وقد تقدم أنه قتل الحسين وأصحابه على يدي عبيد الله بن زياد‏

"It is already mentioned that he (Yazeed) killed al-Hussain and his companions through Ubaidullah bin Zyad"

Scan : [islamport.com]


Le témoignage de Shah Abdul Aziz :

“When the cruel people of Syria and Iraq upon orders of impure Yazeed and due to the efforts of chief of hatred and fitnah Ibn Ziyad martyred Imam Hussain”Tauhfa Ithna Ashari (Urdu), page 8

Le temoignage d'Abdul Haqq :

"It is unusual that some say Yazeed did not kill Husayn when he instructed Ibn Ziyad to carry out the killing".
Ash Shiaath al Lamaat Volume 4 page 623 Bab Manaqib Quraysh


Les hadith rapportent le fait qu'il ai tué Hussein, qu'il buvait, qu'il a pratiqué l'adultere, qu'il etait homosexuel...

Ce sont vos "savants" qui renient l'histoire, ce qu'on appel du negationnisme. On ne peut modifier l'histoire, les savants si.

Ensuite pour les absurdité d'Ibn Zyad ect :

D'apres Ibn Ziyad, Ibn Hajr Asqalani :

He is Ubaydullah bin Ziyad , the prince of Kufa for Mu'awiya and his son Yazid and he is the one who prepared the armies from Al-Kufa to fight Al-Hussain [ra] until he was killed in Karbala. He was known as Ibn Marjana and she is his mother (Marjana) .
Ibn Asakir has mentioned his biography in Tarikh Dimashq and he was mentioned in Sunan Abi Dawood… And he narrated from Sa'ad bin Abi Waqas and Mu'awiya and Ma'qel bin Yasir and Ibn Umayyah the brother of Bani Ja'dah. And from those who narrated from him are Al-Hasan al-Basri and Abu al-Malih bin Usama.
[Tajeel al Munfa Bazawaid Rijal al Aimah al Arbah, page 180]

Scan : [www.almeshkat.net]

Ensuite Ibn Khatir dit bien que Ibn Zyad est un rapporteur de Hadith pour les sunnites et à fait beaucoup de travail pour votre dogme. Al Bidayah wal Nihayah (Urdu), Vol 8 page 1252

“Become obstacle between Hussain and water, treat them in the way Ameer al Momineen Uthman was treated and ask him and his companions to give bayah to Ameer al Momineen Yazid bin Muawiyah”
al Bidayah wal Nihayah (Urdu) Volume 8 page 1058

Ensuite Ibn Zyad confirme encore qu'il est tuer Hussein sous les ordres de Yazid :

I killed Al Hussain due to the reason that he revolted against our Imam [Yazid] and the very Imam[Yazid] sent me the message to kill Al Hussain. Now if the murder of Hussain is a sin then Yazid is responsible for it”
Akhbaar Tawaal, page 279 (Egypt) by Ahmed Bin Daud Abu Hanifa Dinwari

“I killed Al Hussain on the orders of Yazid to kill him otherwise he would kill me therefore I chose to kill Hussain
Tareekh Kamil, Volume 4 page 55

D'apres Suyuti :

فكتب يزيد إلى واليه بالعراق عبيد الله بن زياد بقتاله

“Yazid wrote his ruler in Iraq Ibn Ziyad for the murder of Hussain”
Tareekh Khulfa, page 182
filsdelislam [ MP ]
17 mai 2012 20:08
Salam ahlikoum j'ai regarder ces Parcontre vous mais se site est franco-marocain et non anglo-marocain je comprend pas l'anglais...escuse moi mon ignorance
Hassan_Ghol [ MP ]
17 mai 2012 20:26
Pour le denoncement des autres participants à l'assassinat de Hussein, on retrouve aussi Umar bin Sad bin Abi Waqqas:


Abu al-Muaali al-Ejli narrated from his father that he said: ‘When Hussain arrived in Karbala, Umar bin Sa'ad was the first individual who cut the ropes of the tents’
Tareekh al Sagheer, Volume 1, page 75

“Umar bin Saad, the commander of the troops that fought against al-Hussain [ra], then al-Mukhtar killed him (Umar ibn Saad)”.Siyar Al-Aalam al-Nubla Volume 4 page 349

Ce même Omar ibn sa'd est un grand rapporteur de hadith fiable chez vous, comment pouvez vous le rendre credible ?

“Umar Ibn Sa’ad bin Abi Waqqas al-Zuhri Abu Hafs al-Madani lived in Kufa. He narrated traditions from his father and Abu Said al Khudri. His son Ibraheem and grandson Abu Bakr bin Hafs ibn Umar, Abu Ishaac Al-Sabayee, Ayzaar bin Hareeth, Yazid bin Abi Maryam , Qatada, Zuhri and Yazid bin Habeeb and others have narrated (hadith) from him”Ibn Hajr Asqalani writes in Tahdheeb al Tahdheeb Volume 7 page 396


وقال أحمد بن عبد الله العجلي كان يروي عن أبيه أحاديث وروى الناس عنه وهو الذي قتل الحسين وهو تابعي ثقة

Ahmad bin Abdullah al-Ejli said: ‘He used to narrate traditions from his father, and the people narrated from him, and he is the one who killed al-Hussain, and he is Thiqa Tabayee
Tahdeeb al-Kamal, Volume 21 Biography No. 4240


D'apres Dhahabi:
هو في نفسه غير متهم
“He as a person is not criticized”
Mizan al-Etidal, Volume 3 page 198

D'aillers Ahmad Ibn Hanbal rapporte énormément de hadith de lui en précisant bien que ses hadith sont Hasan :

Musnad Ahmad bin Hanbal, v1, p173 H 1487
Musnad Ahmad bin Hanbal, v1, p177 H 1531
Musnad Ahmad bin Hanbal, v1, p182 H 1575

Comment pouvez vous rapporter de celui ci ?
Hassan_Ghol [ MP ]
17 mai 2012 21:00
Citation
as300 a écrit:
A propos du hadith du changement de la Sunnah du Prophète

Le prophète à dit : « le premier homme à changer ma sunna sera un Omeyyade »
Le prophète à dit : « Le premier individu qui va changer ma Sunnah, qui sera des Banu Ummayaa se prénommera Yazid. »
Kanz al Umal p.73 Hadith #31059 & 31060

"Justice shall rule my Ummah until the first individual who shall destroy my Deen, from the Banu Ummayaa his name shall be Yazeed."al Bidayah Volume 8 page 231 Dhikr Yazeed

SAWS déclare que l'an 60 après l'hijri sera desservi par quelqu'un qui ignorera la prière et qui rentrera en enfer :

"Abu Said al Khudri narrates that he heard Rasulullah (s) say after 60 Hijri undeserving people shall ignore prayers and enter the deepest part of Hell". Tafseer Ibn Katheer, Volume 3 page 128,

-Qui est devenu khalifa immédiatement après l'an 60 hjri ? YAZID.

- Qui a modifié la Sunnah de SAWS et qui est des Bani Ommeyade ? Yazid

- Qui a abandonné la priere ? yazid

- Qui s'appelle Yazid ? le 6 eme khalifa


Concernant les assassins de Hussein tel que ibn Zyad, Omar Ibn Sa'd ect... sont des rapporteurs de hadiths sunnites fiables.
Alors que vos récit énoncent que tous les assassins de Hussein sont des kafir :

Ibn Emaad al-Hanbali in his authority work Shazarat al-Dahab, Volunme 1 page 68:

قال اليافعي : وأما حكم من قتل الحسين ، أو أمر بقتله ، ممن استحل ذلك فهو كافر

Yaf’ee said: ‘Whoever killed Hussain or gave orders to kill him whilst he deemed it a lawful action, is a Kafir

Donc vous vous fiez aux kafir, aux kharijites et aux nawassibs. On ne comprend plus votre science.
filsdelislam [ MP ]
17 mai 2012 22:08
Salam ahlikoum tout ces hadith ne sont que des histoire fabriquer prouvé nous qu'il sont authentique inchallah car la tu va trop loin...moi yazid je ne le maudis pas mais je ne dis pas de bien de lui non plus je reste dans le juste milieu...le fais qu'il est sois disant bue ou tuer des gens ne le font pas sortir de l'islam
Hassan_Ghol [ MP ]
20 mai 2012 20:42
Wa salam Aleykum,

Citation
filsdelislam a écrit:
Salam ahlikoum tout ces hadith ne sont que des histoire fabriquer prouvé nous qu'il sont authentique inchallah car la tu va trop loin...moi yazid je ne le maudis pas mais je ne dis pas de bien de lui non plus je reste dans le juste milieu...le fais qu'il est sois disant bue ou tuer des gens ne le font pas sortir de l'islam

- Ton raisonnement n'est pas correct, si tu prétend que tous les savants sunnites ont tord, cela veut dire que les hadiths des cheikhs que je t'ai passé sont des innovateurs (dont les savants salafs). Tu peux pas prendre de Dhahabi et Ibn Khatir, ce qui t'arrange et leur insinué l'innovation et le mensonge quand cela t'arrange pas.

On ne peut nier les faits historiques, prétendre Ubaydollah Ibn Zyad chiite relève de l'ignorance historique. Les salafs ont tronqués les hadiths, regarde ils se sont appuyé sur un hadith de Usd al-Ghaba :

"... Imam Alee (r.a) used him (Ubaydollah Ibn Zyad in some duties...", Ali aurait utilisé Ibn zyad pour certaines taches utiles.

Si je te donnes le scan tu pourra lire :

"Ubaydullah ibn Ziyad was with Alee (r.a), Imam Alee (r.a) used him in some duties, until Alee (r.a) was killed and Hasan (a.s) gave the government to Muawiya, then Muawiya joined Ziyad to himself and gave him the government of two iraqs (Kufa and Basra), he was governor untill he died"
Source: Hasan bin Farhan al-Maliki ‘Qeraah fi Kutub al-Aqaed’, Pg. # 170

On peut aussi lire :

When Alee (a.s) was killed, Ziyad remained in Fars, Muawiyah feared him so he joined him to himself (said you are my brother)Muawiya then appointed him as the governor of Basra and when Mughaira Ibn Shohba died,he gave him the city of Kufa too, untill in died in the year 53 Hijri.
Source: Al-Istiab Vol 2, Pg. # 524

- Ibn Zyad est donc un fier partisant de Mu'awiya.

"Ziyad (لعنت اللہ) was always in search of the Shiites of Alee (عليه السلام) and killed them, when Hassan Ibn Alee (عليه السلام) heard it he prayed to Allah (swt) and said: "O my Allah (swt) put his death soon, because death is his punishment".
Source: Lisan al-Mizan Asqalani Vol 3, Pg. # 531

- ici, Asqlani nous decrit le fait qu'Ibn Zyad exécutait tous les partisans de Ali. Comment peut il être chiite ?

J'ai le scan si tu veux avec les notes de bas de page ect... toute fois, en arabe.


Un autre hadith rapporte :

"When Muawiya joined Ziyad to himself (by saying that you are son of Aboo Sufiyan and my brother) he turned into the worst enemy of the family (of the Prophet) and Shi'ee of Alee (a.s) and he is the one who killed Hujr Ibn Adi and his people..."
Source: Usd al-Ghaba Vol 2. Pg. # 337

- Une fois devenu partisan de Mu'awiya, il est simplement devenu l’ennemi meurtri des partisans d'Ahl Eil Beit.

Pour ce qui est du meurtre de Muslim bin Aqeel, il n’y plus rien a prouver :

ثم دعا مسلم بن عمرو الباهلي وكان عنده فبعثه إلى عبيد الله بعهده إلى البصرة ، وكتب إليه معه : أما بعد ؛ فإنه كتب إلي شيعتي من أهل الكوفة يخبرونني أن ابن عقيل بالكوفة يجمع الجموع لشق عصا المسلمين ، فسر حين تقرأ كتابي هذا حتى تأتي أهل الكوفة فتطلب ابن عقيل كطلب الخرزة حتى تثقفه فتوثقه أو تقتله أو تنفيه ، والسلام.)

"My followers among the people of Kufah have written to me to inform me that Muslim bin Aq'eel is in Kufah gathering units in order to spread rebellion among the Muslims. Therefore, when you read this letter of mine, go to Kufah and search for Ibn Aq'eel, as if you were looking for a bead, until you find him. Then bind him in chains, kill him!, or expel him."
Source : Tarikh Al-Tabari Vol 5, Pg. # 356



Citation
filsdelislam a écrit:
tuer des gens ne le font pas sortir de l'islam

Sourate 4 verset 93 : " Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment."

A quoi bon défendre Yazid ?

Même tes cheikh l'ont insulté....
filsdelislam [ MP ]
21 mai 2012 16:27
Salam ahlikoum mon frere pour commencer tu devrais aller voir le tafsir et apprendre la science de la sounna inchallah

« Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelque associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelque associé commet un énorme péché. » (Sourate 4/Verset 48)

Abou Houreira et bon nombre de nos ancêtres pieux ont dit concernant la parole d’Allah : « Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment. »,  que ceci est le châtiment réservé à celui qui commet ce genre de péché (dans le cas où il sera sanctionné) et ils ont expliqué le fait «d’y demeurer éternellement » par y rester longtemps, ce qui ne veut pas dire que l’Enfer est leur demeure définitive et qu’ils ne pourront pas en sortir.

Puis la raison de hadith faible est que certain transmetteur ne sont pas honnête,qu'il on un pêché,ou un problème de mémoire... Bref il es interdit de ramener un hadith faible comme tu le fais Hassan mais ces vrai que vous ne faite pas de différence entre le hadith faible ou authentique
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook