Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
ET VOUS DITES QUE NOUS SOMMES DES PARANOS?? MDRRR!
elflfla [ MP ]
17 décembre 2003 00:47
SALAM A TOUS,


LORSQUE VOUS AUREZ LU L EFFARANT TEMOIGNAGE QUI SUIT, VOUS VIENDREZ ENCORE UNE FOIS ME DIRE QUE LA FRANCE EST UNE TERRE D ACCUEIL OU LES LIBERTES INDIVIDUELLES SONT RESPECTEES ET HONOREES.

JE PEUX VOUS JURER LA CHOSE SUIVANTE, AUJOURD HUI SI VOUS N ETES PAS HOMOSEXUEL OU JUIF, VOUS N AVEZ AUCUNE CHANCE DE FAIRE VOTRE BEURRE DANS LA SOCIETE ACTUELLE. EN TOUT CAS SUREMENT PAS EN TANT QUE MUSULMAN...

CAR IL EST 10000000000000 DE FOIS PREFERABLE D ETRE HOMOSEXUEL QUE MUSULMAN. LA SOCIETE NE VEUT PLUS DE NOUS, ELLE EXECRE NOS PRINCIPES, NOS COUTUMES ET NOS ASPIRATIONS. NOUS SOMMES DEVENU DES FARDEAUX POUR ELLE DONT ELLE VOUDRAIT BIEN SE DEBARASSER UNE BONNE FOIS POUR TOUTE!!

VOUS POUVEZ BOIRE DE L ALCOOL, MANGER DU PORC, VOUS SHOOTER A TOUTES LES DROGUES, SORTIR NU DANS LA RUE, FORNIQUER AVEC TOUTE LA PLANETE SI CA VOUS CHANTE, MANQUER DE RESPECT A VOS PARENTS ET VOUS DIRE MUSULMAN, ON VOUS CROIRA LES YEUX FERME CAR ON APPRECIE UN TEL ISLAM, MEME SI JE NE VOIS PAS OU ILS EN VOIENT LA TRACE LA DEDANS. CA PASSE MALGRE TOUT COMME UNE LETTRE A LA POSTE.

MAIS DES QUE VOUS PRATIQUEZ UN MINIMUM, VOUS ETES AUTOMATIQUEMENT LE PLUS DEGUEULASSE DES INTEGRISTES!! UN DANGER POTENTIEL A SURVEILLE!!

MOI JVOUS LE DIS, ILS VEULENT ASSASSINER L ISLAM ET ILS SE SERVENT DE LA FEMME POUR ARRIVER A LEURS FINS. LE TREMPLIN VERS UN TEL MEURTRE, C EST BIENSÛR LA GENTE FEMININE QUI COMPOSE NOTRE COMMUNAUTE. DOMMAGE QUE BEAUCOUP D ENTRE CES FEMMES N ONT QU UN POIS CHICHE EN GUISE DE CERVEAU EN SE LAISSANT MANIPULER DANS DES ASSOCIATIONS DEBILES AU NOM DELIBEREMENT PROVOCATEUR DU GENRE "NI PUTES NI SOUMISES" ET COMPAGNIE...PEUT ÊTRE PAS PUTES, MAIS Ô COMBIEN CONNES ET SOUMISES QUAND MÊME....JE NE SAIS PAS SI C EST MIEUX!!

PEUT ÊTRE PAS SOUMISE ENVERS DIEU, MAIS SOUMISE (SOURNOISEMENT ET DE FORCE!!) PAR UNE SOCIETE DIRIGEE PAR QUI L ON SAIT ET QUI SE FOUT PAS MAL DE LEURS SOUCIS ET DE LEURS REVENDICATIONS. ELLE COMPTE BIEN SE SERVIR D ELLES POUR TORPILLER NOTRE COMMUNAUTE SA LEGITIMITE SOCIALE ET SES CONVICTIONS. QUELLES SOTTES ALORS!!

BREF, JE SUIS TELLEMENT CONSTERNE QUE JE SUIS CAPABLE D USER ICI MON CLAVIER PENDANT DES HEURES....

VOICI LE TEMOIGNAGE EN QUESTION...

Locaux de France Télévisions, le jeudi 4 décembre 2003 à 15 h. Madame
Caroline Messaoudi et Madame Magalie Saneba, deux citoyennes françaises
de
confession musulmane portant le voile, attendent dans le hall d'accueil
de
France Télévisions afin d'assister à l'émission Campus présenté par
Guillaume Durand et où le philosophe Tariq Ramadan fut l'un des
invités.



C'est Mme Saneba qui avait été rappelée par l'équipe de l'émission
chargée
du public après avoir laissé ses coordonnées et précisé qu'elle portait
le
voile. L'équipe était donc informée de sa tenue vestimentaire. Au
téléphone, on lui explique qu 'elle peut venir assister à l'émission
accompagnée si elle le souhaite ; elle laisse alors au répondeur de
Campus
les coordonnées de Mme Caroline Messaoudi que l'équipe de télévision
contacte aussitôt pour l'inviter à composer le public de l'émission
Campus
diffusée sur France 2 le jeudi 4 décembre à 23 h et dont le thème est «
Foulard et enseignement » . Il est important de préciser que lorsqu'on
les
contacte par téléphone, on leur précise vivement que l'on compte
impérativement sur leur présence dans le public.



Les deux femmes attendent donc dans le hall des locaux de France
Télévisions avec les autres personnes invitées également. Le jeune
homme
chargé du public, le même qui les avait contactées par téléphone, se
présente dans le hall et demande aux invités de passer un à un par le
sas
qui conduit aux studios d'enregistrement. Il notifie la présence de
chacun
par une croix devant les noms et prénoms des personnes devant assister
à
l'émission sur une liste qu'il avait établie. Les noms et prénoms de
nos
deux citoyennes étaient bel et bien inscrits. Le groupe entre alors
dans un
couloir où un buffet est servi et où l'on prend les manteaux des
personnes
invitées pour les poser au vestiaire. Pour le moment Mesdames Caroline
et
Magalie sont traitées avec les mêmes attentions que le reste des
personnes
du public. Mais c'est dans ce même couloir, antichambre du studio de
l'émission, que tout va basculer.



Après la collation, il est demandé au groupe de s'acheminer vers la
porte
ouverte du studio où va avoir lieu l'enregistrement de l'émission
Campus.
La moitié des individus composant le groupe s'est déjà introduite dans
le
studio lorsque c'est au tour de Mme Messaoudi et de Mme Saneba
d'entrer. «
STOP ! », lance le même jeune homme qui les avait invitées et
accueillies
auparavant, en barrant la route à Magalie de son bras, la poussant
lentement pour qu'elle dégage le passage. Devant le regard interrogatif
des
deux femmes, le jeune homme poursuit en justifiant son acte ainsi : «
Je
fais d' abord entrer les couleurs qui flashent ! » Or, Caroline et
Magalie
portaient ce jour-là des foulards de couleurs vives, respectivement
rose et
beige-doré ( d'ailleurs, au téléphone, on avait bien précisé à Mme
Saneba
de ne pas porter de blanc ni de noir ). Les deux femmes se poussent
sous la
pression du jeune homme qui, manifestement, veut faire entrer les
personnes
qui se trouvent derrière elles. Crédules, Caroline et Maglie laissent
défiler sous leurs yeux des personnes portant des pulls vert-menthe,
rouge
vif, orangés.jusque-là tout est conforme aux dires du jeune homme.
Mais,
lorsque des personnes vêtues de noir, de gris, de blanc passent devant
elles alors qu'on ne les laisse, elles, toujours pas entrer, nos deux
concitoyennes sont ébahies, inquiètes, mais elles espèrent toujours que
l'on va les placer dans le public.



Et bien non ! Caroline Messaoudi et Magalie Saneba n'assisteront pas à
l'
émission Campus du jeudi 4 décembre 2003 bien qu'elles soient les
premières
citoyennes concernées par le thème choisi par Campus, à savoir,
rappelons-le : « Foulard et enseignement ». En effet, lorsque le jeune
homme chargé du public revient après avoir abandonné les deux femmes
ainsi
que deux jeunes hommes issus de l'immigration ( qui n'ont pas pu entrer
non
plus ), ce dernier leur annonce que les places du public sont combles
mais
qu'elles peuvent toutefois suivre l'émission sur une télévision en
coulisse. Caroline et Magalie ne méritent-elles que les coulisses parce
qu'elles portent un voile ? N'ont-elles pas droit à une présence sur le
plateau de l'émission ? Ne sont-elles pas des citoyennes françaises
comme
les autres ? Et puis, pourquoi ces deux jeunes hommes n'ont-ils pas pu
entrer dans le studio non plus ? Y a-t-il des quotas de personnes
issues de
l'immigration à ne pas dépasser sur les plateaux de télévision ? Toutes
ces
questions traversent les esprits de nos deux concitoyennes qui,
outrées,
décident de quitter les lieux. Devant cette situation tendue, le jeune
homme essaie de justifier les faits ainsi : « Désolé, mais je fais
entrer
en premier les couleurs qui flashent et les habitués. » Le jeune homme
stipule également que le nombre de personnes contactées est toujours
plus
élevé que les places disponibles dans le public afin de pallier les
absences. Bien entendu, Caroline et Magalie ne sont pas satisfaites de
cette argumentation faible, puisque, parmi les personnes autorisées à
entrer sur le plateau de l'émission, il y avait des non habitués, qui
venaient pour la première fois et qui portaient, de surcroît, des
vêtements
de couleur sombre. En outre, au moment d'entrer dans le studio, c'est
au
niveau des deux femmes que l'on a stoppé le groupe, alors que ces
dernières
se situaient au milieu du groupe. Il est évident qu' il ne s'agit en
aucun
cas, ici, d'un acte arbitraire sinon les personnes qui auraient du
demeurer
à l'extérieur sont celles qui fermaient la marche, or ce n'était pas le
cas
ni de Caroline ni de Magalie.



Devant les questions que Mesdames Messaoudi et Saneba posaient au jeune
homme afin de lui faire avouer les raisons véritables de ce refus
d'assister en tant que simples spectatrices à l'émission Campus alors
qu'on
les avait invitées à composer le public, le jeune homme finit par
lancer au
cours de la discussion : « Je ne suis qu'un intermittent du spectacle.
C'est moi qui risque de me faire virer ! ». Il semble évident que cet
intermittent a reçu des instructions sur place à la venue des deux
femmes
portant le voile. D'où ont pu venir ces instructions ? Qui ne voulait
pas
de représentantes des citoyennes françaises de confession musulmane
portant
le voile avec conviction profonde sur le plateau de Campus ? Toutes ces
questions surviennent à un moment où l'on remarque l'absence des
citoyennes
concernées lors des débats actuels sur le voile qui deviennent de plus
en
plus virulents. Ces débats traitent en leur sein de la démocratie, mais
ils
ne se veulent pas démocratiques puisqu'ils évincent une partie des
citoyennes qui composent la société française et qui sont prêtes à
affirmer
leur citoyenneté ainsi que leur refus du repli communautaire en se
déplaçant, comme l'ont fait Caroline Messaoudi et Magalie Saneba, afin
de
participer aux discussions qui les concernent en premier lieu.



Après un échange de paroles stérile, les deux femmes décident de
partir. Au
même moment, une jeune femme chargée elle aussi du public et du
répondeur
de l'émission Campus ainsi qu'une journaliste viennent s'informer
auprès de
Caroline et de Magalie et tentent ainsi d'apaiser la situation très
tendue
en les invitant dans les coulisses pour une collation. On fait même
appel à
la directrice de production. Il est nécessaire de préciser que tout ce
«
remue-ménage » survient après que Mme Saneba a précisé qu'elle était
actrice sociale au sein d'une association féminine et musulmane, et
qu'elle
avait l' intention d'écrire un article à propos de cet événement. Les
deux
femmes quittent enfin les lieux, conscientes d'avoir été l'objet d' une
discrimination. Elles ont décidé, en conséquence, de dénoncer cet
événement
afin que les citoyennes et les citoyens prennent conscience du climat
d'islamophobie qui règnent en France à l'heure actuelle jusque sur les
plateaux de télévision.



Si nous avons le sens des responsabilités, il est du devoir de chacun
d'
entre nous de dénoncer de tels actes et d'exiger que les médias
français
fassent preuve d'impartialité dans le traitement de l'islam ainsi que
de
démocratie en invitant les citoyennes françaises de confession
musulmane
portant le voile avec conviction profonde, s'ils ont réellement
l'ambition
de traiter d'une manière véritablement objective la question du voile.
Kennza [ MP ]
17 décembre 2003 04:53
Et ça, ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres!

La vie a plus d'imagination que n'en porte nos rêves.
jam [ MP ]
17 décembre 2003 09:58
Salut à tous,

No comment. Mais que voulez vous une fille qui porte le voile et qui est de surcroit intelligente depasse l'entendement de l'opinion public actuel. Il leur faudra des années pour admettre que nous pouvons être musulmans et intelligent.
Mais t'inquiètes pas Aziz çà viendra.
salim92 [ MP ]
17 décembre 2003 12:08
Pour eux les journalistes , l islam fait plus de dégat qu un seisme ...

Ils ont peur d affronté le voile car pour eux c est la vérité et qui dis la vérité dis... accepté mais ils ne le veulent pas ...

Pour un mal il y a un bien et vous verrez inechalah

merci elflla pour un sujet comme celui ci........... pas mal

wa salam o alaikoum mes fréres et soeurs
chorouk [ MP ]
17 décembre 2003 12:33
Malheureusement,on est de plus en plus montrés du doigt et l'islam fait peur et on le sous estime mais viendra le jour où ils s'en mordront les doigts....et où ils verront notre intelligence
aurore [ MP ]
17 décembre 2003 12:47
Chorouk,

c'est justement à cause de propos comme ceux-là que certaines personnes prennent peur de l'islam. Tes propos sont légèrement menaçants ... voire même blessants pour tous les Français et Belges qui n'ont rien du tout contre les Musulmans et ne demandent qu'à vivre en harmonie avec eux (et oui, ça existe des gens comme ça, tous les Belges et Français ne sont pas des anti-musulmans figure-toi !)
Victor [ MP ]
17 décembre 2003 12:58
Ce qu'il faudrait ce serait que l'islam fasse son autocritique theologique, c'est a dire qu'ellle s'analyse et se critique rationnelement, que des theologiens eclaires ( pas des Tarik Ramadan et autres) puissent montres aux yeux de la Republique Francais et surtout au yeux de la Democratie, que l'islam n'est pas incompatible avec les droits de l'homme.
Le fait d'etre musulman n'est pas une honte, ni un mal ( encore de l'incomprehension), mais c'est un frein au developpement des democraties a l'heure actuel. Car aujourd'hui il ne diferencie pas la sphere morale , politique , et religieuse ( le voile n'est qu'une arme polotique ne nous trompns pas). Lorsqu'un religion veut appliquer cela a l'individu humain, elle ne le reconnait pas en tant que libre pensee, visiblement les voilées sont heureuse de cette situation....
Pour cela je souhaite et j'espere que cette loi soit acceptee, et que tout les signes ostantatoire soit bannis, mais surtout que cet loix si elle s'applique prenne en compte les autres religions pas les trois monoteisme, certains sembllent ooublier ce qui compose notre democratie.

Democratie, Droits de l'homme, Liberté d'expression, respet du domaine prive, voila ce que l'integrisme ne reconnait pas.....
chorouk [ MP ]
17 décembre 2003 13:02
Ecoute lâche moi un peu donne tes opinions et laisse les autres donner les leurs....
même quand on met un foulard et qu'on parle pas,qu'on veut juste pratiquer sa religion on est catalogués et montrés du doigts...alors qui s'est qui a des propos menaçants ; on veut interdire et légiférer,et on se prend la tête comme si ces femmes sont des bombes humaines...et la menace envers elles tu la vois quand même....
D'abors je ne suis pas menaçante et depuis tout à l'heure tu te sents visée quand je parle des Européens ou autres(et pour la 2eme fois saches que tu ne les représentes pas ....).Ils s'en mordront les doigts signifie tout simplement qu'il y a toujours unrevers à la médaille et que quand on se trompe on paie ses erreurs
Victor [ MP ]
17 décembre 2003 13:32
C'est pas la femme qui est la menace ( encore un idee en cogue ) c'est la manipualtion islamiste qui veut que le voila soit permit a lecole, dans les hopitaux, dans le domaine public.
Ecoutez bien sur que l'Europe a peur de cette vague obscurantiste qui ient saper ses fodations pour lesquelles elle s'est battue et a lutte au pris de guerres afreuses, et innomables ( Guerres de religions, 2eme Guerre Mondiale).
Le probleme est que pour le moment peux de voix musulmanes moderees s'exprimes, et les loi de notre pays sont celles de tous les citoyens qui y vivent! Si un citoyen deciden de vouloir infliger aux autres se religions sous pretexte de se communaute alors il est en desaccord avec les lois.
Je ne dis pas qu'etre musulman m'effrai, mais juste que cet pratique ne doit rester que dans le cadre du domaine privee. Car si on admet le voile on admet la nudite bouddhiste, le traitement reserve aux femmes juives victimes de leurs intregistes....

La laïcite n'est pas la tolerance face aux Eglises c'est l'intolerance, ou alors vivez cachez....chorouk a écrit:

Democratie, Droits de l'homme, Liberté d'expression, respet du domaine prive, voila ce que l'integrisme ne reconnait pas.....
tarek [ MP ]
17 décembre 2003 13:57
victor
( pas des Tarik Ramadan et autres)pq pas lui ou les autres??
donc personne???

QUI PARLE SèME,QUI ECOUTE RéCOLTE Qui veut faire quelque chose trouve un moyen.-Qui ne veut rien faire trouve une excuse
tarek [ MP ]
17 décembre 2003 14:01
victor
Ecoutez bien sur que l'Europe a peur de cette vague obscurantiste qui ient saper ses fodations pour lesquelles elle s'est battue et a lutte au pris de guerres afreuses, et innomables ( Guerres de religions, 2eme Guerre Mondiale
obscurantiste??
bien sur si on ne s'interresse pas au autre religion et qu'on ne lis pas leur livres sacrer,bien sur qu'on dira qu'il y a une vague d'obscurantisme

QUI PARLE SèME,QUI ECOUTE RéCOLTE Qui veut faire quelque chose trouve un moyen.-Qui ne veut rien faire trouve une excuse
aurore [ MP ]
17 décembre 2003 14:01
Tu m'as l'air anormalement agressive comme fille ... deuxième fois que tu me dis "lâche-moi un peu" ... ça te dérange apparemment qu'on n'applaudisse pas à tout ce que tu racontes.
Ne t'inquiète pas, je te lâche définitivement : j'ai bien compris que tout dialogue avec toi avec impossible, tu es persuadée d'avoir raison contre le monde entier et la colère et l'agressivité que tu ressens sont en train de te ronger de l'intérieur.

Au plaisir de ne plus te lire très chère ...
tafilal [ MP ]
17 décembre 2003 14:44
encore toi zhorro
décidement ...
amicalement
quelqu'un
aurore [ MP ]
17 décembre 2003 14:47
Tafilal ! qu'est-ce que tu as à me suivre comme ça partout ? si tu veux travailler pour moi, dis-le tout de suite, on peut discuter ...
addi [ MP ]
17 décembre 2003 14:56
tu fais de la provoque aurore,
as tu du respect envers des personnes indignés par leur situation dans ce pays?
pourquoi parles tu toujours sur un ton "colonialiste"?
pourquoi parles tu des "gamins dans les banlieues"
on est plus des enfants et en plus bcp ont fait des etudes sup ma chere!

si tu veux reelement comprendre les choses echanges sinon je ne vois pas ton interet!!!
aurore [ MP ]
17 décembre 2003 15:01
Les gamins des banlieues existent, ce ne sont pas des fruits de mon imagination je te signale. Ils sont des proies faciles pour des intégristes qui veulent les récupérer pour véhiculer leurs sales idées.
Quant à dire que je suis colonialiste ... si t'es complexé, ne t'en prends pas à moi. Je vous parle comme à n'importe qui d'autre.
Je veux bien qu'on s'indigne de sa situation quand il y a de quoi. Mais ici, vous réagissez tous comme si on allait vous déporter dans des chambres à gaz alors qu'on ne vous demande que de retirer un simple foulard dans une école ou une administration. Si tu trouves qu'il y a de quoi s'indigner, tu n'as pas le sens de la mesure ! il y a des millions de gens dans le monde qui ont de vraies raisons de s'indigner et dont tout le monde se fiche, je te signale.
Mehdi.k [ MP ]
17 décembre 2003 15:24
Ce fut délicieux de te lire Aurore. Pour en revenir au fil du post sur l'éventuel refus d'accès à un plateau télévision. Je suis surpris que certains s'indignent, s'emportent, faut-il rappeler à cela ce que disait Fontenelle (siécle de Louis XIV ou la monarchie de droit divine):"assurons nous bien du fait avant de nous inquiéter de la cause". Si le fait est avéré il faut le signaler. Quant à la question de la laïcité pour ne pas dire du voile il serait bien qu'une loi soit votée par la représentation nationale, cette dernière est en majorité athée (60%). Des lieux où ce sont des valeurs communes qui s'expriment et des lieux où les convictions intimes suivent leurs chemins selon leurs inclinations.
aurore [ MP ]
17 décembre 2003 15:26
A mon avis tu vas te faire attaquer Medhi. Ici on n'aime pas les gens qui parlent raisonnablement ...
tarek [ MP ]
17 décembre 2003 15:29
tout de suite les grand mots
"A mon avis tu vas te faire attaquer Medhi"
"Ici on n'aime pas les gens qui parlent raisonnablement ..."
tu vois,je te l'ai deja dit tourne ta langue 7 fois

QUI PARLE SèME,QUI ECOUTE RéCOLTE Qui veut faire quelque chose trouve un moyen.-Qui ne veut rien faire trouve une excuse
addi [ MP ]
17 décembre 2003 15:33
encore un argument peut valable!!! reviens au contexte au sujet, on est tous conscient que il y'a d'autres injustice plus grave (c'est d'ailleurs une obligation pour le musulman d'etre juste mais on a oublié de le dire...)

as tu des preuves concernant l'image des banlieues recuperé par les integristes??? ou ta culture se limite au faits divers (TF1...) qui ne rapporte que quelques cas...et qui ne s'arrete que lorsqu'il ya des conflits?

Pourquoi parle tu de chambres a gaz? quelle rapport? le voile tu ne connais meme pas sa signification et tu juges? je pense que tu devrais revoir ta lecture de l'actualité!!! Mc Gyver!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook