Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Votez licite ou non ?
T
26 mars 2015 23:06
Citation
Solitaireee a écrit:
On ne peut pas lier les deux.

Je suis d'accord sur la dictature de la majorité. Bonne nuit.

Pourquoi ?
U
26 mars 2015 23:26
Citation
Tan33 a écrit:
Pourquoi ?

La démocratie s'oppose à l'Islam.
T
27 mars 2015 20:46
Citation
Solitaireee a écrit:
La démocratie s'oppose à l'Islam.

Me dire que on ne peut pas lier les deux ou que la démocratie s'oppose à l'islam, c'est un peu du pareil au même.

Je voulais te demander pourquoi tu penses que la démocratie s'oppose à l'islam, tu me donnes directement ta conception, mais il y a bien une raison pour laquelle tu penses cela.
En gros, qu'est-ce qui te fait penser que les règles et le processus démocratique s'opposent aux règles de l'islam, au fiqh ? Et dans quelles mesures ces deux principes s'opposent ?
27 mars 2015 21:21
Citation
Miimiixx a écrit:
Salam aleykoum tout le monde. Alors voilà je viens à vous car j'ai qlqchose qui me trotte dans la tête. Cmme l'indique mon post licite ou non ? Avec preuves svp.. Le hic c'st que mm ls imams ne snt pas du mm avis. Certains disent que oui, eux même vote, d'autre non.. Dans mon entourage ça tjs été partagé et voilà.. Bref, vs en pensez quoi ?

À vos clavier ! Smiling Smiley


Salamalikum Miimixx,

Voici un lien qui traite ce sujet:

https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=ZGVmYXVsdGRvbWFpbnxpc2xhbXVzbGltb3ZpZX xneDoyNTM1ZmNhMzM4ZjFlMjdj

En esperant que ca réponde a ta question.



Modifié 4 fois. Dernière modification le 27/03/15 21:25 par Yassine E..
i
27 mars 2015 22:20
A la veille de deuxième tour des élections departementales et ou le front national est en passe de prendre certaines commandes du pays ces etats d'ames me paraissent dérisoires. Il y a le feu pour des personnes comme nous!!!!!! IL ABSOLUMENT VOTER POUR FAIRE BARRAGE AU FN. dans les villes ou ils ont gagne tous les projets de lieux de prière sont bloques...Et ce n'est pas fini.
votez POUR QUI VOUS VOULEZ POU BARRER LA ROUTE AU. FHAINE!!!
U
28 mars 2015 00:21
Citation
Tan33 a écrit:
Me dire que on ne peut pas lier les deux ou que la démocratie s'oppose à l'islam, c'est un peu du pareil au même.

Je voulais te demander pourquoi tu penses que la démocratie s'oppose à l'islam, tu me donnes directement ta conception, mais il y a bien une raison pour laquelle tu penses cela.
En gros, qu'est-ce qui te fait penser que les règles et le processus démocratique s'opposent aux règles de l'islam, au fiqh ? Et dans quelles mesures ces deux principes s'opposent ?

Désolé je n'avais pas compris. Je vais reprendre l'argumentaire dont je suis convaincu, je suis qu'un rapporteur.

Quand on lit les différentes définitions de la démocratie, elles mettent en avant le lien entre peuple et souveraineté. Le pouvoir appartient au peuple. C'est le fondement de la démocratie, son noyau, son essence. Sur l'origine du mot, c'est la contradiction entre deux termes d'origines grecques. "Démos" qui signifie le peuple et "cratos" qui signifie le gouvernement, le pouvoir, ou la législation. C'est la masse des citoyens qui gouvernent, la masse possède le pouvoir.

C'est une idée grecque mais la démocratie athénienne n'a rien à voir, le christianisme a changé l'idée. Le christianisme lui a injecter certaines de ses philosophies, théories. Il y avait la question de à qui appartient la souveraineté absolue, des luttes entre des papes, l'église et les rois. Les contradictions interne dans le christianisme ont fait que cela a laissé la place au pouvoir royal. Il y a eu un développement sur le fait de s'occuper uniquement des affaires spirituels. Le pouvoir du roi a augmenté jusqu'à ce qu'il concentre dans sa personne l'entièreté de la souveraineté politique sur terre.
Une des bases du dogme chrétien pour eux, Dieu s'est fait homme et parmi les penseurs chrétiens ils vont se dire si Dieu s'est fait homme en réalité c'est que pour que tous les hommes soient des dieux et ils commençaient à théoriser cela en disant que tous les hommes ont une parcelle de la divinité, de la souveraineté absolue. Le courant humaniste, divinisation de sa raison, théorie de la démocratie qui dit que les hommes sont tous égaux, qu'ils sont tous détenteur d'une parcelle de souveraineté, qu'ils n'ont plus besoin de la révélation, la place de la religion et du divin est extrêmement minoré.


Le fondement solide et la base inébranlable sur lesquels est établie l'Islam c'est la soumission complète, l'obéissance. La soumission à l'ordre d'Allah. Allah est le Seigneur des mondes, on reconnait certaines fonctions divine dans cette Seigneurie notamment le fait qu'Il ordonne à Sa création des lois. Le droit de rentre licite et illicite est exclusivement réservé à Allah. La souveraineté absolue appartient à Allah, Al-Hakam (Le Législateur). La Shari'ah a déjà jugé de nombreux cas et mis les choses à leur juste place a mis les choses sur la table. Ce qui est de la décision d'Allah ne relève pas de la consultation.
Lorsque le texte coranique fait référence à la majorité il y a une description négative, dans le Coran on ne la voit que blâmée. L'homme possède un pouvoir relatif, limité. La consultation ne se fait pas sur n'importe quel sujet, elle se fait sur ce qu'Allah a laissé les musulmans libres de déterminer eux-mêmes. Je conseille aussi de faire des recherches sur "ahl al hall wal 'aqd". La candidature volontaire à des postes politiques n'est pas compatible avec les sources islamiques.


Quant à la démocratie, c'est le choix dans la prescription. Elle est destructrice des bases de la soumission. Elle ouvre les portes de l'opposition aux sentences d'Allah.

Dans la démocratie l'homme est absolument autonome.
Dans la vision de l'Islam, l'homme est par essence hétéronome.


Certains auteurs occidentaux appellent religion des idéologies modernes. On peut voir le vote comme un rite, un culte.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/03/15 00:25 par Solitaireee.
L
28 mars 2015 09:36
c'est la plus grosse connerie que j'ai entendu de ma vie
f
28 mars 2015 16:12
Citation
Miimiixx a écrit:
Salam aleykoum tout le monde. Alors voilà je viens à vous car j'ai qlqchose qui me trotte dans la tête. Cmme l'indique mon post licite ou non ? Avec preuves svp.. Le hic c'st que mm ls imams ne snt pas du mm avis. Certains disent que oui, eux même vote, d'autre non.. Dans mon entourage ça tjs été partagé et voilà.. Bref, vs en pensez quoi ?

À vos clavier ! Smiling Smiley

salam,

ptdr vas voter, c'est pas ces incultes qui vont guider notre vie.
mido-de-paris
B
28 mars 2015 17:39
Citation
hokydoky a écrit:
salam, tu ais l'islam est une religion intemporelle
que se soit a l'epoque du Prophete (SWS) ou a la notre les regles ne changent pas Dieu savait tres bien ce qui allait se passer a notre epoque
a l'epoque ils etaient plus preoccue par l'au delas que par leur vie d'ici bas maintenant on donne plus d'importance a nos vie qu'a nos ames
Apres chacun est libre de faire ce qu'il veux
.Salam. Voilà ce qu'il ne faut ^pas entendre ! Ils ont fait quoi les compagnons du prophète (sws) quand il est mort ? Ils ont discuter, demander des avis puis se sont mis d'accord , ce processus c'est la démocratie ! Un fois la majorité a décidé tout le monde doit se soumettre à ce choix. Sinon c'est des khawarij ils doivent etre combattus.

Dans le coran il est écrit " amrokom Choura baynakom "
choura = entente mais ausssi prendre des avis , se mettre d'accord ....

ça veut dire que les musulmans doivent s'entendre pour gerer leurs affaires ,

Comment se mettre d'accord dur un projet ou une personne quand on est des millions et le pays est vaste ? Le vote est un moyen moderne pour réaliser ceci.

Meme les salafistes en egypte et ailleurs sont pour le vote comme expression moderne de la choura. L'arabie saoudite s'y met aussi.

Ce qui est haram c'est s’entre tuer ....

En france , il faut voter ceci n'a rien à voir avec la religion. Il s'agit de projet pour gerer notre quotodien, trasport, éducation, santé .... que vient faire le hallal et le haram ici
h
28 mars 2015 17:52
Citation
BleuBlue a écrit:
.Salam. Voilà ce qu'il ne faut ^pas entendre ! Ils ont fait quoi les compagnons du prophète (sws) quand il est mort ? Ils ont discuter, demander des avis puis se sont mis d'accord , ce processus c'est la démocratie ! Un fois la majorité a décidé tout le monde doit se soumettre à ce choix. Sinon c'est des khawarij ils doivent etre combattus.

Dans le coran il est écrit " amrokom Choura baynakom "
choura = entente mais ausssi prendre des avis , se mettre d'accord ....

ça veut dire que les musulmans doivent s'entendre pour gerer leurs affaires ,

Comment se mettre d'accord dur un projet ou une personne quand on est des millions et le pays est vaste ? Le vote est un moyen moderne pour réaliser ceci.

Meme les salafistes en egypte et ailleurs sont pour le vote comme expression moderne de la choura. L'arabie saoudite s'y met aussi.

Ce qui est haram c'est s’entre tuer ....

En france , il faut voter ceci n'a rien à voir avec la religion. Il s'agit de projet pour gerer notre quotodien, trasport, éducation, santé .... que vient faire le hallal et le haram ici
mer ci de m'avoir eclairé
B
29 mars 2015 10:36
Citation
hokydoky a écrit:
mer ci de m'avoir eclairé

Ici est un lieu d'échange on apprend les un des autres. Dieu seul detient la vérité.
Il est important que nous puissions échangé tranquillement.

Notre histoire est riche ,à nous de la découvrir.
h
29 mars 2015 11:02
Citation
BleuBlue a écrit:
Ici est un lieu d'échange on apprend les un des autres. Dieu seul detient la vérité.
Il est important que nous puissions échangé tranquillement.

Notre histoire est riche ,à nous de la découvrir.
Yawning smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/03/15 11:03 par hokydoky.
m
29 mars 2015 12:55
Bonjour, Salam,


c'est bien trisse de lire des conneries sur le forum !! whistling smiley


et dommage que le vote ne soit pas obligatoire !!


chez nous on a toujours voté et comme d’habitude j'ai voté ce matin


j’existe donc je m'exprime !! pas comme certains Grinning smiley celui qui n'est pas d'accord avec moi je m'en fous Tongue sticking out smiley



Allez voter !! faites barrage au FN vous allez regretter plus tard



bon dimanche Bye
[color=#6600FF][b][center]«La stupidité des gens me fatigue !![/center][/b][/color]
o
29 mars 2015 14:00
Salem,

Je réétère mon message ALLEZ VOTER ALLEZ VOTEZ

Ce qui est haram c'est de laisser le fn diriger notre quotidien au travail à l'école etc...

Ils vont nous mener la vie dure on sera obligé de nous cacher pour vivre notre dine...pensez à vos enfants massakine que vont ils devenir avec les fachos au pouvoir ???

Ce qui est haram c'est de laisser des gens faire barrage a l'islam cette belle religion de paix.

Soyez responsable vous avez du pouvoir, n'ayez pas peur en votant vous devenez fort...

C'est facile une simple carte d'identité suffit les bureaux ferment à 18h et ça prend 5 minute


ALLEZ COURAGE !!!
T
5 avril 2015 21:42
Citation
Solitaireee a écrit:
Désolé je n'avais pas compris. Je vais reprendre l'argumentaire dont je suis convaincu, je suis qu'un rapporteur.

Quand on lit les différentes définitions de la démocratie, elles mettent en avant le lien entre peuple et souveraineté. Le pouvoir appartient au peuple. C'est le fondement de la démocratie, son noyau, son essence. Sur l'origine du mot, c'est la contradiction entre deux termes d'origines grecques. "Démos" qui signifie le peuple et "cratos" qui signifie le gouvernement, le pouvoir, ou la législation. C'est la masse des citoyens qui gouvernent, la masse possède le pouvoir.

C'est une idée grecque mais la démocratie athénienne n'a rien à voir, le christianisme a changé l'idée. Le christianisme lui a injecter certaines de ses philosophies, théories. Il y avait la question de à qui appartient la souveraineté absolue, des luttes entre des papes, l'église et les rois. Les contradictions interne dans le christianisme ont fait que cela a laissé la place au pouvoir royal. Il y a eu un développement sur le fait de s'occuper uniquement des affaires spirituels. Le pouvoir du roi a augmenté jusqu'à ce qu'il concentre dans sa personne l'entièreté de la souveraineté politique sur terre.
Une des bases du dogme chrétien pour eux, Dieu s'est fait homme et parmi les penseurs chrétiens ils vont se dire si Dieu s'est fait homme en réalité c'est que pour que tous les hommes soient des dieux et ils commençaient à théoriser cela en disant que tous les hommes ont une parcelle de la divinité, de la souveraineté absolue. Le courant humaniste, divinisation de sa raison, théorie de la démocratie qui dit que les hommes sont tous égaux, qu'ils sont tous détenteur d'une parcelle de souveraineté, qu'ils n'ont plus besoin de la révélation, la place de la religion et du divin est extrêmement minoré.


Le fondement solide et la base inébranlable sur lesquels est établie l'Islam c'est la soumission complète, l'obéissance. La soumission à l'ordre d'Allah. Allah est le Seigneur des mondes, on reconnait certaines fonctions divine dans cette Seigneurie notamment le fait qu'Il ordonne à Sa création des lois. Le droit de rentre licite et illicite est exclusivement réservé à Allah. La souveraineté absolue appartient à Allah, Al-Hakam (Le Législateur). La Shari'ah a déjà jugé de nombreux cas et mis les choses à leur juste place a mis les choses sur la table. Ce qui est de la décision d'Allah ne relève pas de la consultation.
Lorsque le texte coranique fait référence à la majorité il y a une description négative, dans le Coran on ne la voit que blâmée. L'homme possède un pouvoir relatif, limité. La consultation ne se fait pas sur n'importe quel sujet, elle se fait sur ce qu'Allah a laissé les musulmans libres de déterminer eux-mêmes. Je conseille aussi de faire des recherches sur "ahl al hall wal 'aqd". La candidature volontaire à des postes politiques n'est pas compatible avec les sources islamiques.


Quant à la démocratie, c'est le choix dans la prescription. Elle est destructrice des bases de la soumission. Elle ouvre les portes de l'opposition aux sentences d'Allah.

Dans la démocratie l'homme est absolument autonome.
Dans la vision de l'Islam, l'homme est par essence hétéronome.



Certains auteurs occidentaux appellent religion des idéologies modernes. On peut voir le vote comme un rite, un culte.

Je vois, c'est les arguments que je pensais lire Smiling Smiley

Pour ma part ce n'est pas incompatible, car dans toute démocratie, il y a aussi des règles impératives qui viennent organiser la vie en société.
Mais il y a également une Constitution, qui vient régir les pouvoirs, l'organisation et le fonctionnement de l'Etat.

En général la constitution c'est une norme supérieur, de sorte que toute les règles "inférieurs", toutes les normes et toutes les lois de l'Etat doivent la respecter, au moins de pas la contredire.
De plus, on peut soumettre les nouvelles règles à la Constitution pour voir si elles ne s'y opposent pas. C'est le contrôle de constitutionnalité. Dans tout les cas, le fonctionnement de l'état est régi par celle-ci. (En France, on parle du bloc de constitutionnalité).

Par ailleurs, le processus visant à modifier la Constitution est très complexe, aux Etats-Unis, il l'est à tel point qu'il rend impossible la modification des différents amendments.
En France, c'est plus complexe que pour changer une simple loi.
Sinon, il y a des états où on ne peut même changer certains des articles de la Constitution, il me semble que c'est le cas en Allemagne concernant certains article de la loi fondamentale.

Donc je pense qu'un système démocratique peut exister avec l'islam, si la constituante reprend les règles de l'islam dites immuables, celles auxquelles on ne peut pas déroger (car il y a également des règles susceptibles de changement).
De sorte que l'Etat devra s'organiser et être géré en fonction de ces principes islamiques. A chaque fois, qu'une nouvelle norme sera adoptée par les représentant du peuple, avant que la règle soit adoptée, elle devra être soumise au contrôle de constitutionnalité, dès lors en principe, dans un tel système aucune règle de droit ne pourrait s'opposer au socle des normes auxquelles on ne peut déroger dans l'islam, celles-ci faisant office de "valeur suprême" et constituant un socle de règle que l'on ne peut pas modifier.

Donc c'est une démocratie dans le sens où le pouvoir est détenu par le peuple, mais une démocratie qui s'organise autour de l'islam et de son socle de règles dite immuable.
Après c'est une analyse uniquement personnelle. Allah (swt) sait mieux.
U
5 avril 2015 23:08
Citation
Tan33 a écrit:
Je vois, c'est les arguments que je pensais lire Smiling Smiley

Pour ma part ce n'est pas incompatible, car dans toute démocratie, il y a aussi des règles impératives qui viennent organiser la vie en société.
Mais il y a également une Constitution, qui vient régir les pouvoirs, l'organisation et le fonctionnement de l'Etat.

En général la constitution c'est une norme supérieur, de sorte que toute les règles "inférieurs", toutes les normes et toutes les lois de l'Etat doivent la respecter, au moins de pas la contredire.
De plus, on peut soumettre les nouvelles règles à la Constitution pour voir si elles ne s'y opposent pas. C'est le contrôle de constitutionnalité. Dans tout les cas, le fonctionnement de l'état est régi par celle-ci. (En France, on parle du bloc de constitutionnalité).

Par ailleurs, le processus visant à modifier la Constitution est très complexe, aux Etats-Unis, il l'est à tel point qu'il rend impossible la modification des différents amendments.
En France, c'est plus complexe que pour changer une simple loi.
Sinon, il y a des états où on ne peut même changer certains des articles de la Constitution, il me semble que c'est le cas en Allemagne concernant certains article de la loi fondamentale.

Donc je pense qu'un système démocratique peut exister avec l'islam, si la constituante reprend les règles de l'islam dites immuables, celles auxquelles on ne peut pas déroger (car il y a également des règles susceptibles de changement).
De sorte que l'Etat devra s'organiser et être géré en fonction de ces principes islamiques. A chaque fois, qu'une nouvelle norme sera adoptée par les représentant du peuple, avant que la règle soit adoptée, elle devra être soumise au contrôle de constitutionnalité, dès lors en principe, dans un tel système aucune règle de droit ne pourrait s'opposer au socle des normes auxquelles on ne peut déroger dans l'islam, celles-ci faisant office de "valeur suprême" et constituant un socle de règle que l'on ne peut pas modifier.

Donc c'est une démocratie dans le sens où le pouvoir est détenu par le peuple, mais une démocratie qui s'organise autour de l'islam et de son socle de règles dite immuable.
Après c'est une analyse uniquement personnelle. Allah (swt) sait mieux.


Citation
a écrit:
Et dans le monde musulman, il existe des auteurs, des penseurs et des prédicateurs sincères qui se trompent au sujet de la démocratie.



Ils disent : - Nous en adoptons ce qui est bien et abandonnons les mauvais aspects. Ou encore : - Nous la délimitons et la soumettons à la Révélation, sans autoriser la mécréance, la permissivité et le laxisme ou l’anarchie sexuelle !



Mais dans ce cas, il ne s’agit précisément plus de la démocratie…mais de l’Islam !



La démocratie est le pouvoir du peuple par le peuple, elle confère au peuple le droit de légiférer. Si ce principe est annulé ou entravé, il ne s’agit plus alors de démocratie au sens strict du terme.

Islam compatible a la démocratie ?
Par Mohammad Qoutb
T
5 avril 2015 23:20
Citation
Solitaireee a écrit:
Islam compatible a la démocratie ?
Par Mohammad Qoutb

Comme je te l'ai dit, dans toutes sociétés, il faut des normes pour régir les rapports sociaux entre les gens et les rapports entre les gouvernants et les gouvernés, on ne peut pas laisser le peuple complètement souverain. Il y a forcément des limites. Une démocratie pur et dur avec un peuple totalement souverain qui édicteraient les règles qu'ils souhaitent n'existe pas, l'islam ou pas.

En occident, tu as des normes que tu retrouves dans tout les pays, notamment des normes qui s'inspirent des commandements judéo-chrétiens (ne pas tuer/ne pas voler/etc). Ce n'est pas pour autant que l'on ne parle pas de démocratie.

C'est juste que dans celle que je te décris la marge de manœuvre du peuple est plus limitée mais néanmoins, pour les règles dites non immuables de l'islam, c'est eux qui sont souverains.
5 avril 2015 23:30
Citation
Solitaireee a écrit:
La démocratie s'oppose à l'Islam.

L'islam est une dictature.
U
6 avril 2015 01:32
Citation
Tan33 a écrit:
Comme je te l'ai dit, dans toutes sociétés, il faut des normes pour régir les rapports sociaux entre les gens et les rapports entre les gouvernants et les gouvernés, on ne peut pas laisser le peuple complètement souverain. Il y a forcément des limites. Une démocratie pur et dur avec un peuple totalement souverain qui édicteraient les règles qu'ils souhaitent n'existe pas, l'islam ou pas.

En occident, tu as des normes que tu retrouves dans tout les pays, notamment des normes qui s'inspirent des commandements judéo-chrétiens (ne pas tuer/ne pas voler/etc). Ce n'est pas pour autant que l'on ne parle pas de démocratie.

C'est juste que dans celle que je te décris la marge de manœuvre du peuple est plus limitée mais néanmoins, pour les règles dites non immuables de l'islam, c'est eux qui sont souverains.

Qui décide les normes appropriés permettant d'évaluer ce qui est bon et ce qui est mauvais?

C'est contestable, la question de l'avortement, de l'homosexualité. Il y a aussi la question du parlement, des élections.

Je suis d'accord sur le fait que les démocraties sont différentes en fonction du lieu géographique dans lequel on est, la démocratie d'un pays peut être différente avec celle d'un autre pays et avoir ses particularités mais pour moi l'erreur c'est de faire abstraction de sa vision générale, son sens philosophique, sa vision de l'homme, comprendre où elle est née et les circonstances.

Il faut aussi considérer l'usage de ceux qui l'emploient. Si on veut une chose, pourquoi ne pas l'appeler directement par son nom.
h
6 avril 2015 01:53
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook