Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Voter ? Bon d’accord mais comment...
Swingue [ MP ]
8 mars 2007 14:20
Voter ? Bon d’accord mais comment...


Voter est une arme, ça j’ai maintenant presque réussi à m’en convaincre. Encore faut il qu’elle ne serve pas à se suicider. Si on vote pour élire un président, on est tout de même en droit d’espérer que son action apporte quelque chose de positif, pour nous ou nos enfants. Jusqu’ici, le choix électoral se pose grossièrement dans les termes suivants : « Bon, on va élire un président de toutes façon. Ça sera, à droite ou à gauche, quelqu’un qui a une certaine assise dans l’électorat. On sait que ça ne sera pas votre président idéal mais essayez de choisir le moins mauvais, et soyez réaliste, n’allez pas voter pour un candidat qui n’a pas de chances de gagner ». L’idée du « réalisme » dans le choix amène la question du vote « utile », comme si voter pour un candidat différent de ceux pré-approuvés par la presse politique était un acte inutile. Il y a déjà, dans la démarche de se présenter au peuple en demandant le pouvoir, quelque chose qui me dérange profondément, dans le sens où ce geste n’existe pas sans les deux affirmations suivantes :


« Je détiens la vérité et les autres ont tord. Croyez moi et faites moi donc confiance. »


« Je désire le pouvoir. Elisez moi et aucun autre. »


Je ne confierai, pour ma part, jamais mes enfants à un inconnu qui vient frapper à ma porte en me disant « Je souhaite garder vos enfants. Je le ferai mieux que personne. Faites moi donc confiance et confiez les moi donc. ». Il en va de même pour la France. Pourquoi donc irai je confier une partie de la gestion de mon cadre de vie, ainsi que celui de mes concitoyens, à quelqu’un qui réclame le pouvoir, et qui le désire probablement bien plus encore qu’il ne s’inquiète de mon bien-être ou de celui de mes concitoyens. Je ne ferai confiance qu’à quelqu’un qui sait s’en montrer digne, en étant intègre, honnête et juste ; or l’exercice politique lui-même, tel qu’il est pratiqué en France, exclu de fait ces personnalités. Il faut, pour y réussir, beaucoup d’ambition personnelle, de la ruse, des amis puissants et ce que les journaliste appellent, par égard pour ceux qui les nourrissent, un « certain sens du compromis ». Toutes ces prétendues qualités sont pour moi autant de critères disqualificatifs quand il s’agit de trouver quelqu’un qui va représenter et agir pour le peuple.


Permettez moi donc de reposer la question du vote en des termes que je trouve plus parlants : « A quelle sauce désirez vous être dévorés ? Votre vote compte énormément pour nous, au moins jusqu’au lendemain du second tour. Après, laissez nous donc nous occuper de tout et choisir ce qui, nous en sommes convaincus, est le mieux pour vous. »


Quand on décide de voter utile, c’est qu’on a accepté de laisser quelqu’un d’autre poser les questions à notre place. Personne ici ne me dictera ce qui est, où non, réaliste et raisonnable.


On pourrait être tentés de voter « contre » un candidat dont le projet politique est dangereux, en reportant nos voix sur le candidat qui a le plus de chance de l’emporter contre lui, mais c’est déjà ne plus répondre à la question qui nous est posée par le vote : « Parmi l’ensemble des candidats qui se sont présentés, quel est celui que vous voulez voir diriger la France pendant 5 ans ? »


Voter pour celui qu’on pense être le meilleur est la seule position défendable. (meilleur selon nos critères propres à chacun –j’ai précisé les miens plus haut en parlant d’honnêteté et d’intégrité) Prendre sa décision autrement, c’est déjà faire le jeu des partis majoritaires, et encourager une bipolarisation de l’échiquier politique, comme si les choix de vie possible d’une société se réduisaient à des choix binaires et que nous autres étions devenu un troupeau d’animaux serviles qui ne savent aller que dans deux directions possibles: à droite ou à gauche.


Il faut, dans tous les cas, faire valoir notre droit, et dire ce que nous pensons, en commençant par voter.


« Quand une souris est face à un éléphant et que tu restes neutre, tu as déjà pris parti pour l’éléphant ».
petit chat [ MP ]
8 mars 2007 14:53
Salam,

c'est de toi swingue ?

je t'aime bien ... Smiling Smiley
!!*!! le seul chat autorisé sur ce forum
Swingue [ MP ]
8 mars 2007 16:02
Citation
petit chat a écrit:
Salam,

c'est de toi swingue ?

je t'aime bien ... Smiling Smiley


Salut petit Tsebbbbbb !!!!


Ce texte fait suite à un mail que j'ai reçu d'une amie. Il n'est pas de moi !!!


Je sais seulement que l'auteur de ce texte réaliste que je partage en terme d'idéologie, s'apelle "Marwan". (en sachant que c'est probablement un pseudo)..


PS : je pense que c'est le texte que tu aimes bien et non ma personne....Because : ont ne se connais pas et de plus, je n'aime pas les chats, je les manges...!!! miam miam Angel
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook