Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Violence conjugale au Maroc
l
27 mars 2007 15:15
"par amical @ 2007-03-16 - 10:43:22 [amical.blog.fr]

Les humiliations quotidiennes “légères” que subissent les femmes parfois, ou souvent (gifles ne laissant pas de traces, insultes même en public etc. ,) ne pourront pas être entendues par nos magistrats…Quel sens avons-nous de la dignité en général ? Exemple, un magistrat qui se fait insulter par un supérieur pourra -t-il être sensible à une affaire de dignité de la femme..?
A la base il y a donc la servilité et de l’homme et de la femme qu’il faudrait traiter au Maroc. Quel est la différence entre la servilité et le respect..? Que veut dire être digne..? Comment essayer de sensibiliser les femmes marocaines sur leur droit à ne pas être frappées, elles qui ont encore des problèmes avec la nourriture… ?
La femme au Maroc n’habite pas nécessairement les grandes villes, n’est pas obligatoirement chef d’entreprise ou propriétaire d’un magasin sur l’avenue Mohammed V…La paysanne marocaine passe encore des mains de son père aux mains de son mari exactement comme en 1950.. c’est à cette catégorie de femme que j’aimerais penser d’abord lorsque le sujet de la violence conjugale est abordé…Mais qu’elle soit riche ou pauvre seuls les monstres violentent les femmes…

Enquête rapide :

- Il y a des femmes qui sont tenues en ‘laisse’ (je m’excuse pour le terme) par leurs maris pour l’argent. Explication : Il y a de ces hommes qui traitent bien leurs beaux-parents, leur belle-mère, les couvrent de présents, et qui, en contre partie, maltraitent leurs épouses, les frappent, les humilient.. etc…Ces épouses se taisent en général pour faire durer le bonheur de leurs parents..
- Il y a des femmes indigentes qui se laissent maltraiter en contre partie de la nourriture tout bonnement…Il faut l’avouer..
- Et bien sûr, il y a des couples heureux aussi…"

Intervention de Younes Fennich dans: [www.nadialamlili.com] "
Source: [amical.blog.fr]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 27/03/07 15:16 par le citoyen.
p
27 mars 2007 20:52
Les choses changent petit à petit, en bien. Le temps, la parole, les larmes, cicatrisent les douleurs petit à petit; que ce soit pour un individu ou pour des nations entières.
s
27 mars 2007 20:54
Salam

Il n'y a aucun doute qu'il ne fait pas bon d'être une femme marocaine dans certaines contrées reculées au Maroc


Alors lecitoyen tjrs anti moudawana ? Smoking smiley
l
28 mars 2007 12:36
Citation
salma26 a écrit:
Salam

Il n'y a aucun doute qu'il ne fait pas bon d'être une femme marocaine dans certaines contrées reculées au Maroc


Alors lecitoyen tjrs anti moudawana ? Smoking smiley

Non salma26, je dis que la moudawana c'est pour les femmes riches pas pour les femmes pauvres majoritaires...La modawana n'ajoute rien à l'indigente du Maroc inutile..en cas de divorce son misérable et miséreux mari n'aura que sa misère à lui léguer..et généralement on les met en prison désormais pour non paiement de la nafaka..est ce que ça résoud le problème..???
La Moudawana c'est pour les riches seulement..



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/03/07 12:36 par le citoyen.
k
k1
3 avril 2007 13:05
Salam
Je soutiens ces femmes bafouées et humiliées et leur souhaite incha'Allah de trouver un jour la reconnaissance de leur humanité.
Ce qui est assez récurrent c'est le manque d'informations, l'ignorance de ses droits fondamentaux et comme vous le dites si bien la pression et l'hypocrisie de la famille.
Je pense que la violence conjugale est une problématique universelle et nous restons encore dans le rapport dominant/dominée véhiculé par l'idéologie patriarcale et donc l'éducation.
Ma prière est d'espérer qu'un jour nous seront dans d'autres rapports, en tout cas plus respectueux et moins animales.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook