Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Victime d'attouchements et séquelles psychologiques
l
31 mars 2012 20:38
Bonjour,
quand je suis victime d'attouchements ... ça s'est passé quand j'étais, ça remonte à une dizaine d'années.
J'en ai parlé à personne dans ma famille.
j'ai été voir un psy y a peu de temps, j'ai été vraiment, je suis tombé sur un "con" et j'ose plus aller en voir un autre.
là je suis amoureuse, je me comporte un peu bizarre avec lui, même ses amis que je connaissais avant de connaitre mon amoureux m'ont plusieurs fois dit 'pourquoi t'as pas de mec? on dirait que t'as peur de nous (des garçons)"
j'avoue que quand c'est de l'amitié j'ai aucun soucis mais dès que ça commence à devenir de l'amour c'est différent
Comment est ce que je peux aborder le sujet avec mon copain? je veux pas lui balancer comme ça et je ne veux pas l'attrister.
et est ce que je peux me tourner vers une personne pour en parler mise appart un psy (je pense avoir la phobie des psys)?
i
31 mars 2012 22:09
salam

je suis désolée pour ce qui t'est arrivé.

je comprends ta réticence à aller voir un psy, mais il est courant de consulter plusieurs psy avant de trouver celui qui nous convient.

en attendant de voir à qui tu pourras parler, tu peux essayer de tenir un journal de bord de tes sentiments; ça ne te fera pas oublier ce que tu as vécu, mais ça pourra te soulager et t'aider à prendre du recul sur ce que tu as vécu...
en tout cas, ce qui est certain, c'est que garder une souffrance sans pouvoir l'extérioriser ( de quelque manière que ce soit) n'est jamais sain.

pour ce qui est d'en parler à ton copain, il n'y a pas de réponse exacte; toi seule peut savoir s'il est mieux d'en parler ou pas. Lui en parler pourrait en effet l'aider à être plus tolérant et à comprendre certains de tes blocages...
31 mars 2012 22:21
Bonsoir,

sans indiscrétion tu as quel âge maintenant ?
l
31 mars 2012 22:26
Citation
lallaboya a écrit:
Bonsoir,

sans indiscrétion tu as quel âge maintenant ?

J'ai 19 ans
a
1 avril 2012 00:48
slm tu devrait en parlé a ta mere si tu es proche d'elle sa te ferai du bien elle pourrai t'aider a avancer dans la vie voila .
l
1 avril 2012 11:32
Citation
asmahamza a écrit:
slm tu devrait en parlé a ta mere si tu es proche d'elle sa te ferai du bien elle pourrai t'aider a avancer dans la vie voila .

Le GROS problème c'est que c'est un membre de sa famille, ça la rendra folle (la pauvre) !
l
1 avril 2012 11:33
Citation
ibtisseme a écrit:
salam

je suis désolée pour ce qui t'est arrivé.

je comprends ta réticence à aller voir un psy, mais il est courant de consulter plusieurs psy avant de trouver celui qui nous convient.

en attendant de voir à qui tu pourras parler, tu peux essayer de tenir un journal de bord de tes sentiments; ça ne te fera pas oublier ce que tu as vécu, mais ça pourra te soulager et t'aider à prendre du recul sur ce que tu as vécu...
en tout cas, ce qui est certain, c'est que garder une souffrance sans pouvoir l'extérioriser ( de quelque manière que ce soit) n'est jamais sain.

pour ce qui est d'en parler à ton copain, il n'y a pas de réponse exacte; toi seule peut savoir s'il est mieux d'en parler ou pas. Lui en parler pourrait en effet l'aider à être plus tolérant et à comprendre certains de tes blocages...

J'avais jamais penser à l'idée de tout écrire. T'as déjà essayé? ou un personne de ton entourage? Je vais essayer d'essayer j'espère que ça m'aidera un petit peu
S
1 avril 2012 12:34
Salam,

Je suis désolée de ce qui t'es arrivé. Le fait de mettre par écrit ce qu'on ressent aide vraiment, et ce pour tous les aspects de la vie et tous types de difficultés, il existe en effet des thérapies par l'écriture puisque c'est un moyen de sortir ce que l'on a à l'intérieur. Cependant, je ne suis pas sûre que cela soit suffisant en cas de traumatisme pareil. Je crois vraiment que tu ne peux pas faire l'impasse sur la thérapie.

Pour le psychologue, y en a vraiment de toutes les sortes, et comme il a été dit précédemment, cela prend du temps de tomber sur la bonne personne. Il y a cette solution.

Il y en a aussi une autre, qui est peu envisagée mais qui peut régler la situation beaucoup plus rapidement que les thérapies traditionnelles qui prennent plusieurs mois à plusieurs années, il s'agit des thérapies brèves : il y a l'hypnose, les techniques de libération émotionnelle (EFT), les thérapies de désensibilisation par mouvement oculaire (EMDR)...
L'avantage avec ce genre de thérapies c'est qu'elles règlent le problème en quelques séances seulement. Pour ma part, j'ai déjà essayé l'hypnose (l'autohypnose plus précisément), ça a marché pour moi. Je ne suis jamais allée chez un hypnothérapeute, mais je sais que les résultats chez un professionnel sont en général bcp plus probants.

Bon, je m'arrête ici pour le moment Smiling Smiley) Si cela t'intéresse et que tu as besoin de plus d'informations sur tout cela, ce sera avec plaisir.

J'espère que tu arriveras à dépasser cela rapidement inchaAllah.
i
1 avril 2012 15:58
salam

pour répondre à ta question, j'ai déjà eu recours à l'écriture, et ça fait du bien.

je suppose que déposer plainte c'est inimaginable pour toi pour l'instant; je me trompe?
l
1 avril 2012 18:14
Citation
ibtisseme a écrit:
salam

pour répondre à ta question, j'ai déjà eu recours à l'écriture, et ça fait du bien.

je suppose que déposer plainte c'est inimaginable pour toi pour l'instant; je me trompe?

Je vais essayer alors !
Franchement ça servira à quoi? comme je l'ai dit ça va tuer ma mère ! je préfère éviter les problèmes, j'en ai déjà assez.
franchement c'est con mais c'est pas le fait de porter de porter plainte que ça changera quelque chose
i
1 avril 2012 20:34
salam

porter plainte ne te fera pas revenir en arrière sur ce qui s'est passé, c'est sûr.

mais ça peut être libérateur dans le sens où, si la personne est condamnée, ce sera une reconnaissance de ce que tu as vécu et de ce qu'il t'a fait.

de plus, le coupable sera puni; qui te dit qu'il n'a pas agi sur d'autres personnes?
cela pourrait l'arrêter dans ses agissements et de suspendre les souffrances d'une autre victime...

pour ta mère, je comprends ce que tu dis, surtout si la personne lui est très proche. Mais je persiste à croire que ça ne la tuera pas, bien que je ne nie pas qu'elle puisse être choquée.

voilà tout ce que ça pourrait changer

toutefois,je comprends que tu ne sois pas prête à cette démarche; je ne te condamne pas hein Smiling Smiley loin de là.
c
3 avril 2012 17:49
Citation
Salma.D a écrit:
Salam,

Je suis désolée de ce qui t'es arrivé. Le fait de mettre par écrit ce qu'on ressent aide vraiment, et ce pour tous les aspects de la vie et tous types de difficultés, il existe en effet des thérapies par l'écriture puisque c'est un moyen de sortir ce que l'on a à l'intérieur. Cependant, je ne suis pas sûre que cela soit suffisant en cas de traumatisme pareil. Je crois vraiment que tu ne peux pas faire l'impasse sur la thérapie.

Pour le psychologue, y en a vraiment de toutes les sortes, et comme il a été dit précédemment, cela prend du temps de tomber sur la bonne personne. Il y a cette solution.

Il y en a aussi une autre, qui est peu envisagée mais qui peut régler la situation beaucoup plus rapidement que les thérapies traditionnelles qui prennent plusieurs mois à plusieurs années, il s'agit des thérapies brèves : il y a l'hypnose, les techniques de libération émotionnelle (EFT), les thérapies de désensibilisation par mouvement oculaire (EMDR)...
L'avantage avec ce genre de thérapies c'est qu'elles règlent le problème en quelques séances seulement. Pour ma part, j'ai déjà essayé l'hypnose (l'autohypnose plus précisément), ça a marché pour moi. Je ne suis jamais allée chez un hypnothérapeute, mais je sais que les résultats chez un professionnel sont en général bcp plus probants.

Bon, je m'arrête ici pour le moment Smiling Smiley) Si cela t'intéresse et que tu as besoin de plus d'informations sur tout cela, ce sera avec plaisir.

J'espère que tu arriveras à dépasser cela rapidement inchaAllah.


Salam,

comment ça se passe l'auto hypnose ?
l
4 avril 2012 19:23
Citation
ibtisseme a écrit:
salam

porter plainte ne te fera pas revenir en arrière sur ce qui s'est passé, c'est sûr.

mais ça peut être libérateur dans le sens où, si la personne est condamnée, ce sera une reconnaissance de ce que tu as vécu et de ce qu'il t'a fait.

de plus, le coupable sera puni; qui te dit qu'il n'a pas agi sur d'autres personnes?
cela pourrait l'arrêter dans ses agissements et de suspendre les souffrances d'une autre victime...

pour ta mère, je comprends ce que tu dis, surtout si la personne lui est très proche. Mais je persiste à croire que ça ne la tuera pas, bien que je ne nie pas qu'elle puisse être choquée.

voilà tout ce que ça pourrait changer

toutefois,je comprends que tu ne sois pas prête à cette démarche; je ne te condamne pas hein Smiling Smiley loin de là.


Comme tu as dit il se peut qu'il ait fait la même chose à d'autres personnes et le fait de penser ça, ça me tue vraiment. Et j'ai vraiment peur qu'il recommence. Je suis coincé car si je fais rien, je prend le risque qu'il continue (s'il a déjà recommencé) ou qu'il recommence ET si je le dis, ça va vraiment briser ma famille, il est vraiment de la famille proche très très proche: son frère :/
i
5 avril 2012 15:38
salam

j'espère que tu vas bien

et ta mère, quelle image elle a de cette personne (je n'ai pas compris s'il s'agissait de ton frère à toi ou à elle, désolée) ?

peut-être que tu pourrais juste en parler à ta mère ou à une autre personne qui le connaît, sans officialiser les choses (càd sans porter plainte dans l'immédiat).
M
4 octobre 2014 00:10
Bonsoir,
En parler à ta mère peut être une 1ère solution à condition que celle-ci soit capable de l'entendre. Il lui faudra peut être un peu de temps pour l'accepter.
Tu as besoin de sortir ce que tu as sur le coeur, tu as besoin d'évacuer toutes ses meurtrissures.
Si ce n'est pas encore fait, va voir sur internet les séquelles et les conséquences que tu risque de développer par la suite si ce n'est pas déjà commencé : mauvaise estime de soi, aucune confiance en soi et envers les autres principalement les personnes du même sexe que ton agresseur, problème relationnel, colère constante, sans parler des problèmes sexuels ... et crois moi la liste est longue.

C'EST TOI LA VICTIME et lui c'est un Salopard

il faut que tu comprennes bien ça. Tu n'es pas responsable mais lui oui.
Pour ton ami, c'est ton coeur qui parlera lorsqu'il sentira qu'il est le bon moment.

Victime d'inceste, de viol, d'agressions sexuelles : [www.jeunesviolencesecoute.fr]

A qui en parler ?


Les violences sexuelles peuvent entraîner des traumatismes importants. Il est important de se faire aider.


Pour sortir du silence, on peut dans un premier temps téléphoner à un numéro vert comme Jeunes Violences Ecoute (0808 807 700) qui respecte l’anonymat. Des psychologues et des juristes sont à l’écoute, apportent leur soutien, aident à l’expression de ce qui s’est passé, peuvent proposer une orientation et informer sur les démarches à suivre.


On peut également dire que l’on a été victime de violences sexuelles à un adulte dont on se sent proche, en qui on a confiance. Dans la plupart des cas, ce sont les parents qui sont là pour aider. Cependant, si les violences sexuelles ont été commises par un des parents, il est nécessaire de trouver une solution ailleurs. Dans son entourage (oncle, tante, grand-parent, amis…) ou dans le milieu scolaire (professeur, éducateur, assistante sociale, médecin, infirmière…). On peut également avoir besoin de parler de ce que l’on ressent, de ce qui fait mal. Un travail psychothérapeutique avec un psychologue peut alors être nécessaire.

Les Associations d’aide aux victimes proposent également un accompagnement, un soutien et une aide dans ses démarches comme :

• L’INAVEM (Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation) : [www.inavem.org]

• L’Association Internationale des Victimes de l'Inceste : [www.aivi.org]

• Allo Enfance en danger (119 ou 0800 05 41 41, 24h/24, appel gratuit) : [www.allo119.gouv.fr]

• La voix de l’enfant [www.lavoixdelenfant.org]

• Viol femmes informations

• 3919

Bon courage, n'est pas peur de parler.
w
4 octobre 2014 17:05
Salam
On a subi presque la même chose , je sais que ce n'est pas du tout facile à vivre , j'aime pas et j'évite d'en parler même si j'y pense tout le temps et toujours ..donc si tu veux en parler ..je suis la Smiling Smiley
I
14 décembre 2014 15:47
Salem aleykoum

J'espere que tu vas bien ,ton histoire et difficile est triste ,as tu trouvė une solution ?
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook