Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
La Turquie lance l'operation " source de paix " en Syrie
Gaby77 [ MP ]
10 octobre 2019 20:12
L'armée Turque lance son opération baptisée Source de paix en Syrie en vue de nettoyer cette frontiere des kurdes qu'Erdogan traite de terroristes les YPG.

Trump a été claire sur cette offensive turque, la ligue arabe convoque une réunion d'urgence, la France convoque l'ambassadeur Turc mais une réunion d'urgence du conseil de sécurité de l'ONU.
Bilan déjà lourd, 109 combattants Kurdes tués, 64000 personnes fuyant la Syrie. Avec cette offensive turque, il est certain que les prisonniers de Daesh seront libérés selon les kurdes, pour prévenir cette situation, l'armée Américaine a arreté ces deux ressortissants de Daesh .

2000 membres de Daesch venus d'Europe seront dans la nature aux heures qui suivent, une crainte pour les Etats Européens ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/10/19 20:43 par Gaby77.
Tamassint III [ MP ]
10 octobre 2019 20:36
Bravo a la Turquie, les Braves sont avec vous...

Erdogan en Air Jordan va tous les Dumpers et ramener la Paix, c est d ailleurs jouissif de voire tout le gratin mediatique monter en creneau pour denoncer "une guerre" alors que ce sont exactement ces memes medias,ces memes politiques qui hier financait la guerre et le chaos juste par plaisir de voir du sang....Belles bandes de pourritures

Ces gens montent enfin leurs vrais visages,ils ne trompent plus personnes.(vous les aurez tous reconnu)

Vive Erdogan
Vive Poutine
Les seuls a ramener la paix.Les autres,leurs detracteurs n apportent que les guerres, les famines,le racisme,les horreurs et soutiennent les dictatures et autres criminelles de guerres (en l occurence Nethanyaou et Ben Salman)
Gaby77 [ MP ]
10 octobre 2019 20:59
Il ne faut pas cautionner cette intervention bien que ceux qui condamnent cette intervention le font pas hypocrisie et opportunisme.


Il faut analyser les exigences et craintes sécuritaires de la Turquie qui fondent cette operation.

Tous les pays de la région font ces types d'operation au long de leur frontière s'ils en ont les moyens.

Israél le fait et l'a fait par le passé au Liban , L'Arabie Saoudite le fait en ce moment en massacrant les yemenites etc... Où sont les occidentaux ?

Quant aux Kurdes, ils doivent cesser qu'on se serve d'eux dans les quatre pays où ils se trouvent., car il est claire qu'ils ont trahi la Syrie en tant que pays en s’alliant aux occidentaux pour combattre soi-disant Daesch .
Tamassint III [ MP ]
10 octobre 2019 21:26
Gaby77

Et pourquoi ne faut il pas cautionner cette intervention? Tout le monde y trouve son compte a part l Europe qui vocifère

Puis fallait vraiment etre naif pour croire que Erdogan allait laisser se former une zone ou pourrait se lancer des attaques contre son territoire.
Gaby77 [ MP ]
10 octobre 2019 22:08
Pour moi les Kurdes ont commis l'erreur de faire la guerre pour l'agenda des occidentaux contre Daesch. Pourquoi ils n'ont pas rejoint l'armée Syrienne pour combattre Daech et les islamistes, ce sont ces derniers que la Turquie a recyclés pour les lancer contre eux. et D'ailleurs veulent t-ils leur propre Etat à la faveur de cette sale guerre Syrienne ?

Partout dans leur pays respectif, les kurdes veulent leur Etat , c'est à dire en en Irak, en Turquie, en Iran et en Syrie ? il faut aussi régler la question Kurde par forcement un Etat, ce qui est impossible.
Citation
Tamassint III a écrit:
Gaby77

Et pourquoi ne faut il pas cautionner cette intervention? Tout le monde y trouve son compte a part l Europe qui vocifère

Puis fallait vraiment etre naif pour croire que Erdogan allait laisser se former une zone ou pourrait se lancer des attaques contre son territoire.
Tinsharo [ MP ]
10 octobre 2019 22:31
Tous les acteurs de la guerre en Syrie ont condamné l'opération militaire turque. Sur la forme.
Dans le fond, l'opération militaire turque arrange ou plutot de ne dérange pas tous les Etats influents en Syrie : le gouvernement de Damas, l'Iran, la Russie, la Maison blanche.
Sont embetes par cette intervention : l'Etat profond américain - Congres, Pentagone, Médias, Industrie de la défense, Services de renseignement- , l'Union Européenne, Israel/Arabie Saoudite.

Cette zone ou la Turquie mene son opération militaire est celle ou l'administration Obama voulait installer une principauté salafiste à cheval entre la Syrie et l'Iraq. Document de la Defense Intelligence Agency Aout 2012. L'objectif stratégique était de couper ce qu'ils appellent le croissant chiite : Iran-Iraq-Syrie-Liban.
Ayant échoué, les occidentaux ont cru bon de valider l'installation d'une région autonome kurde dans cette zone. Sauf que cette région est également peuplée par des arméniens, des arabes, des chrétiens. Bref, aucune raison légitime d'installer un kurdistan à cet endroit. De plus, la Turquie, membre de l'OTAN, considere les YPG en Syrie, miroir du PKK turc, comme des terroristes, à tort ou à raison.

Enfin la volonté de créer un Etat kurde est aussi une idée d'Israel cf le plan Oded Yinon afin de fragmenter ces pays et les affaiblir. Le kurdistan irakien est un modele à ce propos. Reconnaissons avec humilité que la question dans son ensemble est quelque peu complexe.

Pour conclure sur sur la Syrie, tous les envahisseurs -Turquie, USA, Coalition internationale et le kaleidoscope de terroristes- devront à un moment ou à un autre rentrer chez eux pour qu'enfin ce beau pays retrouve sa pleine souveraineté : qu'on apprécie Bashar Al-Assad ou non.
Gaby77 [ MP ]
11 octobre 2019 12:25
J'aime bien votre esprit d'analyse, mais les Kurdes Syriens n'ont rien demandé au départ.

Si les Kurdes Syriens aiment la Syrie, il faut qu'ils cessent leur traitrise. Ils ont été une roue de secours pour les occidentaux. Si les Kurdes sont bien lotis en Irak, à tel point qu'ils ont obtenu une autonomie même inscrite dans la constitution irakienne cela ne vaudra pas une indépendance d'où cette velléité est tuée dans l'œuf après leur referendum dans le kurdistan Irakien.

L'occident avec les USA en tete veulent aussi déstabiliser l'Iran avec la carte Kurde,là aussi ils doivent aussi réfléchir, ceci dit je ne comprends pas pourquoi les Kurdes sont rejetés dans leurs pays respectifs et pourtant ils sont musulmans , sunnites en majorité quand bien meme qu'ils sont différents culturellement et linguistiquement. Je ne comprend pas
Citation
Tinsharo a écrit:
Tous les acteurs de la guerre en Syrie ont condamné l'opération militaire turque. Sur la forme.
Dans le fond, l'opération militaire turque arrange ou plutot de ne dérange pas tous les Etats influents en Syrie : le gouvernement de Damas, l'Iran, la Russie, la Maison blanche.
Sont embetes par cette intervention : l'Etat profond américain - Congres, Pentagone, Médias, Industrie de la défense, Services de renseignement- , l'Union Européenne, Israel/Arabie Saoudite.

Cette zone ou la Turquie mene son opération militaire est celle ou l'administration Obama voulait installer une principauté salafiste à cheval entre la Syrie et l'Iraq. Document de la Defense Intelligence Agency Aout 2012. L'objectif stratégique était de couper ce qu'ils appellent le croissant chiite : Iran-Iraq-Syrie-Liban.
Ayant échoué, les occidentaux ont cru bon de valider l'installation d'une région autonome kurde dans cette zone. Sauf que cette région est également peuplée par des arméniens, des arabes, des chrétiens. Bref, aucune raison légitime d'installer un kurdistan à cet endroit. De plus, la Turquie, membre de l'OTAN, considere les YPG en Syrie, miroir du PKK turc, comme des terroristes, à tort ou à raison.

Enfin la volonté de créer un Etat kurde est aussi une idée d'Israel cf le plan Oded Yinon afin de fragmenter ces pays et les affaiblir. Le kurdistan irakien est un modele à ce propos. Reconnaissons avec humilité que la question dans son ensemble est quelque peu complexe.

Pour conclure sur sur la Syrie, tous les envahisseurs -Turquie, USA, Coalition internationale et le kaleidoscope de terroristes- devront à un moment ou à un autre rentrer chez eux pour qu'enfin ce beau pays retrouve sa pleine souveraineté : qu'on apprécie Bashar Al-Assad ou non.
Tinsharo [ MP ]
11 octobre 2019 13:04
Les kurdes ne sont pas rejetés dans leurs pays respectifs juste parce qu'ils sont kurdes. Ce sont les médias atlantiques qui nous larmoient avec la minorité kurde opprimée, la plus grande minorité sans Etat.

Les kurdes ont longtemps été des nomades. Politiquement, leurs partis politiques sont plutôt d'obédience marxiste-léniniste en Turquie et Syrie. Les régions qu'ils occupent en Syrie et Iraq sont les fleurons de ces pays : pétrole à profusion.
Au lendemain de le destruction de l'Iraq par les Etats-Unis, ces derniers ont partitionné le pays en zone kurde au nord pétrolier puis chii et sunnii.

En Syrie, les occidentaux voient à travers les kurdes un moyen d'avoir une zone d'influence. Par occidentaux je pense OTAN sauf Turquie et Donald Trump. En attisant la fibre émotionnelle, ils veulent nous faire croire que ce serait un geste humanitaire d'octroyer une région aux kurdes, ce qu'ils appellent le Rojava.

Israel est aussi proche des Kurdes car ces derniers servent son plan de Greater Israel puisque c'est un groupe ethnique qui s'il obtenait des territoires propres réduirait ainsi la taille et le poids de ces pays.

Un pays souverain ne peut accepter qu'on divise ainsi son pays et l'affaiblir par la meme occasion.

En définitive, les kurdes sont loin d'etre innocents ni stupides ni à plaindre. Ils jouent leur propre carte. Ils ont combattu Daesh parce que Daesh les menacait, non pour faire plaisir à une quelconque coalition internationale. Ils s'allient au plus offrant dans la région tant qu'on leur promet qu'ils auront un territoire en échange. C'était compter sans la réaction de la Turquie. J'espere que c'est assez compréhensible..
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook