Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Trois mille personnes pour entendre Tariq Ramadan à la mosquée...
Lin [ MP ]
22 décembre 2003 23:00
Trois mille personnes galvanisées sont venues écouter samedi l'intellectuel musulman Tarik Ramadan, qui s'est prononcé contre le recours aux écoles confessionnelles, lors d'un colloque sur les "citoyens français musulmans" à la mosquée d'Evry-Courcouronnes (Essonne).

Très attendu sur le sujet, le petit-fils du fondateur des Frères musulmans a vivement pris position contre le recours aux écoles confessionnelles. "C'est un piège", a-t-il martelé devant une assemblée à très grande majorité musulmane.

"Si certains pensent qu'à cause de la loi, il faut une école à nous, c'est exactement ce que veulent ceux qui souhaitent vous marginaliser", a-t-il lancé, en évoquant la future loi sur la laïcité inspirée par la commission Stasi qui interdirait le port de signes religieux "ostensibles" à l'école, tel le voile, et en faveur de laquelle Jacques Chirac s'est prononcé mercredi.

Il s'exprimait lors d'un colloque organisé sur le thème "Citoyens français musulmans, quelles perspectives dans la république?" dans la mosquée d'Evry.

Très exceptionnellement, les femmes n'étaient pas reléguées derrière les claustras du premier étage de la mosquée. Elles assistaient, voilées pour la plupart, aux interventions tenues dans la salle de prière, assises par terre, simplement séparées des hommes par deux piliers.

"Les femmes et les hommes mélangés, c'est pas pour moi", s'est écrié un homme au moment où Mohamed Mestiri, président de l'Institut international islamique évoquait le statut de la femme.

Une cinquantaine de sièges à droite de la tribune avaient été réservés aux non-musulmans. Entrés par une porte à part dans le lieu de culte, élus, journalistes, enseignants se voyaient remettre un sac pour y placer leurs chaussures interdites dans la salle de prière.

Le député maire d'Evry, Manuel Valls (PS) et le président de la communauté d'agglomération d'Evry, Jean Hartz (UMP) ont assisté à la conférence de M. Mestiri mais avaient quitté la mosquée avant l'arrivée de Tariq Ramadan. Seul l'ancien président du conseil général et sénateur, Xavier Dugoin, est resté pour l'entendre.

Souriant et décontracté, Tariq Ramadan, a demandé au public "à 99,9% musulman" de prendre sa place de citoyen: "Il faut que nous luttions contre l'attitude de victimisation: +on n'aime pas les arabes, on n'aime pas les musulmans+...Vous avez des droits, des devoirs, vous y répondez. Pour l'amour on verra plus tard", a-t-il dit sous les rires approbateurs.

Dans l'assistance, deux soeurs, françaises d'origine marocaine, Karima, 29 ans, et Hakima, 18 ans, réagissent. La première est voilée, l'autre pas.

"Mon père refuse (le port du voile), parce qu'au lycée ce n'est pas permis", regrette la cadette. "On ne parle que des filles obligées de mettre le voile, c'est une minorité", estime pour sa part Karima, qui dit avoir dû se battre avec son père pour pouvoir porter le voile.

Salia, 45 ans, porte un "foulard pas le voile". "Cela m'arrange quand il fait froid", plaisante-t-elle, tout en regrettant "un amalgame entre politique et islam". Sa fille aînée ne porte pas le voile, la cadette le porte depuis deux mois, "elles font ce qu'elles veulent", dit-elle


par Sylvia MARIC PARIS, 20 déc (AFP) © 2003 AFP

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
Moha [ MP ]
24 décembre 2003 19:22
Salam

J'étais à cette conférence et je suis proprement halluciné par le rapport que fait cette journaliste, et je suis d'autant plus étonné que l'AFP ait pu le publier.....où es le retour sur le fond ?

je rappelle les thèmes traités :

1) Islam et laïcité, par M. Mohamed MESTRI
2) Citoyen français musulman : quelles perspectives dans la république ?, par M. Tarik Ramadan
3) Engagement social et participation politique, par M. Sory Kaba

je me demande sur quelles bases l'AFP engage ses journalistes
article médiocre sans contenu, et surtout ne saisissant nullement le fond des interventions.

salam alaïkoum
Moha
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook