Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Du bon traitement des animaux
i
26 août 2011 10:41
Dieu dit, dans le Coran :« Et Il a créé, pour vous, les bestiaux dont vous faites des vêtements chauds, dont vous retirez divers profits et dont vous mangez, aussi. Ils vous paraissent beaux quand vous les ramenez, le soir, de même que le matin, lorsque vous les menez au pâturage. Et ils portent vos fardeaux vers un pays que vous n’atteindriez [autrement] qu’avec peine. Vraiment, votre Seigneur est Compatissant et Miséricordieux. Et (Il a créé) les chevaux, les mulets et les ânes pour que vous les montiez, et aussi pour l’apparat. Et Il a créé (d’autres) choses que vous ne connaissez pas. » (Coran 16:5-8)

Une fois, le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) parla de gens à qui Dieu a pardonné les péchés pour avoir bien traité un animal. Il raconta à ses compagnons l’histoire d’un homme qui, alors qu’il marchait, eut soudain très soif. Ayant trouvé un puits, il descendit à l’intérieur pour étancher sa soif. En remontant, il aperçut un chien qui était si assoiffé qu’il léchait la boue, par terre. L’homme se dit en lui-même : « Ce chien est aussi assoiffé que je l’étais il y a un instant. » Alors il descendit à nouveau au fond du puits et ramena de l’eau pour le chien. Dieu apprécia tant sa bonne action qu’Il lui pardonna ses péchés. Les compagnons demandèrent : « Ô prophète de Dieu : sommes-nous récompensés pour nos bonnes actions envers les animaux? » Il répondit : « Pour toute créature vivante, il y a une récompense à qui lui fait du bien. »
i
26 août 2011 10:42
Une autre fois, le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a décrit le châtiment d’une femme qui avait été envoyée en Enfer à cause de la façon dont elle avait traité une chatte. Elle l’avait enfermée sans la nourrir et avait refusé de la libérer pour qu’elle puisse se nourrir elle-même à l’extérieur.

Une autre fois, il a dit : « Il n’y a pas un être humain qui tue sans droit un oiseau, ou un animal plus gros, qui ne sera pas questionné par Dieu au jour du Jugement. » On lui demanda : « Et quel est le droit de l’animal, ô messager de Dieu? » Il répondit : « C’est qu’il l’égorge et en consomme la chair, et non pas qu’il lui coupe la tête tout en jetant le reste. »

L’islam a établi des règles sur l’abattage des animaux, afin que ce soit fait de la façon la plus humaine possible. L’islam insiste beaucoup sur la manière d’abattre les bêtes, qui doit être la moins douloureuse possible pour elles.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook