Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Tout ce qu'il faut savoir sur le Coran
I
IEF
20 juin 2016 16:59
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Le Coran est la parole d'Allah ; son mérite sur les autres paroles est comme le mérité d'Allah sur Ses créatures. Sa récitation est la meilleure chose que notre langue puisse prononcer.


La méditation du Coran



Elle consiste à concentrer le cœur sur ses significations, à concentrer l'esprit et la réflexion pour le comprendre, tel est le but de sa révélation et non pas seulement dans la simple récitation de son texte sans compréhension ni réflexion.

Allah a dit :
" [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! ".
(Coran 38:29)

" Ne méditent-ils pas sur le Coran ?
Où y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ? ".
(Coran 47:24)

" Ne méditent-ils donc pas sur la parole (le Coran) ? ".
(Coran 23:68)

" Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez ".
(Coran 43:3)


Al-Hassan a dit :

" Le Coran a été révélé pour qu'on le médite et qu'on agisse en conséquence. Faites donc de sa lecture une pratique ".



C'est-à-dire, que rien n'est plus bénéfique pour l'adorateur d'Allan dans sa vie de tous les jours, dans la préparation de son retour final et dans l'obtention de son salut, que de réfléchir sur le Coran, de méditer longuement sur son texte et de concentrer l'esprit sur le sens de ses versets.


Car cela fait découvrir à l'adorateur tous les sentiers du bien et du mal, leurs ramifications, leurs causes, leurs débouchés et leurs fruits ainsi que les issues pour ceux qui les pratiquent, et il met dans sa main les clés des trésors de la félicité et des sciences bénéfiques, ce qui est de nature à fortifier les bases de la foi dans son cœur, à construire son édifice et à assurer ses piliers.


En effet, la méditation du Coran fait voir au serviteur dans son cœur l'image du bas monde, de la vie future, du Paradis et de l'Enfer, lui inculque des enseignements exemplaires, lui fait contempler la justice d'Allah et Ses faveurs, lui fait connaître Son Essence, Ses noms, Ses attributs et Ses actes, ce qu'Il aime et ce qu'Il déteste, Sa voie droite qui mène à Lui, les obligations de l'itinérant sur ce chemin et les difficultés ainsi que les calamités qui menacent sur cette voie.


Elle lui fait connaître également l'âme et ses caractéristiques, ce qui corrompt les œuvres et ce qui les améliore.


Elle lui fait connaître aussi les gens du Paradis et les gens de l'Enfer ainsi que leurs œuvres, leurs états et leurs marques, ainsi que les rangs des gens heureux et des réprouvés, et la répartition des créatures.


En un mot, elle lui fait connaître le Seigneur vers lequel il est appelé, la voie qui mène à Lui, et la félicité qu'il aura en accédant auprès de Lui (Kitâb 'Madâradj as-Sâlikîm' Ibn Al-Qayyim 2/34-36)




Il a été démandé à SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn BâZ (rahimahullâh) s’il était permis de lire le Qor’ân sans le méditer ?

SHeikh a répondu qu’il est permis aux croyants et aux croyantes de lire le Coran, même s’ils ne comprennent pas le sens, mais il est légiféré pour eux de le méditer et de le raisonner jusqu’à pouvoir le comprendre, de revenir aux livres des exégètes, si on a suffisamment de connaissances pour les comprendre, et de se référer aux livres de commentaires et à la langue arabe dans le but de bénéficier de cela, et d’interroger les Gens de science sur ce qui peut leur causer des problèmes.

Ils peuvent s’aider à travers les livres de commentaires qui ont été écrits par les savants tels que Ibn Kathîr, Ibn Djarîr al-Baghâwî, ach-Chawkânî et d’autres.

Ils peuvent également faire usage de livres dans la langue arabe et interroger les Gens de science connus pour leurs connaissances et leurs vertus, et qu’ils les interrogent sur tout ce qu’ils ne comprennent pas.


[www.3ilmchar3i.net]



Regles de lectures du Coran



Ibn Kathîr a évoqué quelques règles parmi lesquelles :

" Ne toucher le Coran et le lire qu'en état de pureté et se brosser les dents avec un siwâk avant la lecture ; porter ses meilleurs habits ; se tourner en direction de la Qibla ; arrêter de lire lorsqu'on est en train de bailler ; ne pas interrompre la lecture pour parler sauf en cas de nécessité ; être concentré dans la lecture ; s'arrêter au niveau du verset qui évoque la promesse des récompenses et du Paradis pour implorer Allah de nous l'accorder, et au niveau du verset qui évoque la menace du châtiment pour implorer la protection d'Allah.

Ne pas laisser l'exemplaire du Coran ouvert et ne rien mettre dessus ; ne pas lire à haute voix en présence d'autres personnes qui lisent ; ne pas lire dans les marchés et les endroits où il y a du vacarme ".



[...]
[center] La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle [/center]
20 juin 2016 17:09
Ma soeur si je puis me permettre, c'est trop long
Si tu veux capter l'attention des gens il faut écourter sinon tu risque de perdre ceux qui ont le plus besoin de rappel et qu'ils s'en détournent tres facilement.

Le prophète Mouhammed (Paix et Benediction d'Allah) avait l'habitude d'écourter les khoutba (dsl pour l'orthographe) pour garder l'attention des gens,pour qu'ils ne soient pas ennuyer de venir le vendredi d'apres.
Sur le contenu de ton message HAMDOULILAH , tu ne dis que la vérité et je te remercie du rappel que tu nous fait
Qu'Allah T'abreuves de Sa Science car c'est Lui le Savant
Citation
IEF a écrit:
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Le Coran est la parole d'Allah ; son mérite sur les autres paroles est comme le mérité d'Allah sur Ses créatures. Sa récitation est la meilleure chose que notre langue puisse prononcer.


La méditation du Coran



Elle consiste à concentrer le cœur sur ses significations, à concentrer l'esprit et la réflexion pour le comprendre, tel est le but de sa révélation et non pas seulement dans la simple récitation de son texte sans compréhension ni réflexion.

Allah a dit :
" [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! ".
(Coran 38:29)

" Ne méditent-ils pas sur le Coran ?
Où y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ? ".
(Coran 47:24)

" Ne méditent-ils donc pas sur la parole (le Coran) ? ".
(Coran 23:68)

" Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez ".
(Coran 43:3)


Al-Hassan a dit :

" Le Coran a été révélé pour qu'on le médite et qu'on agisse en conséquence. Faites donc de sa lecture une pratique ".



C'est-à-dire, que rien n'est plus bénéfique pour l'adorateur d'Allan dans sa vie de tous les jours, dans la préparation de son retour final et dans l'obtention de son salut, que de réfléchir sur le Coran, de méditer longuement sur son texte et de concentrer l'esprit sur le sens de ses versets.


Car cela fait découvrir à l'adorateur tous les sentiers du bien et du mal, leurs ramifications, leurs causes, leurs débouchés et leurs fruits ainsi que les issues pour ceux qui les pratiquent, et il met dans sa main les clés des trésors de la félicité et des sciences bénéfiques, ce qui est de nature à fortifier les bases de la foi dans son cœur, à construire son édifice et à assurer ses piliers.


En effet, la méditation du Coran fait voir au serviteur dans son cœur l'image du bas monde, de la vie future, du Paradis et de l'Enfer, lui inculque des enseignements exemplaires, lui fait contempler la justice d'Allah et Ses faveurs, lui fait connaître Son Essence, Ses noms, Ses attributs et Ses actes, ce qu'Il aime et ce qu'Il déteste, Sa voie droite qui mène à Lui, les obligations de l'itinérant sur ce chemin et les difficultés ainsi que les calamités qui menacent sur cette voie.


Elle lui fait connaître également l'âme et ses caractéristiques, ce qui corrompt les œuvres et ce qui les améliore.


Elle lui fait connaître aussi les gens du Paradis et les gens de l'Enfer ainsi que leurs œuvres, leurs états et leurs marques, ainsi que les rangs des gens heureux et des réprouvés, et la répartition des créatures.


En un mot, elle lui fait connaître le Seigneur vers lequel il est appelé, la voie qui mène à Lui, et la félicité qu'il aura en accédant auprès de Lui (Kitâb 'Madâradj as-Sâlikîm' Ibn Al-Qayyim 2/34-36)




Il a été démandé à SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn BâZ (rahimahullâh) s’il était permis de lire le Qor’ân sans le méditer ?

SHeikh a répondu qu’il est permis aux croyants et aux croyantes de lire le Coran, même s’ils ne comprennent pas le sens, mais il est légiféré pour eux de le méditer et de le raisonner jusqu’à pouvoir le comprendre, de revenir aux livres des exégètes, si on a suffisamment de connaissances pour les comprendre, et de se référer aux livres de commentaires et à la langue arabe dans le but de bénéficier de cela, et d’interroger les Gens de science sur ce qui peut leur causer des problèmes.

Ils peuvent s’aider à travers les livres de commentaires qui ont été écrits par les savants tels que Ibn Kathîr, Ibn Djarîr al-Baghâwî, ach-Chawkânî et d’autres.

Ils peuvent également faire usage de livres dans la langue arabe et interroger les Gens de science connus pour leurs connaissances et leurs vertus, et qu’ils les interrogent sur tout ce qu’ils ne comprennent pas.


[www.3ilmchar3i.net]



Regles de lectures du Coran



Ibn Kathîr a évoqué quelques règles parmi lesquelles :

" Ne toucher le Coran et le lire qu'en état de pureté et se brosser les dents avec un siwâk avant la lecture ; porter ses meilleurs habits ; se tourner en direction de la Qibla ; arrêter de lire lorsqu'on est en train de bailler ; ne pas interrompre la lecture pour parler sauf en cas de nécessité ; être concentré dans la lecture ; s'arrêter au niveau du verset qui évoque la promesse des récompenses et du Paradis pour implorer Allah de nous l'accorder, et au niveau du verset qui évoque la menace du châtiment pour implorer la protection d'Allah.

Ne pas laisser l'exemplaire du Coran ouvert et ne rien mettre dessus ; ne pas lire à haute voix en présence d'autres personnes qui lisent ; ne pas lire dans les marchés et les endroits où il y a du vacarme ".



[...]
I
IEF
20 juin 2016 17:22
La multiplication des récompenses.


Toute personne qui récite le Coran exclusivement pour Allah, est récompensée ; toutefois, cette récompense se multiplie et prend de l'importance lorsque l'esprit est présent, qu'on médite et comprend ce qu'on récite. Une seule lettre lue vaut alors dix à sept cents bonnes actions.


La quantité que l'on récite au cours d'une journée entière.


Les compagnons du Prophète se fixaient un nombre précis de versets du Coran qu'ils lisaient quotidiennement et aucun d'entre eux ne lisaient entièrement le Coran en moins de sept jours de manière constante. Au contraire, il est interdit de lire complètement le Coran en moins de trois jours.

Qu'Allah nous facilite la meditation du Coran !!

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
20 juin 2016 17:30
LA SELON MOI T'AURAS PLUS DE SUCCES ptdr
Citation
IEF a écrit:
La multiplication des récompenses.


Toute personne qui récite le Coran exclusivement pour Allah, est récompensée ; toutefois, cette récompense se multiplie et prend de l'importance lorsque l'esprit est présent, qu'on médite et comprend ce qu'on récite. Une seule lettre lue vaut alors dix à sept cents bonnes actions.


La quantité que l'on récite au cours d'une journée entière.


Les compagnons du Prophète se fixaient un nombre précis de versets du Coran qu'ils lisaient quotidiennement et aucun d'entre eux ne lisaient entièrement le Coran en moins de sept jours de manière constante. Au contraire, il est interdit de lire complètement le Coran en moins de trois jours.

Qu'Allah nous facilite la meditation du Coran !!

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
20 juin 2016 17:32
Wa alekoum salam wa rahmatullahi wa barakatuh

Je me permet de contribuer à ton sujet en partageant cette conférence et cet ouvrage desquels j'ai moi-même profité au sujet du Coran :


[www.3ilmchar3i.net]
[Cheikh Soulayman Rouhaylî] Le Minhaj des Salafs : https://www.youtube.com/watch?v=hcKVtfSM9aU
I
IEF
20 juin 2016 17:32
Baraka Allah ou fik pour ton message.

Tu m'as 《achevé》(dans le bon sens du terme) mais j'ai compris ton message et je suis d'accord avec toi.

J'essayerai de faire le maximum incha'Allah.
I
IEF
20 juin 2016 17:42
Tu m'as freiné.

Pas grave, j'en resterai là. Je dirais ce que j'ai en tete dans un autre post (plus court je l'espere)

Incha'Allah
Citation
abdoulaye20 a écrit:
LA SELON MOI T'AURAS PLUS DE SUCCES ptdr
S
20 juin 2016 20:02
As-salamu 'alaykum IEF

Citation
IEF a écrit:
En effet, la méditation du Coran fait voir au serviteur dans son cœur l'image du bas monde, de la vie future, du Paradis et de l'Enfer, lui inculque des enseignements exemplaires, lui fait contempler la justice d'Allah et Ses faveurs, lui fait connaître Son Essence, Ses noms, Ses attributs et Ses actes, ce qu'Il aime et ce qu'Il déteste, Sa voie droite qui mène à Lui, les obligations de l'itinérant sur ce chemin et les difficultés ainsi que les calamités qui menacent sur cette voie.

J'ignore si c'est toi qui a écrit cela ou bien si c'est un copié/collé, mais si tu mentionnes le mot ESSENCE tu vas t'attirer les commentaires des salafis en te demandant d'apporter (comme d'habitude) des PREUVES.
I
IEF
20 juin 2016 20:07
Wa aleykoum SIP

Je ne vois pas où est le probleme et en plus de cela je n'aime pas les polemiques.

Donc affaire classé pour moi.

Merci pour ton message Smiling Smiley
S
20 juin 2016 20:42
Les Vertus Et Bienfaits Des Sourates Du Coran : Al-Fatiha

Les bienfaits des sourates sont innombrables. Parmi les sourates du coran, la sourate al-fathia est la première selon l’ordre du classement et la 5ième dans l’ordre de la révélation. Nous allons découvrir tous ses vertus et bienfaits dans cet article.

Traduction de la sourate Al Fatiha en français :

1- Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le
Très Miséricordieux.

2- Louange à Allah, Seigneur de l’univers.
3- Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
4- Maître du Jour de la rétribution.
5- C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
6- Guide-nous dans le droit chemin,
le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs,
7- non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
Amine

(« Amine » ne fait pas parti de la sourate mais est seulement là pour compléter l’invocation faite dans la sourate)

La sourate Fatiha est parmi les plus imminentes et/ou la plus importante des sourates du coran. Elle a de nombreuses vertus et bienfaits que nous allons voir plus bas. La même sourate possède plusieurs noms que nous allons aussi découvrir.

Commençons avec la constitution de la sourate Fatiha. Elle compte 7 versets. Le chiffre 7 a un très grand symbolisme et a une connotation magique et sacrée. Le 7 symbolise l’achevé. C’est donc une sourate complète. Elle peut remplacer toutes les sourates du courant sans pour autant que d’autres sourates la remplacent. Elle ne peut être lue à moitié. Elle est toujours récitée en entier. Chacune de ces versets traduit l’immensité de Dieu et de sa religion. Ce que vous allez lire ici n'est pas une interprétation selon le tafsir.
21 juin 2016 02:23
oui mais demande toi pourquoi Allah azza wa jall n'a pas fait descendre le CORAN en entier sur Le prophète ?
A mon avis c'était pour raffermir sa foi car tout d'un coup c'est fastidieux alors que petit a petit ca te donne envie d'en apprendre plus la prochaine fois.
Je pense que c'est la meme chose pour nous les etres humains lembda
Enfin ce n'est que mon interpretation et Allah est le plus Savant
Citation
IEF a écrit:
Tu m'as freiné.

Pas grave, j'en resterai là. Je dirais ce que j'ai en tete dans un autre post (plus court je l'espere)

Incha'Allah
I
IEF
21 juin 2016 02:32
Salam aleykoum

Elfath, cette sourate nous apprend egalement qu'il faut tout d'abord louer Allah (verset 1 à 5) et ensuite l'implorer et faire des invocations (verset 6 et 7)

Baraka Allah ou fik pour ton intervention. Cette sourate renferme tellement de bienfaits. On l'a recite à chaque unite de priere et peu d'entre nois connait son tafsir.

Qu'Allah augmente notre science et qu'Il nous pardonne pour notre insouciance.
21 juin 2016 02:38
AMIN AMIN AMIN
Et surtout qu'Allah nous donne la lucidité d'appliquer ce que l'on sait deja
car de la theorie sans pratique je trouve ca pas tres utile, ce n'est que mon avis
Allah est le plus Savant
Citation
IEF a écrit:
Salam aleykoum

Elfath, cette sourate nous apprend egalement qu'il faut tout d'abord louer Allah (verset 1 à 5) et ensuite l'implorer et faire des invocations (verset 6 et 7)

Baraka Allah ou fik pour ton intervention. Cette sourate renferme tellement de bienfaits. On l'a recite à chaque unite de priere et peu d'entre nois connait son tafsir.

Qu'Allah augmente notre science et qu'Il nous pardonne pour notre insouciance.
21 juin 2016 03:04
Salam aleykoum wa rahmatullah

Y a t-il polémique dans le fait de défendre la vérité ?
Y a t-il polémique dans le fait de combattre le faux ?

À partir de là on ne rentre plus dans les débats au sujet du shirk et des innovations sous prétextes que ce serait de la polémique et on laisse alors le din se corrompre sans rien faire.

Il faut prendre garde aux amalgames.
Pour cela, il faut revenir aux explications des savants.

[www.3ilmchar3i.net]

[ Sourate 5 Verset 79 ] « Ceux des Enfants d'Israel qui n'avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu'ils désobéissaient et transgressaient. Ils ne s'interdisaient pas les uns aux autres ce qu'ils faisaient de blâmable. Comme est mauvais, certes, ce qu'ils faisaient ! »


Citation
IEF a écrit:
Wa aleykoum SIP

Je ne vois pas où est le probleme et en plus de cela je n'aime pas les polemiques.

Donc affaire classé pour moi.

Merci pour ton message Smiling Smiley
[Cheikh Soulayman Rouhaylî] Le Minhaj des Salafs : https://www.youtube.com/watch?v=hcKVtfSM9aU
I
IEF
21 juin 2016 03:13
Wa aleykoum salam

Comme dab, tu extrapoles.

Laisse donc tomber si tu veux bien.

Et en plus, ici on ne parle pas de chirk ou innovation.

SIP a parlé d'un mot qui pourrait provoquer certaines reactions.

Merci de respecter encore une fois le post et eviter les hors sujets.
21 juin 2016 03:28
Citation
a écrit:
Comme dab, tu extrapoles.

C'est un bon moyen de faire comprendre les choses.

Citation
a écrit:
Et en plus, ici on ne parle pas de chirk ou innovation.

Oui, ont parlent d'affirmer des choses sur Allah éventuellement sans preuves.

Le grand savant ibn Qayyim a été jusqu'à dire de cela que c'est même le plus grand péché, pire que le shirk, puisque c'est du fait de commencer à raconter n'importe quoi sur Allah sans preuve que découle par la suite les égarements comme le shirk et les innovations.

Citation
a écrit:
Merci de respecter encore une fois le post et eviter les hors sujets

Je n'ai fais que rebondir sur ton post pour t'apporter un bon conseil et de bonnes informations pour mieux comprendre un point du din en t'apportant pour cela la parole d'un savant et j'ai au passage réfuter quelque chose de faux qui peut se répandre dans les esprit si cela n'est pas repris (et en islam on appelle au bien et on réfute le faux), donc si tu ne veut pas de mon conseil tant pis pour toi mais je t'invite à apprendre des conseils des autres entre deux rappels que tu fais toi-même aux gens.

De deuxième rappel je te fais aussi celui-ci (et à ceux qui lieront éventuellement) : quand on répond à la salutation cela doit être fait au moins de la même manière :

« Si on vous fait une salutation, saluez d'une façon meilleure ; ou bien rendez-la (simplement). Certes, Allah tient compte de tout. » Sourate 4, verset 86

Salam aleykoum
[Cheikh Soulayman Rouhaylî] Le Minhaj des Salafs : https://www.youtube.com/watch?v=hcKVtfSM9aU
S
21 juin 2016 13:20
Les 7 versets de la sourate Fatiha

Verset1:

Bismillahir-rahmanir-rahim = au nom d’Allah, le très miséricordieux, le tout miséricordieux.
Bismillah: qui peut être lu (bi-ismi-allah). Au nom d’Allah. C’est l’essence de tout ce qui existe, qui a existé et qui existera. Tout est issu de lui. C’est l’océan divin et la quintessence de tous les alchimistes. Cette courte phrase est d’une puissant indescriptible. Elle anéantie tout esprit maléfique grâce à la puissance de Dieu. Lorsqu’elle est prononcée, le démon s’enfuit à toute jambe. Celui qui le prononce en toute sincérité se met directement sous protection divine. Allah est le nom propre de Dieu. On dit Ya Allah pour acquérir la puissance sur les éléments. Il est conseillé de commencer tout ce qu’on fait en prononçant Bismillah.

Ar-Rahman : le très miséricordieux. Ce nom divin est un attribut qui vient qualifier le nom propre Allah ! C’est donc une qualité de Dieu que ce Rahman. On dit Ya Rahman pour avoir la grâce.

Ar-Rahim : le tout miséricordieux. Il est aussi attribut du nom Allah. Il signifie celui qui pardon et qui accorde sa grâce à qui il veut.

Verset2 :

Al-Hamdou Lillahi Rabbi Al-Âlamin = louange à Allah, seigneur des mondes.
Ce verset de la Fatiha est une prière de gratitude. En exprimant votre gratitude à Dieu, vous recevez plus de ces dons. Je l’ai dit plusieurs dans mes autres articles. En récitant ce verset, vous reconnaissez les bienfaits de Dieu et vous implorez sur vous la bénédiction.

Alhamdou lilallahi: c’est une prière de gratitude. En le disant plusieurs fois, vous appelez la grâce de Dieu sur vous. C’est une façon de dire "merci seigneur".
Rabbil alamina : lors que vous dite « al hamdou lilallah », c’est louange à Dieu. Cette partie du deuxième verset complète en qualifiant celui à qui vous exprimez votre gratitude de « Rabbil alamina, » c'est-à-dire, "Seigneur de l’univers". Rabbi veut dire « seigneur ».On dit aussi ya rabbi pour dire "mon seigneur". Dans une autre version, elle est plus affectueuse. En disant ya rabbi, c’est un peu comme vous vous adressez à votre père spirituel. Et c'est ça qui est vrai.
S
21 juin 2016 16:02
As-salamu 'alaykum al Khidr

La méthode de quelque savant faisant partie des gens de la Sunna :

AFFIRMATION :
Nous ne disons pas qu’Allah a une Essence car Il ne l'a pas dit.

INFIRMATION :
Et nous ne disons pas non plus qu’Il n’en possède pas une, simplement Il nous en a pas informé.

Spéculation, supposition, conjecture, hypothèse. AUCUNE PREUVE !

Mon frère, tu as raison d’être le « gendarme » de l’Islam apparent et de demander aux autres groupes ou à d’autres personnes des preuves en ce qu’elles affirment et qu’à tes yeux seraient de la mécréance ou de l’innovation.

On ne peut pas à la fois, demander aux autres d’apporter des preuves sur leurs affirmations, et en même temps spéculer au sujet d’Allah sans preuves comme on peut le voir dans la méthode employée par les gens de la Sunna, ou du moins certains. Or, c’est par la Foi qu’Allah nous permet d’accepter la Vérité dans nos cœurs et par la suite dans nos esprits.

La révélation est la Vérité objective s’adressant à l’Humanité, en tant que Rappel concernant notre engagement, et la Vérité au sujet d’Allah est aussi subjective. Il me semble que ce point tu le réfutes.

Quand on souhaite accomplir une bonne action, ce souhait il vient d’où d’après toi ? Il vient d’Allah, lequel Il t’a inspiré de la faire la bonne action. Cela ne se passe pas par l’objectivité, mais par la subjectivité. Allah inspire et dirige, et sans les inspirations l’Être humain ne bougerait pas.

Citation
al Khidr a écrit:
Citation
a écrit:
Comme dab, tu extrapoles.
21 juin 2016 16:06
tout depend de la definition du mot essence que tu veux bien prete.
Mais dans la description d'Allah, il fait partie de la jurisprudence d'utiliser des termes que Lui Meme a utiliser pour Se Décrire.
Au moins on est sur de pas se tromper Grinning smiley
Citation
S.I.P. a écrit:
As-salamu 'alaykum al Khidr

La méthode de quelque savant faisant partie des gens de la Sunna :

AFFIRMATION :
Nous ne disons pas qu’Allah a une Essence car Il ne l'a pas dit.

INFIRMATION :
Et nous ne disons pas non plus qu’Il n’en possède pas une, simplement Il nous en a pas informé.

Spéculation, supposition, conjecture, hypothèse. AUCUNE PREUVE !

Mon frère, tu as raison d’être le « gendarme » de l’Islam apparent et de demander aux autres groupes ou à d’autres personnes des preuves en ce qu’elles affirment et qu’à tes yeux seraient de la mécréance ou de l’innovation.

On ne peut pas à la fois, demander aux autres d’apporter des preuves sur leurs affirmations, et en même temps spéculer au sujet d’Allah sans preuves comme on peut le voir dans la méthode employée par les gens de la Sunna, ou du moins certains. Or, c’est par la Foi qu’Allah nous permet d’accepter la Vérité dans nos cœurs et par la suite dans nos esprits.

La révélation est la Vérité objective s’adressant à l’Humanité, en tant que Rappel concernant notre engagement, et la Vérité au sujet d’Allah est aussi subjective. Il me semble que ce point tu le réfutes.

Quand on souhaite accomplir une bonne action, ce souhait il vient d’où d’après toi ? Il vient d’Allah, lequel Il t’a inspiré de la faire la bonne action. Cela ne se passe pas par l’objectivité, mais par la subjectivité. Allah inspire et dirige, et sans les inspirations l’Être humain ne bougerait pas.
S
21 juin 2016 16:47
As-salamu 'alaykum abdoulaye20

Tout d'abord comme l'a indiqué al Khidr :

« Si on vous fait une salutation, saluez d'une façon meilleure ; ou bien rendez-la (simplement). Certes, Allah tient compte de tout. » Sourate 4, verset 86

La moindre des choses la salutation. D'autre part, en règle générale, quand on parle d'Essence divine Celle-ci est en rapport à Sa RÉALITÉ. Or, même le mot Réalité concernant le Créateur n'est pas mentionné dans le Coran, pourtant, l'Unicité d'Allah fait que personne d'autre n'est comme Lui, ni avec Lui, et la Perfection divine exige (par le fait qui existe par Lui-même), qu'Elle soit l'unique RÉALITÉ.

Deux réalités s'annulent l'une limitant l'autre et de ce fait aucune ne serait parfaite et aucune ne serait une divinité. Ce que je viens de dire c'est le dire d'un posteur dont le pseudo est ABOU=RSR et qui est ou était dans ce forum, et ce dire me parait acceptable.

Citation
abdoulaye20 a écrit:
tout depend de la definition du mot essence que tu veux bien prete.
Mais dans la description d'Allah, il fait partie de la jurisprudence d'utiliser des termes que Lui Meme a utiliser pour Se Décrire.
Au moins on est sur de pas se tromper Grinning smiley
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook