Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
test anti sihr et jinn
d
25 octobre 2014 18:16
Test anti sihr et jinn

Pour détecter une maladie dans le corps, on fait un test médical qui dévoile la présence d’une maladie dans les corps. Pour les maladies il y a aussi les symptômes qui informent le médecin sur la nature de la maladie et le conduisent à mieux le circonscrire pour le soigner.

Pour le sihr et les jinn il y a aussi des symptômes qui aident à détecter leur présence dans le corps.
Il y a trois types de symptômes, physiques, moraux et sociaux.

Symptômes physiques :
Les douleurs sont permanents ou intermittents qui se manifestent à la tombée de la nuit, à un moment de grande angoisse, d’énervements, de colère ou à cause d’une grande injustice dont on est victime.
Les douleurs se situent toujours du côté gauche du corps se concentrent à un point précis situé en dessous de la dernière côté à gauche du nombril.

De là les douleurs se propagent dans le corps, toujours côté gauche, du pieds à la tête accompagnés ou non d’une bouffée de chaleur, de douleur faciale et même de légère paralysie, cela peut durer de quelques minutes à plusieurs heures.

Les douleurs au ventre se manifestent sous forme de gaz tournant, gonflement et ballonnement, piques douloureux côté gauche de l’estomac comme expliqué là-haut.

Le gaz (ou air) tourne, gonfle mais ne s’évacue pas car quand il monte il est bloqué au niveau de l’œsophage, quand il descend il est bloqué au niveau du côlon.

La sensation de besoin de vomir surtout après avoir mangé, quand on vomit un liquide blanchâtre et visqueux dégouline et coule difficilement.

La sensation d’étouffement, voire difficulté de respiration momentanée comme si le cœur ou les poumons sont soumis à de fortes pressions. Cela peut conduire jusqu’au évanouissement.

Roter fort après avoir mangé, brûlure d’estomac et constipation répétitive

Enfin la sensation de fatigue permanente, paresse, sommeil perturbé, maux de tête.

Voici l’essentiel des symptômes physiques.

Symptômes morales et psychologiques

Qui se manifestent surtout le soir et la nuit et se traduisent par :

Énervement, colère, angoisse, inquiétude, peur, disputes pour la moindre chose, cris forts, mouvements des mains, tendance à vouloir frapper, casser…. Voire tuer. Cela dure quelques instants puis la personne redevient normal, regrette son attitude : on dirait que ce n’est pas vous, lui disent les autres, on dirait que ce n’est pas moi se dit lui-même…..avant de recommencer la prochaine fois.

En fait, il a git sous l’emprise du sihr ou du jinn ou les deux à la fois, comme quelqu’un qui agit sous l’emprise de l’alcool ou la drogue. Car quoi qu’il arrive les causes d’une réaction violente sont souvent physiques et proviennent du corps humains.

La sensation du dégoût de toute chose : études, travail, époux, familles, avenir en répétant : je n’ai plus envie de faire, ça ne sert à rien, j’en ai marre, je vais tout lâcher… bref un dégoût général qui n’a pas raison d’être, illogique, contre nature, inexplicable.

Une tendance à l’enfermement, à l’isolement, envie et besoin de dormir tout le temps.

Symptômes socio-familiales :

Vis-à-vis de la famille : désintéressement, disputes, cris, animosité, rejet, éloignement, vouloir tout quitter
Fuite en avant, détestation du foyer familial, tendance à l’isolement, on ne veut plus rentrer au foyer, on se sent plus à l’aise dehors que dedans. Le foyer familial devient un lieu détestable duquel on veut s’éloigner.
Tendance à considérer tout le monde comme des ennemis dont il faut se méfier et rejeter.

Entre époux : des choses inhabituelles, inexplicables, illogiques qui arrivent soudain, s’installent avec le temps et sans raisons apparentes qui se manifestent par :

Le détournement de l’autre, désintéressement, rejet, absence de sentiments d’amour, indifférence, on ne s’aime plus on se parle plus (sauf le stricte nécessaire) on ne se regarde plus (on se parle sans se regarder) plus grave encore la haine monte et s’exprime violement. Le tout finit par un : j’en peux plus, je demande le divorce.

Mais pourquoi ? On ne sait. Au diable une vie jusqu’à la heureuse et harmonieuse, un passé construit en commun, des enfants nés d’un amour paternel et maternel ardent et profond.

Mais pourquoi ? Toute une vie ne vaut plus rien ?

C’est ça le sihr, le sjins, le mal du temps passé et présent.

Maintenant que tout est expliqué, que chacun qui soupçonne un acte malveillant et pense être victime du sihr se teste lui-même pour essayer de savoir quelles sont les causes de son malheur.

Enfin personne ne doit se désespérer, car tout mal est guérissable d’une façon ou d’une autre, sauf la mort. Ce que le médecin ne peut pas ou ne sait pas guérir (cas du sihr, envoûtement, sorcellerie) Dieu Peut Tout Guérir
d
25 octobre 2014 20:53
réagissez et posez vos questions si vous voulez en savoir plus
m
26 octobre 2014 00:12
Salamoua3alaykom
Barak ALLAH ou fik Smiling Smiley
Et comment guérir quand on a des symptômes physiques et socio-familiales???
d
26 octobre 2014 00:30
Assalam

Une fois que l'on croit qu'on est envoûté en se basant sur ce test il faut s'adresser à un musulman croyant, pratiquant ne cherchant que venir en aide à ses sœurs et frères atteints par ce mal, quelqu'un qui fait la vraie roqiya celle basée sur le Coran et l'expérience acquise.

Le raqi peut déterminer si vous avez du sihr, jinn ou les deux dans le corps Il y a deux moyens ( teste) pour ça:
on lit sur la personne certains versets du Coran s"il réagit c'est qu'il a un jinn dans le corps.
On lui fait boire l'eau coranisée, bien préparée, si la personne a du sihr dans le ventre il va sentir comme un tourbillon ( gaz qui tourne) dans l'estomac, côté gauche, il commence à roter et sent l'envie de vomir.
26 octobre 2014 09:55
Salam j'ai beaucoup les symptome morale et psychologique. Et un les symptome physique
26 octobre 2014 17:41
Ma question est : COMMENT EVITER TOUT CELA ?
Merci..
d
26 octobre 2014 22:46
Assalamou alaykom
Comment éviter tout cela? bonne question, comme on peut éviter d'attraper un rhume, ou un accident de la route.
La réalité, c'est difficile d'éviter ça même quand on fait très attention. Pourquoi ? parce très souvent l'acte de sorcellerie est commis parce quelqu'un de proche à qui on fait confiance, un parent qui pense faire du bien alors que cela finit mal. Je ne veux pas que mon fils ou ma fille épouse un tel ou un tel. La maman fait quelque chose pour rompre les fiançailles, séparer son fils de sa femme dont elle ne veut. Elle vient de condamner son fils ou sa fille qui ne se mariera peut être jamais, car le jinn qui a rompu les fiançailles ou casser le mariage, vient de s'emparer de son fils ou filles pour lui rendre la vie impossible.

Le jinn c'est le mal absolu. Il ne sait pas ce que BIEN veut dire. Il ne fait que du mal... voici un exemple parmi d'autres... beaucoup de cas de sihr que j'ai eu à traiter ont pour origine un parent, un ami, un voisin, un collègue du travail. Bref des gens insoupçonnables qui ont voulu faire du bien ou du mal à l'insu de la victime.

Le sihr est ce que l'on appelle en islam IBTILAA ou mise à l'épreuve pour distinguer les bons des méchants, les confronter pour que le plus croyant, le mieux disant foi et patience l'emporte avec l'aide de Dieu et sa Parole. Car tout malheur qui frappe l'homme a pour cause les mauvais actes commis par l'homme. Pour tout mal qui atteint l'homme Dieu à prévu un moyen de guérison. Le Prophète SAAWS a dit: Maa anzala Allahou min daa illa wa anzala ma3ahou dawaa.
Avec tout mal descendu sur terre, Dieu a fait descendre avec une remède. C'est à l'homme de chercher et de trouver. Contre le sihr il y a un seule remède la Roqiya shar3iyya.
2 novembre 2014 13:20
Salam moi et mon mari on a beaucoup de symptômes d'ailleurs la sa fait un mois bientôt que l'on ne s'adresse plus la parole avant sa on s'aimer à la folie et du jour au lendemain tout se détruit c tout les jour pire on a failli se reconsiliier on rapprocher doucement et boum sa à recommencer en 2 fois pire moi kan je lis le coran j'ai comme un poids lourd sur la pourri ne et j'ai du mal à respirer
2 novembre 2014 13:25
Je connais un grand nombre de Kouffar qui ne se sont jamais fait dépister pour des djinns qui vivent très bien et qui n'ont pas peur dans le noir

Citation
dhiyab a écrit:
Test anti sihr et jinn

Pour détecter une maladie dans le corps, on fait un test médical qui dévoile la présence d’une maladie dans les corps. Pour les maladies il y a aussi les symptômes qui informent le médecin sur la nature de la maladie et le conduisent à mieux le circonscrire pour le soigner.

Pour le sihr et les jinn il y a aussi des symptômes qui aident à détecter leur présence dans le corps.
Il y a trois types de symptômes, physiques, moraux et sociaux.

Symptômes physiques :
Les douleurs sont permanents ou intermittents qui se manifestent à la tombée de la nuit, à un moment de grande angoisse, d’énervements, de colère ou à cause d’une grande injustice dont on est victime.
Les douleurs se situent toujours du côté gauche du corps se concentrent à un point précis situé en dessous de la dernière côté à gauche du nombril.

De là les douleurs se propagent dans le corps, toujours côté gauche, du pieds à la tête accompagnés ou non d’une bouffée de chaleur, de douleur faciale et même de légère paralysie, cela peut durer de quelques minutes à plusieurs heures.

Les douleurs au ventre se manifestent sous forme de gaz tournant, gonflement et ballonnement, piques douloureux côté gauche de l’estomac comme expliqué là-haut.

Le gaz (ou air) tourne, gonfle mais ne s’évacue pas car quand il monte il est bloqué au niveau de l’œsophage, quand il descend il est bloqué au niveau du côlon.

La sensation de besoin de vomir surtout après avoir mangé, quand on vomit un liquide blanchâtre et visqueux dégouline et coule difficilement.

La sensation d’étouffement, voire difficulté de respiration momentanée comme si le cœur ou les poumons sont soumis à de fortes pressions. Cela peut conduire jusqu’au évanouissement.

Roter fort après avoir mangé, brûlure d’estomac et constipation répétitive

Enfin la sensation de fatigue permanente, paresse, sommeil perturbé, maux de tête.

Voici l’essentiel des symptômes physiques.

Symptômes morales et psychologiques

Qui se manifestent surtout le soir et la nuit et se traduisent par :

Énervement, colère, angoisse, inquiétude, peur, disputes pour la moindre chose, cris forts, mouvements des mains, tendance à vouloir frapper, casser…. Voire tuer. Cela dure quelques instants puis la personne redevient normal, regrette son attitude : on dirait que ce n’est pas vous, lui disent les autres, on dirait que ce n’est pas moi se dit lui-même…..avant de recommencer la prochaine fois.

En fait, il a git sous l’emprise du sihr ou du jinn ou les deux à la fois, comme quelqu’un qui agit sous l’emprise de l’alcool ou la drogue. Car quoi qu’il arrive les causes d’une réaction violente sont souvent physiques et proviennent du corps humains.

La sensation du dégoût de toute chose : études, travail, époux, familles, avenir en répétant : je n’ai plus envie de faire, ça ne sert à rien, j’en ai marre, je vais tout lâcher… bref un dégoût général qui n’a pas raison d’être, illogique, contre nature, inexplicable.

Une tendance à l’enfermement, à l’isolement, envie et besoin de dormir tout le temps.

Symptômes socio-familiales :

Vis-à-vis de la famille : désintéressement, disputes, cris, animosité, rejet, éloignement, vouloir tout quitter
Fuite en avant, détestation du foyer familial, tendance à l’isolement, on ne veut plus rentrer au foyer, on se sent plus à l’aise dehors que dedans. Le foyer familial devient un lieu détestable duquel on veut s’éloigner.
Tendance à considérer tout le monde comme des ennemis dont il faut se méfier et rejeter.

Entre époux : des choses inhabituelles, inexplicables, illogiques qui arrivent soudain, s’installent avec le temps et sans raisons apparentes qui se manifestent par :

Le détournement de l’autre, désintéressement, rejet, absence de sentiments d’amour, indifférence, on ne s’aime plus on se parle plus (sauf le stricte nécessaire) on ne se regarde plus (on se parle sans se regarder) plus grave encore la haine monte et s’exprime violement. Le tout finit par un : j’en peux plus, je demande le divorce.

Mais pourquoi ? On ne sait. Au diable une vie jusqu’à la heureuse et harmonieuse, un passé construit en commun, des enfants nés d’un amour paternel et maternel ardent et profond.

Mais pourquoi ? Toute une vie ne vaut plus rien ?

C’est ça le sihr, le sjins, le mal du temps passé et présent.

Maintenant que tout est expliqué, que chacun qui soupçonne un acte malveillant et pense être victime du sihr se teste lui-même pour essayer de savoir quelles sont les causes de son malheur.

Enfin personne ne doit se désespérer, car tout mal est guérissable d’une façon ou d’une autre, sauf la mort. Ce que le médecin ne peut pas ou ne sait pas guérir (cas du sihr, envoûtement, sorcellerie) Dieu Peut Tout Guérir



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/11/14 13:27 par Youssef2015.
d
2 novembre 2014 14:55
je suis désolé l'envoutement, sorcellerie, mauvais œil et jet du sort sont connus de toutes les religions et de les peuples. N'importe quel être humain, kaafir ou pas peut être victime d'un acte d'envoutement et subir les conséquences comme subissent les croyants musulmans. D'ailleurs, faut-il- le rappeler ce sont les juifs qui sont passés maitre ne matière de sorcellerie à tel point qu'ils avaient réussi à envouter le prophète en personne. Les musulmans ont appris la pratique de l
d
2 novembre 2014 15:01
... les musulmans ont appris la pratique de la sorcellerie auprès de leurs maitres juifs. Quand aux chrétiens ils sont connus pour pratiquer l'exorcisme autrement la roqiya et de la même façon que nous et c'est même permis par la loi française qui ne punit pas cette pratique. Vous n'avez qu'aller sur Youtube et frapper le mot exorcisme et vous allez voir des images impressionnantes.

D'ailleurs la langue française est pleine d'expressions, d'origine religieuses qui évoquent la magie, sorcellerie, envoutement et autres.

Non les koffars souffrent peut être moins de ces pratiques détestables parce qu'ils les pratiquent moins que nous si tout.

Mais vous pouvez être sur que si vous faites subir à un croyant et à un mécréant le même acte d'envoutement, ils souffriront de la même manière.
2 novembre 2014 15:06
Faux. Autour de moi je ne vois qu'une seule communauté d’aliénés et de gens psychologiquement instable c'est la communauté musulmane et particulièrement les femmes sur lesquelles ces bêtises servent principalement à exercer un pouvoir de contrôle et d'asservissement. Au grand jamais je n'ai croisé de juif qui sort d'un exorcisme ou qui à programmé une roqya du samedi pour être en forme au travail le lundi

Citation
dhiyab a écrit:
je suis désolé l'envoutement, sorcellerie, mauvais œil et jet du sort sont connus de toutes les religions et de les peuples. N'importe quel être humain, kaafir ou pas peut être victime d'un acte d'envoutement et subir les conséquences comme subissent les croyants musulmans. D'ailleurs, faut-il- le rappeler ce sont les juifs qui sont passés maitre ne matière de sorcellerie à tel point qu'ils avaient réussi à envouter le prophète en personne. Les musulmans ont appris la pratique de l
2 novembre 2014 23:34
Il faut voir le nombre de français en dépression car ils n'ont que des problèmes et perdent tous du jour au lendemain sauf que eux ne savent pas la cause réelle mauvais oeil, djinns...
r
11 décembre 2014 08:26
Assalamou 3alaykoum wa rahmatou allah wa barakatouh, merci pour toutes ces informations qui decrivent mot par mot ma souffrance actuelle et ce depuis 5 longues années, voila je suis un jeune homme agé de 26 ans et je souffres de tout ces troubles ( problémes intestinaux accompagnés de gazs et de douleurs au bas ventre à gauche du nombril qui s'aggravent a la tombée de la nuit, insomnie, ettouffement, je suis distant de ma famille malgrés qu’il n'y a aucune raison pour cela, je n’arrive plus a me concentrer sur quoi que se soit je ne desire plus travailler alors que j’avais une carriere qui s’annonçait trés réussite je ne vois plus les choses à long terme) tout ce que je fait maintenant c dormir et m'enfermer dans ma chambre et repousser toute personne qui viens vers moi.
Tout ce que je desire c'est avoir une vie normale et guérir bi idn allah, éclairez moi svp sur la procédure à suivre dans ce cas la et quelles sont les remedes et mode d’emploi. en vous remerciant d'avance jazzaka allahou khayrane wa allahou yachfi kola l3ibad.
Wa assalamou alaykoum.
f
11 décembre 2014 15:54
Citation
dhiyab a écrit:
Assalamou alaykom
Comment éviter tout cela? bonne question, comme on peut éviter d'attraper un rhume, ou un accident de la route.
La réalité, c'est difficile d'éviter ça même quand on fait très attention. Pourquoi ? parce très souvent l'acte de sorcellerie est commis parce quelqu'un de proche à qui on fait confiance, un parent qui pense faire du bien alors que cela finit mal. Je ne veux pas que mon fils ou ma fille épouse un tel ou un tel. La maman fait quelque chose pour rompre les fiançailles, séparer son fils de sa femme dont elle ne veut. Elle vient de condamner son fils ou sa fille qui ne se mariera peut être jamais, car le jinn qui a rompu les fiançailles ou casser le mariage, vient de s'emparer de son fils ou filles pour lui rendre la vie impossible.

Le jinn c'est le mal absolu. Il ne sait pas ce que BIEN veut dire. Il ne fait que du mal... voici un exemple parmi d'autres... beaucoup de cas de sihr que j'ai eu à traiter ont pour origine un parent, un ami, un voisin, un collègue du travail. Bref des gens insoupçonnables qui ont voulu faire du bien ou du mal à l'insu de la victime.

Le sihr est ce que l'on appelle en islam IBTILAA ou mise à l'épreuve pour distinguer les bons des méchants, les confronter pour que le plus croyant, le mieux disant foi et patience l'emporte avec l'aide de Dieu et sa Parole. Car tout malheur qui frappe l'homme a pour cause les mauvais actes commis par l'homme. Pour tout mal qui atteint l'homme Dieu à prévu un moyen de guérison. Le Prophète SAAWS a dit: Maa anzala Allahou min daa illa wa anzala ma3ahou dawaa.
Avec tout mal descendu sur terre, Dieu a fait descendre avec une remède. C'est à l'homme de chercher et de trouver. Contre le sihr il y a un seule remède la Roqiya shar3iyya.

Salem alaykoum,

Juste une remarque pour dire que tous les Jinns ne sont pas tous mauvais. C'est comme les humains, il y en a des croyants, des mécréants, des justes, des injustes etc...
Les hadiths du Prophète (sas) l'attestent ainsi que certains versets du Coran dont celui-ci :

"Il y a parmi nous des vertueux et [d’autres] qui le sont moins: nous étions divisés en différentes sectes." Verste 11 Sourate 72 Les Jinns

Attention à ne pas généraliser. Et également à ne pas voir du sihr, de la possession ou autre dans tous les maux...
S
7 mai 2015 21:34
Salam alykoum j'ai tout ces symptômes depuis 1 an un raqy vient souvent chez moi je réagis toujours il m'a dit de patienter je patiente mais j'avoue que je souffre ét mon mari mes enfants aussi
a
adk
8 mai 2015 00:54
Salam,ahlikoum,

J'ai posté il y a quelques jours,une méthode de rokia tout à fait dans les règles de l'islam,celui-ci se trouve dans un site de chercheur,je te conseille d'essayé,toi et ta famille,sa méthode qui est celle du téléphone portable dont tu installera la sourate AL BAKARA,etc...

Son site est le suivant; Tapez sur google : La rokia sidadk
8 mai 2015 10:11
@adk

Oui c'est vrai tu as posté une pseudo méthode de ruqia digne d'un charlatan.

Merci de nous le rappeler.
8 mai 2015 10:23
Rokia par telephone Oups
8 mai 2015 15:27
Ruqia par mms, sms, télépathie pendant qu'on y est.

Qu'Allah nous débarrasse des charlatans et pseudos raquis incompétents et ignorants.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook