Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Sujet pour les femmes.
N
14 septembre 2020 01:43
Salut les filles

J'ai 32 ans et pas d'enfants.

Je voudrais savoir si vous auriez le même problème que moi.

J'ai mes règles de l'âge de 12 ans

Depuis c'était beaucoup de douleurs rien de grave j'ai des kystes fonctionnels sur un de mes ovaires. C'est à dire que les kystes apparaissent uniquement durant les règles .

Ça s'est gérable. Même si ça fait mal.

Le problème gros problème c'est que deux trois avant mes règles je suis vraiment à fleur de peau

Je ne fais que pleurer aujourd'hui c'était que ça. Je suis tout le temps un comme ça je le vis très mal. Je déteste avoir les règles parce que je sais que je vais être très sensible.

Ça fait 3 ans que j'ai remarqué que j'étais comme ça. Et je ne sais pas du tout comment gérer.... oui c'est normal mais c'est très dur à vivre d'être comme ça à fleur de peau .

Je,sais pas quoi faire.

Je vous remercie
14 septembre 2020 02:02
Salam

Oui, chute d'hormones, on devient littéralement dépressive. C'est infernal cette période. Et pour ma part, ça durait de l'ovulation à mes règles, donc 15 jours. La moitié du mois à me sentir la personne la plus nulle, la plus moche, la moins ceci ou cela ... Infernal, vraiment ! Quand on comprend, on arrive à mieux relativiser et on prend sur soi, mais jusque là ...

Perso j'ai 46 ans et ça commence à se calmer, ouf. Mais les migraines ont pris la place. Et en début de règles, et en fin de règles (quand ça ne dure pas pendant toute la semaine) et parfois aussi à l'ovulation (super !). Je ne sais pas si c'est mieux ou pire au final. Faut croire qu'il faut toujours souffrir quand on est une femme ... Eye rolling smiley

Mais oui, il y a des périodes dans une vie où on tombe littéralement en dépression avant l'arrivée des règles. Faut prendre sur toi. Faire plus de sport (au moins de la marche, pendant 45 minutes - 1h, histoire de fabriquer des endorphines, ce qui calme un peu), mais bon, quand c'est comme ça, on n'a pas trop envie de sortir ...

En tout cas, faut te forcer à trouver des activités qui te donnent du plaisir. Regarder des comiques ou des émissions qui te donnent le sourire ...

Perso, je marche, je fais du yoga, je regarde des vidéos débiles qui me font rire, je me prends un bain de soleil sur mon balcon ... Bref, j'essaye de combattre toute cette morosité.

Sinon, j'ai remarqué un truc, mais c'est sur ordonnance, mais la codéine me faisait du bien pendant cette période. C'est de l'opium mélangé à du doliprane et l'opium, c'est un euphorisant. ça fait un peu planer, comme si on buvait un verre d'alcool un peu fort. D'ailleurs, l'alcool peut être une solution aussi. M'enfin, moi avec mon père, c'est même pas la peine. Ceci dit, la codéine, c'est de la drogue aussi si tu veux. Faut faire attention, si c'est pour se nourrir de cachets ou se soûler pour mieux se sentir, ça va pas non plus. Mais bon, dans les cas où vraiment ça n'allait pas, je me laissais aller à un cacheton de temps en temps.

Y'en a qui vont prendre des antidépresseurs ... Bah ...

Essaye de rester au naturel.
N
14 septembre 2020 02:08
Bah j'ai déjà essayé le sport la marche la lecture.... ça aide pas


Non l'alcool j'ai jamais bu et j'ai pas envie d'essayer

Mais je suis pas la seule serrer les dents ou a pleurer lol
Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Oui, chute d'hormones, on devient littéralement dépressive. C'est infernal cette période. Et pour ma part, ça durait de l'ovulation à mes règles, donc 15 jours. La moitié du mois à me sentir la personne la plus nulle, la plus moche, la moins ceci ou cela ... Infernal, vraiment ! Quand on comprend, on arrive à mieux relativiser et on prend sur soi, mais jusque là ...

Perso j'ai 46 ans et ça commence à se calmer, ouf. Mais les migraines ont pris la place. Et en début de règles, et en fin de règles (quand ça ne dure pas pendant toute la semaine) et parfois aussi à l'ovulation (super !). Je ne sais pas si c'est mieux ou pire au final. Faut croire qu'il faut toujours souffrir quand on est une femme ... Eye rolling smiley

Mais oui, il y a des périodes dans une vie où on tombe littéralement en dépression avant l'arrivée des règles. Faut prendre sur toi. Faire plus de sport (au moins de la marche, pendant 45 minutes - 1h, histoire de fabriquer des endorphines, ce qui calme un peu), mais bon, quand c'est comme ça, on n'a pas trop envie de sortir ...

En tout cas, faut te forcer à trouver des activités qui te donnent du plaisir. Regarder des comiques ou des émissions qui te donnent le sourire ...

Perso, je marche, je fais du yoga, je regarde des vidéos débiles qui me font rire, je me prends un bain de soleil sur mon balcon ... Bref, j'essaye de combattre toute cette morosité.

Sinon, j'ai remarqué un truc, mais c'est sur ordonnance, mais la codéine me faisait du bien pendant cette période. C'est de l'opium mélangé à du doliprane et l'opium, c'est un euphorisant. ça fait un peu planer, comme si on buvait un verre d'alcool un peu fort. D'ailleurs, l'alcool peut être une solution aussi. M'enfin, moi avec mon père, c'est même pas la peine. Ceci dit, la codéine, c'est de la drogue aussi si tu veux. Faut faire attention, si c'est pour se nourrir de cachets ou se soûler pour mieux se sentir, ça va pas non plus. Mais bon, dans les cas où vraiment ça n'allait pas, je me laissais aller à un cacheton de temps en temps.

Y'en a qui vont prendre des antidépresseurs ... Bah ...

Essaye de rester au naturel.
N
14 septembre 2020 02:12
Fait qu'elle vienne pas cette nuit j'ai kine piscine demain..... je suis cuite si non
N
14 septembre 2020 02:20
C'est normal d'avoir des cycle de 24 jours 27 ou 29. Et la je suis que je fais avoir mes règles mais je suis à 31 jour.


?
Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Oui, chute d'hormones, on devient littéralement dépressive. C'est infernal cette période. Et pour ma part, ça durait de l'ovulation à mes règles, donc 15 jours. La moitié du mois à me sentir la personne la plus nulle, la plus moche, la moins ceci ou cela ... Infernal, vraiment ! Quand on comprend, on arrive à mieux relativiser et on prend sur soi, mais jusque là ...

Perso j'ai 46 ans et ça commence à se calmer, ouf. Mais les migraines ont pris la place. Et en début de règles, et en fin de règles (quand ça ne dure pas pendant toute la semaine) et parfois aussi à l'ovulation (super !). Je ne sais pas si c'est mieux ou pire au final. Faut croire qu'il faut toujours souffrir quand on est une femme ... Eye rolling smiley

Mais oui, il y a des périodes dans une vie où on tombe littéralement en dépression avant l'arrivée des règles. Faut prendre sur toi. Faire plus de sport (au moins de la marche, pendant 45 minutes - 1h, histoire de fabriquer des endorphines, ce qui calme un peu), mais bon, quand c'est comme ça, on n'a pas trop envie de sortir ...

En tout cas, faut te forcer à trouver des activités qui te donnent du plaisir. Regarder des comiques ou des émissions qui te donnent le sourire ...

Perso, je marche, je fais du yoga, je regarde des vidéos débiles qui me font rire, je me prends un bain de soleil sur mon balcon ... Bref, j'essaye de combattre toute cette morosité.

Sinon, j'ai remarqué un truc, mais c'est sur ordonnance, mais la codéine me faisait du bien pendant cette période. C'est de l'opium mélangé à du doliprane et l'opium, c'est un euphorisant. ça fait un peu planer, comme si on buvait un verre d'alcool un peu fort. D'ailleurs, l'alcool peut être une solution aussi. M'enfin, moi avec mon père, c'est même pas la peine. Ceci dit, la codéine, c'est de la drogue aussi si tu veux. Faut faire attention, si c'est pour se nourrir de cachets ou se soûler pour mieux se sentir, ça va pas non plus. Mais bon, dans les cas où vraiment ça n'allait pas, je me laissais aller à un cacheton de temps en temps.

Y'en a qui vont prendre des antidépresseurs ... Bah ...

Essaye de rester au naturel.
14 septembre 2020 02:22
Moi aussi je suis pareille que toi.
L'autre jour je suis tombée sur un épisode de candy (tu te souviens dans les années 80). À un moment quand elle était dans l'orphelinat, un des ses frères à été adopté, elle en à pleurer etc

Bref j'ai commencé à pleurer comme une gamine (alors que je suis de ta génération) pour un dessin animé vu y a plus de 30 ans. Grinning smiley
Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Oui, chute d'hormones, on devient littéralement dépressive. C'est infernal cette période. Et pour ma part, ça durait de l'ovulation à mes règles, donc 15 jours. La moitié du mois à me sentir la personne la plus nulle, la plus moche, la moins ceci ou cela ... Infernal, vraiment ! Quand on comprend, on arrive à mieux relativiser et on prend sur soi, mais jusque là ...

Perso j'ai 46 ans et ça commence à se calmer, ouf. Mais les migraines ont pris la place. Et en début de règles, et en fin de règles (quand ça ne dure pas pendant toute la semaine) et parfois aussi à l'ovulation (super !). Je ne sais pas si c'est mieux ou pire au final. Faut croire qu'il faut toujours souffrir quand on est une femme ... Eye rolling smiley

Mais oui, il y a des périodes dans une vie où on tombe littéralement en dépression avant l'arrivée des règles. Faut prendre sur toi. Faire plus de sport (au moins de la marche, pendant 45 minutes - 1h, histoire de fabriquer des endorphines, ce qui calme un peu), mais bon, quand c'est comme ça, on n'a pas trop envie de sortir ...

En tout cas, faut te forcer à trouver des activités qui te donnent du plaisir. Regarder des comiques ou des émissions qui te donnent le sourire ...

Perso, je marche, je fais du yoga, je regarde des vidéos débiles qui me font rire, je me prends un bain de soleil sur mon balcon ... Bref, j'essaye de combattre toute cette morosité.

Sinon, j'ai remarqué un truc, mais c'est sur ordonnance, mais la codéine me faisait du bien pendant cette période. C'est de l'opium mélangé à du doliprane et l'opium, c'est un euphorisant. ça fait un peu planer, comme si on buvait un verre d'alcool un peu fort. D'ailleurs, l'alcool peut être une solution aussi. M'enfin, moi avec mon père, c'est même pas la peine. Ceci dit, la codéine, c'est de la drogue aussi si tu veux. Faut faire attention, si c'est pour se nourrir de cachets ou se soûler pour mieux se sentir, ça va pas non plus. Mais bon, dans les cas où vraiment ça n'allait pas, je me laissais aller à un cacheton de temps en temps.

Y'en a qui vont prendre des antidépresseurs ... Bah ...

Essaye de rester au naturel.
N
14 septembre 2020 02:32
Dieu il aurait dû filer les règles aux hommes et nous on aurait gardé le privilège d'être enceinte et de sentir bébé !

Là ca aurait été une égalité parfaite !

Il faudrait que je lui pose cette question pourquoi il a pas pensé à faire les choses comme ça !
14 septembre 2020 05:57
Je n'ai rien de tout cela et franchement tant mieux.
14 septembre 2020 06:03
Essaie la respiration cardio sur youtube
V
14 septembre 2020 07:33
Salem,

Je suis aussi sujette au syndrome prémenstruel depuis longtemps ( au moins depuis que je m'en suis rendu compte il y a une dizaine d'années).

Pour faciliter cette période j'essaie d'être vigilante, d'être présente à mes émotions ( c'est à dire qu'à chaque fois que je me laisse submerger par mes émotions je me place un panneau mental lumineux " warning! Warning ! Ce sont mes hormones qui parlent, je ne réagirais pas comme cela en temps normal ! Redescendre la pression et laisser place à l'intellect froid et implacable !). L' autodérision facilite la période ainsi que l'annonce à mon mari, ma progéniture et mes amis proche que ma période de montagne russe commence et que chaque interaction non neutre peuvent être à leur risques et périls.

J'essaie donc de mettre des digues, avec l'aide de mon entourage, avant d'être submergées, ce qui à l'air de fonctionner sur moi ( avec le temps).

Concernant la durée des cycles, nous sommes également toutes différentes. Certaines sont réglées comme des horloges suisses et certaines ont des cycles qui sont approximatifs à quelques jours près. Mon cycle est plus long que 28 jours ( le 28 jours est une norme , il y a donc des exceptions). En plus il peut devenir très irrégulier à cause d'événements qui vont nous marquer ou en période de changement. Il n'y a donc rien d'inquiétant dans tes petites variations.

Citation
Natacha Celeste bis a écrit:
Salut les filles

J'ai 32 ans et pas d'enfants.

Je voudrais savoir si vous auriez le même problème que moi.

J'ai mes règles de l'âge de 12 ans

Depuis c'était beaucoup de douleurs rien de grave j'ai des kystes fonctionnels sur un de mes ovaires. C'est à dire que les kystes apparaissent uniquement durant les règles .

Ça s'est gérable. Même si ça fait mal.

Le problème gros problème c'est que deux trois avant mes règles je suis vraiment à fleur de peau

Je ne fais que pleurer aujourd'hui c'était que ça. Je suis tout le temps un comme ça je le vis très mal. Je déteste avoir les règles parce que je sais que je vais être très sensible.

Ça fait 3 ans que j'ai remarqué que j'étais comme ça. Et je ne sais pas du tout comment gérer.... oui c'est normal mais c'est très dur à vivre d'être comme ça à fleur de peau .

Je,sais pas quoi faire.

Je vous remercie
14 septembre 2020 07:54
Ah oui, ben c'est sûr, c'est certainement pas le truc à regarder pendant cette période. Là on finit suicidaire ptdr
Citation
Katoussti a écrit:
Moi aussi je suis pareille que toi.
L'autre jour je suis tombée sur un épisode de candy (tu te souviens dans les années 80). À un moment quand elle était dans l'orphelinat, un des ses frères à été adopté, elle en à pleurer etc

Bref j'ai commencé à pleurer comme une gamine (alors que je suis de ta génération) pour un dessin animé vu y a plus de 30 ans. Grinning smiley
14 septembre 2020 08:01
Dis-toi que c'est tes foutues hormones qui te permettent de supporter une grossesse et un accouchement.

On dit toujours que les hommes sont des chochottes, qu'au moindre bobo, ils se comportent comme des gosses, mais nous, on est naturellement plus résistantes à la douleur du fait de ces hormones.

D'ailleurs, quand la ménopause s'installe, c'est là que les rhumatismes apparaissent chez nous car d'un coup, y'a plus d'hormones pour nous protéger. Les douleurs apparaissent +++. Et beaucoup de femmes se traînent ensuite.

Je suis en préménopause depuis un moment ( 3-4 ans je crois) et ça commence légèrement (surtout aux changements brusques de température ou de temps). Et quand je vois les douleurs que ma mère a depuis des années déjà, je sais ce qui m'attend d'ici peu ...

Ne cherche pas à ne plus avoir ton cycle, je crois qu'après c'est pire ! ça ne sera plus sur le plan émotionnel, mais sur le plan physique ensuite.
Citation
Natacha Celeste bis a écrit:
Dieu il aurait dû filer les règles aux hommes et nous on aurait gardé le privilège d'être enceinte et de sentir bébé !

Là ca aurait été une égalité parfaite !

Il faudrait que je lui pose cette question pourquoi il a pas pensé à faire les choses comme ça !
Y
14 septembre 2020 11:31
Salam,

Chacun a son avis sur la pilule, mais je l'ai prise pendant plusieurs années avant ma grossesse, et j'ai l'impression que ça a atténué les changements d'humeur. Ca a aussi le don de faire disparaitre les douleurs. Je ne l'ai pas reprise après mon accouchement, et là les douleurs et le syndrome pré-mentruel sont revenus. Ca vaudrait peut-être le coup d'en discuter avec ton gynéco?
N
14 septembre 2020 13:01
Ouui enfet non les douleurs étaient la.

Maintenant j'ai plus de douleurs mais c'est horrible le comportement aujourd'hui j'ai mes règles donc c'est mieux.

Mais hier aie !
Citation
Yazinadirilatay a écrit:
Salam,

Chacun a son avis sur la pilule, mais je l'ai prise pendant plusieurs années avant ma grossesse, et j'ai l'impression que ça a atténué les changements d'humeur. Ca a aussi le don de faire disparaitre les douleurs. Je ne l'ai pas reprise après mon accouchement, et là les douleurs et le syndrome pré-mentruel sont revenus. Ca vaudrait peut-être le coup d'en discuter avec ton gynéco?
N
14 septembre 2020 13:10
Ma mère a 55 ans. Elle a été près ménopause à 50 / 52 ans je crains lol.

Je sais pas si après bébé si avec mon mari ont décidé que un ou 2 bébés c'est bon je vais pas faire retire mes ovaires...

Je vois la mère de mon meilleur ami elle a 60 ans son dernier à 18 ans. Elle l'a fait de suite après l'accouchement. Elle m'a toujours dit je me sens toujours femme j'ai un vie normale. Elle avait aussi des cycle compliqué. 4 enfant elle a dit stop.

Je sais pas. Sur que les moyens contraceptifs avec moi ça marche pas.

Je me dit que si avec mon mari ont d'accord on pourrait le faire tout les deux. Je sais.


Citation
Citronnus a écrit:
Dis-toi que c'est tes foutues hormones qui te permettent de supporter une grossesse et un accouchement.

On dit toujours que les hommes sont des chochottes, qu'au moindre bobo, ils se comportent comme des gosses, mais nous, on est naturellement plus résistantes à la douleur du fait de ces hormones.

D'ailleurs, quand la ménopause s'installe, c'est là que les rhumatismes apparaissent chez nous car d'un coup, y'a plus d'hormones pour nous protéger. Les douleurs apparaissent +++. Et beaucoup de femmes se traînent ensuite.

Je suis en préménopause depuis un moment ( 3-4 ans je crois) et ça commence légèrement (surtout aux changements brusques de température ou de temps). Et quand je vois les douleurs que ma mère a depuis des années déjà, je sais ce qui m'attend d'ici peu ...

Ne cherche pas à ne plus avoir ton cycle, je crois qu'après c'est pire ! ça ne sera plus sur le plan émotionnel, mais sur le plan physique ensuite.
N
14 septembre 2020 13:57
Je repense à ce que tu as, à ce que la sophrologue m'avait dit quand je lui ai parlé de la douleur des règles.

Je sais pas vu comme ça ça s'est passé pour vous. Moi la 1ère fois que j'ai vu mes règles j'étais au Portugal j'avais 12 ans. Je rentrais du marché avec mes parents.

Je suis allée au toilettes. Directement j'ai appelé mon père car j'avais peur.
J'ai pas le souvenir que on m'en avait parlé avant.
Ça ête très simple. Il appelle ma mère. Ma mère m'a tendu une serviette m'a expliqué comme la mettre.

C'est tout.

J'étais déjà assez complexe j'ai eu de la poitrine très jeune. 11 an.
Elle est pas grosse . En fait j'ai fait direct un 90 a . C'est rester jusqu'à très peu.

Mais c'était des moqueries des mes copines au Portugal. Ah tu vas avoir des gros seins. A si a ça.

Je voulais à tout pris que ma poitrine ça se voit pas.
Je portais pas de soutien gorge pour ca ressort pas
Jusqu'à 22 ans.

Pour les règles en septembre c'était mon deuxième mois de règles. Comme j'étais la seule qui avait redoublé c'était les moqueries.
Un jour en cours de sport. J'ai fait tomber dans le vestiaire l'emballage. Pas une serviette juste le papier

Ça ête la moquerie. Elle a ses règles. Elle est sale. Mes copines ne parlaient plus.

Quand j'avais mes règles. Je fessais tout pour rester à l'infirmerie.

C'est l'infirmière qui m'a expliqué et elle a fait venir ma mère pour que on parle tout les 3 . Je sais pas si c'est mon passé mais même encore c'est trop compliqué de les avoir.
Ma poitrine je l'assume sans l'assumer je fais comme si j'en avais. Ca a changé depuis 3 ans.

Ça va mieux.

Mais le fait d'entendre d'être sale d'être impure . Moi je le vis comme ça.

Je sais pas si c'est mon éducation ou la société.

Si j'ai un jour une fille j'ai pas envie du tout qu'elle ressent cette honte
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook