Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Je suis prisonnière de ma mère
a
16 novembre 2020 19:31
Bonjour à tous,


Je n'ai pas dutout pour habitude d'exposer ma vie sur internet mais je suis arrivée à un stade où je n'en peux plus et je souffre beaucoup.

Voilà je vous explique :

Je suis issus d'une famille maghrébine (algérienne) et musulmane avec une pratique basique (c'est-à-dire la prière pour ma mère, le ramadan, L'Aïd).

Je suis la benjamine de 4 garçons dont les 3 premiers ont (Dieu merci) quitter le domicile alors que je n'étais encore qu'une enfant.

J'ai 25 ans, je suis en Master 2 et je ne supporte plus ma mère.

En effet, ma maman c'est le cliché de la femme maghrébine qui concède tous les libertés du monde à ses fils parce que vous comprenez, ce sont des garçons, le sexe fort, ils sont en droit de faire ce que bon leur semble. Ils sont sortis, ils ont voyagé, ils ont aimé, ils ont profité de leur jeunesse à fond et maintenant ils sont mariés avec des enfants, posé, serein.

Et moi, la petite dernière qui a eu la malchance d'être une femme, je n'ai pas ces privilèges je dois passer du statut de diplômé sous tutelle de ma mère à employé sous tutelle de mon mari. Quand suis-je censée m'amuser, découvrir le monde, m'épanouir ?


Je n'ai pas le droit de sortir le soir, je n'ai jamais eu le droit de dormir chez une copine, je dois sans cesse me justifier sur mes déplacements (même en après-midi), s'ils ne sont pas en rapport avec mes études haha, j'ai intérêt à être chez moi avant 19h si je ne veux pas subir les foudres de ma mère.


Et ce que je reproche principalement à ma mère c'est de toujours tout m'interdir sans JAMAIS justifier. On m'a toujours dit "Non, j'ai dis non, nous on est des arabes/des musulmans, on ne fait pas ça". Et ducoup ça a générer en moi un profond sentiment d'injustice, pourquoi est ce que je ne peux pas sortir un samedi après-midi sans école le lendemain alors que j'ai fais tous mes devoirs ? Pourquoi ?

Personne ne me soutient jamais, personne n'essaie de raisonner ma mère en lui disant qu'elle exagère qu'elle devrait me laisser plus respirer, que je suis une adulte maintenant, que je peux prendre mes propres décisions. Mes frères ne me sont d'aucune utilité, ils profitent juste de ce privilège d'être le sexe fort, pour eux je n'existe pas. Enfin jusqu'au jour où je décide de me marier, là soudainement je serais leur "petite protégé", là soudainement mon bien-être va leur importer pour me mettre des batons dans les roues.

J'aimerais fuir ce climat hostile en volant de mes propres ailes et en partant à l'étranger mais ma mère ne veut pas car si je dois quitter le domicile familial c'est "marié ou rien". & quand je lui en parle, elle me fait culpabiliser "Tu veux partir et me laisser?" et bah oui maman, tu ne ponds pas un gosse pour le garder indéfiniment auprès de toi !

J'ai un copain qui m'aime, qui veut construire sa vie avec moi mais il ne rentre pas dans les codes physiques de ma mère... et vous savez pourquoi? Parce qu'il est FONCE DE PEAU ! Quand j'ai montré sa photo, elle m'a dit "Quel horreur", quelle douleur ça a représenté de montrer quelqu'un que j'aime à ma mère pour me prendre ça dans la gueule.

Elle ne se rend pas compte du mal qu'elle me fait, certains me diront "Oui mais c'est ta mère", soit vous ne m'apprenez rien, mais est-ce une raison légitime pour me brider, tout m'interdir même le droit d'aimer ? Si seulement la raison qu'elle avançait pour s'opposer à notre couple c'était quelque chose de viable, que ce n'est pas qqun pour moi pour X ou Y raison, selon vous je devrais renoncer à l'amour de ma vie parce que ma mère le trouve "trop pigmenté?"


Et depuis qu'elle sait qu'il existe, elle est infernale et parano, ne veut plus que je sois dehors car elle a peur que j'aille le voir.

Je passe mes soirées à pleurer parce qu'on ne fait qu'entraver mes aspirations. Je veux sortir, je ne peux pas, voyager, je ne peux pas, aimer, je ne peux pas, quitter le foyer, je ne peux pas, en fait je dois sagement attendre que mon prince charmant (que j'ai déjà trouvé) mais cette fois CLAIR DE PEAU vienne me chercher pour commencer à vivre ? Et si je ne le trouve pas ? Je dois rester chez ma mère qui m'infantilise et qui m'enferme comme si j'étais une pré-ado en crise de 14 ans ? Et fermer ma gueule ?

J'ai même penser à faire un mariage de convenance tellement je suis desesperée, me marier avec n'importe qui, me tirer de chez moi puis divorcer juste après.

Je suis perdue. Je suis seule, je suis lassée et fatiguée émotionnellement.

Merci de m'avoir lu. Je vous demande de la bienveillance et de l'empathie, je ne suis pas une gamine pourrit gâtée et ingrate, j'essaye juste de m'en sortir dans la vie, d'avoir une vie normale où je peux sortir un peu, voir mes amis, avoir un copain (et me marier), avoir des projets sans être continuellement inquiété et bridé...
16 novembre 2020 19:39
Préparez votre départ et un jour partez.
M
16 novembre 2020 19:45
Salam ahlikoum petite Sœur

Nous serons beaucoup à te comprendre et à avoir vécu quasi les mêmes situations
Plus tard tu relativiseras c est sur mais en attendant j avoue que c est compliqué

L histoire de rentrer tôt chez moi c était quand les lumières s allument dehors du coup en hiver à 17h je devais être à la maison sauf en cas de journée de travail
Pour les études je voulais faire commerce international mais mon père Allah y rahmo m a dit ok mais tes stages c est en Algérie dans le magasin de ton oncle ou rien
Mais mdr WTF lol

Ta maman a l air plus strict encore et c est triste mais dans le fond elle doit le faire pour ton bien
Concernant ton chéri si tu es sure de lui pourquoi n insistes tu pas?

Mon père avait refusé une demande en mariage car il était marocain un bon garçon mais marocain
Je ne lui parlais plus tellement je lui en voulais et quand il a retrouvé la raison ben c est le papa du cas qui a dit non car vexé du premier refus ce que je peux comprendre
Bref un échec total pour rien
Aprss Hld j ai trouvé mon mari mais au début c était pas évident

La vie continue tu n as pas le
Choix pour le moment que de respecter les règles de la maison

Tu peux en parler à ton papa? Une grande sœur?
Je vois bien que tu es en grande souffrance
Les parents parfois ils craquent le sac sur certaines choses

Après ce qui est de dodo chez les copines partir en vacances avec les copines... j en rêvais plus jeune mais maintenant je me dis que c est ma fille qui va en rêver parce ce sera non aussi lol

Juste parce que je l aime
Citation
attrapereve14 a écrit:
Bonjour à tous,


Je n'ai pas dutout pour habitude d'exposer ma vie sur internet mais je suis arrivée à un stade où je n'en peux plus et je souffre beaucoup.

Voilà je vous explique :

Je suis issus d'une famille maghrébine (algérienne) et musulmane avec une pratique basique (c'est-à-dire la prière pour ma mère, le ramadan, L'Aïd).

Je suis la benjamine de 4 garçons dont les 3 premiers ont (Dieu merci) quitter le domicile alors que je n'étais encore qu'une enfant.

J'ai 25 ans, je suis en Master 2 et je ne supporte plus ma mère.

En effet, ma maman c'est le cliché de la femme maghrébine qui concède tous les libertés du monde à ses fils parce que vous comprenez, ce sont des garçons, le sexe fort, ils sont en droit de faire ce que bon leur semble. Ils sont sortis, ils ont voyagé, ils ont aimé, ils ont profité de leur jeunesse à fond et maintenant ils sont mariés avec des enfants, posé, serein.

Et moi, la petite dernière qui a eu la malchance d'être une femme, je n'ai pas ces privilèges je dois passer du statut de diplômé sous tutelle de ma mère à employé sous tutelle de mon mari. Quand suis-je censée m'amuser, découvrir le monde, m'épanouir ?


Je n'ai pas le droit de sortir le soir, je n'ai jamais eu le droit de dormir chez une copine, je dois sans cesse me justifier sur mes déplacements (même en après-midi), s'ils ne sont pas en rapport avec mes études haha, j'ai intérêt à être chez moi avant 19h si je ne veux pas subir les foudres de ma mère.


Et ce que je reproche principalement à ma mère c'est de toujours tout m'interdir sans JAMAIS justifier. On m'a toujours dit "Non, j'ai dis non, nous on est des arabes/des musulmans, on ne fait pas ça". Et ducoup ça a générer en moi un profond sentiment d'injustice, pourquoi est ce que je ne peux pas sortir un samedi après-midi sans école le lendemain alors que j'ai fais tous mes devoirs ? Pourquoi ?

Personne ne me soutient jamais, personne n'essaie de raisonner ma mère en lui disant qu'elle exagère qu'elle devrait me laisser plus respirer, que je suis une adulte maintenant, que je peux prendre mes propres décisions. Mes frères ne me sont d'aucune utilité, ils profitent juste de ce privilège d'être le sexe fort, pour eux je n'existe pas. Enfin jusqu'au jour où je décide de me marier, là soudainement je serais leur "petite protégé", là soudainement mon bien-être va leur importer pour me mettre des batons dans les roues.

J'aimerais fuir ce climat hostile en volant de mes propres ailes et en partant à l'étranger mais ma mère ne veut pas car si je dois quitter le domicile familial c'est "marié ou rien". & quand je lui en parle, elle me fait culpabiliser "Tu veux partir et me laisser?" et bah oui maman, tu ne ponds pas un gosse pour le garder indéfiniment auprès de toi !

J'ai un copain qui m'aime, qui veut construire sa vie avec moi mais il ne rentre pas dans les codes physiques de ma mère... et vous savez pourquoi? Parce qu'il est FONCE DE PEAU ! Quand j'ai montré sa photo, elle m'a dit "Quel horreur", quelle douleur ça a représenté de montrer quelqu'un que j'aime à ma mère pour me prendre ça dans la gueule.

Elle ne se rend pas compte du mal qu'elle me fait, certains me diront "Oui mais c'est ta mère", soit vous ne m'apprenez rien, mais est-ce une raison légitime pour me brider, tout m'interdir même le droit d'aimer ? Si seulement la raison qu'elle avançait pour s'opposer à notre couple c'était quelque chose de viable, que ce n'est pas qqun pour moi pour X ou Y raison, selon vous je devrais renoncer à l'amour de ma vie parce que ma mère le trouve "trop pigmenté?"


Et depuis qu'elle sait qu'il existe, elle est infernale et parano, ne veut plus que je sois dehors car elle a peur que j'aille le voir.

Je passe mes soirées à pleurer parce qu'on ne fait qu'entraver mes aspirations. Je veux sortir, je ne peux pas, voyager, je ne peux pas, aimer, je ne peux pas, quitter le foyer, je ne peux pas, en fait je dois sagement attendre que mon prince charmant (que j'ai déjà trouvé) mais cette fois CLAIR DE PEAU vienne me chercher pour commencer à vivre ? Et si je ne le trouve pas ? Je dois rester chez ma mère qui m'infantilise et qui m'enferme comme si j'étais une pré-ado en crise de 14 ans ? Et fermer ma gueule ?

J'ai même penser à faire un mariage de convenance tellement je suis desesperée, me marier avec n'importe qui, me tirer de chez moi puis divorcer juste après.

Je suis perdue. Je suis seule, je suis lassée et fatiguée émotionnellement.

Merci de m'avoir lu. Je vous demande de la bienveillance et de l'empathie, je ne suis pas une gamine pourrit gâtée et ingrate, j'essaye juste de m'en sortir dans la vie, d'avoir une vie normale où je peux sortir un peu, voir mes amis, avoir un copain (et me marier), avoir des projets sans être continuellement inquiété et bridé...
16 novembre 2020 19:45
Salam

Elle veut te protéger, tu es sa seule fille. Toutes les mamans sont très protectrice.
Tous les parents maghrébins sont tous pareils, tant que tu vivras sous son toit, tu devras te justifier où tu vas.
Tu as le droit de sortir avec tes amies, elle n'a pas le droit de t'empecher de sortir.
Je ne sais pas si c'est du sérieux entre toi et ton mec.
Si tes parents n'acceptent pas ton mec, ça va être compliqué de les convaincre.
Pour te marier, il faut que les deux parents soient d'accord.

Citation
attrapereve14 a écrit:
Bonjour à tous,


Je n'ai pas dutout pour habitude d'exposer ma vie sur internet mais je suis arrivée à un stade où je n'en peux plus et je souffre beaucoup.

Voilà je vous explique :

Je suis issus d'une famille maghrébine (algérienne) et musulmane avec une pratique basique (c'est-à-dire la prière pour ma mère, le ramadan, L'Aïd).

Je suis la benjamine de 4 garçons dont les 3 premiers ont (Dieu merci) quitter le domicile alors que je n'étais encore qu'une enfant.

J'ai 25 ans, je suis en Master 2 et je ne supporte plus ma mère.

En effet, ma maman c'est le cliché de la femme maghrébine qui concède tous les libertés du monde à ses fils parce que vous comprenez, ce sont des garçons, le sexe fort, ils sont en droit de faire ce que bon leur semble. Ils sont sortis, ils ont voyagé, ils ont aimé, ils ont profité de leur jeunesse à fond et maintenant ils sont mariés avec des enfants, posé, serein.

Et moi, la petite dernière qui a eu la malchance d'être une femme, je n'ai pas ces privilèges je dois passer du statut de diplômé sous tutelle de ma mère à employé sous tutelle de mon mari. Quand suis-je censée m'amuser, découvrir le monde, m'épanouir ?


Je n'ai pas le droit de sortir le soir, je n'ai jamais eu le droit de dormir chez une copine, je dois sans cesse me justifier sur mes déplacements (même en après-midi), s'ils ne sont pas en rapport avec mes études haha, j'ai intérêt à être chez moi avant 19h si je ne veux pas subir les foudres de ma mère.


Et ce que je reproche principalement à ma mère c'est de toujours tout m'interdir sans JAMAIS justifier. On m'a toujours dit "Non, j'ai dis non, nous on est des arabes/des musulmans, on ne fait pas ça". Et ducoup ça a générer en moi un profond sentiment d'injustice, pourquoi est ce que je ne peux pas sortir un samedi après-midi sans école le lendemain alors que j'ai fais tous mes devoirs ? Pourquoi ?

Personne ne me soutient jamais, personne n'essaie de raisonner ma mère en lui disant qu'elle exagère qu'elle devrait me laisser plus respirer, que je suis une adulte maintenant, que je peux prendre mes propres décisions. Mes frères ne me sont d'aucune utilité, ils profitent juste de ce privilège d'être le sexe fort, pour eux je n'existe pas. Enfin jusqu'au jour où je décide de me marier, là soudainement je serais leur "petite protégé", là soudainement mon bien-être va leur importer pour me mettre des batons dans les roues.

J'aimerais fuir ce climat hostile en volant de mes propres ailes et en partant à l'étranger mais ma mère ne veut pas car si je dois quitter le domicile familial c'est "marié ou rien". & quand je lui en parle, elle me fait culpabiliser "Tu veux partir et me laisser?" et bah oui maman, tu ne ponds pas un gosse pour le garder indéfiniment auprès de toi !

J'ai un copain qui m'aime, qui veut construire sa vie avec moi mais il ne rentre pas dans les codes physiques de ma mère... et vous savez pourquoi? Parce qu'il est FONCE DE PEAU ! Quand j'ai montré sa photo, elle m'a dit "Quel horreur", quelle douleur ça a représenté de montrer quelqu'un que j'aime à ma mère pour me prendre ça dans la gueule.

Elle ne se rend pas compte du mal qu'elle me fait, certains me diront "Oui mais c'est ta mère", soit vous ne m'apprenez rien, mais est-ce une raison légitime pour me brider, tout m'interdir même le droit d'aimer ? Si seulement la raison qu'elle avançait pour s'opposer à notre couple c'était quelque chose de viable, que ce n'est pas qqun pour moi pour X ou Y raison, selon vous je devrais renoncer à l'amour de ma vie parce que ma mère le trouve "trop pigmenté?"


Et depuis qu'elle sait qu'il existe, elle est infernale et parano, ne veut plus que je sois dehors car elle a peur que j'aille le voir.

Je passe mes soirées à pleurer parce qu'on ne fait qu'entraver mes aspirations. Je veux sortir, je ne peux pas, voyager, je ne peux pas, aimer, je ne peux pas, quitter le foyer, je ne peux pas, en fait je dois sagement attendre que mon prince charmant (que j'ai déjà trouvé) mais cette fois CLAIR DE PEAU vienne me chercher pour commencer à vivre ? Et si je ne le trouve pas ? Je dois rester chez ma mère qui m'infantilise et qui m'enferme comme si j'étais une pré-ado en crise de 14 ans ? Et fermer ma gueule ?

J'ai même penser à faire un mariage de convenance tellement je suis desesperée, me marier avec n'importe qui, me tirer de chez moi puis divorcer juste après.

Je suis perdue. Je suis seule, je suis lassée et fatiguée émotionnellement.

Merci de m'avoir lu. Je vous demande de la bienveillance et de l'empathie, je ne suis pas une gamine pourrit gâtée et ingrate, j'essaye juste de m'en sortir dans la vie, d'avoir une vie normale où je peux sortir un peu, voir mes amis, avoir un copain (et me marier), avoir des projets sans être continuellement inquiété et bridé...
16 novembre 2020 19:45
Bon t'as fini de pleurer là, tu as 25 ans, bien sur c'est la faute à ta mère que tu n'arrives pas à dire , je suis adulte et majeur, que tu n'arrives pas à t'imposer un tant sois peu auprès de ta mère.

Moi j'ai grandi avec 5 frères et comme est ta mère, c'est mon père qui était comme ça, tous pour les garçons et rien pour moi, comme toi quand je demandais pourquoi, l'unique réponse que j'avais, c'était " parce que " ou arête de poser des questions, j'ais aussi développé un grand sens de l'injustice. Mais je me suis battue, je ne suis pas restée la victime, sous le toit familial.

Je t'avoue c'était pas facile, j'en ai versé des larmes, mais j'ai réussi, aujourd'hui, je fais partie intégrante de la famille, un peu surprotégé par mes frangins , mais c'est pas graves.
16 novembre 2020 20:13
Salam

Si ton père est présent, c'est lui ton tuteur et donc qui a son mot à dire concernant un mariage éventuel avec ce jeune homme.

D'ailleurs, vous devriez arrêtez d'en être au stade de petits copains et parler projets afin de concrétiser.

Le fait de ne pas être sûre de toi en tant qu'adulte fait que dans un certain sens tu donnes raison à ta mère car tu attends sagement comme une gamine que ça se passe.

Montre que tu sais ce que tu veux. Parfois une attitude confiante et déterminée peut faire la différence.

Allah i saal.
" Il ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi face à des gens de mauvaise foi " Feu sa Majesté le Roi HASSAN II
16 novembre 2020 20:14
Jai retenu le couvre-feu à 19h à 25 ans. C'est abusé
16 novembre 2020 20:15
Salam
C'est un mal pour un bien...c'est dans ton intérêt qu'elle fait tout ça ! Tu comprendras après quand tu seras mère inshallah !
16 novembre 2020 20:29
Elle est majeure, elle est tutrice d’elle-même.
Citation
Casablancaise✨Life a écrit:
Salam

Si ton père est présent, c'est lui ton tuteur et donc qui a son mot à dire concernant un mariage éventuel avec ce jeune homme.

D'ailleurs, vous devriez arrêtez d'en être au stade de petits copains et parler projets afin de concrétiser.

Le fait de ne pas être sûre de toi en tant qu'adulte fait que dans un certain sens tu donnes raison à ta mère car tu attends sagement comme une gamine que ça se passe.

Montre que tu sais ce que tu veux. Parfois une attitude confiante et déterminée peut faire la différence.

Allah i saal.
M
16 novembre 2020 20:34
Hello

Je ne te savais si guerrière bravo!!!
Perso je suis une fragile moi mdr j ai profité du travail de mes deux grandes sœurs ce sont elles qui ont cassé certaines portes

5 frères aïe aïe aïe ça devait piquer lol
Avec le temps on en rit mais c est pas évident j avoue ce qu elle vit



Citation
Temporelle a écrit:
Bon t'as fini de pleurer là, tu as 25 ans, bien sur c'est la faute à ta mère que tu n'arrives pas à dire , je suis adulte et majeur, que tu n'arrives pas à t'imposer un tant sois peu auprès de ta mère.

Moi j'ai grandi avec 5 frères et comme est ta mère, c'est mon père qui était comme ça, tous pour les garçons et rien pour moi, comme toi quand je demandais pourquoi, l'unique réponse que j'avais, c'était " parce que " ou arête de poser des questions, j'ais aussi développé un grand sens de l'injustice. Mais je me suis battue, je ne suis pas restée la victime, sous le toit familial.

Je t'avoue c'était pas facile, j'en ai versé des larmes, mais j'ai réussi, aujourd'hui, je fais partie intégrante de la famille, un peu surprotégé par mes frangins , mais c'est pas graves.
16 novembre 2020 20:38
Adulte certes mais une des quatre conditions de validation du mariage dans la doctrine Malikte est la présence du waly/ tuteur.

Celui-ci est le garant des intérêts de la jeune fille et rien ne se fait sans le consentement de celle-ci.

Voici mes sources : [www.doctrine-malikite.fr]

Apporte les tiennes.
Citation
Mouhammad1900 a écrit:
Elle est majeure, elle est tutrice d’elle-même.
" Il ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi face à des gens de mauvaise foi " Feu sa Majesté le Roi HASSAN II
a
16 novembre 2020 21:09
Alors oui c'est sérieux avec mon copain, c'est même lui qui a voulu rencontrer mes parents (pour ne plus être un clandestin haha), moi je me suis dis naïvement qu'éventuellement ma mère, par amour pour sa fille, pourrait accepter un homme foncé de peau, mais c'était clairement la surrestimer... Pourtant au niveau du tempérament, de la mentalité, du caractère, de l'attitude, tout, il me correspond et il lui correspondrait aussi en tant que gendre, si elle n'était pas aussi raciste... quelle tristesse...

Et je ne me laisse pas abattre, je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour m'en sortir, via mes études notamment, simplement c'est fatigant de se dire que l'on doit sans cesse choisir entre son épanouissement et sa liberté et sa famille... Franchement, je pourrais tout à fait concilier les deux mais avec une mère pareil c'est quasi impossible...

Se tirer sans se retourner semble être la seule solution...

Que pensez-vous des mariages de convenance ? avez-vous eu des retours d'expérience ?
S
16 novembre 2020 21:37
Moi j ai eu la chance d avoir des parents qui me faisaient confiance.
Tout le problème est là.
Surtout ne pas sauter le premier venu pour sortir du cocon familial.
Ton copain de peau fonce , la peau fonce c’est superficiel comme critère ce qui compte c’est qu il soit musulman. Tu as fait des études, tu es intelligente tu peux leur faire comprendre. C’est toi qui mener les rennes maintenant. Tu dois les convaincre avec calme tu sais ce qui est bon pour toi.
Il va falloir t affirmer tout en les respectant.
Que le copain à la peau foncé vienne te demander la main après tu verras bien....
Citation
attrapereve14 a écrit:
Bonjour à tous,


Je n'ai pas dutout pour habitude d'exposer ma vie sur internet mais je suis arrivée à un stade où je n'en peux plus et je souffre beaucoup.

Voilà je vous explique :

Je suis issus d'une famille maghrébine (algérienne) et musulmane avec une pratique basique (c'est-à-dire la prière pour ma mère, le ramadan, L'Aïd).

Je suis la benjamine de 4 garçons dont les 3 premiers ont (Dieu merci) quitter le domicile alors que je n'étais encore qu'une enfant.

J'ai 25 ans, je suis en Master 2 et je ne supporte plus ma mère.

En effet, ma maman c'est le cliché de la femme maghrébine qui concède tous les libertés du monde à ses fils parce que vous comprenez, ce sont des garçons, le sexe fort, ils sont en droit de faire ce que bon leur semble. Ils sont sortis, ils ont voyagé, ils ont aimé, ils ont profité de leur jeunesse à fond et maintenant ils sont mariés avec des enfants, posé, serein.

Et moi, la petite dernière qui a eu la malchance d'être une femme, je n'ai pas ces privilèges je dois passer du statut de diplômé sous tutelle de ma mère à employé sous tutelle de mon mari. Quand suis-je censée m'amuser, découvrir le monde, m'épanouir ?


Je n'ai pas le droit de sortir le soir, je n'ai jamais eu le droit de dormir chez une copine, je dois sans cesse me justifier sur mes déplacements (même en après-midi), s'ils ne sont pas en rapport avec mes études haha, j'ai intérêt à être chez moi avant 19h si je ne veux pas subir les foudres de ma mère.


Et ce que je reproche principalement à ma mère c'est de toujours tout m'interdir sans JAMAIS justifier. On m'a toujours dit "Non, j'ai dis non, nous on est des arabes/des musulmans, on ne fait pas ça". Et ducoup ça a générer en moi un profond sentiment d'injustice, pourquoi est ce que je ne peux pas sortir un samedi après-midi sans école le lendemain alors que j'ai fais tous mes devoirs ? Pourquoi ?

Personne ne me soutient jamais, personne n'essaie de raisonner ma mère en lui disant qu'elle exagère qu'elle devrait me laisser plus respirer, que je suis une adulte maintenant, que je peux prendre mes propres décisions. Mes frères ne me sont d'aucune utilité, ils profitent juste de ce privilège d'être le sexe fort, pour eux je n'existe pas. Enfin jusqu'au jour où je décide de me marier, là soudainement je serais leur "petite protégé", là soudainement mon bien-être va leur importer pour me mettre des batons dans les roues.

J'aimerais fuir ce climat hostile en volant de mes propres ailes et en partant à l'étranger mais ma mère ne veut pas car si je dois quitter le domicile familial c'est "marié ou rien". & quand je lui en parle, elle me fait culpabiliser "Tu veux partir et me laisser?" et bah oui maman, tu ne ponds pas un gosse pour le garder indéfiniment auprès de toi !

J'ai un copain qui m'aime, qui veut construire sa vie avec moi mais il ne rentre pas dans les codes physiques de ma mère... et vous savez pourquoi? Parce qu'il est FONCE DE PEAU ! Quand j'ai montré sa photo, elle m'a dit "Quel horreur", quelle douleur ça a représenté de montrer quelqu'un que j'aime à ma mère pour me prendre ça dans la gueule.

Elle ne se rend pas compte du mal qu'elle me fait, certains me diront "Oui mais c'est ta mère", soit vous ne m'apprenez rien, mais est-ce une raison légitime pour me brider, tout m'interdir même le droit d'aimer ? Si seulement la raison qu'elle avançait pour s'opposer à notre couple c'était quelque chose de viable, que ce n'est pas qqun pour moi pour X ou Y raison, selon vous je devrais renoncer à l'amour de ma vie parce que ma mère le trouve "trop pigmenté?"


Et depuis qu'elle sait qu'il existe, elle est infernale et parano, ne veut plus que je sois dehors car elle a peur que j'aille le voir.

Je passe mes soirées à pleurer parce qu'on ne fait qu'entraver mes aspirations. Je veux sortir, je ne peux pas, voyager, je ne peux pas, aimer, je ne peux pas, quitter le foyer, je ne peux pas, en fait je dois sagement attendre que mon prince charmant (que j'ai déjà trouvé) mais cette fois CLAIR DE PEAU vienne me chercher pour commencer à vivre ? Et si je ne le trouve pas ? Je dois rester chez ma mère qui m'infantilise et qui m'enferme comme si j'étais une pré-ado en crise de 14 ans ? Et fermer ma gueule ?

J'ai même penser à faire un mariage de convenance tellement je suis desesperée, me marier avec n'importe qui, me tirer de chez moi puis divorcer juste après.

Je suis perdue. Je suis seule, je suis lassée et fatiguée émotionnellement.

Merci de m'avoir lu. Je vous demande de la bienveillance et de l'empathie, je ne suis pas une gamine pourrit gâtée et ingrate, j'essaye juste de m'en sortir dans la vie, d'avoir une vie normale où je peux sortir un peu, voir mes amis, avoir un copain (et me marier), avoir des projets sans être continuellement inquiété et bridé...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook